Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/04/2008

"Le plus difficile pour nous c’est que nous avons failli ne pas y aller"

731ea38dabc99037e0d81011dce12261.jpgKate et Gerry McCann n’ont pas amené leurs trois enfants au Tapas Bar la nuit de la disparition de Madeleine parce qu’il y aurait du monde dans le restaurant. L’affirmation est de Kate McCann au cours d’un documentaire diffusé ce mercredi soir par la chaine de télévision britannique ITV.

"Le plus difficile pour nous c’est ce que nous avons failli ne pas y aller," affirme encore Kate McCann, qui n’a pas abordé le fait d’avoir laissé Madeleine, Sean et Amélie seules dans l’appartement de l’Océan Club à plusieurs reprises avant la nuit du 3 mai 2007.

Intitulé "Madeleine, un an après" le documentaire prêtent signaler le premier anniversaire de la disparition de Maddie, avec des images du couple dans leur maison de Rothley mais également de leurs voyages à Washington et à Bruxelles.

"Je ne sens pas que Madeleine soit morte", a dit Kate McCann soulignant que les possibilités de retrouver sa fille en vie "sont aussi bonnes maintenant qu'avant, probablement meilleurs."

Aux cameras d’ITV le couple à réaffirmé sa conviction de que Madeleine est toujours en vie, ce qu’expliquerais probablement la manutention du contrat qui les lie a Metodo 3, si ce n’était le manque de résultats des premiers six mois de travail de l’agence espagnole de détectives.

"S'ils croient Maddie est en vie, alors la reconstitution de la Police Judiciaire prends tout son sens"

Une décision incompréhensible pour les enquêteurs : "si leur fille serait en vie, la décision la plus logique et naturel serait d’aider la police, aussi bien ici (Royaume-Uni) qu’au Portugal. S'ils croient Maddie est en vie, alors la reconstitution de la Police Judiciaire prends tout son sens, et leur participation serait plus importante que toutes les entrevues et documentaires," affirme un des officiers britanniques envoyés à Praia da Luz en mai 2007.

1be2f4df8e3199170ad7b74e4782b627.jpgSi Gerry McCann à refusé catégoriquement tout déplacement au Portugal pour le 3 mai, leur responsable en communication, Clarence Mitchell, continue à affirmer que "le couple ne retourne pas à Praia da Luz, même pour la reconstituition demandée par la police, à moins que leur statut d’arguidos soit levée."

Agé de trois ans au moment de sa disparition, Madeleine à été vue en vie pour la dernière fois, par d’autres témoins que ces parents et amis, vers 18h30, ce que laisse aux enquêteurs un lapsus de temps de trois heures trente pendant lesquels tout à du se passer. Selon le même officier britannique, "c’est précisément à propos de cette période de temps, entre 18h30 et 22h00, que Kate et Garry McCann sont le moins coopératives."

Selon les McCann, la décision de laisser les enfants seules aurait été prise au dernier moment car leur intention initiale était d’aller diner dans un restaurant à l’extérieur de l’Océan Club mais les enfants étaient "fatigués" et ils se sont couchés très tôt. Une version que contredit leurs premières déclarations à la police dans les jours qui ont suivi la disparition.

Leur récit des heures antécédent l’alerte à la police – donné par un appel à la GNR de Lagos vers 22h45 – n’a jamais été jugé cohérente par les investigateurs et, selon le même officier de la police britannique, "il était marqué par plusieurs lacunes et contradictions."

e0e653c3422bc494e19db4fe61d39284.jpgA quelques jours du 3 mai  le documentaire d’ITV n’apporte pas des réponses aux grandes questions qui subsistent à propos de la disparition de Madeleine mais apporte des images de Kate et Gerry McCann amers, tristes et angoissés, ou les parents de la petite britannique parlent des moments vécus à Praia da Luz, avec des souvenirs de froid, peur et obscurité.

(à suivre)

Commentaires

tiens donc...alors pourquoi n'a-t-elle pas emmené ses enfants au restaurant au juste : parce qu'elle n'avait pas de poussette ou parce qu'il y avait trop de monde ???
allons bon...et quoi d'autre encore ?

pensée pour toi Maddie !

Écrit par : rachel | 01/05/2008

Quousque tandem abutere patientia nostra?

