Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/02/2008

McCann toujours suspects

fb49d3f24b4b2d67886c901d40233ba5.png

Magistrats et Inspecteurs de la Police Judiciaire (PJ) n’ont pas apprécié les déclarations du Directeur National de la Police Judiciaire, Alipio Ribeiro, même si aujourd’hui des sources proches du responsable de la police ont réaffirmé qu’il y a eu mauvaise interprétation de ces propos : les mots du directeur auront été dans le sens dont, si Kate et Gerry avaient été maintenus comme témoins, "peut-être ils ne seraient pas partis pour Angleterre. Ils auraient été plus coopérants avec la Justice".

A Algarve, la plupart des Inspecteurs de la PJ ont accueilli les déclarations du leur directeur avec surprise car la ligne d’enquête n’a pas changé et si l’investigation semble au point mort, aux yeux du public, plusieurs diligences sont en cours même si la plus importante, affirme un des responsables à Portimão, "reste l’interrogatoire aux amis du couple".

Les inspecteurs continuent à suspecter le couple d’avoir occulté le corps de leur fille dans la nuit du 3 mai dernier, confirme le même responsable pour qui "l’enquête est bien un travail de patience" comme l’a dit Alipio Ribeiro : "Sur ça il ne s’est pas trompé".

Au mois de septembre dernier, plusieurs sont les inspecteurs qui ont demandé la prison provisoire de Kate et Gerry McCann, ayant déjà, à l’époque, la ferme conviction qu’il y avait assez de preuves pour justifier cette mesure : "Aujourd’hui nous avons beaucoup avancé dans l’enquête et nous sommes certains de que les parents de Madeleine et leurs amis peuvent expliquer ce qu’est arrivé à l’enfant", affirme le responsable, pour qui "le départ du couple de Praia da Luz est venu compliquer les choses. Nous sommes obligés de dépendre du bon vouloir des autorités britanniques".

Au mois de septembre le Procureur du Ministère Public de Portimão, José Magalhães e Menezes, à décidé de les constituer arguidos sans avoir recours à la prison préventive, laissant la porte ouverte pour leur départ vers le Royaume-Uni comme l’avaient demandé les autorités britanniques via leurs représentants diplomatiques au Portugal.

Réactions : "Tout ceci est très étrange"

Francisco Pagarete, l’avocat de Robert Murat, s’est refusé à commenter les déclarations du directeur de la PJ soulignant que "tout ceci est très étrange". L’avocat du britannique, arguido depuis le 14 mai dernier, avoue sa surprise avec les déclarations d’Alipio Ribeiro mais préfère attendre l’évolution de l’enquête avant de décider s’il y a une réaction à prendre.
"Pour éviter ce genre de situations : retenue et réserve dans le discours", conseille le président du Syndicat des magistrats du Ministère Publique, Antonio Cluny, pour qui il est "inquiétant" de voir un responsable de la PJ parler sur un procès encore en cours.

d59d8cdd68dfa6bbc6656dea3a71fe6e.jpgMarcelo Rebelo de Sousa, professeur universitaire de Droit et commentateur politique, à affirmé sur la première chaine de télévision portugaise que les déclarations d’Alipio Ribeiro sont "très graves". Ancien Ministre et Conseiller d’Etat, Marcelo accuse Alipio Ribeiro d’avoir "tué l’investigation de la police quand il a dit qu’il y aurait eu précipitation en constituer le couple McCann comme arguidos dans le procès".

Commentaires

8H06 BONJOUR TOUT LE MONE

CONTENTE DE LE LIRE!
no comment!

pensée pour maddie
et tous les enfants victimes de la folie des hommes!

Écrit par : juanita | 04/02/2008

Bonjour tout le monde...

On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs...

Le plus important est que la ligne d'enquête continue à être la même...

On attend la suite, M. Levy...

Et merci de nous tenir informés...

Écrit par : Eme | 04/02/2008

bonjour tout le monde!



les propos de Mr Amaral avaient été mal interpretes aussi...


prennez vos responsabilités Mr Alipio.....direction.....la porte!

