Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/09/2008

Épouse de Gonçalo Amaral adresse une lettre ouverte à Kate McCann.

Dans une entrevue à un hebdomadaire portugais, souvent pointé comme étant proche de maître Rogério Alves, Kate McCann accusait Gonçalo Amaral, l’ancien coordinateur de l’enquête à la disparition de Madeleine, d’avoir un comportement honteux, "comme personne et professionnellement."

Si l’ex-inspecteur, dans son calme habituel, n’a pas réagi, c’était sans compter avec le tempérament et la force de caractère typique des femmes portugaises. Sofia Amaral, épouse de l’ancien coordinateur de la Police Judiciaire, à adressé une lettre ouverte à Kate McCann ou, avec une bonne dose d’ironie et sarcasme, elle remercie la maman de Madeleine pour "un sentiment" commun à toutes les deux. L’épouse de Gonçalo Amaral est aujourd’hui l’invité d’un programme de télévision, vers 12h, sur TVI.

Voici le texte intégral du document :

 

Lettre ouverte à Mme Healy, Kate

— Chère Madame,

excusez mon audace, mais après avoir eu connaissance de votre commentaire dans votre interview au journal Expresso au sujet de Gonçalo Amaral, mon mari et le père de mes filles, je ne peux éviter de vous diriger ces mots de remerciements. Cela fait des années que j´essaye de me faire entendre dans ce sentiment qui nous unit toutes les deux "… et son comportement est une honte en tant que professionnel et comme personne"…

Sinon, voyez :

a)      Professionnellement

— En tant que coordinateur de l´investigation criminelle de la Police Judiciaire, mon mari à toujours refusé de rester confortablement assis derrière son bureau, de 9 h à 17 h, ce qui est inhérent à cette catégorie.

Au lieu de cela, il passait le jour (et souvent la nuit) avec les enquêteurs sur le terrain, coordonnant "in loco" des recherches, surveillances, captures et d´autres diligences. Une honte ! Mais si c´était juste le fait d´être sujet aux intempéries, la chose ne serait pas grave, car comme madame Kate le sait, le climat ici n´est pas mauvais. Le problème c´est sa dévotion pour la cause qui lui a coûté une promotion dans sa carrière. Je vais m´expliquer, car ce cas est contemporain à la recherche de votre fille. Mon mari a concouru a la catégorie de Coordinateur supérieur, et entre les saisies de drogue, rapts et homicides, il a réussi a produire une thèse sur le trafic de drogue via maritime, qu´il a défendu à Lisbonne, devant un Juri qui l´a félicité.

Rempli d´espoir, Gonçalo Amaral retourne au Algarve et attend le résultat. C´est avec étourdissement qu´il apprend qu´il a été exclu par d´autres collègues (des coordinateurs comme il faut, pour dire vrai), car il n´avait pas réussi à ponctuer dans les paramètres de la "formation professionnelle". Eh oui, madame Kate, mon mari a passé sa vie a travaillé, entouré d´enquêtes complexes, c´était l´homme au Portugal qui saisissait le plus de drogue, mais comme il n´avait pas le temps de se pavaner dans les couloirs de l´institution de la PJ, il n´a pas été promu. Une honte, madame, une honte !

-         Comme vous devez le savoir, car vous m´avez l´air très bien informé, le salaire de mon mari n´arrive pas à 1,5 fois le salaire minimum de votre pays. Cependant comme épouse, mère et Portugaise je ne peux pas me plaindre, vu que le salaire de Gonçalo Amaral est équivalent à 4,5 fois le salaire minimum au Portugal. Portez votre attention à ceci, qui sert comme exemple de ce que je vais exposer : à un certain moment, un individu tue à coup de feu un élément de la PSP et s´enfuit chez notre voisine Espagne. Entre les allées et retours d´une équipe de PJ dont mon mari faisait partie, ils y sont restés plus de 15 jours. L´aide de coût internationale était à cette époque de 100 €. Comme madame Kate peut imaginer, ce n´est pas possible avec ce montant de manger et dormir en Espagne, encore moins quand c’est la veille de Noël, et ce montant ne serait disponible (avec un peu de chance) qu´à Pâques. Même comme cela, Gonçalo Amaral n´a jamais refusé, même pour un jour, de rechercher l´homicide évadé accroissant ainsi notre budget familial. Et ce n´est qu´un exemple entre plusieurs. À un certain moment, je lui ai suggéré de créer un fond, ou autre chose pour faire face à ses dépenses extraordinaires, mais il ne m´a jamais écouté. Alors que nous aussi nous avions nos hypothèques a payé… Une honte, Madame Kate, une honte !