Écrit par : Eme | 01/05/2008

Bonjour

Moi j'ai l'impression que Madame, Monsieur et le porte parole commencent à ne plus savoir quoi dire.

Mais en attendant ça continue .... Madame comme mère sur le devant de la scène.

Il ont failli ne pas y aller ?
Bon ! de toute façon comme le drame du 3 Mai reste un mystère (l'enquête est en cours) et qu'on peut se poser des questions sur un éventuel kidnapping, Madame peut raconter ce qu'elle veut.

Maddie est la seule victime.

Écrit par : sophie | 01/05/2008

COMMENT POUVEZ T'ILS SAVOIR PUIQU'ILS AVIAIENT DEJA COUCHE LES ENFANTS A 19 H
ET BIEN VOYONS!!!

Écrit par : poupy | 01/05/2008

Bonjour tout le monde,

Trop tard Kate, vous l'avez fait et votre enfant a disparu !

Inutile de vous justifier en cherchant une cause.

Aidez la pj, montrez nous que vous voulez collaborer à la recherche de la vérité.

Pensées à Madeleine et aux autres enfants disparus

Écrit par : Cathy | 01/05/2008

Bonjour


Facil de dire : nous avons failli......
Facil de dire : Si........Et si encore........ou alors......


Trop facil!!!!!

Prennez un miroir et regardez vous en face ,les yeux dans les yeux et reconnaissez vos erreurs ,les enfants ne sont pas des poupées qui restent tranquilles des qu'on les couche, mr et mme Mccann.

Je dis ça ,mais je realise que vous seriez capables ,en vous regardant dans le miroir,de vous distraire par votre " beauté".....berkkkkkkkk!

Écrit par : marie(f) | 01/05/2008

bonjour à tous,

je ne comprends pas l'indécence des ces parents !!!
le chagrin d'avoir perdu maddie n'est-il pas suffisant ???
qu'ils parlent à la police, s'ils ont quelque chose à dire ou alors qu'ils se taisent !!!!
je n'en peux plus de les entendre accuser la terre entière de leur malheur, alors que les premiers responsables, ce sont eux !!!
c'est malheureux pour cette petite fille, mais je n'arrive plus à adhérer à ce qu'ils disent ou font !!!
mes pensées vont vers maddie, seule et unique victime, et que ses parents se taisent un peu !!!

Écrit par : chichinette | 01/05/2008

Ou bien avaient-ils quelquechose à cacher à la garderie ?...

En tant que mère :
-Non coupable elle doit être rongée par le remord de les avoir laissés seuls.
-Coupable elle doit être rongée par le remordde son geste ou ses mensonges....
Cette femme souffre de toutes manière.
L'enui, c'est que c'est si peu visible jusqu'à présent et cela fait donc travailler nos imaginations... au point qu'un an après on s'intéresse plus aux parents qu'à petite Maddie....
Pauvre petite !

Écrit par : bab | 01/05/2008

Bonjour à tous,

En voyant que le doudou de Maddie était posé en hauteur, Kate a eu la certitude que Maddie avait été enlevée (?????).

Malgré cela, elle a ENCORE laissé les jumeaux seuls pour aller avertir les autres au Tapas.

Je suppose qu'au tarif de l'OC, il y avait des télephones dans les chambres, à défaut de portable, soit pour prévenir le groupe Tapas, soit pour demander à la réception une nounou ou du personnel en urgence, ou qu'ils envoient qq'un prévenir le groupe. Il y avait aussi la solution de les réveiller, les déposer chez la voisine ...

Bien sûr on ne sait pas ce que l'on aurait fait à sa place, mais on sait ce que l'on aurait PAS fait : les laisser seuls, avec la certitude d'un enlèvement !!!!!!! Surtout, si, comme a dit Gerry, le kidnappeur était encore dans la salle de bains. C'était une occasion de le laisser fuir avec la petite puce, ou "faire taire" les jumeaux, ne pouvant pas emmener tout le monde.

L'appart. a été fouillé par le groupe avant d'appeler les secours. Kate l'a t elle fait avant de retourner au Tapas ? Si elle avait peur de le faire seule par crainte de tomber sur le coupable (mais le coupable avait aussi sa fille), je pense qu'elle aurait aussi eu peur de partir en "lui" laissant les bébés !