Écrit par : marie(f) | 04/02/2008

Bonjour tout le monde

2:48 AM heure du Québec

moi aussi je remercie m Lévy de nous tenir informés

pour le moment ma pensé vient rejoindre celles de Juanita et Emme

et plus que jamais justice pour la petite Maddie

Écrit par : lena2 | 04/02/2008

L'affaire Madeleine McCann est dans une impasse évidente après l'échec de l'intervention d'Eurojust qui n'a pas permis d'interroger les amis des McCanns. Les déclarations de M. Alipio Ribeiro en ont surpris plus d'un tant au Portugal comme au Royaume Uni. S'agit-il d'un coup de poker pour pallier au manque de coopération non seulement des McCanns mais aussi des instances politiques britanniques ou bien s'agit-il tout simplement d'une erreur de communication ?

Dans le royaume des tabloïds, c'est Clarence Mitchell, porte parole des McCanns et "ancien" directeur de la communication du gouvernement britannique qui distille la bonne parole et qui contrôle d'une main de fer des journalistes complaisants. Sa parole vaut évangile et seule une poignée d'internautes osent remettre en question sa version de la vérité. Les propos du directeur de la PJ sont réinterprétés et utilisés pour affirmer que la PJ se serait trompée.

Au Portugal, un malaise s'installe alors. On s'indigne, on demande au directeur de la PJ de se taire sur les affaires courantes. Pourtant des voix se lèvent pour défendre la curieuse stratégie poursuivie par le directeur de la PJ. Il s'agirait de tester l'opinion publique portugaise et de susciter une réaction chez les McCanns afin de les inciter à coopérer avec la justice portugaise. S'ils n'étaient pas suspects, ils auraient collaborer plus étroitement avec les autorités portugaises, affirme-t-on. On aurait du appliquer le nouveau code de procédure pénal. Que de regrets!

Pourtant, il est très difficile d'imaginer un retour des McCanns ou de leurs amis au Portugal dans les prochains jours. Ils ont apparemment décidés de maintenir le pacte non pas du silence comme on l'a souvent écrit mais celui de la non-coopération. La justice portugaise n'a aujourd'hui nullement l'intention de lever leur statut de suspect et les McCanns n'ont nullement l'intention de coopérer tant que ce même statut est maintenu. Tout semble être figé et pour longtemps encore. Seul l'accomplissement des lettres rogatoires pourra peut être débloquer cette situation à la condition que le gouvernement britannique fasse preuve d'avantage de responsabilité et de volonté et non pas de frilosité comme ils l'ont montré en renonçant à donner une suite rapide aux demandes des autorités judiciaires portugaises.

Écrit par : José (FR) | 04/02/2008

Et moi je dits justice et verité pour madeleine,meme si il faut changer le ligne d'enquete,elle le vaut bien...que l'orgueil fasse place a la verité

Écrit par : luisa | 04/02/2008

bonjour tout le monde,

mr ribeiro aurait mieux fait de se taire, comme quoi, même lorsque l'on est haut placé, on n'est pas à l'abri de dire des âneries, pour rester polie !!!!!
mais il a fait le jeu de mitchell et ridiculisé la pj portugaise, moi aussi, je trouve qu'il devrait démissionner !!!!

Écrit par : chichinette | 04/02/2008

Bonjour tout le monde,

C'était (hélas pour la puce) déjà clair dans l'article précédent ! non ?

CITATIONS :
Dans l’enquête McCann, vu les obstacles qui nous ont été crées au Royaume-Uni, la meilleure tactique aurait été de continuer l’investigation SANS FAIRE SAVOIR que les parents SONT suspects ... Alipio Ribeiro CONFIRME également la BONNE DIRECTION suivie par les enquêteurs
FIN DE CITATION

En lisant bien il n'y a pas intérprétation possible. La précipitation n'a été que pour rendre la chose officielle et publique.

Il n'est pas dit (pour l'instant) qu'il revient sur la décision, ni qu'il ne soutient pas les enquêteurs.

LU SUR KIDNAPPING.BE :
Ce qui est sûr c'est que si les McCann n'étaient pas des ressortissants britanniques soutenus par une machine politico-financière énorme, ils auraient déjà été accusés au Portugal et peut-être placés en préventive.
Alors pourquoi ne pas le faire, me direz-vous ? Il faut bien comprendre que les parents McCann sont soutenus par une équipe d'avocats qui font partie des meilleurs d'Angleterre et qu'encore une fois, la pression politique est énorme.
La PJ n'a pas le droit à l'erreur. Ils doivent poser leurs accusations pierre par pierre et consolider chacune d'entres elles avant de passer à la suivante. De sorte à faire un édifice en béton face aux avocats de la partie défenderesse.

