Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/07/2007

Entrevue exclusive d'Antonio Toscano: "Robert Murat est complètement innocent"

a5c4d2f6ff1cb26206ed2584c2d47997.jpg

Antonio Toscano, apparait pour la première fois dans le dossier de la disparition de Madeleine avec une entrevue au journal espagnol « El Mundo ». L’espagnol, qui se présente comme étant un journaliste et investigateur, spécialisé dans l’étude des sectes et dans l’investigation de plusieurs cas de pédophilie en Espagne et en Europe, n’est pas considéré comme crédible par la direction de la Police Judiciaire portugaise. Après plusieurs déclarations à la presse, ou il défend la thèse d’un enlèvement commandé, Toscano à été entendu par la PJ comme témoin.

Crédible ou pas, ses accusations font des remous dans la presse, aussi bien au Portugal qu’outre manche ou la question essentielle reste la même : ou est Madeleine McCann.

En conversation avec « SOS Madeleine », l’espagnol parle de réseau pédophiles, ne croit pas à la culpabilité de Robert Murat et affirme qu’il y a « quelque chose de très bizarre dans l’entourage des McCann », La France et la Belgique sont, pour Toscano, « parmi les lieux le plus fréquentés par les pédophiles ». Nous publions, au complet, son entrevue.

- Quels sont ces « nouveaux » éléments que vous avez apporté à la PJ ?

Il s’agit de nouveaux éléments qui viennent renforcer ma théorie de que « El Frances » est étroitement lié à la pédophilie et au marché de vidéos à contenu érotico-sexuel de mineurs en Espagne et en Europe, et sa relation avec des pédophiles comme  Oliver Shanti ou Olivier Montagnard que je place dans un sectarisme très semblable à celui des enfants de dieu, en Bavière (Allemagne).

- Bernard Alapetite affirme que la nuit de du 3 mai, il était à Paris. Comment serait’ il, alors, responsable de l’enlèvement de Madeleine ?

J’ai toujours dit que « El Frances » s’est occupé du cote opérationnel de l’enlèvement de Madeleine McCann. Si Monsieur Alapetite se sent offensé, je n’est, à aucun moment, cité son nom, simplement j’ai parlé de « El Frances » et de sa logistique.

- Dans les documents que vous avez livré à la PJ il y a-t-il des preuves de l’existence du réseau de pédophilie de que vous parlez ?

Les nouveaux données apportés à la Police Judiciaire portugaise sont des preuves contondants, des documents officiels qui lient « El Frances » à un réseau de pédophiles dans la province de Castellon, concrètement à Benicarló, dans un lieu connu comme « Bar España » ou ils pratiquent des actes sexuels aberrants avec des mineurs, filmés et ensuite distribués au niveau européen. L’existence d’un réseau consolidé est réelle, chaque document présenté devant la PJ est correctement signé par la Police Judiciaire espagnole.

- Quels sont les membres le plus connus ?

Pour cette question vous devez regarder le journal espagnol « El Mundo » d’aujourd’hui.

- Ce réseau, à exister, est’ il basé au Portugal ?

Ce réseau existe partout en Europe, nous parlons en conséquence d'une infrastructure très forte et bien organisé.

- Connaissant le passé de Alapetite, comment expliquez vous qu’il réussi à échapper à plusieurs procès et condamnations ?

C’est la justice que doit y répondre. Je connais plusieurs infractions en 1994, aussi en 1995, 1996 et la dernière dans l’opération « Toro Bravo » et « ADO 71 ».

- Est’ il protégé en France ?

Je ne dis pas que ce genre de personnes sont protégés par « X », mais ils on un traitement de faveur très important parce que beaucoup de leurs clients sont des personnes de haut pouvoir d’achat avec des contacts au plus haut niveau.

21e6c1df54850392093caa172bc8b4c6.jpg- Ce réseau, existe en Belgique et en France ?