Y a quelque chose qui colle pas.

Dans une (des nombreuses) "video reconstitution", le groupe avait l'air d'être à l'EXTERIEUR du restaurant, plausible si ils "surveillaient" l'appart. de loin. Alors, dehors, y a d'la place pour 'beaucoup de monde', non ?

Si il n'y avait pas tous ces "soutiens", je pense que l'annonce des livres, là, les aurait fait craquer émotionnellement, SI IMPLICATION, ce qui est d'ailleurs peut être le but !

Écrit par : Dannie | 01/05/2008

A l'approche du 3 mai mon angoisse grandit, je n'ose pas imaginer la leur.

A quand des infos sur les interrogatoires des amis, lévy ?

Écrit par : Laurence L | 01/05/2008

Bonjour tout le monde,

Ainsi donc:

1° les enfants étaient trop fatigués ce soir là.

2° aucune poussette disponible pour s'y rendre (???!!!)..

3° trop de monde au restaurant (???!!!!)

Entendu, j'en prends bonne note, et saurai m'en souvenir (ainsi que de toutes le reste) au moment opportun.
Tout comme la PJ et le Ministère Public ont déjà dû le faire..

Mary

Écrit par : Mary | 01/05/2008

Franchement!!!!!!!!!!!!!!!
Enough is enough!!!
Ils ont failli ne pas y aller le soir de la disparition de Maddie... il y avait trop de monde... ok.... ET LES AUTRES SOIRS OÚ VOUS AVEZ FAIT PAREIL??????????????????????????
Innocents ou coupables de la disparition de Madeleine, quand allez vous arrêtez de chercher des excuses????
ON NE LAISSE PAS 3 ENFANTS DE 2 ET 4 ANS SEULS DANS UN APART.... POINT!!!!!!!!!!!!!
Si vous êtes innocents, accepter que vous avez été négligents et dites aux autres de ne jamais faire comme vous.... mais arrêtez ce cirque!

Écrit par : longrina | 01/05/2008

BONJOUR LE BLOG.

ils ont failli ne pas y aller
et alors, ça change quoi, puisqu'ils y ont été!
qu'ils se taisent plutôt que de dire de telles absurdités!
ouvrez donc la bouche pour dire quelque chose des sensé et surtout dire ce qui est arrivé à maddie, que tout ce cirque cesse enfin!

maddie on ne t'oublie pas, la pj te cherche.

Écrit par : juanita | 01/05/2008

- enfants étaient trop fatigués ce soir là ( et les nuits avant ) ?
- aucune poussette disponible pour s'y rendre
( et les nuits avant ) ?
- trop de monde au restaurant ( et les nuits avant ) ?
- pas de "baby listenning" ( et les nannys ) ?

ARRETEZ LES EXCUSES !
SOYEZ ADULTS !

Écrit par : Maria Lopes | 01/05/2008

Quando aequa lege pauperi cum divite non licet!!!

Tout semble vouloir bouger...

Il n 'est plus l'heure de chercher de quelconques excuses , ni de prendre une mine déconfite, ni de raconter encore des d'histoires pour tenter de se disculper et où malheureusement la fatalité à pris coprs ce fameux soir du 3 mai , il y a un , Mr et Mme Mc Cann et votre groupe d'amis!

L'étau se ressére, la crainte que des détails bien réels soient mis à jour dans le livre de Gonçalo Amaral!
Il serait bien de se libérer et d'affronter la vérité qui est de plus en plus oppressante !

L'issue de cette histoire s'accélère et prend forme , la machine judiciaire aussi d'ailleurs !
Au point où l'on en est , qu'importe l'attente, seule la justice est en mesure de dissocier la vérité du mensonge et fera apparaitre la vraie lumière sur ce drame .....

Écrit par : lamotte | 01/05/2008

Pas de poussette pour y aller !!!

Ca sous entend donc que les McCann avaient parfaitement conscience que c'était LOIN !!

De toute façon l'excuse est bidon, ça ne tient pas la route.

Lorsqu'on veut emmener avec soi ses enfants à 50 mètres de là, c'est certainement pas l'absence de poussette qui peut changer grand chose, ensuite sur place, les restautants mettent à dispo des chaises hautes pour bébés.

