Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/08/2007

Pour Kate il n’y a pas de doutes : sa fille à été kidnappé

fb34a888a6028f143fc03ab69a008f3d.jpg

Pour la première fois depuis la disparition de sa fille, Kate McCann à répondu, seule, aux questions d’une station de radio britannique. La maman de Madeleine à parlé de la nuit du 3 mai et de ses sentiments au moment ou elle s’est rendu compte de la disparition.

Pour Kate McCann, il n’a jamais eu de doutes, sa fille à été kidnappé.

Elle regrette avoir laissé ses enfants seules, mais insiste sur la vigilance et le sentiment de sécurité. Sans répondre à certaines questions – secret de justice oblige – Kate à manifesté sa confiance dans la Police Judiciaire et souligné qu’elle ne se sent pas suspecté.

La maman de Madeleine McCann se montre confiante et affirme qu’elle va retrouver sa fille. Kate lance encore un appel pour qu’on donne plus d’attention, internationalement, au problème des réseaux de pédophilie et à au kidnapping d’enfants.

 

Amie des McCann : « tout est faux »

Rachel Oldfield, une des sept personnes qui on participé au diner avec Kate et Gerry McCann la nuit de la disparition de Maddie, vient de rompre son silence pour la première fois. Cette ex-avocate n’a pas supporté le fait de rester en silence après avoir lu dans plusieurs journaux que ses amis sont devenus suspects de la mort de l’enfant. Et elle parle.

« Sincèrement, je ne sais pas si cette théorie est l’invention de quelqu’un ou si c’est la police qu’alimente les journaux avec ses mensonges », dit Rachael, maman d’une petite fille de 2 ans, marié avec un médecin, collègue de Gerry McCann.

A propos de ce que publie la presse, Rachel affirme “tout est faux. Malheureusement, je ne peux pas raconter ce qu’est vraiment arrivée ».

Ceci est le vrai drame derrière les visages des McCann et des amis de vacances : le secret de justice, normal dans une enquête, ne les autorise pas à divulguer des faits liés à la disparition de Madeleine, malgré toutes les informations parues dans les journaux.

« Nous entendons tout, mais nous ne pouvons pas nous défendre car l’information est confidentiel », affirme encore Rachel Oldfield.

Rachel, comme Kate McCann, défend la thèse de l’enlèvement malgré reconnaître que l’auteur à eu un lapsus de temps très court.

Commentaires

Thank you Mr ndlevy

Écrit par : sylvi | 09/08/2007

Comme je les plains...kate et gerry, comme nous voudrions leur rendre leur sourire a ces pauvres gens.
comme je comprends leurs amis, accusés, suspectés, obligés de se taire, obliger a respecter leur promesse de ne rien divulguer sur les faits réels...
Que c'est dur pour eux! que c'est douloureux!
Quand je vois Kate , filmée et traquée jusque dans l'église, maigre, a bout de nerfs...essayant de se cacher des caméras...je me dit après coup que je regrette d'avoir vu ce film, j'ai moi aussi contribué d'une certaine façon a un certain voyeurisme malsain de l'avoir visionné...c'est ce que je pense ...d'un coté , j'ai fait betement ce que ce le reporter voulait ...
leur peine est immense, certains veulent voir a tout prix des larmes, s'ils n'en ont pas alors ils apparaissent comme des gens bizarres....que c'est petit et mesquin.

Écrit par : nathalie | 10/08/2007

00H26
Un grand merci à Pascal !!
Je veux vous remercier d'avoir prit le temps de me répondre.
Je veux vous remercier aussi pour le travail magnifique que vous faites sur Kidnapping.be
Je connaissais le site avant celui de mrNdlevy !!
Et je dois dire avoir étais touchée et émue par toutes les enquêtes en cours.....
Je trouve que votre site est un bien fait, et votre investissement sans relache me fait du bien ....
J'espère que vous n'avez pas prit mes questions comme es attaques, parce que ça n'est pas le cas !!!
Au contraire, je vous trouve formidable.
Désolée, que mon soucis de Vérité soit obsetionnel parfois....
Je préfère la vérité à l'information....
Voilà, merci encore j'ai eut la réponse que j'attendais dans le dernier commentaire .....

Écrit par : Harmonie | 10/08/2007

Nathalie

J'adhère tout à fait à ta façon de penser, ces gens ont deux petits trésors qui ont besoin d'eux et encore plus depuis que leur grande soeur manque.