Ce réseau existe partout en Europe, mais la France et la Belgique sont parmi les lieux le plus fréquentés par les pédophiles qui travaillent au niveau international avec la « pornographie underground ». – Des filmes très cotés sur le marché noir de la pédophilie, avec des prix qui oscillent entre les 3.000 et les 18.000 euros. J’ai à souligner que beaucoup des pédophiles éradiqués dans ces pays on une étroite relation avec l’extrême droite et le néonazisme.

- Bernard Alapetite est une visite régulière de la Belgique,  - il à même habité à Bruxelles - que fait'il en Belgique ?

En ce moment, monsieur Bernard Alapetite, ou Philippe Desnous, est directeur de cinéma gay.

- Croie-vous en la culpabilité de Robert Murat ? Et Malinka ?

Robert Murat est complètement innocent dans l’enlèvement de la petit Maddie, et Malinka n’y est pour rien. J’ai déjà dit, en plusieurs occasions, que Murat est « une tète de turque » dans ce dossier.

- Antonio Toscano réapparait le jour ou la PJ décide d’interroger Murat et trois amis des McCann. Coïncidence ?

Simplement, aujourd’hui, je devais livrer des documents « sensibles » et spéciales qui impliquent « El Frances » dans divers actes à caractère sexuel aberrants, violation de mineurs, enregistrement d’agressions physiques-sexuelles au « Bar España » de Bernicar Lui (Castellon) et dans un autre endroit.

- Croyiez-vous que la PJ fait le nécessaire dans cette enquête ? Pourquoi elle n’interroge pas Bernard Alapetite ?

La PJ portugaise et la police espagnole travaillent durement pour retrouver Madeleine McCann et son kidnappeur ou kidnappeurs, celui qui n’est pas interrogé c’est Bernard Alapetite ou Philippe Desnous, la il devrait s’expliquer devant33990b77823b7d8d1268a9f32a22afc3.jpg les autorités compétentes dans le cas de la petite Maddie.

- Une des questions le plus importantes est de savoir ou se trouve Madeleine ? Est’ elle en vie ?

Depuis le début, j’ai toujours affirmé que Madeleine est en vie avec son kidnappeur ou, le cas échéant, avec la logistique qu’utilise « El Frances ». Des personnes que collaborent étroitement avec lui prenant soin de l’enfant, pendant ce temps « El Frances » mène une vie normale.

Commentaires

Merci Mr LEVY...je vais donc aller me coucher encore plus anngoissée qu'hier...si la PJ n'accorde pas grand crédit à TOSCANO...on peut alors imaginer que la Petite Maddie ne sera pas retrouvée ! ET sinon...n'en dit on pas trop au grand public...ce qui pourrait compromettre les chances de retrouver l'enfant ! Et vous Mr LEVY...que pensez vous de la progression de l'enquete ?

Écrit par : Emma | 13/07/2007

M. Levy, suite à cet entretien, je me pose deux questions :
- selon Toscano, le couple arrêté en Espagne aurait il un lien avec ce réseau ?
- pense t il également que quelqu'un dans l'entourage des Mac cann a un lien avec ce réseau ?

Pour ma part, depuis quelques jours, je crois de moins en moins à la culpabilité de Murat, ou à tout le moins je crois plutôt à son implication mais à un moindre degré. En tout cas, je crois volontiers en la thèse du réseau ! Il faut une forte logistique pour effectuer un tel enlèvement et résister à la pression et à l'appat du gain face à une telle médiatisation.

Quant à ce A LA PETITE, je suppose qu'il doit lire votre blog très réguliérement, ainsi que les eprsonnes impliquées dans son réseau.
Merci encore infiniement pour nous maintenir informé.
Pendant ce temps, avez vous des informations de ce qu'il s'est passé à PDL aujourd'hui ?

Écrit par : caroline | 13/07/2007

hmmm, merci pour ca. Si la police ne lui donne guere de credit c'est probablement qu'il n'en a guere. Ce qui m'interesse par contre c'est pourquoi vous semblez vous interesse a ce Toscano vous-meme?

Écrit par : Julie | 13/07/2007

Si la police l'a entendue c'est qu'il est crédible. C'est mon avis.