(ET SURTOUT :)

Ainsi, chaque moindre bout de semblant de piste doit être étudié puis écarté ou confirmé, c'est selon; afin que l'on ne puisse pas leurs reprocher d'avoir négligé la moindre piste. Leurs avocats, et c'est leur rôle, utiliseraient cet argument afin de créer le doute. Or le doute bénéficie toujours aux accusés. FIN DE CITATION


D'OU MULTIPLICATION DES FAUSSES PISTES ?!

Vous l'avez déjà dit, moi aussi je suis contente que le monde sache que ce qui a été pris pour de "la lenteur ou de l'incompétence de la PJ" n'est en fait qu'une perte de temps due à toutes ces fausses pistes APPAREMMENT PROVOQUEES DANS UN BUT PRECIS.

Innocents, témoins ou impliqués, il est temps que les parents et amis disent ce qu'ils savent ... POUR MADDIE.

Écrit par : Dannie | 04/02/2008

JUSTICE POUR MADELEINE !
JUSTICE POUR LES VICTIMES !

Écrit par : Maria Lopes | 04/02/2008

Bonjour
Il y a juste une chose que je ne comprends pas trop.

Si la réflexion concernant la "précipitation" implique que, sans cette précipitation, les parents seraient restés au Portugal... les parents ont dit dès le première semaine de juin qu'ils comptaient rester au Portugal au moins jusqu'à la fin de l'été.

Kate and Gerry McCann plan to stay in Portugal at least until the end of the summer, a family spokesman has said.
http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/england/tees/6736625.stm

Je ne sais pas si c'était un compromis pour le couple, ou pas. Dans certaines interviews à la télé, c'est surtout Kate qui ne supportait pas l'idée de ne pas être présente si Madeleine devait être retrouvée...

Donc, je me pose la question de savoir si le fait d'être constitués arguidos a précipité leur départ (ce fait les a peut-être convaincus de n'y pas rester plus longtemps, d'accord),

ou bien,

est-ce qu'ils ont été constitués arguidos à ce moment-là parce que la PJ savait qu'ils avaient de toutes façons l'intention de partir.

Écrit par : Claude2 | 04/02/2008

D'accord avec Juanita Léna Eme et Marie(f)
ATTENDONS
La ligne d'enquête est la même
Que de temps perdu ..............
PENSEE POUR MADDIE

Écrit par : sophie | 04/02/2008

Mauvaise interprétation ?

Un peu facile, je trouve. Quand on est directeur de la police, on fait bien de mesurer ses propos, surtout à propos d'une affaire où le travail de ses subordonnés est soumis aux critiques d'un pays -voire de plusieurs- étranger.

Vous voulez que je vous dise ? Moi, je les mets dos à dos, les anglais et les portugais. Pour parler familièrement, dans cette affaire c'est d'un énorme pédalage dans la semoule qu'il s'agit.

Pauvre petite Madeleine.

Écrit par : May | 04/02/2008

Bonjour à tous et toutes !Juanita!!

Cette paragraphe dans l'article de M Levy veut tout dire :

"""Au mois de septembre le Procureur du Ministère Public de Portimão, José Magalhães e Menezes, à décidé de les constituer arguidos sans avoir recours à la prison préventive, laissant la porte ouverte pour leur départ vers le Royaume-Uni comme l’avaient demandé les autorités britanniques via leurs représentants diplomatiques au Portugal""""

Maintenant on sait comment ils sont parti et avec les conseilles de qui aussi ! La seul question qui reste c'est WHY ??

Madelaine la PJ te cherche ,nous on pense à toi !

Écrit par : mimi | 04/02/2008

les propos du directeur de la police me laissent perplexe mais je suis heureuse d'apprendre qu'au fond cela ne change rien à la ligne d'enquête, qui elle, reste la bonne.
si seulement le corps de Maddie pouvait être retrouvé, ça fairait enfin taire tous les rumeurs !
bravo la pj, quelle constante, quelle détermination, vous n'êtes vraiment pas aidés...

Écrit par : rachel | 04/02/2008

Et apres mr Alipio dira encore et encore qu'il n'y a pas de pression britannique!


demission!

Écrit par : marie(f) | 04/02/2008

LAISSONS TRAVAILLER LA POLICE PORTUGUAISE !!!

