Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/08/2008

Charlotte Pennington, Noel Hogan et Metodo 3

3b028bc78f1088fb774f7e7e5ec9decf.jpgEn janvier 2008, selon les documents de l’enquête inclus dans le DVD donné aux journalistes, un officier de la police du Leicestershire (Graham Michael) a parlé avec Charlotte Pennington (une ancienne nounou de l’Océan Club) au Royaume-Uni. Elle a affirmé qu'elle n'avait aucune information additionnelle à lui donner et a confirmé les déclarations faites précédemment à la PJ, alors qu’elle était toujours au Portugal.

Charlotte Pennington a également indiqué qu'elle avait parlé à un investigateur privé britannique, Noel Hogan, travaillant au nom de Metodo 3. Elle a assuré Graham Michael qu'elle avait uniquement transmis à Noel Hogan la même information qu'elle avait fournie à la Polícia Judiciária, au Portugal, et à la police de Leicestershire, en août 2007.

Duarte Levy & Paulo Reis

English version

Commentaires

Bonsoir le blog,

Après 6 semaines d'absence, que d'infos à lire !

Je n'ai pas encore tout lu mais un article paru sur le magazine "ELLE" de la semaine du 18 août a retenu mon attention et le journaliste écrivait à peu près ceci à propos des infos disponibles dans les 3000 pages du dossier Mccan : "........Scotland yard a parlé d'un réseau pédophile belge qui aurait passé commande d'une jeune fille trois jours avant la disparition de Maddie............"

et je m'accroche à cette info parce que, d'une part, je ne peux pas imaginer Scotland Yard divulguer n'importe quoi et d'autre part, parce que j'ai envie de croire qu'elle est en vie et je réîtère par la même occasion mon soutien aux McCan meme si parfois j'ai eu du mal à les suivre (rarement quand même)

Écrit par : Laurence L | 24/08/2008

Bonjour

Cet article ne m'inspire pas grand chose .....

Cette demoiselle n'était même pas obligée de répondre
à Hogan ..... de METODO mais bon !

Sinon rien de nouveau au RU ? tout le monde persiste
et signe ?.............. c'est bien (dommage) - à suivre lol

Pensée pour l'unique victime MADDIE

Écrit par : sophie | 24/08/2008

rien à dire!
Charlotte Pennington, , dit elle la vérité, ment elle?
moi non plus, elle ne m'inspire pas pour argumenter!
alors " no comment "

pensée pour Maddie toujours...

Écrit par : juanita | 24/08/2008

Welcom, Laurence L,

Des inspecteurs menant une enquête comme celle-ci ne peuvent pas se permettre de croire "ce qu'ils ont envie ...".

Comme nous tous, ils peuvent avoir envie que ce soit d'une façon et pas d'une autre, mais quant à y croire ! Si des policiers se laissent mener par leurs envies, il vaudrait mieux pour tous qu'ils changent de profession !

Par exemple, faire du théâtre ! Comme d'autres qui, sur la Scène mondiale, adaptent et mélangent la fiction et la réalité, et font de nous leurs spectateurs !

:) En toute sympathie. A bientôt

Si Maddie réapparaissait, on oublierait tout pour faire la fête !

Écrit par : Dannie | 25/08/2008

Bonsoir

Charlotte Pennington prend la pose , au fait , mais pour quel magazine ...?

Je ne songe pas un instant que son avis puisse peser lourd dans la balance ...ni faire changer le cours des choses !

D'un aspect général et à dire vrai, peu de monde à travers la péninsule, à l'extérieur intérrogé ici et là, un peu partout , on n'entend qu'une seuke version, cele de l'enlevement, du fait de la méconnaissance pour partie de l'affaire dans sa globalité ...

Le dossier a fait filtré certaines informations , mais n'a pas fait jaillir et dispatcher une quelconque curiosité naissante du public.
Puis, sous une version étoffée et détonnante , l 'ouragan " Bouquin" d' Amaral Goncalo , a été parcouru, malheureusemen que dans son pays d'origine, le Portugal.
Mais ce qui peut et doit servir l'information doit être innondé sur une plus grande échelle, traduite dans diverses langues, ce qui étayerait d'avantage l'intêret du parallèle existant des deux versions , celle qui arrange les Mac Cann et le RU, et celle concernant l'enquête menée par la PJ et son auteur. Les détails y sont été relatés sous forme de faits et dans leur chronologie.
Volontairement," tous les détails " n'y sont pas relatés évoque son auteur , pensant a l'éventualité de la réouverture de l’enquête, rappelle que des “diligences peuvent encore être réalisées” et qu’aborder certains sujets ferait remettre en question l’investigation , qui est en passe de se conclure ou d'aller dans le sens d'une progression.

Écrit par : lamotte | 25/08/2008

...enfin quelque chose de logique et normal...
Mais venant de missPenington cela semble bizarre...
;-)

Écrit par : Bab | 25/08/2008

Bonjour

Pauvre nany, ce qu'elle a dû souffert après cette déclaration : "They've taken her, they've taken her!"


Portant elle été sur le chemin de la vérité. Que s'est-il passé après ?

Elle a encore sa langue? Il n'existe pas de torture en Angleterre, J'espère?

Écrit par : lena2 | 25/08/2008

bonjour à tous,

charlotte aux fraises qui réapparaît !!! toujpours aussi fraîche dans son tailleur rose !!!

elle a du style, notre charlotte, mais pas celui de nounou !!!

Écrit par : chichinette | 25/08/2008

Bonjour, le blog...
Merci, M. Levy et M.Reis pou ce nouvel article. À y réfléchir...

Écrit par : Eme | 25/08/2008

Les commentaires sont fermés.