Bon maintenant les ravisseurs, relâchez cette enfant et vous n'aurez plus le monde entier derrière vous ! Si il lui arrive quoi que ce soit vous serez trouvés et condamnés alors laissez la partir !

Vous n'avez ni interet à la garder ni à lui faire du mal !

Écrit par : Sandra | 13/07/2007

a la réflexion, il semble que ce soit une "source prés de la PJ", qui ait avancé le nom de Philippe Desnous (ou Alapetite). Je ne me rappelle pas que Toscano ait donné de nom, juste "el francès". Ca se comprend, sinon on peut l'attaquer pour diffamation. Quelqu'un sait à quel moment le nom de Desnous a été révélé dans la presse, et par qui ?

Écrit par : zelda75 | 13/07/2007

Mr Lévy, merci pour ces informations.

J'aimerais avoir votre avis personnel Mr Lévy si vous pouvez le donner : Toscano dit que "El Frances" est impliqué dans l'enlèvement de Maddie, la PJ dit que les propos de Toscano ne concernent pas Maddie, qui dit vrai ?

Peut-être que El Frances est toujours dans des réseaux de pédophilies mais peut-être que ces réseaux dont parle Toscano sont en paralèlles de l'histoire de Maddie et pas forcément liés ?

Et où en est cette force de police de Lisbonne que vous nous annonciez il y a peu ? Est-elle toujours d'actualité ?

J'attends tous les jours, comme vous tous, le coup d'éclat qui va faire que la PJ aura enfin des résultats réels en retrouvant Maddie ....

J'ose croire que vous répondrez à mes questions Mr Lévy. Merci

Écrit par : isatis | 13/07/2007

bonjour, mr levy vous avez dit que ce qui vous génait le plus chez toscano c'est qu'il affirme mais qu'il ne prouve rien, les choses ont elles changé entre temps ? (preuves, nouvels éléments,.....), qu'en pensez vous maintenant ? toscano dit que pour lui murat et malinka sont innocents alors qu'il y a encore peu de temps on cherchait le 3eme homme ? difficile de suivre et de savoir, une chose est sûre MADDIE n'est toujours pas là.

Écrit par : valérie | 13/07/2007

essai

Écrit par : marie | 13/07/2007

Bonjour M. LEVY

Je vous ai déja posé cette question, restée sans réponse.
Est ce que Russel O.Brien et Jane Tanner sont ensemble dans
la vie ? Ont ils des enfants ? Vu leur comportement le soir
du 3 Mai (longue absence pendant le diner pour lui,
arrivée en retard au diner et témoignage douteux pour elle)
je pense qu'une réponse nous éclairerait. Merci.
Les couples Oldfied et Payne ont-ils aussi des
enfants ? Merci

Écrit par : Patricia | 13/07/2007

merci monsieur levy

mais après?????

ou es maddie????

pourquoi la PJ dit qu'elle est vivante et au portugal, avez vous des éléments???

Écrit par : maya | 13/07/2007

Bonjour...C'est un foutu imbroglio...MAIS au moins...on peut esperer que TOUTES les pistes maintenant vont être étudiées....J'imagine que TOSCANO en a plus dit encore à la Police qu'aux journalistesa afin de préserver la bonne marche de l'enquete ! Maddie est dans nos pensées NON STOP et doit le rester .... ne nous décourageons pas ... il faut croire à une belle issue... Mais votre ressenti personnel est important Mr LEVY....et nous donne du courage...or votre silence m'inqiète !

Écrit par : Emma | 13/07/2007

Maintenant reste à savoir qui a aidé "el frances" dans l'enlèvement de Maddie !

Si la police portugaise confirme l'implication d'el frances, nous devons manifester dans les rues, écrire à Sarkozy, lui envoyer un email, l'informer via la presse française. Il faut profiter du fait que nous sommes nombreux à nous monopoliser pour Maddie et nous devons, après nos témoignages, passer à un acte concret, faire bouger les choses, M. Sarkozy à un jeune enfant, il ne devrait pas être insensible, en plus au G8 les chefs d'Etat ont déjà évoqué, il me semble, la pédophilie. ALORS BOUGEONS NOUS !

