Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/07/2007

Renforts britanniques dans l’enquête

a652ad866caffad89e2da5c14ed2b182.jpgUne équipe britannique de spécialistes en crimes de pédophilie est arrivé au Portugal pour renforcer le dispositive portugais d’investigation de la disparition de Madeleine McCann.

Dans un moment de l’enquête considérée comme « critique » par la Police Judiciaire, les agents britanniques apportent leur expérience dans les cas d’abus et d’enlèvement d’enfants.

Ils essayeront d'établir le profil psychologique du kidnappeur de Madeleine et de fournir une aide essentielle pendant que la Police Judiciaire referme son filet. Une source proche de l’enquête confirme l’arrivée des inspecteurs britanniques et avance qu’on peut s’attendre à des « développements significatifs ».

Depuis le début de l’enquête, chacune des 53 polices municipales outre-manche a été impliqué dans l'enquête : les agents britanniques ont interviewé de 490 vacanciers qui étaient à Pria da Luz au moment ou l'enlèvement a eu lieu. Ils on aussi effectué plus de 2.500 enquêtes de téléphone.

Les agents envoyés à Algarve, sont des experts en matière de comportement, spécialisés en prédateurs, pédophiles et kidnappeurs d'enfant. Avec la police portugaise ils vont passer en revue les interrogatoires, détails, faits et indices : « Ils ont la capacité de créer une image psychologique du kidnappeur et d’indiquer son comportement », affirme une source proche de l’enquête. Si le crime de kidnapping d’enfant reste rare au Portugal, il est assez commun au Royaume-Uni ou le nombre de cas reste un des plus élevés d’Europe.

Nouvelle rencontre avec la Police

a161c9605162c3ccd75beabbc2fd7bae.jpgd1f714bd6cc2b255305d7b5053eaae6d.jpgLes parents de Madeleine McCann on réaffirmé leur confiance dans le travail de la Police Judiciaire portugaise. Gerry McCann, qui hier à rencontré les inspecteurs, écrit dans son blog que chaque piste est exploité et que l’information vital que peux conduire à la libération de Maddie dépend d’un appel téléphonique.

La rencontre avec la Police Judiciaire, comme les précédentes, à eu lieu en présence du Consul britannique à Portimão, Bill Henderson, pour qui cette rencontre était la dernière.

Bill Henderson, à qui Gerry et Kate on remercié l’aide obtenue depuis la disparition de Madeleine, termine sa mission au Portugal et part à la retraite.

Un émotionnant « au revoir »

Le départ du consul Bill Henderson vient se rajouter au départ des parrains de Madeleine, Trisha Cameron – sœur de Gerry – et de son mari Sandy. Le couple, maintenant rentré au Royaume-Uni, était venu s’installer au Portugal deux jours après la disparition de la petite britannique.

Trisha et Sandy se sont occupé des jumeaux Sean et Amélie pendant les voyages du couple McCann.

“Ils nous on donné une aide incroyable et je ne sais pas si on aurait pu tenir sans eux”, affirme Gerry, le papa de Madeleine.

Le couple McCann, pendant leurs voyages, on voulu que les enfants puissent rester dans un  « environnement sure » gardant une « routine normal », c’est pourquoi la présence de Trisha et Sandy à été des plus importantes. « Ils sont comme des deuxièmes parents des enfants McCann », affirmait le porte-parole du couple.

 

30/07/2007

L’italien Chemello libéré par la justice espagnole

efc8c41fc5b65eaee272867968fea1b4.jpg

Le tribunal de San Roque (Espagne) à ordonné la mise en liberté de Danilo Chemello dans l’affaire d’extorsion aux parents de Madeleine McCann. L’italien était dans la prison de Botafuegos depuis le deux juillet. Malgré la décision controverse du tribunal espagnol, Chemello continue en détention dans l’attente de l’annulation de sa prison préventive ordonnée par « l’Audiencia Nacional » dans le cadre de son extradition ver la France. Une information déjà confirmé par son avocat.

Dans la décision de libération de l’italien par le Tribunal de San Roque, les autorités portugaises n’on pas été consultés mais « uniquement » informées, confirme une source proche de l’enquête.

Une source de la police espagnole avait affirmé à « SOS Madeleine » - voir note – que le couple Danilo Chemello et Aurora Pereira Vaz avait séjourné au Portugal avant la disparition de Madeleine McCann. Une information qui n’a pas été mentionné ou prise en compte pendant la session du Tribunal de San Roque.

Danilo Chemello, 61, et sa compagne portugaise, Aurora Pereira Vaz, 54, ont été arrêtés après avoir essayé de toucher la récompense de 4 millions d’euros offerts pour des informations que conduisent à la libération de la petite Maddie. L’italien était aussi recherché dans le cadre d’un mandat de capture émis par la France.

29/07/2007

« Mon fils est innocent »

« Mon fils est innocent”, clame Jenny Murat, 71 ans,  en déclarations au journal britannique “Sunday Express”. La mère de l’unique inculpé dans la disparition de Madeleine McCann, silencieuse depuis le jour ou son fils à été mis en cause par la Police Judiciaire, vient maintenant confirmer l’alibi du5ad89fc51a1a5c38fa5e0e7819e3dd3a.jpg suspect.

Jenny Murat à réfuté les allégations que son fils Robert aurais donnée des fausses informations à propos de son emploi du temps la nuit de la disparition de Maddie, le 3 mai.