b)      Comme individu, son comportement aussi est une honte, car ça n´a jamais été possible de distinguer ni avoir de vie privée avec cette façon de faire le travail qu´il a choisi. Cependant, et si ma chère amie Madame Kate me le permet, je peux donner des exemples :

-         Il y a 5 ans, une enfant nommée Joana a "disparue". La mère, tout comme Madame Kate , a essayé de projeté l´affaire a la communication sociale, mais le plus loin qu´elle a réussi fût a Sic… Après 8 jours, surviennent les confessions et les indices : Dans le cours d´un acte incestueux de la mère et de l´oncle, l´enfant a été battue, postérieurement coupé en morceau et le corps disposé on ne sait oú. La mère et l´oncle ont été emprisonnés, avec le procès coordonné par Gonçalo Amaral et qui leur a coûté presque 20 ans de prison chacun. Mais retournant un peu en arrière. L´enfant est morte le 12 septembre. À la veille de Noël, notre famille était réunie pour commencer les prières, quand mon mari me demande de préparer un sac avec de la nourriture et des vêtements chauds, car il n´avait pas encore pratiqué son acte de contrition et pénitence natal. Essayer d´imaginer, Madame Kate oú s´est diriger Gonçalo Amaral en cette nuit de Noël oú il pleuvait à torrents et oú le tonnerre rugissait ? À l´établissement de la prison de Olhão, oú se trouvait prisonnier João Cipriano, l´oncle de Joana, assassin confessé et psychopathe cliniquement déclaré. Pour mon époux, donner une aumône à un mendiant ne représentait pour lui aucun sacrifice. Par contre, accoler et partager son repas de Noël avec João Cipriano était le sacrifice qu´il offrait a Dieu en mémoire de Joana. Et ce n´est pas une honte ça ? Sachez encore, Madame Kate, que tous les ans, le 12 septembre, mon mari demande une messe pour Joana Isabel Cipriano Guerreiro. Il dit que plus personne ne se souviendra de la pauvre enfant. Mais on se souvient de l´accuser injustement d´actes et de crimes qu´il n´a jamais commis. Ce n´est pas une honte, Madame Kate ?

-         Je vais raconter un dernier épisode, qui me coûte encore à parler. Dans cette année, en mai, nous avons commencé un procès de déménagement de notre famille vers Portimão. Supposément mon époux commençait ses vacances un jour après la disparition de votre fille. "Pour des raisons évidentes", ça n’est pas arrivé. J´ai commencé un nouvel emploi, j´ai cherché des maisons, j´ai fait le déménagement et j´ai essayé d´intégrer nos filles dans de nouvelles écoles avec de nouvelles routines. Tout ça seule, sans aucun appui de mon mari, qui, pour des raisons évidentes, était à la recherche de votre fille Madame Kate. En octobre, le jour de son anniversaire, une semaine après nos filles avoir commencé la nouvelle année scolaire, Gonçalo Amaral est renvoyé et retourne à Faro. C´était supposer être un temps de retrouvailles familiales, mais en fait ça a été une séparation de plus. Ce n´est pas une honte ça ? Nos filles n´ont jamais compris, et nous n´avons jamais réussi à leurs expliquer qu´elles étaient les raisons évidentes qui récompensaient un père qui laissait ses filles pour rechercher une enfant qu´il ne connaissait pas et dont les parents ont été négligents. Dommage que ma chère amie Kate n´était plus là en cette date, peut-être auriez-vous pu nous aider à expliquer les "raisons évidentes" du renvoi de leur père à nos enfants.


Pour finir, au sujet de l´aspect intime de Gonçalo Amaral, je peux juste vous dire qu´il est exactement ce que les latinos ont comme réputation : un dévergondé, et ma pudeur ne me permettent pas d´en dire plus.