Écrit par : lolirosanna | 13/07/2007

tout à fait d'accord
bougeons, pouvez vous demander à toscano d'envoyer ses éléments à sarko?

Zelda, desnous est celui a a été chopé avec alapetite lors de l'affaire du réseau Toro bravo (moi je croyait que c'était un autre nom de alapetite, mais monsieur levy pourra nous éclairer)

alors c'est pour quand la suite? pourquoi ne parle t on plus de maddie, pourquoi a t on arrêté les recherches à l'international?

s'il vous plait monsieur levy, la police a t elle autre chose à se mettre sous la dent car pour l'instant tout ce qui a été dit et fait depuis 2 jours est exactement ce qui avait été fait et dit quelques jours avant la disparition de madeleine.
c'est déprimant

Écrit par : maya | 13/07/2007

bonjour, je pense que les vraies informations ne sont pas rendues publiques par les médias et la pj, comme il y a un secret de justice rien n'est vraiment dévoilé pour le moment ;je souhaite que ce soit çà car sinon on tourne en rond...milles pensées à la petite Maddie.

Écrit par : valérie | 13/07/2007

pour ceux et celles qui parlent anglais voici un article sur toscano, son copain, le bar à benicarlo et les personnes qui ont été soupconnés (il ya du beau monde...). C'est long mais ...

Almost two months after he made the first contacts with Portuguese Police, the Spanish “investigative” journalist was yesterday, May 27, at Polícia Judiciária headquarters, in Portimão. Questioned by journalists about his successful results in finding missing children (“14, in a total of 15 cases”) Toscano refused to give details about where the cases happened, saying only that the investigations took place “in Europe”. Asked for more details about who were the children, he said that they were “private cases” and refused to elaborate.

SIC Notícias, a Portuguese News channel, said that the information submitted by Antonio Toscano was “one more line of investigation”, according to a non-identified Police source. “El Francês” (“The Frenchman”), who was responsible for the kidnapping of Madeleine, according to Toscano, is known by the Police, as he was arrested 11 years ago, in an operation against a paedophile ring, in France, said SIC Notícias.

Antonio Toscano came to Portugal with a friend, Mr. Reinaldo Colás Navarro, who identified himself as chairman of “Asociación de Defesa de Niños Vítimas de Corruptión Sexual Infantil” (“Association for the Defence of Children Victim of Sexual Abuse”). Mr. Reinaldo Colás Navarro was sentenced to one year and 5 months in jail, in 2006, for false accusations against “several personalities of Benicarló”, a small seaside town 100 km North of Valencia, in the Mediterranean coast of Spain, according to “Povet.com”, a Spanish newspaper. Another newspaper, “El Periódico Mediterraneo”, has more information about what seems to be the same case.

Mr. Reinaldo Colás Navarro called “children killer” and “paedophile” to Carlos Fabra, the president of “Diputación Provincial” of Castellón (the local Government of the “province of Castellón” an administrative department of Spain), during a public meeting at the Municipal Council Forum, on March 9, 2004. Carlos Fabra was accused, in 2002, of being part of a paedophile ring based at a bar in Castellón (“Bar España”).

One of the first denouncers of the aleged paedophile ring at “Bar España” was Mr. Reinaldo Colás himself, in 1997. He was embroiled in a legal battle with his ex-wife, Dunja Adcock, for the custody of their two daughters, after he complained to the authorities that the girls, aged 3 and 5 years old, could have been subjected to sexual abuse by the man that was living with his ex-wife, former FC Milan president Giuseppe Farina.

The judge Sofia Díaz, from Vinados Court, dismissed the case, after a police investigation concluded that there was no evidence of sexual abuse. Reinaldo Colás appealed and allegedly presented several tape records with videos that included conversations with Antonio Peraire, a regular client of the bar and a man accused of connections with paedophilia rings, according to Barcelona Independent Media Center.

