Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/09/2007

«Madeleine est morte après être tombé dans les escaliers de l’appartement de vacances».

La presse britannique à commence cette après-midi à faire état de la mort de Madeleine McCann en conséquence d’une chute dans les escaliers, conduisant à l’appartement de vacances. Le Daily Mail, à titre d’exemple, avance : Police portugaise : "Madeleine est morte après être tombé dans les escaliers de l’apartement de vacances".

Contacté par SOS Madeleine, une source de la Police Judiciaire s’est refusé à commenter l'eventuelle mort de Madeleine dans une chute dans les escaliers, affirmant que "personne en charge de l’enquête n’à parlé à la presse portugaise ou britannique à ce propos".

b521f6afb804170f78ea029a335338de.jpgLa nouvelle, que le Daily Mail attribue à une fuite de la police portugaise, fait la première page du journal luso-américain 24 Horas de ce dimanche. Le journal est sorti à la vente ce matin, et la presse britannique reprend l’information.

"Je suppose que ce genre d’affirmations à un objective bien précis mais on regardera cette aspect quand on aura fini l’enquête. Maintenant nous avons plus important à traiter, malgré les tentatives de dénigrement de la presse britannique", affirme la même source.

"Heureusement, c’est la police qui mène l’enquête et non les journalistes ou les spécialistes en image et relations publiques", conclu le même responsable.

Madeleine: Par email on accuse la bonne

0462e48fa39adb2f62b86cbc8dd5b94b.jpgAprès que la Police Judiciaire à vérifié plus de 2500 fausses pistes, tout semble indiquer qu’il y aurait encore quelques autres prêtes à occuper les enquêteurs. La plus récente, avance le News of The World, aurais arrivée à la police britannique par email dénonçant une bonne qui aurais été renvoyé.

Le journal britannique – assez proche des McCann et de Clarence Mitchell – affirme que la police britannique aurait pu établir que la bonne existe et qu’elle aurait quitté l’Océan Club en mauvais termes avec son employeur.

L’email, qui identifie directement la bonne, affirme que Madeleine McCann a pu avoir été enlevéefd93e908f224a06b2557980058bee9ef.jpg dans le cadre d’une vengeance contre la direction de l’Océan Club, le complexe touristique de Mark Warner ou les McCann sont restés en vacances.

L’email aurais été envoyé au site web officiel du prince Charles par un informateur anonyme, que la police de Leicestershire cherche maintenant à identifier. La police judiciaire n’a pas confirmé avoir reçu cette information officiel mais une source proche de l’enquête affirme que dans les jours qui on suivi la disparition de Maddie «la PJ à vérifié tout le personnel de l’Océan Club, ceux qui sont en place et même les ex-employés, sans trouver le moindre indice ». Au même moment, Clarence Mitchell s’est déjà manifesté considérant la nouvelle comme « encourageant ».

29/09/2007

La presse britannique : le gang marocain, le témoin anonyme et un cirage jaune

Quatre mois après la disparition de Madeleine McCann, et après l’arrivée dans la campagne de Clarence Mitchell, les57f6ce9f421f32ba8129212441026c6b.jpg media britanniques on “retrouvée” des nouveaux suspects…

Après le gang marocain – composé par un vieux, quelques femmes et deux enfants – voici le britannique aux lunettes bicolores et le pêcheur.

The Mirror, avance aujourd’hui qu’un employé de l’Océan Club – qui ne veux pas révéler son identité – aurais vu un touriste britannique caché dans la cage d'escalier en dehors de l'appartement des McCann la nuit où Maddie a disparue. Le nouveaux suspect serait trapu et portait des lunettes bicolores.  

"C’était aux environs de 18 heures du jour ou la petite à disparue", aurais affirmé l’employé rajoutant « il était placé de sorte qu'il pouvait surveiller le secteur, les escaliers, l'ascenseur et la zone du parking ». L’employé à reconnu au « The Mirror » que la police judiciaire l’a interrogé à plusieurs reprises et qu’il aurait même été amené à la PJ de Portimão ou il à pu identifier le suspect d’après des photos. La police l’aurait demandé de garder le silence – pour ne pas perturber l’enquête – mais aujourd’hui il aurais oublié la consigne et parle au The Mirror…

Un pêcheur suspect… dans un village de pêcheurs

2fd1f7c18c5635b801805ba53ef2006d.jpgLa providentielle "nanny" Charlotte Pennington, après ses accusations à Robert Murat, révèle maintenant, dans le Daily Mail, qu’elle aurais vu un homme à bord d’un bateau, habillé avec un cirage jaune fluorescent – tenue habituel des pêcheurs - donnant des coups de pied sur quelque chose à bord. La scène se serait passé le 5 mai vers 23h30 sur la côte de Praia da Luz.