Que voudrait-on exactement ? Qu'ils s'effondrent, sombrent dans la dépression, se laissent aller à la dérive, se suicident ?

Je veux dire : y a t'il un mode d'emploi pour le comportement à avoir en cas de disparition d'enfant, une formation accélérée comme le fait l'hotesse de l'air dans l'avion : "alors attention : si votre enfant se fait kidnapper, voilà ce que vous devez dire ou faire, pour ne pas parraitre suspect" !

Qu'on laisse ces pauvres gens en paix !!! Soutenons les plutôt dans leur démarche phénoménale et sans précédant, du moins aussi loin que je puisse me souvenir, c'est la première fois que je vois autant de détermination de la part de parents, encore une fois, les autres n'en avait certainement pas moins, ceux-là ont su mieux s'y prendre peut-être, alors devons-nous pour autant dire : c'est pas juste les autres n'ont pas eu droit à autant de médiatisation ! Au contraire, nous devons les féliciter d'avoir prouvé au monde entier qu'on pouvait faire bouger les choses, rien qu'en osant, et en se moquant du qu'en dira-t-on, et au mépris de sa propre vie privée mise à nue aux yeux de tous et perméable à présent à toutes les insinuations...

Écrit par : Thémis | 10/08/2007

M.Lévy

Voilà un article qui fera grand bien aux McCann ; j'espère qu'il parviendra à tous les médias qu'ils soient électroniques ou non. Il faudrait en écrire tous les jours pour que le poids du positif l'emporte sur la masse négative de suppositions qu'on a pu lire ces derniers temps.

C'est un plaisir de le lire et de le relire...

Écrit par : marie-danielle | 10/08/2007

Bonsoir Themis, je pense que nous ne sommes pas les seules a crier haut et fort notre colère contre cette forme d presse et infos a deux balles!!
il suffit d'un detracteur pour que d'autres journeaux suivent comme des moutons de panurge!

Concernant le "suicidé"...et le fait qu'il existerait un potenciel deuxième homme :
il y a surement ses empreinres digitales dans la camionette?
Pourquoi alors l'avoir laissée?...il s'expose directement ?.il est rentré dans sa cachette a pied? en faisant du stop?..
As-ton retrouvé des instruments de jardin comme pelle etc...chez ce hans? surement car ce tordu avait un jardin.. dans l'affirmative, est -ce en cours d'analyse?la terre agricole et celle de la foret n'est pas la meme!
A-t-on employé des chiens avec les policiers en foret avec celle de cet homme?
vous devez pensez que je suis saoulante avec mes idées et surtout mes questions...mais se pourrait-il que ylenia soit dans une trappe sous terre en foret?

Écrit par : nathalie | 10/08/2007

je voulais dire si les policiers avaient fait renifler aux chiens, l'odeur de cet homme en foret ..j'arrete là avec mes délires.. excusez-moi.

Écrit par : nathalie | 10/08/2007

Pour réorienter les questions, je réinterviens avec un nouvel article de la presse suisse, en général très fiable, qui semble consolider la thèse que finalement, Von Aesch ne soit jamais passé par l'Algarve. http://www.lematin.ch/pages/home/actu/suisse/actu_suisse__1?contenu=286035
Cependant, bien que je ne croie pas à la thèse de la culpabilité des McCann, il y a des FAITS qui restent troublants:
-les McCann se sont hâtés de dire qu'ils avaient vu une camionette blanche, dès que l'affaire Ylenia est apparue
- les dépositions sur le soir du 3 mai ont toujours été contradictoires, et sont un des facteurs des extrapolations de la presse portugaise.
- Les chiens ne mentent pas
- Les policiers portugais ont réellement fait des recherches dans la mer -Sur ce même blog il a été fait mention d'une complicité possible d'un des amis Russel O'Brien.
- Sur Kidnappind.be il a même été fait mention d'un questionnement sur un assassinat dans la chambre.
Si on suit cette logique, on en arrive à des conclusions comme celles des derniers jours. C'est triste et tant mieux si elles étaient fausses, mais elles étaient logiques et prévisibles.
Marie

Écrit par : marie | 10/08/2007

Bonsoir,

Si les Mc Cann et leurs amis ont encore assez d'énergie eh bien ils devraient poursuivre ces journaux scandaleux et cet avocat pour diffamation et ça les calmerait tous !!!!