Je demande à ma chère amie de pardonner ces pensées d´épouse et de mère, mais je suis persuadé que vous comprendrez. Je finis cette missive en vous demandant de transmettre à votre mère mes plus sincères compliments. Elle m´a paru très sincère quand, dans une interview, elle dit qu´elle avait envie de gifler ceux qui avaient laissé ses petits-fils seuls. Elle a parlé si ouvertement qu´on aurait dit une vraie grand-mère Portugaise…

Chère amie Madame Kate, sans vouloir l´embêter plus j´aimerais que vous me rendiez une dernière faveur : maintenant que votre bouche se penche vers la vérité, ne vous arrêtez pas, continuez, et dite la vérité que le monde attend d´entendre.

Avec mes meilleures salutations,

Sofia Leal

(Épouse et mère des enfants de Gonçalo Amaral)

Commentaires

Merci, Monsieur Levy pour nous transmettre cette lettre de Sofia, pleine d'ironie.
Il y aura, bien sûr, qui trouvera déplacée, voire ridicule, que la femme d'Amaral se mêle des affaires concernant son mari.
J'attends impatientement la réponse de ce porte-parole qui semble être aux abonnés absents ce derniers temps. Et aussi la réaction des McCanns.

Qu'est-ce qu'ils attendent pour porter plainte contre Amaral?

Vu l'actuation négligeant des policiers portugais, on aimerait savoir quelle a été l'actuation des policiers britanniques dans ce cas. Amaral ne parle que du bien des policiers déplacés en Portugal. Pourtant, on aimerait savoir ce qu'ils on fait, au RU, pour fournir à la PJ portugaise les informations qu'on leur demandait, voie les canaux habituels de la coopération international.

Il faut que quelque chose bouge...

Écrit par : Eme | 17/09/2008

"""" Chère amie Madame Kate, sans vouloir l´embêter plus j´aimerais que vous me rendiez une dernière faveur : maintenant que votre bouche se penche vers la vérité, ne vous arrêtez pas, continuez, et dite la vérité que le monde attend d´entendre.""""""

J'adore ce dernier paragraphe...
Vite... la réponse de Kate...

Écrit par : Eme | 17/09/2008

Bonjour


Alors là !!!!!!!

Dona Sofia ...faço uma olà so pra vocé !


Bravo à Sofia Amaral , les femmes portugaises ont des c.....s !

J'attends vivement la réponse de madame Kate !

Je reviendrais plus tard....

Écrit par : marie(f) | 17/09/2008

le 20 september, arrive.... attendons !

...... Dommage que ma chère amie Kate n´était plus là en cette date, peut-être auriez-vous pu nous aider à expliquer les "raisons évidentes" du renvoi de leur père, à nos enfants .........

Sofia Amaral, vous revez ???

Kate n'était pas LA même aprés sa fille lui avoir demandé..
mummy, ou étaits tu et pourquoi n'as pas retourné quand nous avons pleuré ?????

Kate n'était pas LA .....

Écrit par : Maria Lopes | 17/09/2008

Merci Monsieur LEVY !

Bonjour tout le monde,

Réaction on ne peut plus humaine et légitime.
Et pas du tout ridicule ou déplacée !
Il ne faudrait pas oublier que cette épouse de flic, plusieurs années durant, a tout vécu et supporté de l'intérieur.
Donc au moins une, qui sait de quoi elle parle !

Et "Madame Kate" quant à elle, je la trouve toujours aussi carrément inouïe, gonflée, et pathétique dans ses attitudes.
Toute cette énergie et ces efforts dépensés à dénigrer Gonçalo AMARAL ou tout qui refuse d'adhérer à ses mensonges et ses embrouilles, regrettable qu'elle ne les utilise pas plus à bon escient.
En mémoire d'une petite fille prénommée Madeleine par exemple !

Mary

Écrit par : Mary | 17/09/2008

Bonjour à tous

Une fois de plus un grand et spécial merci à m. Lévy et son équipe pour cette exceptionnelle lettre.

Et, si vous me permettez, ce message est pour Sofia Leal


Chère madame, toutes mes félicitations pour votre courageuse lettre.

