Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/06/2008

Auditeurs demandent la censure d’un livre à cause de la disparition de Madeleine

fcc9ba2c50bf1d8bc925ca98d8eb367b.jpgAu Royaume-Uni, l’émission de radio "Un livre à l'heure du coucher" (Book at Bedtime) sur BBC 4,  qui prétend apaiser ses auditeurs par la lecture d’un roman avant qu’ils partent dormir, a été inondée de plaintes à propos du choix du livre "Sans Personne" (Helpless) de l’écrivaine canadienne Barbara Gowdy. Selon les auditeurs, suite à la disparition de Madeleine McCann, le choix d’une œuvre qui traite d’un cas de pédophilie était "totalement inadéquat".

L’œuvre, selon son éditeur, "est un thriller psychologique, mais aussi le tableau d'une détresse intime immense déjà exprimée par son titre, et qui résume la vie de beaucoup au sein de nos grandes villes".

Dans "Sans Personne" la jeune Rachel, neuf ans, est enlevée un soir d'orage, pendant l’absence de sa mère. Ainsi débute un singulier cas de disparition d'enfant.

2349818fee5ed03234261078314be838.jpg"Le sujet est insipide et donné la société dans laquelle nous vivons totalement inadéquat. Je ne peux pas croire que vous avez choisi de nous soumettre aux détails sinistres de l'obsession qui hante un adulte pour un enfant," accuse une auditrice.

Barbara Gowdy, qui a obtenu les plus grands prix littéraires au Canada, est l’auteur de sept romans et recueils traduits dans de nombreux pays, notamment en France et en Belgique.

Gone Baby Gone

Avant les critiques à "Sans Personne", le film "Gone Baby Gone", réalisé par Ben Affleck, avait vu sa sortie retardé à cause de la disparition de Madeleine McCann.

Dans un pays qui compte quelques milliers d’enfants disparues, la plupart sans avoir eu la moindre médiatisation, l’affaire McCann est devenu une exception, un cas unique.

431f6e528de95ac9f776496914ee7b97.jpg"Les films à propos de l’enlèvement d'enfant ne seront jamais agréables à regarder," écrivait un journaliste outre-manche soulignant que "Gone Baby Gone n’est pas exception".

La sortie du film au Royaume-Uni avait été retardée de plusieurs mois en raison de la ressemblance existent entre Maddie et l’actrice Madeline O’Brien qui joue le personnage d’Amanda McCready.

Dans le film, Amanda McCready, âgée de quatre ans, disparaît après que sa maman l’a laissé seule à la maison pendant qu’elle sort s’amuser, tout comme l’avaient fait Kate et Gerry McCann. Les similitudes avec la réalité de l’affaire McCann s’arrêtent la mais le public britannique a du attendre 2008 pour connaître le film.

Selon Clarence Mitchell, le chargé en communication de Kate et Gerry McCann, le couple était reconnaissant au réalisateur pour avoir retardé la sortie du film.

Commentaires

Et bien, le monde entier doit s'arrêter? Une autre sorte de censure hypocrite à cause de cette malheureuse affaire? On n'a pas fini de tout voir,,,

Écrit par : Eme | 07/06/2008

surtout, fermons les yeux sur les turpitudes d'une société qui est la nôtre et ne réveillons pas les services sociaux d'aide à l'enfance, de grâce....rien de tel pour gâcher une soirée!

Écrit par : Rolandgarros | 07/06/2008

bonjour le blog!

oui comme dit eme, faut il s'arrêter de vivre, lire ecrire et penser à cause de l'affaire MCCANN??

nous ne sommes pas dans un pays totalitaire et la liberté d'exprression existe et doit exister!
un livre est un livre, point!

maddie on ne t'oublie pas, la pj te cherche!

Écrit par : juanita | 07/06/2008

Bonjour

Eh oui! Maintenant ,les britanniques devront faire attention à ne pas heuter la sensibilité des Mccann ....pas touche ...ne parlons pas de ce qui fache ! Mais j'espere que c'est une minorité ,je reste persuadée que la plupart des anglais savent à quoi s'en tenir sur les Mccann et leurs amis....