Très franchement je ne vois pas ou est le problème avec la poussette !!

"Trop de monde" !

Raison de plus pour rester avec ses enfants et se passer pour une fois du tapas bar, ya bien d'autres restau dans le coin où les McCann pouvaient se rendre avec leur trois enfants.

"Pas de baby listenning"

Encore une raison de plus pour ne pas laisser ses enfants seuls !!

Écrit par : SauvonsMaddie | 01/05/2008

"Les enfants étaient trop fatigués ce soir là" !!

Admettons, pourtant les autres soirs, ils sont également restés seuls, à tel point que la voisine les entendait pleurer chaque soir et personne n'intervenait !!

Écrit par : SauvonsMaddie | 01/05/2008

Un grand merci aux quelques policiers britanniques qui, malgré leur position inconfortable par rapport à leur gouvernement et leur presse, continuent de collaborer avec leurs confrères portugais, et tiennent debout comme des rochers, au milieu de cette boue, et de ces sables mouvants ...

Leur conscience les oblige t elle à rester fidèles à des informations ou résultats auxquels ils ont eu accès dans le dossier ?

Comme je l'ai écrit il y a quelques jours :

"""""" j'ai confiance que SI la PJ devait un jour accuser les McCann alors qu'un géant est contre elle, c'est que ces accusations seront en béton, et qu'il lui sera impossible de les renier même si elle le voulait.

Je ne crois donc pas, dans ce contexte d'entraves et d'hostilité, qu'il y aura erreur judiciaire dans cette affaire, car une accusation irait à l'inverse de la voie de la facilité, alors que dans les erreurs, c'est PAR FACILITE QUE DES GENS ONT ETE CONDAMNES [Coupable idéal -et/ou mal défendu- pour un Juge qui aspire à une promotion, par exemple + achat de témoins par "la justice" et non par les accusés (petites gens sans recours ni secours) etc : Affaire Dils, affaire Seznec ...], ce qui est loin d'être le cas des McCann.
Ecrit par : Dannie | 27.04.2008 """""

Asdrubal, fais signe quand tu peux STP, on espère que ça va mieux.

Écrit par : Dannie | 01/05/2008

Les "Tapas" qui allaient surveiller les enfants emportaient-ils un téléphone portable à chacun de leur déplacement ?
Kate MCC en avait-elle un et si oui, pourquoi ne l'aurait-elle pas pris pour avertir très rapidement son mari et ses amis, si un quelconque incident survenait, sans avoir besoin de retourner au restaurant, en laissant les jumeaux. Avait-elle refermé la porte de l'appartement afin que les bébés, s'ils se réveillaient, soient, eux, en sécurité ?

Écrit par : alexa | 01/05/2008

Ils ont été nommés arguidos. Ils sont donc suspects, mais bon, on a déjà vu des suspects qui étaient innocents.
Toutefois, ils se comportent comme s'ils étaient coupables : besoin de se justifier, crainte de la PJ, refus d'une reconstitution.

Qu'ils apparaissent "amers, tristes et angoissés", je le comprends. Car quelque soit leur responsabilité, Madeleine doit leur manquer terriblement.

Ce que je comprends moins, c'est leur affirmation que Madeleine est vivante.
Ils font fi de tous les indices de la police attestant le contraire. Pourquoi ?
Je ne peux croire qu'ils ignorent ce qui est arrivé à leur fille.

Écrit par : Charlotte | 01/05/2008

pas de poussette, trop de monde au resto, failli pas y aller, les enfants étaient fatigués...blablabla

"les possibilités de retrouver sa fille en vie "sont aussi bonnes maintenant qu'avant, probablement meilleurs", : elle fait fort là Mme MC !? elle sera la seule sur cette planète a déclarer une telle absurdité, quand on sait que les premières 24 h sont cruciales, mais qu'après les chances sont minces...

