Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/06/2008

Système d’alerte pour enfants disparus est priorité européenne depuis 2006

2be4f653c357de4acc51027902f7fbb1.jpg(Mise à jour) Selon Gerry McCann, "sa frustration grandit" avec le refus de beaucoup de membres du Parlement européen de signer "une déclaration écrite" proposant la création d'un système d'alerte pour l’Union européenne semblable à l'alerte Amber, qui existe aux États-Unis. Le père de Madeleine McCann a accusé ces parlementaires européens de "manque de compréhension envers ce que nous espérons accomplir."

a55e3fd80180c88bdeaac3d29d358613.jpgLes McCann viennent de faire campagne pour un système d'alerte européen, destiné à traiter des cas d’enfants disparues. Mais depuis 2006, la Commission européenne a approuvé un projet pour établir un numéro de téléphone gratuit, commun à toute l’Union européenne (116 000) et un système d'alerte coordonné, entre les 27 États membres.

En décembre 2006, une réunion extraordinaire des États membres a approuvé l'initiative de la Commission européenne réservant dans tous les États membres des numéros de téléphone commençant par 116 "pour des services sociaux", y compris le numéro 116 000, pour devenir "un numéro d’appel d’urgence pour aider à la recherche des enfants disparus." En février 2007, la Commission a officiellement adopté la décision "réservant le numéro de téléphone 116 000 à tous les États membres comme numéro d’appel pour apporter des informations à propos d’enfants disparus."

Selon la BBC, Viviane Reding, alors Commissaire européenne pour les Télécommunications, s’était dit "enchantée qu'aujourd'hui la plus importante mesure vers un numéro d’appel unique, commun à toute l’Union européenne, pour les enlèvements d’enfants ait été prise."

Jusqu'ici, quatre pays européens ont établi le numéro d’appel 116 000 comme numéro d’urgence pour aider à la recherche des enfants disparus — Belgique, Grèce, Portugal et Danemark – en France le numéro rentre en service cet été et d’autres suivront.

La Fédération européenne pour enfants disparus et sexuellement exploités (Missing Children Europe) a été invitée par la Commission européenne pour l’aider dans ce projet et, suivant une réunion le 17 août 2007, Missing Children Europe a rassemblé un groupe central interdisciplinaire d’ONG et d'organismes judiciaires, qui se sont réunis le 31 août 2007 et ont rédigé quelques recommandations initiales, qui servaient de base aux directives d'une Commission à propos des enfants disparus, discutées lors de la réunion informelle des ministres de la Justice et des Affaires intérieures à Lisbonne le 2 octobre 2007.

Le numéro d’appel européen et le système d’alerte pour enfants disparus sont des priorités dans l’agenda de la présidence française de l’Union européenne, à démarrer en juillet 2008, et de nouvelles et importantes étapes sont prévues, pour 2009, comme "Missing Children Europe" indique à ce sujet dans un rapport à propos de sa coopération avec le projet de l’Union européenne.

12da1c242fb522e9f6b99829ed2167fd.jpgHier, le Vice-président de la Commission européenne, le français Jacques Barrot, appelé à devenir le nouveau titulaire du portefeuille "Justice, Liberté et Sécurité", remplaçant Franco Frattini, a indiqué que "parmi ses priorités" figure la mise en place du système européen d'alerte rapide en cas d'enlèvement d'enfants, le renforcement de la protection des mineurs en cas de divorce et une nouvelle proposition pour lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants.

Jacques Barrot a d'ailleurs souligné que sur la question de la protection des enfants il donnait suite à la stratégie adoptée par le Parlement en janvier.

Dans son blogue, le 13 juin, Gerry McCann a fortement critiqué le projet de l’Union européenne, réclamant que le numéro d’appel 116 000 "jusqu’ici, soit uniquement opérationnel dans un des 27 pays européens (Grèce)." En outre, il considère que le système d’alerte que l’Union européenne met en action, depuis 2006, ne signifie pas qu’"une alerte Amber sera émise pour un enfant enlevé, car un tel système n'existe pas." Les McCann, qui sont aujourd’hui à Strasbourg, ont toujours besoin de la signature de 182 parlementaires européens pour "la déclaration écrite", mais le document n’a aucun poids légal dans l’Union européenne.

Duarte Levy & Paulo Reis

English 

Commentaires

Bonsoir


Mais pour qui se prennent-ils , ces Mccann ? Pourquoi est-il "frusté"?

Qu'il commence a collaborer avec la PJ , apres on verra s'il a le droit d'etre "fustré"

Écrit par : marie(f) | 17/06/2008

Les McCan ne peuvent que "faire tache" sur un projet qui vise a proteger les enfants .........