Comment la police et ses enquêteurs peuvent-ils travailler correctement et sereinement, si tous les médias s'en mêlent en racontant tous les jours TOUT et SURTOUT N'IMPORTE QUOI que des individus (non je n'ai pas dit McCann et toute la Team, et/ou peut être y.c. le gouvernement britannique) balançent des rumeurs ou fausses pistes permettant de "déboussoler" la PJ et les médias qui gobent tout.

Tout cela prend du temps et cela va encore durer longtemps.

Écrit par : asmatt | 04/02/2008

Bon, moi je dirais que ça cafouille.

Quelles que soient les raisons bonnes ou mauvaises de ces déclarations, elles font pour l'instant désordre.

En espérant qu’elles n’ouvriront pas une brèche pour retarder une fois de plus l’enquête.

Écrit par : Charlotte | 04/02/2008

José
Je trouve très équilibré ton commentaire!

Écrit par : Claude2 | 04/02/2008

Pourquoi les avoir laisses retourné en Angleterre ?

Écrit par : monique | 04/02/2008

À l'intention de Clarence Mitchel :

Nous avons tous compris que les chiens britanniques qui ont flairé le cadavre chez madame, n'ont finallement flairé qu'un «poisson» pourri.
Voilá toute une équivoque. Même le «Forensic» s'est vu confronté avec une asphodèle. Ce sur quoi Mr. Alípio Ribeiro s'est pricipité d'un précipice ... «Pardon ? Une asphodèle? aurait-t-il demandé aux agents de la PJ».
Nom de Dieu !

Écrit par : asdrubal | 04/02/2008

6h24 bonjour tout le monde

taisez Mr ribeiro!!!

pensée pour toi maddie!

Écrit par : juanita | 05/02/2008

Bonjour à tous, à toutes

Les réactions au sujet des déclarations de M.Ribeiro sont assez claires: Le politique a parlé, il a dit ce qui est, possiblement, la vérité, vis à vis de la politique...il y a eu précipitation, etc...

Mais, pour envisager la réalité de l'enquête, ce sont les réactions des autres qui comptent: """""""""Les inspecteurs continuent à suspecter le couple d’avoir occulté le corps de leur fille dans la nuit du 3 mai dernier, confirme le même responsable pour qui "l’enquête est bien un travail de patience" """""""""""""
Oui...........c'est bien un travail de patiente...

Écrit par : Eme | 05/02/2008

La seule erreur de cette enquête est à cause de la politique qui s'en est mêlée !

Citation :
"Aujourd’hui nous avons beaucoup avancé dans l’enquête et nous sommes certains de que les parents de Madeleine et leurs amis peuvent expliquer ce qu’est arrivé à l’enfant", affirme le responsable

Oui mais les certitudes ne prouvent rien sans corps ou sans aveux !
Où en sont les déclarations des amis qui soit disant voulaient tout raconter à la PJ ?
Finalement, on en sait bien peu !!

Pensées à Madeleine et aux autres enfants disparus

Écrit par : Cathy | 05/02/2008

Je vous dit ça à lire :

http://joana-morais.blogspot.com/

et suivant cet blog nous arrivons à:

http://www.dailymail.co.uk/pages/live/articles/news/news.html?in_article_id=512205&in_page_id=1766&ito=1490

Merci par Votre attention.

Écrit par : MariaC | 05/02/2008

Non ils n'auraient pas dû tarder davantage à les nommer arguidos, ils auraient dû les empêcher de retourner en Angleterre!

Écrit par : annibene | 05/02/2008

M. Alipo Ribeiro en a plus qu'assez de l'immobilisme actuel de l'enquête et il a fait une déclaration pour tenter de faire bouger les lignes - bien sûr il a été rappelé à l'ordre par sa hiérarchie ce à quoi il pouvait s'attendre, mais s'il a essayé de se démarquer c'était pour faire comprendre que cette enquête malaisée avait sans doute des chances d'aboutir plus vite en manoeuvrant d'une façon différente - sans doute tentait-il par là de tendre une perche aux McKan pour qu'enfin ils acceptent de coopérer.

Écrit par : Annie 2 | 05/02/2008

L'avocat de Murat a bien raison d'être prudent.

J me demande toujours quels liens existent entre lui et les tapa's ?

Qu'a t-il fait, vu ou su ?