Écrit par : marie(f) | 07/06/2008

Je crois qu'au travers du livre et la réaction des auditeurs , l'opinion publique est extrêmement sensibilisée à l'ampleur médiatique donnée à l'affaire MC et à la manipulation qui en a été faite.

Il y aura des films, des livres qui sortiront, chacun choisira

de lire et voir OU P A S.

L'avis ne sera pas demandé à CM.

Je remarque que dans les deux cas : l'enfant disparaît quand sa mère n'est pas là, même si les similitudes s'arrêtent là avec Maddie.

.

Écrit par : Cassandre | 07/06/2008

Tiens, j'avais cru comprendr equ'ils laissaient récemment entendre que "la vie continue..." .
Je pensais qu'ils tournaient une page...libre à ceux qui veulent faire de même de changer de chaîne s'ils ne veulent pas écouter ce récit à la radio.

Mais ou va le monde !

Écrit par : bab | 07/06/2008

Bonjour,

Je ne doute pas de la qualité de ce livre et du talent d'écrivain de Barbara Gowdy.
Il serait d'ailleurs sans doute intéressant de connaître les sources dont elle s'est servie pour détailler les ressorts psychologiques du pédophile qu'elle décrit dans son livre.

En même temps, je peux comprendre que des auditeurs n'aient pas apprécié le choix de cet ouvrage comme 'livre de chevet' destiné à un large public.
L'écoute des infos suffirait déjà parfois à faire des cauchemars.

Les 'motivations' profondes des pédophiles méritent certes d'être étudiées, tout comme celles d'autres déséquilibrés, ne serait-ce que dans l'espoir de les soigner ou de mieux s'en prémunir, mais je ne sais pas si j'aurais, moi non plus, très envie d'entendre ce sujet abordé au travers d'un roman, juste avant de m'endormir.

Ça me rappelle cette émission de radio animée par Gonzague Saint-Brice dans les années 70, très tard le soir, où il conversait par téléphone avec des auditeurs anonymes. Certains étaient des criminels (potentiels ou ayant déjà commis un crime): tout à la fois hallucinant, révoltant et terrifiant!

Reste ce triste constat de la solitude dans nos sociétés dont souffrent les plus jeunes autant que les plus âgés, hélas.

Bécaud chantait qu' 'elle n'existe pas' mais c'était surtout une façon de dire qu'il fallait tout faire pour qu'elle n'existe pas.

Écrit par : john | 07/06/2008

bonjour à tous,

le sujet "madeleine" est très sensible dans les media britanniques !!!

mais enfin, on est libre d'éteindre la radio, si l'histoire racontée ne nous plait pas !!!!

je ne vois que de la censure dans tout ça !!!

laissons les auditeurs libres de leurs choix comme le font les maccann, chaque fois qu'ils prennent une décison !!!!

et maddie ??? quelqu'un s'est élevé pour dire : "on ne veut pas que maddie reste seule le soir dans une chambre d'hôtel" !!! ????

Écrit par : chichinette | 07/06/2008

La liberté d'expression permet parfois à servir des causes et aussi parfois à réveiller les consciences ...
Toutes les vérités ne sont pas bonnes à lire, à penser, à dire et à entendre! - parfois elles froissent, gênent, éveillent malheureusement des esprits malveillants aussi...

L'affaire Mac Cann est une tout autre énigme !Elle a été gérée de façon hors norme ! Elle n'est pas du tout une histoire que l'on écrit , que l'on suggestionne ou comme celles que l'on échafaude dans un polar....
La disparition de Maddie a été amenée et diffusée d'entrée comme un rapt et dont les parents en ont été les victimes,
A force d'enquete et de preuves approfondies, la PJ a semble t elle renversée la vapeur et les parents en sont devenus les premiers suspects, ainsi que Murat etc...

Devons nous ignorer les passe-droits, la perversité et les actions basses d'une société où l'argent et le pouvoir amènent toutes les facilités à commettre des actes les plus barbares et inommables qui soient ?