Sans doute que vous êtes la personne la plus qualifiée pour parler de "l'honteux" comportement personnel et professionnel de votre mari.

Vous l'avez fait avec grâce et dignité. Il était temps que quelqu'un le fasse sans pincettes, sans soucis d'apparences ou préoccupation d'impressionner le monde.

En vous lisant j'ai sentis d'avantage cet orgueil et cette fierté que j'ai d'être femme…

Vous avez tout mon respect et mon admiration. Vous être une grande DAME.

Bem haja

Lena, Canada

Écrit par : lena2 | 17/09/2008

bonjour à tous,

faut-il qu'elle soit ecxèdée mme Amaral pour écrire une si longue lettre à kate mac cann !!!!

j'aime bien son humour et son ironie !!! tout en restant très polie, elle nous décrit l'autre côté, celui de la vie de l'ex inspecteur !!!!

pour moi, cette lettre lui a fait certainement beaucoup de bien à mme Amaral mais je parie qu'elle n'aura aucun impact sur kate !!!

elle n'a pas à faire à des gens dits "normaux" !!! mais bravo d'avoir tenté dans cette lettre de nous expliquer ce qu'a été la vie du couple depuis la disparition de madeleine !!!!

des dégâts ont eu lieu sur leur vie, aussi !!!! et il faudrait que tout le monde prenne conscience que la victime principale de tout ça, c'est évidemment maddie, mais que, force est de constater, qu'il y a eu des victimes collatérales !!!

Écrit par : chichinette | 17/09/2008

Thank you for the translation.

I hope this will be translated in England.

My love to the family Amaral.

Écrit par : rosita | 17/09/2008

Que dire d´autre avec une lettre pareille... WOAH! NE vous mettez pas avec les femmes portugaises lol

Écrit par : longrina | 17/09/2008

C'est poignant !

J'aimerais avoir ne f-ût-ce qu'un dizième de son culot et de sa franchise.

Mais il m'étonnerait que cela touche Madame Kate.
Elle est trop en souffrance elle même, et ce quelque soit la cause de la disparition de Madeleine.
Si seulement elle comprenait que collaborer et dire toute la vérité ne pourrait que la soulager et lui permettre de faire le deuil de la petite !!! (deuil suite à disparition ou mort...deuil de toute manière !)
Maddie-Madeleine on pense à toi dans certaines chaumières à travers le monde, dont celle de mr Amaral ...

Écrit par : Bab | 17/09/2008

Bonjour à tous

Une fois de plus un grand et spécial merci à m. Lévy et son équipe pour cette exceptionnelle lettre.

Et, si vous me permettez, ce message est pour Sofia Leal


Chère madame, toutes mes félicitations pour votre courageuse lettre.

Sans doute que vous êtes la personne la plus qualifiée pour parler de "l'honteux" comportement personnel et professionnel de votre mari.

Vous l'avez fait avec grâce et dignité. Il était temps que quelqu'un le fasse sans pincettes, sans soucis d'apparences ou préoccupation d'impressionner le monde.

En vous lisant j'ai sentis d'avantage cet orgueil et cette fierté que j'ai d'être femme…

Vous avez tout mon respect et mon admiration. Vous être une grande DAME.

Bem haja

Lena, Canada

Écrit par : lena2 | 17/09/2008

Bom dia
Mensagem Para Sofia Leal


Cara senhora, felicito-a por esta sua corajosa carta.

Sem dúvida que a senhora é a pessoa mais qualificada para falar do “vergonhoso” comportamento pessoal e profissional do seu marido.

Fê-lo com graça e dignidade. Já era tempo que alguém o fizesse sem pincetas nem preconceitos ou preocupação para impressionar o mundo.

Ao lê-la, senti ainda maior este orgulho que tenho de ser mulher…

Tem todo o meu respeito e a minha admiração. Você é uma grande SENHORA.

Bem-haja

Lena, Canadá

Écrit par : lena2 | 17/09/2008

Cette lettre est drôle, mais en même temps, elle traduit toute la souffrance cachée et les sacrifices subis par une épouse d'inspecteur amoureux de son métier,
Elle révèle également un sentiment de profonde injustice, et toute l'amertume du couple Amaral, face à l'affaire McCann.