Antonio Peraire identified, in those tapes, other clients and children that were sexually abused at “Bar España” (including one of the daughters of Reinaldo Colás). The same witness accused the former FC Milan president (who, he said, used to bring a camera to the bar, to shoot videos of adults having sex with children) a former judge, Ramón J.P, also the judge that dismissed the first case, Sofia Díaz, and Carlos Fabra, a proeminent politician from Aznar’s “Partido Popular”, of being regular clients at Bar España. Child porno videos were shoot at one of the rooms in the upper floor of the bar, said also Antonio Peraire, according to Barcelona Independent Media Center.

In 2000, a 18 years old girl, Maria J. G, grandchild of the cooker of the bar, seemed to confirm the statements of that witness, giving more details: the judge Sofia Díaz used to participate in those sexual encounters, dressed only with his black gown. Another man is mentioned, in both statements: Bernard Alapetite, “El Francés” (“The Frenchman”), participated in the sexual abuse of children and was in several videos filmed at “Bar España”, writes the Barcelona Independent Media Center.

Bernard Alapetite, a.k.a “El Francés”, was arrested in June 1997, by French Police, in an operation that put 323 people under investigation and 24 detained. Alapetite was a producer of legal homossexual porno movies, but had also a illegal business, buying foreign movies of young boys being raped, copying and selling those videos for 120 Us dollars each. In 2000, Bernard Alapetite, 47 years old at the time, was sentenced to three years in jail by a French Court from Macon, south western France.

This is the same man Toscano told journalists, yesterday, after the hearing at Polícia Judiciária, in Portimão, that “has Madeleine with him”. “El Francés”, as the Spanish journalist said, “will make no harm to Madeleine”, Gerry and Kate McCann “don’t need to worry”. But Bernard Alapetite, a.k.a. “El Francés” (according to Antonio Toscano and his friend Reinaldo Colás) after serving his three years in jail, went back to his legal bussiness and produced two movies, for the gay & lesbian circuit, in 2005 and 2006: “Comme un frère” (“Like a brother”, that can be bought at “Amazon.com” for 9,65 pounds) and “Vincent River”, also available at “Amazon.com”. He is one of the “bloggers” at “Les Toiles Roses” where he published a chronicle on May 2 (the day before Madeleine was abducted) a movie’s critic about “300” and “Ne touchez pas la hache”. On May 27, wrote a second chronicle about the Gilbert & George exibition, at “Tate Modern”, in London – and the text seems to suggest that he was there.

His movie “Comme un frère” (“Like a brother”) is on the list of movies for the “13th Philadelphia International Gay & Lesbian Film Festival”, scheduled for next month – July 12 to 24, 2007. He seems to be a regular presence at the gay & lesbian film festivals, as he has received the “ALTERNATIVE SPIRIT AWARD”, at “2005 Rhode Island International Film Festival”.

But the case against the alleged clients of the paedophile ring at “Bar España”, in Castellón, was dismissed, after a Policia Judicial (Spanish CID) investigation concluded that there was no evidence to support the claims of Reinaldo Colás Navarro and other witnesses. Contradictions were found in the witnesses' statements and the court sentence, quoting the Police final report, said that all the implicated “were well known people in the area, and it was easy to accuse them of being related with people with criminal records, without any evidence to support it”.

The “Bar España” case was very similar to the “Bar Arny” case, in a different place and with a different denouncer: Mr. Antonio Toscano. In his interview with “El Mundo”, on June 8, when Mr Toscano first made the public revelation that he knew the name of Madeleine's kidnapper, he said also that the abductor and the witness that saw him in Seville (the source of Mr. Antonio Toscano's information) “met when they were both regular clients of Bar Arny (or Arnie) the operational base of a network of child prostitution, uncovered in 1995. “A few well known people were accused" of being part of the network “but nobody went to jail”, writes “El Mundo” (*). Mr Toscano claimed to have uncovered that paedophile network. But nobody went to jail “because most witnesses, including nº 1 witness, retracted from their accusations, and almost all of the 48 men accused were acquitted”, according to on line edition of ABC Spanish newspaper.”

