Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/10/2008

Marcos Aragão Correia : à une "vision" de l’affaire Cipriano

040006a6f8ccb012fd6e93eb3c189415.jpg

Marcos Aragão Correia, qui s’est illustré en devenant protagoniste dans l’affaire Madeleine McCann, serait le nouvel avocat de Léonor Cipriano dans le procès contre les inspecteurs de la Police Judiciaire (PJ) accusés d’avoir torturé la mère de Joana Cipriano.

Le Ministère Public portugais accuse trois inspecteurs de la PJ d’avoir torturé la mère de Joana Cipriano au moment de son interrogatoire, un est accusé de falsification de documents et le cinquième, Gonçalo Amaral, est accusé de non-assistance et d’omission de dénonciation.

Marcos Aragão, qui remplace João Grade, est l’avocat qui avait cité en justice les services postaux portugais les accusant de ne pas avoir livré en main propre un courrier recommandé adressé aux McCann dans lequel, selon lui, il indiquait des pistes qui pouvaient aider l’enquête. Marcos Aragão, en contact avec l’agence de détectives Metodo 3, avait alors lancé des recherches dans le barrage d’Arade, à quelques kilomètres de l’endroit d’où est disparue Madeleine McCann, n’ayant trouvé que des déchets et quelques ossements d’animaux.

Initialement, l’avocat prétendait détenir des renseignements à propos de la localisation du cadavre de Madeleine, mais aurait fini par reconnaitre que les recherches dans le barrage d’Arade – la piste qu’il cherchait à communiquer aux McCann – ont été effectuées d’après une vision qu’il aurait eue à propos de la disparition de la petite britannique.

L’avocat était déjà connu dans cette affaire comme étant l’auteur d’un rapport de l’Association Contre l’Exclusion par le Développement (ACED), divulgué en avril de cette année, qui soutenait l’existence d’un crime de torture perpétré par des agents de la PJ. Ce même rapport, contrariant les déclarations de Leonor Cipriano – qui n’a pas arrêté de changer de version depuis le début de ce procès – accuse Gonçalo Amaral d’être présent au moment des prétendues agressions. L’ancien coordinateur du DIC de la PJ à Portimão a d’ailleurs décidé de poursuivre l’avocat en justice.

Un procès qui souligne le conflit entre le Ministère Public et la PJ

Gonçalo Amaral, l’ancien coordinateur du Département d’Investigation Criminelle (DIC) de la Police Judiciaire (PJ) à Portimão, est accusé par le Ministère Public de non-assistance et de ne pas avoir dénoncé les prétendues agressions des inspecteurs de la PJ à Leonor Cipriano.

Après la disparition de Joana Cipriano le 12 septembre 2004, sa mère, Leonor, et son oncle, João, ont été condamnés à 16 ans de prison ferme pour les crimes d’homicide et dissimulation de cadavre (lire détails ICI).

Selon le témoignage des inspecteurs, après son interrogatoire, la mère de Joana avait réussi à déjouer l’attention des inspecteurs et, affirmant vouloir se suicider, se serait jetée dans les escaliers. Blessée, elle sera alors conduite par les inspecteurs devant un médecin et amenée en prison.

Une lettre d’une autre détenue, adressée aux autorités après les accusations faites à l’encontre des inspecteurs, renforce cette version : selon ce témoin, la mère de Joana avait reconnu auprès de ses codétenues qu’elle serait tombée dans les escaliers, mais que, après une réunion avec la directrice de la prison, elle aurait changé sa version affirmant avoir été torturée et qu’elle comptait toucher une indemnisation.

Confronté à Gonçalo Amaral, Leonor Cipriano a confirmé que l’ancien coordinateur du DIC de la PJ à Portimão ne l’avait jamais agressé. Malgré plusieurs confrontations avec les autres inspecteurs, la mère de Joana n’a jamais réussi à les identifier comme étant ses agresseurs, ce que n’a pas empêché le Procureur d’avancer avec le procès, admettant que lui aussi ne pouvait pas garantir qu’il s’agissait des bons inspecteurs ou se l’agression a eu vraiment lieu.

Commentaires

Et le cirque continue ..... Comme on dit au Portugal : So me aparecem duques e cenas tristes ..........Vivement la fin de ce procès pour voir ou va le cirque politique dont font partie certains juges portugais ! Je n'arrive pas a comprendre comment on peut encore donner de la crédibilité a cette bonne femme . Je lui souhaite bonne chance avec son nouvel avocat extra lucide

Et là ...je lève les yeux au ciel : il y a du grand ménage à faire dans ce grand bazar !

Écrit par : marie(f) | 09/10/2008

Bonjour
Je ne suis pas experte bien sûr, mais si les photos que j'ai vues montrant les blessures au visage de cette femme sont les conséquences d'une chute d'escalier alors j'en suis sidérée.CAT

Écrit par : CAT | 09/10/2008

je ne connais pas à fond l'affaire "cipriano" mais là encore comment savoir le vrai du faux???
l'avocat des MC passe avocat des Cipriano, pourquoi pas, c'est leur boulot de defendre l'indefendable!
le proverbe d'un tres grand avocat comme Maitre Naud disait: les defendre tous!!!

suis pas trop inspirée pour argumenter!

pensée pour Joana et Maddie, pauvres petites filles victimes de la folie des humains.