Écrit par : lamotte | 07/06/2008

Quand les McCann ont fait retentir leur médiatisation aux 4 coins du globe, se sont ils inquiétés de savoir :

Si cela ouvrait ou brûlait les plaies de coeur des centaines de milliers de familles touchées d'une façon ou d'une autre par ces problèmes ?

Si cela faisait du tort aux enquêtes menées PROFESSIONNELLEMENT par les différentes polices ?

Si cela risquait de mettre en danger la vie des enfants enlevés, y compris celle de Maddie (si enlevée) ?

Non ! Pour eux, c'était une bonne action, sensée aider, et leur attirer des remerciements !

Alors, s'ils sont heurtés par les démarches des autres (prise de conscience que : pendant que l'on va tranquillement se coucher, des enfants innocents et sans défense sont sous la torture affective, morale, physique, sexuelle, de tyrans -ce qui peut pousser à une ACTION quelconque, au petit matin, si on a passé une mauvaise nuit à penser à "ça"-), cela signifierait que seulement ce qu'ils font, eux, est bénéfique à leurs yeux.

Cette écrivain est probablement plus touchée qu'eux par le problème de pédophilie, et son livre est la façon qu'elle a, après mûre réflexion, choisie pour s'exprimer, évacuer, aider, faire prendre conscience ... (Je suppose, je ne l'ai pas lu !).

Ce qui est tout à fait louable, si la teneur n'a pas pour but premier de faire de l'argent, du sensationnel (comme certains) ; quant à susciter des idées malsaines, c'est malheureusement possible, tous les jours et à tous les coins de rue, ou devant un écran chez soi, c'est la société toute entière qui y est favorable !

Les auditeurs qui se sont plaints que ce sujet n'était pas favorable à l'apaisement du sommeil -c'est clair que là n'est pas le but ! - s'en soucient peut être à d'autres moments de la journée !?

Comme cela a été dit, libre à chacun de fermer les yeux sur ces réalités, jusqu'au jour où elles les toucheront de près, ce qui peut arriver à n'importe qui, puisque cela vient justement de gens dont on ne se méfie pas ...

Écrit par : Dannie | 07/06/2008

""""""""""Selon les auditeurs, suite à la disparition de Madeleine McCann, le choix d’une œuvre qui traite d’un cas de pédophilie ....""""""""""

""""""""""le film "Gone Baby Gone", réalisé par Ben Affleck, avait vu sa sortie retardé à cause de la disparition de Madeleine McCann.""""""""""

Comme le souligne l'article : dans tous les cas d'enlèvement et de pédophilie qui ont précédé l'affaire McCann, il n'y a pas eu besoin d'interdire ou de retarder quoi que ce soit = attirer l'attention de cette manière.

C'est donc cette insistance spectaculaire, dans le cas McCann, qui justement finit par paraître louche : vouloir à tout prix (c'est le cas de le dire) associer Maddie à la notion de pédophilie et d'enlèvement, comme pour vouloir nous en convaincre, nous ôter tout doute.

Pourquoi anticiper ces doutes, si telle était la réalité vraie, sûre et certaine !!! ???

Écrit par : Dannie | 07/06/2008

......Selon les auditeurs, suite à la disparition de Madeleine McCann, le choix d’une œuvre qui traite d’un cas de pédophilie était "totalement inadéquat".....

suite à la disparition de MADELEINE "ils" décident ce qu'on doit ou non lire ?

alors.. la disparition de MADELEINE condicionne la vie de tout le monde except de ses parents que ont resolu aller en vacances, parce qu'ils doivent suivre avec une vie normal ????

trop dificile d'entendre pour moi!

Écrit par : Maria Lopes | 07/06/2008

Pour faire avancer les choses , pour que des lois nouvelles soient imposer dans un pays où chacun est libre d'écouter ou de lire ce que bon lui semble , la liberté d'expression doit s'offrir à tous ....la vie est loin d'être un long fleuve tranquille .. faites de petits âmes sensibles , mais aussi des pires monstruosités qui soient! Pour les combattre , au contraire ils faut ouvrir ses yeux et ouvrir ses oreilles afin de saisir le sens des messages que certains on envie de faire passer pour que bougent les tendances, pour que des règles soient établies en matière de protection qui concerne les enfants et qui vous concernent, vous les parents avant tout!

pourquoi parler de censure soudainement?