La mère de Robert Murat à confirmé à la police – et maintenant à la presse – qu’il à bien passé la nuit dans leur villa, ceci en dépit des rapports indiquant qu’il aurait donné à la PJ deux versions des événements. Le porte-parole de Robert Murat avance que la vieille dame « sait parfaitement que les gens vont dire qu’elle ment pour couvrir son fils » mais elle est furieuse qu’on à pu traiter son fils de menteur. 

“Jenny sait que son fils n’a pas enlevée Madeleine mais, sans aucune preuve, il à été humilié publiquement. Ces accusations ont ruiné sa vie et elle vie, chaque jour, un véritable enfer », affirme le porte-parole des Murat, rajoutant : « comment peut’ elle continuer en silence avec cette nuage noir sur la tète de son fils ? ».

Mais qui est Robert Murat ?

3daad581e9e57c7dbdd726d0835ccd8a.jpgRobert James Queriol Eveleigh Murat, né le 20 novembre 1973, est originaire d'une vieille famille d’exportateurs de vin de Porto. Ces ancêtres se sont établies au Portugal vers 1700. Une histoire que le britannique raconte toujours avec une certaine fierté.

Son aspect ressemble à la description de l’homme décrit par les compagnons de vacances des McCann. Murat mesure 1,75m, il est toujours propre et bien rasé. Il a les cheveux bruns coupés courts. Il a un accent et se comporte d’une manière légèrement supérieure et démodée, typique d’un anglais élevé à l'étranger. Ses premières années ont été passées sur la cote occidental de l'Algarve, avant même que la région devienne lieu de résidence da la communauté britannique.

Après l'école, Murat est parti au Royaume-Uni ou il à dérivé entre plusieurs emplois, d’un garage de voitures à Norfolk,  à l'usine de dinde de Bernard Matthews.

À 19 ans, il rencontre une femme mariée, Dawn Chapman, de 27 ans. Elle finie par se divorcer et se marie avec Robert Murat en 2001. Leur fille, Sofia, est née 18 mois plus tard.

Les ambitions de Robert Murat l’on poussé à revenir au Portugal en 2005, avec son épouse et sa fille, ou il s’installe avec  l’intention de travailler dans l’immobilier.

Installé dans la villa de sa mère – Villa Liliana – le couple n’a pas résisté et, après trois mois, en septembre 2005, Dawn et Sofia sont rentrées au Royaume-Uni.

Depuis le départ de son épouse, Robert Murat à établie une relation avec une autre femme marié, l’allemande Michaelad77a7086d666d4a26b22d47ac1e20903.jpg0a42af3baf5a7001eb7e0d40449ff81a.jpg Walczuch, qui vit encore avec son mari à Lagos. Une relation évidente mais que Murat, en déclarations au Daily Mail, avait nié: « Nous sommes que des associées (…)  Elle est témoin de Jéhovah et elle est toujours mariée. Je ne suis pas encore un témoin, mais je suis des classes d'étude », avait affirmé Murat.

Une semaine à Lisbonne avec Michaela

L’inculpation dans le dossier de disparition de Madeleine McCann à transformé Murat dans un des personnages le plus détestés dans l’enquête en cours, mais le britannique commence maintenant à réagir : son ami américain et gay, Tuck Price, est devenu son porte-parole. Il à cherché les services d’un avocat portugais bien connu de la presse et il à passé une partie de la semaine passé à Lisbonne, accompagné de l’allemande Michaela Walczuch, afin de procurer de l’aide juridique pour, affirme son porte-parole, « prouver son innocence ».

Robert Murat : registre de kilomètres parcourus erronée

Robert Murat, le britannique inculpé dans le kidnapping de Madeleine McCann à loué une Hyundai Getz – immatriculé 60 AR 86 - le samedi 12 mai, à 17h16  – jour de l’anniversaire de Maddie – dans une agence de location à Praia da Luz. La voiture de location, de couleur bleu, n’a été restituée que le 15 mai.

Pressé, impatient, presque désespéré, l’homme à utilisé l’adresse de son ex-épouse à Hockering (Norfolk) au Royaume-Uni, hors qu’il habite dans les environs de l’agence, et à explique à la fonctionnaire d'Algarve Auto Rent III que sa propre voiture était utilisé dans les recherches de Maddie.

Plus tard, son ami et porte-parole, Tuck Price, à justifié à la presse que la voiture  appartenant à Murat, était en panne, ce que la Police Judiciaire à confirmé être faux. Le même Tuck Price, en déclarations à un autre journal, à aussi déclaré que la voiture de Murat était utilisé par la mère du suspect pour le transport de matériel.

On ne connaît pas la destination que Murat à pris avec la Hyundai Getz loué, par contre, on sait que le 12 mai – jour de la location – le britannique se savait suivi par la Police Judiciaire. Sa voiture, aussi bien que la Volkswagen verte de sa mère,  étaient déjà connues de la police, mais pas la voiture de location…

a4a435099318d0765fe90d62b50ee07d.jpg

Il reste à connaître la destination de Murat au volant de la Hyundai Getz : une question qui n’est pas facile à répondre car, mémé si la Police Judiciaire connaît le nombre de kilomètres déclarés par l’agence de location, la distance est assez large. Pour compliquer encore les calculs de la Police Judiciaire, une source proche de l’agence de location, avance l’existence d’une erreur dans les registres de kilomètres de la voiture louée par Murat.

Deux possibilités se présentent alors, il y a eu une erreur dans les documents de location – ce qu’est parfaitement possible car le bureau d’Algarve Auto Rent à Praia da Luz est un des seules du groupe qui utilise encore des contrats non informatisés- ou le compteur aurais pu être manipulé… Pour rappel, Robert Murat avant de devenir agent immobilier, était vendeur de voitures au Royaume-Uni.