Just like his friend Reinaldo Colás Navarro, Mr. Antonio Toscano took the case again to the Spanish Police, after he was allegedly threatened and beaten by members of that paedophile network. The case was dismissed, by courts in the cities of Valencia and Castellón, as groundless, and whitout evidence to support it. Mr Toscano didn't give up and appealed to Spanish Supreme Court, “Audiência Nacional”. On March 4, 2005, Spanish Supreme Court rejected the appeal, based on a report of Policia Judicial (Spanish CID) of Castellón, who had investigated the complaints about the existence of a child prostitution ring that “was responsible for kidnappings and murders of children”, denounced by Antonio Toscano. “The Police investigation didn't found any evidence of the existence of any organized network of that kind” considered the Spanish Supreme Court, according to a newspaper of Valencia, “Levante – El Mercantil Valenciano”.

One of the accused in the “Arny Bar” case, denounced by Antonio Toscano, was Jesús Vázquez Martínez, 42 years old, now. In 2006 he was a goodwill ambassador for the UNHCR, the United Nations organization for refugees and the image of an Amnesty International campaign against homosexual persecution. . A Spanish TV star, even before the “Arny” case, he only went “out of the closet” and made public his homosexuality after being accused of child abuse, in that case: “I don't know who planned that treacherous plot, what interests where behind it”, he said, on an interview with “El País”, in November 2006. “I served a sentence, while I was innocent: the case lasted two years and I was, for five months, in house arrest, from eight in the morning to six o'clock in the afternoon.” The under aged witness that accused him, later admitted that he never saw Jesús Vázquez before, in his life. Jesús Vasquez (1) and other accused said they went to “Arny Bar” because it was place of meeting for homosexuals – but they always denied that child abuse took place in the bar.

Écrit par : maya | 13/07/2007

Merci Maya...on peut esperer que, si du gros gratin est impliqué ds ce réseau de laches pédophiles...ce gros gratin va avoir intérêt ...peut etre ...a faire relacher vite fait Maddie pour éviter trop d'éclaboussures ! Mais effectivement...la Police n'a aucun interet a trop en dire...Souhaitons qu'on ne connaisse nous que le sommet de l'Iceberg ...ET S'IL FAUT SE BOUGER POUR LANCER une pétition ou autre...ALORS QU'ON SE BOUGE...mais sans votre avis Mr LEVY...on est peu de chose !

Écrit par : Emma | 13/07/2007

malheureusement, je ne parle pas l'anglais !

Écrit par : ISANE | 13/07/2007

L'avis de M.ndlévy est certes très important, il ne faut surtout pas que nos actions, entravent l'enquête de Toscano et qu'elle aide le réseau d'ALAPETITE. Nous devons être prudents.

Écrit par : lolirosanna | 13/07/2007

Mondieu que c est angoissant en conclusion on ne sait rien pour MADDIE est ce TOSCANO qui a raison ou non? moi je ne sais plus mais j ai l impression que la PJ non plus et donc que MADDIE reste introuvable

Écrit par : oceane | 13/07/2007

ou es tu Maddie...chaque semaine passe avec son flot d'infos qui nous laissent pleins d'espoirs et au final un nouveau week end arrive...ET MADDIE est toujours absente...c'est un cauchemard ...Je reste pleine d'espoir cependant...et je me persuade que plein de gens compétents se démènent ds l'ombre pour retrouver cette petite fille !

Écrit par : Emma | 13/07/2007

Si les kidnappeurs lisent ce blog : soyez sûrs que nous ne lâcheront pas cette affaire et que nous n'oublierons jamais Maddie et continuerons à vous traquer jusqu'à ce que nous trouvions Madeleine...et vous tous....quite à retourner la terre entière, mais nous continuerons tous, alors relâchez-là !!!!!!

Écrit par : mimisane | 13/07/2007

mr levy vous parliez d'arrestations imminentes et que l'enquête touchait peut-être à sa fin qu'en est il vraiment ?merci de votre réponse

Écrit par : aime | 13/07/2007

MIMISANE
je ne pense pas que nous leur fassions peur.....:(

Écrit par : Nath | 13/07/2007

moi ce qui me fait peur Nath, c'est quand je lis les propos de Toscano qui dit que maddie est (d'après lui) vivante et dans les mains de ses kidnappeurs. ci ceux-ci sont du réseau pédophile alapetite, pourquoi la garderait-il bien sagement en attendant que ça ce passe. Je n'ose y penser.
Dieu, lisez-vous ce blog ? si oui faites quelque chose !