C'est au contraire un sujet tellement d'actualité, qui plus est au RU où le record des dispartitions denfants atteints des seuils inquiétants et qui doit justement réveiller les consciences ! il est peut etre temps dans ce pays d'ausculter de près ce réel fléau, de d'attarder d'avantage à la protection infantile, je le redis, en déployant d'importants moyens et avant tout en songeant que tous ces enfants méritent!
Ils le méritent tout autant ces recherches poussées et soutenues au maximum tout comme la mise en place de la défense par les instances gouvernementales à ses ressortissants tel dans l'affaire Mac Cann justement !

L'histoire semble s'est inversée bizarrement dans le cas de Maddie...cela laisse perplexe et c'est là que l'on doit se poser les vraies questions...

Il faut continuer à mettre l'accent sur la protection des enfants , même si parfois , la lecture, l'écoute heurtent les oreilles sensibles, c 'est mettre l'accent sur le vrai et principal malaise qui doit être mis à jour au RU et dans tous les autres pays !

Écrit par : lamotte | 07/06/2008

Selon les auditeurs, suite à la disparition de Madeleine McCann, le choix d’une œuvre qui traite d’un cas de pédophilie était "totalement inadéquat......


Tout les enfants disparues avant ou apres on entends meme pas parler ...................!!!!

Les auditeurs seraient aussi devenues : LUDICROUS !!!!

Écrit par : mimi | 07/06/2008

Bonsoir tout le monde,

Bonsoir Monsieur LEVY,

Je n'interviens plus trop, tant ma position n'a changé absolument en rien, et que je ne vois pas trop ce que je pourrais rajouter de plus, sans avoir l'impression de radoter.
D'autant que tous ces petites informations supplémentaires et complémentaires (et pas des moindres !) accumulées au fil des mois et qui n'ont fait que renforcer mes convictions intimes, parlent suffisamment d'elles-mêmes.

Dannie.. sache néanmoins que c'est toujours avec un énorme et vif intérêt que je lis dès que je le peux, chacune de tes interventions (ainsi que celles de Rolandgarros) qui elles reflètent à la perfection ce que je continue de penser plus silencieusement.

Mary

Écrit par : mary | 07/06/2008

Merci, Mary,

et réciproquement ...


Merci Marie(f) et Linette,

pour les précisions photos

(Instant "T" ou pas Instant "T" ? That is the question !)

--------------------------


Il fallait médiatiser, maintenant il faut faire taire, en effet, Lamotte, pourquoi ?

C'est l'affaire McCann le critère et la référence en matière de dosage ? CM étant Chef d'orchestre des médias !

On y verra peut être plus clair quand on saura qui est le 10e Tapas et ce qu'il a fait ce jour là ??? Faut espérer !

Écrit par : Dannie | 07/06/2008

Si quelqu'un peut me traduire en quelques phrases cet article du 5/06/08 (Publicada por Paulo Reis) sous le titre "intriguant" de : Un détail curieux ...

Et si BS le permet (que je salue au passage) ; JE VOUS REMERCIE !

""""""""""O seu a seu dono. Foi uma das minhas simpáticas leitores que levantou a questão, num comentário colocada numa das minhas páginas. Madeleine Mccann desapareceu há mais de um ano. Dezenas de milhares de notícias foram publicadas e os pais deram centenas de entrevistas. Os amigos dos Mccann falaram com centenas de jornalistas, a maioria das vezes em “off the record”. Jane Tanner deu uma entrevista à TV, explicando pormenores do seu alegado avistamento de um hipotético raptor, transportando uma criança com um pijama igual ao de Maddie.
Nos textos que tenho arquivados, ocupando mais de 2 gigabytes de memória do meu computador – com backups de segurança – não encontrei uma única referência a um detalhe. O grupo dos Tapas tinha combinado um esquema de vigilância rotativa, com cada adulto a ir, regularmente, ao edifício onde todos eles estavam alojados. Nessas deslocações, verificavam se todas as crianças estavam bem.