Ils savent tous que les Mc Cann et leurs amis sont sous le secret, ils ne peuvent rien dire de ce qu'il s'est réellement passé ce soir-là mis à part à la police. Ils doivent fulminer de tout ce qui se raconte partout. Eux savent des choses VRAIES mais ne peuvent les dire, tout comme la police.

Il est alors facile et bien bas de s'attaquer à eux. Des journalistes de tous bords se régalent de ce sujet misant sur le fait qu'ils ne réagiront pas et tout le monde en profite pour en faire la manchette de son quotidien ou de son journal télévisé en étalant toutes sortes de faits, des plus illogiques aux plus scabreux !!!!

Tant qu'on n'a pas retrouvé officiellement Maddie on ne peut rien affirmer.
Tant qu'on n'a pas trouvé officiellement les coupables on ne peut accuser personne.

Tout cela ne fait que noyer le poisson et ne dessert ni Maddie, ni les autres enfants enlevés comme elle, ni les parents de tous ces enfants et surtout pas le respect.

Pauvre Monde ..... Ça me désole de voir toute cette m---e.

Ça se trouve on est bien loin de la vérité .... et les Mc Cann doivent en savoir suffisamment pour continuer à affirmer que Maddie est toujours en vie. Rappelez-vous qu'ils voient la police toute les semaines et doivent en apprendre davantage que nous et surtout des infos bien plus vraies.

Écrit par : isatis | 10/08/2007

C'est presque 100 jours puisque Madeleine McCann est allé manquer et il y a eu presque autant de rumeurs et théories quant à la façon dont elle a disparu. L'histoire a saisi plus ou moins de la même façon la nation et a affecté les gens du commun comme lendemain de la mort de Diana il y a dix ans. C'est un phénomène que nous car des journalistes ont été accusés d'aider créons. Sans média modernes, particulièrement 24 canaux de nouvelles d'heure et sites Web du dernier cri, auriez-vous tellement l'attention prêtée au tourbillon de Madeleine ?

Le dilemme pour nous a été comment satisfaire la faim publique pour des nouvelles sans s'ajouter à la spéculation et la mythe-fabrication de cela a été nombreuse. Journalier l'histoire serpente de cette façon et c'et notre travail a été d'essayer de coller aux faits tout en en même temps reflétant d'autres nuances d'opinion et de commentaire. Vous, l'assistance en ligne, cliquée sur l'histoire dans de tels nombres que nous avons créé une section séparée de Madeleine.

Pourtant les faits de base ont changé peu depuis le 3 mai - une petite fille est allée manquer de son appartement de vacances au Portugal. Elle n'a été jamais trouvée. Personne n'a été chargé. Ses parents ont commencé une campagne qui a eu la publicité mondiale. Les médias a été effréné. Tout autrement est rumeur et conjecture, non aidées par le fait que la police portugaise ne donne rien loin.

Ce qui je trouve la fascination est que l'histoire de Madeleine a coupé le public en deux camps. De loin le plus grand a la sympathie totale avec Gerry et Kate McCann - les parents navrés qui s'accrochent toujours à l'espoir que leur fille est vivante. Pourtant il y a un autre groupe - et celui-ci inclut une grande partie des médias et du public portugais - qui pense que le McCanns sont les parents négligents qui sont eux-mêmes partiellement coupables pour la disparition de leur fille.

Les médias britanniques tombe principalement dans le camp de sympathie. Regarder le visage suffri le martyre de Kate McCann. Imaginer doivent passer le reste de votre vie ruinée avec la culpabilité que vous n'étiez pas là quand votre nécessaire aîné vous. Gerry McCann a été fort mais vous pouvez voir qu'il devient fâché pendant que les doigts démarrent se diriger.

C'est une histoire sans fin et cette semaine là a été une autre frénésie d'assurance de Madeleine mais par la suite le cirque de médias partira du da Luz de Praia. On posera quelques questions : la couverture médiatique accabler a-t-il aidé ou a-t-il gêné la recherche de l'enfant en bas âge ? Étions-nous justes au McCanns ? Étions-nous justes à Robert Murat ? La soif publique pour des nouvelles a-t-elle fait agir les médias irresponsable en rapportant certaines des histoires plus sauvages ?

Nous ne connaîtrons pas jusqu'à ce que ce conte tragique ait tiré une conclusion. Le McCanns dit cette semaine qu'ils croient fortement Madeleine est encore vivant. Je pense tout le monde espère que leur foi inébranlée est récompensée.

Écrit par : sylvi | 11/08/2007

Les commentaires sont fermés.