Écrit par : ISANE | 13/07/2007

ISANE
Peut-être Toscano n'est là que pour faire "diversion" (je ne sais pas si le mot est bien choisi...Soit du côté de la police, soit du côté des ravisseurs. (Cela ne serait pas la 1ere diversion de l'affaire)
Ce qui me fait peur, moi, c'est que la police dit que maddie est vivante pour ne pas effrayer les kidnappeurs...
je garde toujours la meme theorie de départ c'est pour cela que j'ai toujours pensé que Maddie était en sûreté mais le temps et l'angoisse me font douter parfois....

Écrit par : nath | 13/07/2007

ta théorie de départ, si j'ai bon souvenir Nath, c'était à propos de la fimille proche de maddie ?

Écrit par : ISANE | 13/07/2007

ISANE
pas envie de me faire "incendié" à nouveau....
Tout ce que j'espere c'est avoir tort et que Maddie reviennent aupres de ses parents.

Écrit par : nath | 13/07/2007

t"en fais pas : j'ai compris
moi aussi si tu te souviens j'ai émis cette éventualité.
je quitte l'ordi quelques heures;
à plus tard !

Écrit par : ISANE | 13/07/2007

C'est enervant de ne rien savoir, j'espère au moins que l'enquête avance. Qui est cette Jane dont vous parlez?

Écrit par : anna | 13/07/2007

Et toujours aucune nouvelle de Maddie... J'ai lu plus haut un message d'une personne qui pensait que les ravisseurs avaient pris beaucoup de risque en enlevant Maddie de sa chambre. Je ne le crois pas: je suis partie une semaine en juin avec mes enfants dans un complexe du même type: il suffit de deux jours pour connaitre les habitudes des familles ( à quelle heure sortent t'elles le soir? Avec ou sans leurs enfants? Mode de garde ou pas?). On sait très vite (clients, personnel du complexe, voisinage) qui fait quoi. Dans le complexe que j'ai fréquenté, un grand nombre de familles sortaient sans leurs enfants, il suffisait par exemple de croiser les 3 baby sitters de nuit vers 21h pour comprendre que personne n'avait fait appel à leur service. Je dirais que les conditions étaient réunis pour un délit de "circonstance" et pas forcément pour un délit prémédité. Très peu de passage dans les rues à l'heure des repas. Un homme seul, sans complice, aurait pu enlever un enfant sans être vu.
Ceci dit, je précise qu'en aucun cas, je n'accable les parents: si on pouvait tout savoir à l'avance...on ne peut reprocher à une fille de s'être fait violée sous prétexte qu'elle porte une mini jupe...on ne peut non plus reprocher aux parents de Maddie ce qui lui est arrivée...on devrait pouvoir vivre dans un monde où ce genre de choses ne se produit pas.

Écrit par : Caroline S | 13/07/2007

Bonjour.

Quand je lis que Toscano en fait trop etc etc, ça m'horripile : il est bien obligé de passer par la presse pour se faire entendre ! Il ne va pas téléphoner à son voisin...

Effectivement les ravisseurs ont tout interet à relacher Maddie...
Vu que personne ne les lachera eux si ils ne le font pas...
Si Maddie ne revient pas c'est beaucoup de gens qui risquent de tomber ... Pour avoir la paix c'est le mieux qu'ils puissent faire : libérer cette petite...

Écrit par : Sandra | 13/07/2007

Autre chose : si il n'y a pas eu effraction de la porte d'hôtel, on peut imaginer qu'un ancien client ait fait faire un double des clées ?
A-t-on listé les noms de toutes les personnes qui avaient louée la même chambre dans cet hôtel ?

Écrit par : Sandra | 13/07/2007

Les commentaires sont fermés.