Sofia Amaral pourrait à juste raison faire éclater sa colère, mais digne, elle s'exprime avec une ironie qui fait mouche.

Écrit par : Charlotte | 17/09/2008

longrina,
on est terribles nous les portugaises :) :)

Écrit par : tânia | 17/09/2008

Madame Amaral je vous fais la révérence.Prendre la parole pour défendre votre mari vous honore et honore toutes les femmes de cette terre qui ont le courage de parler VRAI.
Mme MC la politesse veut que l'on réponde à une lettre qui nous est adressée.Vous qui avez demandé l'aide de la terre entière et qui jusqu'à présent avez été exaucée, tendez la main à Mme Amaral , vous lui devez bien çà.Son mari a passé et passe encore tant de temps à chercher votre fille ou au moins la Vérité en ce qui concerne sa disparition.N'avez vous pas envie que Mr Amaral retrouve votre enfant ?

Écrit par : nina | 17/09/2008

Mme Amaral,
vous n'êtes pas la seule a être l'amie de Kate! Il y a beaucoup d'entre nous ici qui le sommes! :)

Écrit par : tânia | 17/09/2008

Çà alors!
Sofia Amaral à parlé non seulement en nom des femmes portugaises mais aussi de toutes celles qui veulent connaitre la vérité!

Où est Laurence????????????? En vacances prolongées??

Écrit par : tânia | 17/09/2008

À côté d'un grand homme il y a toujours une grande

femme!..........de preference portugaise hihihihiih (je

plaisantais!)

Écrit par : tânia | 17/09/2008

Ms,

ta vie a été exposée au monde ?????????????????????????????????? Ton mari a été diffamé?

Écrit par : tânia | 17/09/2008

Bonsoir


Je repassais voir si on avait eut une réponse de madame Kate !

Ben non ! Va-t-elle ramasser le gant ?


MS

Ou tu vois que Sofia Leal se pose en victime?

Si tu ne vois pas ce qu'à voulu faire Amaral en allant partager son repas de Noel ....c'est que tu ne comprends pas grand chose a la religion .

Et dire que cette femme aurait mieux fait de se taire ...alors là ...qui tu es pour donner ce conseil? Et tu ne sais pas en réaction a quoi en plus? Vaut mieux se taire mme SM (ou mr) , quand on ne sait pas de quoi on parle.

Sans aucune agressivité de ma part.

Écrit par : marie(f) | 17/09/2008

Magnifique :-)

Écrit par : Arrebenta | 18/09/2008

J'avais émis l'idée d'un accident entre enfants, mais silence total de M. Lévy à ce sujet.

Sauf lors du sondage qui incluait les jumeaux, mais où M. Lévy avait dit qu'ils étaient victimes. Et ils le sont dans TOUS les cas :

Soit ils sont responsables d'un accident, mais responsable (=cause) ne signifie pas fautif (absence de surveillance, ignorance due au très jeune âge)

Soit rien à voir avec eux.
Et là, comment est ce possible, si ils ont été endormis APRES "l'accident", qu'ils n'aient rien vu ni entendu PENDANT, étant tous ensemble éveillés dans l'appart. ?

Acteurs ou spectateurs du drame, un somnifère ne prive pas de la mémoire ou de la parole !


S'ils ont été endormis AVANT "l'accident", cela signifierait il qu'il se passait ou devait se passer quelque chose de prévu dont ils devaient être "écartés" ?



Si ils ont été entendus en train de pleurer les soirs précédents, c'est qu'ils ont été "endormis" ce soir là, et pas les autres soirs ? Cette différence est elle significative ?

Ont ils été interrogés par tests ou autre, par des pédopsychiatres ? Les parents ont ils autorisé ?

Si quelqu'un y voit plus clair que moi, n'hésitez pas ...

J'avoue que c'est un des points silencieux / mystérieux ...

Comme vous l'avez souvent dit, ces petits vont grandir ... et leur soeur doit leur manquer, que ce soit refoulé ou pas !

Écrit par : Dannie | 18/09/2008

je suis curieuse..mais comment m levy avez vous eu cette lettre?