La nounou aurais eu le courage de s’approcher et l'homme - dont le nom elle aurait communiqué à la police portugaise et britannique – a alors ramée à la hâte vers le large.

Charlotte Pennington, est rentré au service de l’Océan Club le 28 avril – le jour d’arrivée à Praia da Luz des McCann – et apparait publiquement comme témoin, quatre mois après la disparition de Madeleine.

Curieux détail, le Daily Mail affirme que  la nounou aurais communiqué le nom de l’homme mystérieux9308e277694ff027f230de6e83a6ad3d.jpg à la police pour, dans le même article, souligner qu’il portait un cirage jaune "qui lui couvrait la tête l’empêchant de voir son visage".

Le Daily Mail avance alors que la nounou aurais identifié l’homme car elle "à vue, le jour suivant, un homme – qu’elle avait connu au cours de la semaine précédente - utilisant exactement la même veste distinctive que l'homme dans le bateau"… une veste jaune de pêcheur dans un village de pêcheurs.

a2908b9b62e9ebcf610ae79eb98aaeec.jpgAucune référence, dans le Daily Mail, à la police maritime qu’avait immédiatement commence la surveillance de la côte avec des patrouilles, et chaque bateau avait alors été investigué et vérifié par la Police Judiciaire.

Duarte Levy & Paulo Reis

28/09/2007

McCann ont refusé le détecteur de mensonges !

fef2a1e6d3202fad9026efbf84d6c041.jpg

Après avoir fait la une des journaux en Europe affirmant être disposes à se soumettre au détecteur de mensonges pour prouver leur innocence, le couple a refusé hier de se soumettre au test.

L’initiative est partie du journal luso-américain 24 Horas, mais leur proposition à été refusé par les parents de Madeleine McCann, via leur porte-parole, Clarence Mitchell: "l’idée est bonne mais c’est non!"

Après les déclarations du couple, le journal voulais savoir à quel point les McCann étions prêts à le faire. Le détecteur de mensonges – polygraphe -, est un appareil qui enregistre les modifications de la pression sanguine, battements cardiaques et transpiration, en indiquant avec cela si la personne ment ou dit la vérité face à des questions spécifiques.

27/09/2007

"Si ce n'est pas Madeleine, c’est sa sœur jumelle" ou "il n’est pas certain à 100%" ?

Clara Torres, l’espagnole qui a pris la photo de la jeune fille porté sur le dos d'une femme, dans une route au Maroc, a dit aux journaux espagnols qu'elle était à bord d’un autobus, "roulant à 60 kilomètres par heure" - une vitesse qui rend très difficile l’obtention de n'importe quelle image claire des personnes marchant sur le bord de la route.

c4ef6c62aa2e8e9e2c91f8c8532ac222.jpg"L'autobus roulais vers Tétouan", affirmait Clara Torres à "20 Minutes". Elle été accompagnée de son fiancée, le 31 août. Après avoir entendu parler de plusieurs nouveaux témoignages dans la presse britannique, elle a jeté un meilleur coup d'œil aux images et s'est rendu compte que la fille semblait être Madeleine McCann.

"Si ce n'est pas Madeleine, c’est sa sœur jumelle" affirmait’ elle à la presse espagnole. Juste après prendre la photo, Clara Torres et son fiancée on pensé que ca pouvait être Madeleine. Mais après ils on écarté cette possibilité et ils n’ont même pas parlé a ce propos avec les parents de Clara, qui étaient dans un deuxième minibus, juste derrière leur véhicule.

Après l’envoi de l'image à la police espagnole, qui leur a dit que cela prendrais un certain temps à21bcf55ecbd783a22781191227ec01c5.jpg analyser, Clara Torres et son fiancée sont allées à l'ambassade britannique, avec un avocat, le matin du 24 septembre. Ils y ont donné une copie de l'image pour être transmise à Scotland Yard et parlé au téléphone avec un des avocats des McCann qui, après avoir vu l'image, a affirmé au couple espagnol qu'il était « absolument sûr » que la fille était Madeleine McCann.

Suivant le conseil de son avocat, Clara Torres a changé sa déclaration initiale - "si ce n'est pas Madeleine McCann, alors elle a une sœur jumelle" - dans une approche plus douce. Dans ses déclarations au The Times, plus tard, Clara Torres l’a admis "bien qu'il ne soit pas certain à 100%, il y a une forte possibilité forte qu’il s’agisse de Madeleine et si c’est le cas, ca pourrait tout changer".

Duarte Levy & Paulo Reis

English version