Mas de quantas crianças e apartamentos estamos a falar? Havia pelo menos mais dois casais com crianças a dormir nos respectivos apartamentos. Gerry McCann, por exemplo, nunca refere se foi ver Madeleine, pela última vez antes de Kate dar o alarme do seu desaparecimento, antes ou depois de ir aos outros dois apartamentos confirmar se tudo estava bem. Aliás, o pai de Madeleine – que eu tenha reparado – nunca referiu ter ido a outro dos apartamentos onde dormiam os filhos dos amigos. Interessante.

E Jane Tanner diz que saiu do Tapas para verificar se a filha estava bem, cruzando-se com Gerry Mccann, na rua, em amena cavaqueira com um outro hóspede do resort. Porque razão Jane Tanner foi ao seu apartamento, se Gerry Mccan tinha saído da mesa há pouco tempo, exactamente para fazer a suposta ronda pelos vários quartos onde as crianças dormiam? Afinal, havia um sistema rotativo de controle, combinado entre todos os adultos, como o grupo dos Tapas garantiu, desde início? Ou cada casal era responsável por vigiar apenas as suas própias crianças, como disse Diane Webster, a mãe de Fiona Payne, nas suas declarações à Polícia? """"""""""

SVP ! Quel est ce détail curieux ?

Écrit par : Dannie | 07/06/2008

Franchement ça devient ridicule de tout relativisez par rapport a Madeleine Mccan.... Bientôt on pourra même pas avoir des filles parce que la leur est soi-disant enlevé ce que je ne crois guère...
To much is to much!

Écrit par : longrina | 07/06/2008

Une traduction libre du post de PR pour Danny :

Ce fut une de mes sympathiques lectrices que a soulevé cette question dans un de ses commentaires dans un de mes post. Madelaine Mcaan a disparue il y a plus d'un an. Des milliers d'articles on été publié et les parents ont donné des centaines d'entrevues. Les amis des Mcaan ont parlé avec des centaines de journalistes, la plus part du temps "off the records" . Jane Tuner a donne une entrevue à la tv en expliquant des détailles de l'hypothétique ravisseur, qui transporté un enfant avec un pyjama pareil à celui de Maddy.

Dans les textes que j'ai sous archive, qui occupent plus de 2 gigabites de mémoire à mon ordinateur-avec copies de sauvegarde - je n'ai pas trouvé une seule référence a ce détaille. Le groupe des tapas avais combiné un système de surveillance rotative, chaque adulte devais aller régulièrement aux appartements. Dans ses déplacements ils vérifiaient si tous les enfants étaient bien.

De combien d'enfants et appartements parle t on ? Il y avais au moins deux couples avec des enfants qui dormaient dans leur respectifs appartements.Gerry Mcaan par exemple dis jamais s'il a été voir Madelaine,la dernier fois avant que kate donne l'alerte, avant ou après avoir été dans les autres deux appartements vérifier que tout allais bien.Le père de Madelaine n'a jamais dit qu'il été allais aux autres deux appartements ou les enfants des amis dormaient. Intéressant.

Et Jane Tuner dit que quand elle est sortie du tapas pour aller vérifier si sa fille allée bien elle a croisé Gerry en pleine rue en train de parler avec un autre vacancier du ressort. Pour quelle raison Jane Tunner est allé a son appartement, si Gerry été parti il y a pas longtemps justement pour faire le supposé tour des appartements pour surveiller les enfants ? A la fin , avait il un système rotatif de surveillance entre tous les parents comme le groupe du tapas 9 a garanti depuis le début ? ou chaque couple été responsable de la surveillance de ses propres enfants comme l'as dit Diane Webster,la maman de Fiona Payne dans ses déclarations à la police ????

Écrit par : linette | 09/06/2008

:-) :-) :-) UN GRAND MERCI LINETTE !!! Dannie

Écrit par : Dannie | 09/06/2008

Les commentaires sont fermés.