Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/05/2007

Continuent les recherches de la petite britannique

2d1e79275d7eb302793a7ffec2453393.jpgContinuent les recherches de Madeleine McCann, la petite Britannique âgée de 3 ans qui a disparu jeudi soir de l’appartement de vacances loué par ces parents, Gerald et Kate McCann  dans le complexe hôtelier Océan Club à Praia da Luz (Algarve) au Portugal.

Madeleine – Maddie comme elle est appelée par ces parents – dormait avec son frère Sean et sa sœur Amélie dans l’appartement 5 A pendant que leurs parents dinaient au Tapas Bar, un restaurant au sein du même complexe distant d’un peux plus de 100 mètres.

Ces parents, tous les deux médecins, ont fait appel à la police aux alentours de 22 h 45 après que la maman aurait remarqué l’absence de Madeleine de l’appartement vers 22 h.

Hier soir, entourés de l’ambassadeur britannique au Portugal, John Buck, et du gérant de l’Océan Club, John Hill, le couple a lu un appel a lu un appel aux éventuels kidnappeurs de Madeleine leur demandant de rendre l’enfant a sa famille.

En déclarations aux journalistes, Gerry McCann affirme avoir vu sa fille pour la dernière fois à 21 h, pendant qu’elle dormait encore dans l’appartement. Ce n’est que vers 22 h que la maman prétend avoir trouvé son lit vide et la fenêtre de la chambre à coucher ouverte.

Kate McCann, 38 ans, originaire d’Allerton, est spécialiste en anesthésie, mais travaillent comme généraliste. Le papa, Gerald McCann – Gerry – est originaire de Glasgow et travaille comme cardiologue au Leicester Glenfield Hospital.

3554c0213a65643d155225f56fb59236.jpgLes grands-parents maternels de Maddie, Susan et Brian Healy ont rejoint aujourd’hui le Portugal pendant que d’autres membres de la famille font leur apparition dans les médias britanniques ou l’affaire commence à prendre des proportions assez importantes.

Trish Cameron, sœur de Gerry McCann, a fait état de l’appel téléphonique vers 23 h où son frère l’a informé de la disparition disant que la maman serait sortie de l’appartement en criant : "ils pensent que quelqu’un serait entré par la fenêtre et sorti par la porte avec elle (Maddie)".

Spécialistes anti enlèvement de la brigade britannique du crime organisé sont arrivés cette nuit à Praia da Luz après que les autorités portugaises ont accepté une demande de coopération du Foreign Office à Londres via l’ambassadeur britannique John Buck qui avait déjà contacté le directeur national de la Police Judiciaire.

John Hill, le directeur de l’Océan Club, un complexe touristique du groupe Mark Warner, à confirmé que le couple McCann se trouve en vacances à Praia da Luz depuis le 28 avril, accompagné par plusieurs couples, également médecins britanniques.

John Hill a également confirmé que le couple avait laissé ces enfants dans l’appartement, "comme d'habitude", n’ayant pas fait appel aux services de garde et surveillance d’enfants ou d’une baby-sitter proposée par le complexe.

"Nous avons l’espoir que l’enfant soit endormie sous un arbre quelque part, et que nous allons la retrouver rapidement," a dit John Hill. Selon le directeur de l’Océan Club, il n’y a pas de preuves ou vestiges qui puissent amener à penser que Madeleine a pu être enlevée.

GNR appelée pour un enfant perdu

0cd2e22ae1fb92964b25e3eb61b6ecbe.jpgLa nuit du 3 mai, le premier appel fait aux autorités portugaises est arrivé à la garde nationale républicaine (GNR) de Lagos vers 22 h 45, ou un fonctionnaire de l’Océan Club fait état d’un enfant qu’aurait sorti de sa chambre et que serait perdu.

Arrivées les premiers à l’Océan Club, la patrouille de la GNR a retrouvé les parents à l’intérieur de l’appartement en compagnie de quelques amis pendant qu’a l’extérieur le personnel du complexe, accompagné par d’autres vacanciers, avait commencé les recherches. Vu le manque de résultats des recherches, les deux agents de la GNR ont fait appel à la Police Judiciaire (PJ) de Portimão qu’a initiée l’enquête la nuit même de la disparition.

Depuis hier, aux premiers rayons de soleil, plusieurs équipes cinétiques ont parcouru, sans succès, les environs de l’Océan Club à la recherche de Madeleine. Les appartements ont été scellés par la PJ et la police scientifique a commencé à travailler à l’extérieur et a l’intérieur de l’appartement.

Les commentaires sont fermés.