++++ Réponse ++++

Bonjour, j’imagine déjà une certaine pointe de mauvaise foi derrière cette question, mais voici ce que vous n’avez probablement pas compris : il s’agit d’une "lettre ouverte" envoyé aux médias. C’est quoi une lettre ouverte ?
Une lettre ouverte est un texte qui, bien qu'adressé à une ou plusieurs personnes en particulier, est exhibé publiquement afin d'être lu par un plus large groupe. Pour ce faire, c'est le plus souvent la presse qui est utilisée comme média, mais une lettre ouverte peut également prendre la forme d'une publication à part entière, d'une affiche, d'un tract, ou plus récemment être mise en ligne sur Internet, etc. Lisez ce que dit votre dictionnaire à ce sujet.

Blog Surveillance

++++++++++++++++++++++++++++++

Écrit par : happy | 18/09/2008

consternant!ridicule....

Écrit par : happy | 18/09/2008

Bonjour le blog

Madame Amaral c'est bien !
Vous n'aurez certainement pas de réponse parce que
le silence est le plus grand des mépris.

MAIS QUE PEUT FAIRE SORTIR LES MC DE LEUR TROU ?????

Écrit par : sophie | 18/09/2008

Bonsoir chacun par son nom,

Juanita, ça va ? (en vacances ?)


Merci Poupy,

moi aussi j'apprécie énormément vos réflexions pertinentes à tou (s) tes, votre présence, votre fidélité à Madeleine, à nos journalistes, aux Inspecteurs ...

Tous pro-Madeleine et pro-vérité, j'ai chaud au coeur de retrouver tous vos noms quand mon écran s'allume.

On s'accroche !

Écrit par : Dannie | 18/09/2008

Bonsoir le Blog,

(Actuellement en déplacement , je découvre à cet instant avec stupéfaction la lettre de Madame Goncalo Amaral)

Tout d'abord un grand MERCI à Duarte Levy pour cette traduction !

BRAVO Madame !! votre coeur s'est exprimé avec sagesse, intelligence et subtilité ! J'espère que Kate McCann daignera répondre à votre "missive" .....

Écrit par : NATFAL | 18/09/2008

BRAVO Madame Amaral d'avoir défendu les nombreuses qualités de votre mari, victime d'injustice.

Trop occupé qu'il est par Madeleine, je pense que dans son for intérieur, il vous est reconnaissant pour votre infinie patience, votre soutien, esprit de sacrifice, votre présence discrète, et l'équilibre que vous avez donné à vos filles (sûre !).

Que son livre ne l'éloigne plus trop de sa famille, mais vous permette de ne pas garder sur le coeur ce qui doit être clamé : les faits, "sans esprit de vengeance".

Nous nous efforçons de ne pas porter de jugement "moral" sur les McCann (j'ai parfois tendance à me demander l'avis des "psy"!), mais ce serait le comble que eux, jugent M. Amaral !!! Le monde à l'envers !

Mais ... quand on est mal vu dans notre Société souvent ingrate et injuste, c'est peut être qu'on est du BON côté !?

Alors, restez y, famille Amaral ... et soyez bénis.

Écrit par : Dannie | 18/09/2008

Ms,
on n'est pas en dictature pour se taire, au Portugal on est en démocratie! Au cas où tu ne saches pas on n'est pas au pays de Bin Laden. Oops, en français Ben Laden!

Écrit par : tânia | 18/09/2008

Ms,
ce n'est pas le livre qui est en cause c'est le combien les Mccanns ont diffamé un homme pendant qu'il faisait son travail!
Comme femme j'aurais fait la même chose!

Écrit par : tânia | 18/09/2008

Bonjour à tous

MS si je me rapelle bien, Gonçalo Amaral ne voulait pas être exposé et diffamé, lorsqu'il faisait son boulot en recherchant ce qui est arrivé à Maddie. Malheureusement, il a été trainé dans la boue par les journalistes et les propres parents de Maddie. Celà a eu des conséquences sur sa vie, son travail et sa famille.
Moi aussi si j'avais été son épouse, ça m'aurait démangé de dire les 4 vérités à Madame Mccann.

Kate osera-t'elle répondre ?

Pourriez-vous me dire de qui parlait la mère de Kate lorsqu'elle a dit "elle avait envie de gifler ceux qui avaient laissé ses petits-fils seuls" ? Je n'avais pas entendu parler de cette phrase.