"Une version que contredit leurs premières déclarations à la police dans les jours qui ont suivi la disparition.....Leur récit des heures antécédent l’alerte à la police n’a jamais été jugé cohérente...il était marqué par plusieurs lacunes et contradictions." :
combien y a-t-il de versions au juste ? ces gens sont réellement incroyables...mais ne s'agit-il pas de leur fille disparue ou alors croient-ils les gens aussi stupides que ça ? pas de corps, ok, mais nous faire avaler des couleuvres, faudrait pas exagérer...mais bon, comme tout est dans la démesure dans cette affaire, plus rien ne m'étonne à leur propos.

c'est désespérant de savoir ce qui est réellement arrivé à Maddie un jour, et bravo Dannie pour l'analyse du soi-disant enlèvement, on ne serait pas dupe pour moins que ça...

c'est pourquoi je me passerais de commenter le documentaire...l'indécence bat son plein.




"S'ils croient Maddie est en vie, alors la reconstitution de la Police Judiciaire prends tout son sens" :
cette affirmation se passe de tout commentaire tant elle tombe sous le sens, mais pour les MC le plus important est de se disculper aux yeux du monde plutôt que d'aider à retrouver leur fille ?? que craignent-ils au juste de retourner au Portugal s'ils sont innocents ? la question se pose vraiment...

"le couple ne retourne pas à Praia da Luz, à moins que leur statut d’arguidos soit levée."
ben pourquoi pas ? il peut tout aussi bien être rétabli par la suite, non ? donc c'est un faux-prétexte, non ?

"c’est précisément à propos de cette période de temps, entre 18h30 et 22h00, que Kate et Garry McCann sont le moins coopératives." : ben là, c'est un peu gênant...

Écrit par : rachel | 01/05/2008

bonsoir à tous,

mr et mme mac cann, taisez-vous, s'il vous plait !!
ne dites plus rien, au moins à la télé !!mme mac cann, vous pouvez pleurer, car il y a vraiment de quoi pleurer !!! mais ayez la pudeur de le faire à l'abri des regards !!
vous rendez-vous compte que vous faites de la télé- réalité ??? et que plus vous intervenez dans les media, plus vous aggravez votre cas !!!
si vous ne voulez pas libérer votre conscience, libre à vous !!! et à nous aussi de penser de vous ce que l'on pense !!!
un coucou à l'inspecteur Amaral, grâce à qui, le monde entier, sait qu'il n'y a pas eu de kidnapping !!!

Écrit par : chichinette | 01/05/2008

LOL,

un extrait du reportage:

Kate dit que le lendemain (le 4Mai) à 6h du matin ils etaient seuls dans la rue cherchant Madeleine. LOLOL
Incroyable! Tout le monde a cherché la petite nuit et jour ! On l'a vu a la télé! Les gens qui y etaient en vacances vont être en rage en écoutant celà!

Écrit par : tânia | 01/05/2008

Monsieur Lévy, Monsieur Lévy !

C'est pour illustrer les souvenirs de FROID, PEUR ET OBSCURITE, que vous nous avez choisi cette photo des McCann, de quelques jours après la disparition, entourés d'honneurs, de confiance, de cadeaux généreux, de compassion et de cette chaleur humaine, spécialité des pays méditerranéens !?

On peut en déduire que ces ressentis n'étaient pas imputables aux habitants de Praia da luz, qui eux ont plutôt l'air de les RECHAUFFER, LES RASSURER, et les ILLUMINER, même si ça n'a duré que l'instant T de la photo.

On perçoit déjà cette complaisance précoce dans le "paraître", mais à ce moment là, on ignorait l'Ampleur que ça prendrait.

P.S. Même entourés de leur famille et amis, il n'y a pas eu de tels instants T pour la maman et le papa de Mari Luz, dans les jours qui ont suivi la disparition, ça a été l'effondrement non stop.

Écrit par : Dannie | 01/05/2008

Encore? Encore ils persistent à refuser et Clarence à mettre des conditions pour obéir aux requeriments de la justice?:

"""Si Gerry McCann à refusé catégoriquement tout déplacement au Portugal pour le 3 mai, leur responsable en communication, Clarence Mitchell, continue à affirmer que "le couple ne retourne pas à Praia da Luz, même pour la reconstituition demandée par la police, à moins que leur statut d’arguidos soit levée.""""

Alors, je persiste aussi: "quosque tandem, C----ina abutere patientia nostra?"

Écrit par : Eme | 01/05/2008

Les commentaires sont fermés.