De qu'elle droit propossent ils quoi que ce sois alors qu'on sais que pendant tout leur vacances ils laissaient seuls les enfants la nuit pour aller dinner ( paroles de Kate dans le Times !!)!!
Ils me semblent trés mal placés pour proposer quoi que ce sois !!
J'ai une proposition à leur faire "aller voir la PJ et racontez tout ce que vous savez " !
Vous feriez vraiment quelque chose d'utile pour Madelaine !!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : mimi | 17/06/2008

on s'égare du sujet qui nous concerne, ce qui est arrivé à Madeleine.
que peuvent-ils faire de plus comme bruit que ce qu'ils ont déjà fait, au risque de mettre la vie de leur fille en danger si elle avait vraiment été enlevée ?
comment font-ils pour prêcher cette cause mais pas celle de retrouver leur propre fille (ce qui entend leur entière collaboration avec la pj), à part dans le seul but de détourner l'attention de l'opinion publique, je ne vois pas...
alors qu'ils disent que leur fille est en vie quelque part : je cite Kate : "il y a plus de chance de la retrouver aujourd'hui..."
tout ceci empêche-t-il les MC de se retrouver face à eux-mêmes, devant cette terrible évidence : leur fille est morte ?

Écrit par : rachel | 17/06/2008

Bonsoir à tous,

Je trouve cette phrase un peu égocentrique:

**Le père de Madeleine McCann a accusé ces parlementaires européens de "manque de compréhension envers ce que nous espérons accomplir."**

J'aurais dit " manque de compréhension envers tout les enfants disparus et leurs parents" mais comme toujours le NOUS l'emporte avant les autres.

Madeleine est oubliée et depuis longtemps malheureusement...

Écrit par : Meli | 17/06/2008

**Le père de Madeleine McCann a accusé ces parlementaires européens de "manque de compréhension envers ce que nous espérons accomplir."**

ralalala vous allez penser que j'insiste lourdement mais permettez moi de relever une nouvelle fois derrière les paroles de gerry une conotation "mystique" !!

Quelle "Mission" doit-il "Accomplir" ?!

?!?

Écrit par : SauvonsMaddie | 18/06/2008

Pourtant, tous ces détails techniques, face au grand publique, restent inconnus. C'est sur ce qu'ils comptent, les McCann et leurs assesseurs. "Ils" font cette campagne, même s'ils savent que ce n'est pas eux qui l'ont inventée, même s'ils savent qu'elle n'a pas, telle qu'elle est, aucune valeur légale.
C'est à qui la faute? Toujours c'est la faute des autres, des parlementaires qui manquent de coeur...

"Cosas veredes, amigo Sancho..."

Écrit par : Eme | 18/06/2008

mon dieu que de haine....

tout ce qui fait avancer la cause des enfants ne vous fait pas plaisir?

Il sont parfaitement raison de plaider pourun plan amber et non un simple numéro de telephone.

Lorsqu'on voit qu'il a fallu attendre 2H pour que les frontières soient averties pour madeleine, largement le temps pour des ravisseurs de quitter le continent.

Pourquoi forcement une diversion? pourquoi tout ce qu'ils feraient seraient une diversion? pourquoi ne pas appliquer votre théorie à tous les parents d'enfants disparus qui ne surveillaient pas leurs enfants au moment de leur enlèvement?

Etes vous des parents tellement parfaits?

Écrit par : bagy | 18/06/2008

meli,

si madeleine était oubliée ils ne seraient pas au parlement en train de lutter pendant que la presse s'acharne à les decridibiliser car elle n'a rien de croustillant à se mettre sous la dent!

Écrit par : bagy | 18/06/2008

La mise en place du système européen d'alerte rapide en cas d'enlèvement d'enfants était dans les projets en cours de l’Union européenne depuis 2006.

Depuis, le projet a avancé. Trop lentement peuvent penser certains

Mais, la démarche des McCann à Strasbourg a-t-elle fait ou va-t-elle faire accélérer les choses, comme certains l'affirment ?

Je ne crois pas, quand on sait que le RU n'a pas participé à l'exercice du 12 juin 2008, et que "la déclaration écrite" n'a aucune valeur juridique.

Écrit par : Charlotte | 18/06/2008

Mais les mccanns se prennent pour qui??? Ce projet ne leur apartiennent pas... cette idée ne viennent pas d´eux... d´autres s´acharnent depuis bien plus longtemps sur ce projet... qu´ils veulent "aider" a que le projet avance grâce a leur médiatization ça passe encore... mais ils n´ont aucun droit a se sentir "frustré"! Ils auraient dû se sentir "frustrés" par le "refus" des amis a participer a la reconstitution de LEURS fille !!! Lá ils en avaient le droit... mais pourtant on ne les a pas entendu se plaindre...

Écrit par : longrina | 18/06/2008

Mon dieu, que de haine ????
comment ça Bagy ? où lis-tu des propos haineux ??

ce qui nous "ferait plaisir", c'est que les MC fassent avancer les choses concernant déjà leur propre fille et ils sont loin du compte malgré tout leur tapage.

"pourquoi ne pas appliquer votre théorie à tous les parents d'enfants disparus qui ne surveillaient pas leurs enfants au moment de leur enlèvement?"
parce que l'affaire Maddie n'a pas de rapport avec les réels cas d'enlèvement.
et qui parle d'enlèvement ? les MC sont suspectés d'homicide avec dissimulation du corps de leur fille.
un enlèvement ? vois pas.
et ce n'est sûrement pas au parlement qu'ils vont retrouver leur fille !!!

Écrit par : rachel | 20/06/2008

Les commentaires sont fermés.