Atenciosamente,

Écrit par : Anabel | 18/09/2008

Les Mccanns ont voulu la guerre, et bien la voilà!

Écrit par : tânia | 18/09/2008

Bonjour

MS


Anabel


La mère de Kate parlait ainsi de sa fille et de son gendre!

MS

Ton mari n'a jamais été accusé d'etre une honte par un de ses malades , si ? Car Kate a bien accusé Amaral d'etre une honte aussi bien professionnement que personnellement et ça dans un gros journal ! Si sa femme n'a pas le droit de réagir c'est vraiment le comble , elle le devait au moins pour ses filles.

Pas de bol Happy encore une fois (lol)

Écrit par : marie(f) | 18/09/2008

C'est gentil de m'avoir répondu Marie(f).

Enfin quelqu'un de sensé chez les Mccann !

Écrit par : Anabel | 18/09/2008

On est en démocratie donc j'ai aussi le droit de m'exprimer. Cette femme fait ce qu'elle veut et dit ce qu'elle veut mais je ne suis pas d'accord avec sa démarche// Parfois le silence est d'or...

Écrit par : Ms | 18/09/2008

je suis trés choquée ausi par les propos de kate qui aurait mieux fait de se taire...

Écrit par : ms | 18/09/2008

SDisons qu'ayant encore des doutes sur la culpabilité de Kate.. Il se peut qu'elle ait répondu violemment à une accusation d'assacinat sur sa propre fille.. Dans le cas contraire, elle est traquée et plutôt monstrueuse...

Écrit par : ms | 18/09/2008

Je voudrais ici défendre la réaction de MS, qui semble bien seul contre tous les bloggueurs (moi comprise, dans un premier temps)

Donner des interviews, sans réserves, exprimer librement ses sentiments, peut paraître, pour certains, très impudique.

"la parole est d'argent et le silence est d'or", mais il faut étudier le contexte pour comprendre la lettre de Mme Amaral.

L'affaire McCann n'est pas ordinaire.
Mme Amaral a, par ricochets, subi l'humiliation de son mari, qui a le sentiment d'avoir tout sacrifié à son métier et de n'avoir pas été récompensé comme il se doit.

Les derniers propos de Kate McCann sont la goutte d'eau qui fait déborder le vase.
Trop, c'est trop !

Oublions notre "bonne éducation" qui voudrait que l'on se taise en toute circonstance, et écoutons Mme Amaral.

Écrit par : Charlotte | 19/09/2008

Merci chers journalistes pour cette lettre ouverte et merci aussi à Mme Amaral de son humour, de sa patience et de sa lucidité - elle a trouvé le meilleur moyen de soutenir son époux critiqué injustement et elle se paye même le luxe d'écrire à Kate

"""Chère amie Madame Kate, sans vouloir l´embêter plus j´aimerais que vous me rendiez une dernière faveur : maintenant que votre bouche se penche vers la vérité, ne vous arrêtez pas, continuez, et dite la vérité que le monde
attend d´entendre."""

Nous sommes nombreux à attendre cette vérité et à croire que Kate la connaît -

Écrit par : Annie 2 | 19/09/2008

Je voulais rajouter un point d'observation:

pour tous les protagonistes de l'enquête, il a été bcp + rentable d'accuser les Mc Kann, en nombre d'articles parus, et en gain de célébrité des enquêteurs et autres personnes proches de l'enquête (qui feront surement un petit livre pour arrondir la retraite)... le cas de Maddie n'est jamais tombé aux oubliettes, nulle part, dans la presse européenne, contrairement à celui d'Amy... mais cette présence aide réellement à informer la nation, à permettre aux gens de se déplacer vers un poste de police et de leur dire "je crois bien que je l'ai vue"...

La différence qu'il y a dans la presse, entre le cas de Maddie et celui d'Amy Fitzpatrick, me sidère:
les révélations et les actes des enquêteurs ont pu jouer sur le nombre total d'articles parus (surtout en France: aucun sur Amy !), mais au moins les européens savaient rapidement que cette petite avait disparu... et sur ce point là, partir tout de suite à accuser les parents était un petit mal pour un grand bien...