Écrit par : Anne 2 | 05/02/2008

Bonjour tout le monde
14:57 heure du Québec

Asdrubal, je te cite : "Ce sur quoi Mr. Alípio Ribeiro s'est précipité d'un précipice "...

T'as bien raison, le problème, c'est qu'il n'était pas nécessaire, de traîner tout un corps policier et leur réputation qui est déjà mise en cause par bien de gent.



Par contre, il me semble important de revenir là-dessus,
Quand m Ribeiro a déclaré : "-Il est sorti pour des raisons évidentes. Parce qu'il a fait des déclarations qu'il ne devait pas faire dans ce contexte" (en parlant de Amaral)

Et il a poursuivi en disant : " ce a été la raison immédiate, les médiates resterons pour l'histoire (ou dans histoire)".

Puisqu'on est rendu là il serait intéressant de savoir le reste. ( En tout cas, les vais raisons)
On dirait que le cirque est rendu chez les Portugais maintenant. Quelle triste histoire !


S'Il n'a avait pas une petite victime dans cette "magouille ", j'oserais dire que tout ce spectacle n'est que le résultat d'une mauvaise farce de carnaval……..Et Maddie, elle, revient pour le premier avril……….

pauvre ange qui est née entre les démons et son frère et sœur ...........

bonne journée à tous

Écrit par : lena2 | 05/02/2008

D'accord avec Annibene, ... Jamais les Mac Cann n'auraient du être autorisés à quitter le Portugal devant leur manque de coopération évident( ? des questions sans réponse) les divergences de témoignages et autres que nous ignorons sans doute ....
Sans intervention de la politque UK et diverses pressions (ce que l'on disait déjà il y a des semaines mais qui se vérifie encore aujourd'hui mallheureusement )effectivement, cette enquête n'en serait pas là .... et certains (...) feraient profil bas ... + bas ....

Écrit par : ANNIE | 05/02/2008

5H36 bonjour à tous, toutes,

pensée pour maddie!

Écrit par : juanita | 06/02/2008

Bonjour a tous,
Qu'on laisse tranquille ces gens qui souffrent...
Je me demande si l'on continuent a chercher reellement maddie ...
Si la pj pense reellement les parents coupables, qu'ils publient officiellement toutes les preuves au lieu de laisser courir des rumeurs qui sont toujours dementies le jour d'apres.
ca suffit tous ces secrets couverts de rumeurs (fausses ou vraies, on n'en sait rien) alors que le secret de justice devrait etre leve selon la loi.

Pour une fois qu'il y en a un qui commence a parler...

ces gens la ne sont pas des professionels du crime, si ils avaient commis quelque chose l'enquete aurait du se terminer en une semaine.
La, ca fait 9 mois et il n'y a toujours rien de formel.
Foutez leur la paix...

Écrit par : florence | 06/02/2008

...difficile a postériori de dire ce qui eut été bien.
Qui pouvait imaginer que les Mc C ne collaboreraient plus ? Ce n'était imaginable qu'en les tenant avec certitude pour coupables. Alors ce n'est pas 'arguidos' qu'il devaient être nommés.
Pas évident.

Écrit par : bab | 06/02/2008

C'est incroyable comment il a pu dire une chose pareille.
Et les chiens pisteurs qui ont trouvé du sang, se sont-ils trompés? Chiens entrainées spécifiquement pour trouver du sand et l'odeur des corps en putréfaction?

Et le prof.Universitaire, très reputé, Daniel Krugel, a eu une mauvaise journée aussi, quand il a affirmé que le corps de la fillete était enterré à un endroit qu'il a décrit très bien?Il s'est trompé aussi?

Et que dire du ravisseur - Méchant et pervers- qui a pu ouvrir la voiture des mccann- et y mettre le corps de leurs fille.... Sans que les parents s'y rendent compte -C'est ce qu'ils disent au mois.Qu'ils ne savent pas comment expliquer le sang dans la voiture...


Est-ce que ce Monsieur qui a dit qu'il y a eu une précipitation de la part de la police, a-t-il été payé par Clarence Mitchell pour dire des choses pareilles?

Il doit résilier tout de suite.Il a mis en cause tout le travail de la police, une Police sérieuse, avec des Agents sérieux et très performants. C'est dégoutant...

Écrit par : Guinevere | 06/02/2008

Les commentaires sont fermés.