Je trouve regrettable que depuis quelques mois, des gens s'efforcent de faire rechercher un cadavre, il est vrais que + le temps passe et moins il est dérangeant de se dire qu'elle est morte, mais sans preuve du contraire, il faut rechercher une petite vivante: le trafic d'enfants est malheureusement une réalité de notre époque, et il y a assez de misère au Portugal, comme ailleurs, pour que des personnes décident d'y participer...

Ces enquêtes de disparitions ont réellement des problèmes à avancer, et sans volonté politique d'investir réellement pour aider à leurs succès, on risque de voir la liste s'allonger sans améliorations, pire: l'opinion va s'en lasser, et s'habituer...

Écrit par : jm | 19/09/2008

d'un coté une mère qui cherche à comprendre pourquoi on n'a pas retrouvé sa fille, qui cherche la faute d'une personne dans l'enquête après tout ce temps, de l'autre une femme qui admire son mari...

Il y a beaucoup de "paraitre" dans tout ça, la famille d'un magistrat intervient rarement publiquement... en + la différence de culture et le ton de cette lettre peut générer des incompréhensions, et des préjugés..

le tout n'aidant pas à retrouver la petite, au contraire:
le temps passé là dessus, par la presse et les enquêteurs, n'est pas du temps à se concentrer sur autre chose

Écrit par : jm | 19/09/2008

http://fr.youtube.com/watch?v=80KnSHUN1DU

Écrit par : linette | 20/09/2008

Bonjour


Sage Charlotte comme d'habitude tu as raison ! (sourire)

Anabel , bientot ton anniversaire non?

Écrit par : marie(f) | 20/09/2008

Merci linette,

Très beau ....

Dannie

Écrit par : Dannie | 20/09/2008

Je trouve très étrange qu'une petite fille soit disparue aux mains de gens qui ont autant de pouvoir, qui ont des emplois et contacts relationés avec des médicaments, connaissances de "nucléaire" etc....

Des amis qui ont des témoignages qui "clochent"....

Des gens qui voyent la petite partout et la plupart sont anglais...

blablabla

TROP DE COINCIDENCES!!!!

Écrit par : tânia | 21/09/2008

Je trouve très étrange qu'une petite fille soit disparue aux mains de gens qui ont autant de pouvoir, qui ont des emplois et contacts relationés avec des médicaments, connaissances de "nucléaire" etc....

Des amis qui ont des témoignages qui "clochent"....

Des gens qui voyent la petite partout et la plupart sont anglais...

blablabla

TROP DE COINCIDENCES!!!!

Écrit par : tânia | 21/09/2008

jm,

differences de cultures...humm... en ce momment je doute bien de la culture anglaise et de ce qu'ils font pour se prendre pour les meilleurs tout comme les americains!

Écrit par : tânia | 21/09/2008

Que viennent faire là le salaire et l'emploi du temps de M Amaral ? Ses vacances ratées et ses Noël partagés avec un condamné (ce qui me semble assez pathologique...) ? Et cette vidéo sur You Tube dont la dramaturgie dépasse tout ce que les MC Cann ont su faire jusqu'ici (ce qui n'est pas peu dire !) ? Que les Mc Cann perdent le sens commun après ce qui est arrivé à leur fille est compréhensible. Mais Mme Amaral semble aussi très perturbée par cette affaire ! Il y a de la vengeance dans l'air et de la guerre entre deux pays européens qui comparent leur statut. Ridicule.

Écrit par : nila | 22/09/2008

Tout a fait d'accord avec vous Nila. Je trouve que la lettre de Mme Amaral est deplacee, elle n'a pas a se porter au secours de son mari. Il a defie tout le monde et a ecris un livre, base sur ses propres speculations.
M.Amaral, vous etes un bon policier, mais ne laissez pas votre vengeance personnelle prendre le dessus sur l'enquete. Votre version des faits vaut celle des McCanns , Maddie n'a pas ete retrouvee!
S'il y a assez de preuves, McCann ou pas, ils seront deja inculpes et juges... aucune loi (locale ou mondiale..) qui va epargner les coupables. Trouvons Maddie!

Écrit par : Noah | 22/09/2008

Les commentaires sont fermés.