Écrit par : juanita | 09/10/2008

bonjour à tous,

je n'y étais pas, je ne sais pas !!!

mais si la mère a fait à sa fille ce qu'elle a avoué avoir fait, je comprendrais, dans ce cas-là, que des policiers n'aient pas pu se retenir !!!

ce qu'ont fait cette femme et son frère, je crois, est immonde, cruel, bestial et ils ont été condamnés pour ça !!!

je ne sais pas si les policiers l'ont tapée, ils avaient un monstre en face d'eux, se sont-ils "sali" les mains sur elle ??? mystère !!! le procès jugera !!

Écrit par : chichinette | 09/10/2008

"""Marcos Aragão Correia, qui s’est illustré en devenant protagoniste dans l’affaire Madeleine McCann, serait le nouvel avocat de Léonor Cipriano dans le procès contre les inspecteurs de la Police Judiciaire (PJ) """"


"""Marcos Aragão, qui remplace João Grade, est l’avocat qui avait cité en justice les services postaux portugais les accusant de ne pas avoir livré en main propre un courrier recommandé adressé aux McCann"""

"""Marcos Aragão, en contact avec l’agence de détectives Metodo 3, avait alors lancé des recherches dans le barrage d’Arade, à quelques kilomètres de l’endroit d’où est disparue Madeleine McCann, n’ayant trouvé que des déchets et quelques ossements d’animaux."""

"""Marcos Aragão aurait fini par reconnaitre que les recherches dans le barrage d’Arade – la piste qu’il cherchait à communiquer aux McCann – ont été effectuées d’après une vision qu’il aurait eue à propos de la disparition de la petite britannique."""


Marcos Aragão...

Sans commentaire...

Écrit par : eme | 09/10/2008

je ne sais pas si les policiers l'ont tapée, ils avaient un monstre en face d'eux, se sont-ils "sali" les mains sur elle ??? mystère !!! le procès jugera !!

Ecrit par : chichinette | 09.10.2008



MOI aussi je ne le sait pas !
Mais MOI je l'a taperait une fois chaque jour se j'aurais l'opportunité !

Je signe....
Maria Lopes

Écrit par : Maria Lopes | 10/10/2008

Mr. ( avocat ) Aragão a eu une vision !
( j'attend savoir OU EST JOANA )

Mr. ( docteur ) Gerry a eu une vision !
( j'attend savoir OU EST MADELEINE )

La portière de JOANA bien pouvait avoir une vision....
( j'attend savoir QUI la agressé )lol



p.s. JE M'EXPLIQUE, elle dit que:

Gonçalo Amaral était pas lá!
Pereira Cristóvão n'est pas l'agresseur!
Elle na pas reconnu les autres 3 Inspectores de PJ !

ALLEZ, même ceux que ne sont pas AVOCATS OU MEDECINS ont droit à ses visions !!!!!!!!!!!

VISIONS DÉMOCRATES !!!!
VISIONS AUX PAUVRES AUSSI !!!!(même d'ésprit)
VISIONS , VISIONS, VISIONS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Maria Lopes | 10/10/2008

Bonjour

Pauvre Leonor avec un avocat si "crédible", elle risque de ne pas sortir de l'auberge.

J'ai vu le passage de Leonor Cipriano dans le programme SIC 10h. Elle s'est présentée vêtue en noir. Elle ne parlait de sa fille qu'au passé et elle affirmait d'être certaine qu'une personne l'avait kidnappé pendant le festival du "berbigao".

Depuis son passage sur SiC ç’a été la "dégringolade" totale.

Je ne sais pas si elle est coupable ou pas, ni à quel point elle l'est.
Peut-être que sa seule grande culpabilité ; est celle d'avoir été complice de son frère. Peut-être qu'elle était obligée de le couvrir ou qui sait le contraire.

Cette femme avait une relation incestueuse avec son frère. Vite, on la lapide sur place publique. Tout le monde semblait oublier que dans un cas d'inceste, il y a forcement une victime…. Et qui, dans cet incestueux cas était victime de qui ? Seulement eux pourront répondre à la question.

Parfois je me demande si cette personne n'a pas été jugée trop vite …je me demande si ce fantastique Ministère Public, qui vient maintenant à sa rescousse et qui n'a pas hésité d'une semelle pour la jeter dans la gueule du loup, n'aurait-il des remords ?

L'incontestable pouvoir juridique a peut-être peur d'avoir commis une erreur.

Pourquoi ce foutu de Ministère Public a attendu qu'un "voyant" habillé en clown possédant un diplôme d'avocat vienne cogner à sa porte pour faire "justice ?"
Autrement dit, il vient réclamer la tête d'Amaral.

Probablement qu'il a oublié une chose : ce n'est pas Gonsalo Amaral qui a jugée madame Cipriano….Il a coordonné l'enquête, bien ou mal, c'était aux juges et compagnie de s'assurer de la fiabilité des faits.

….comme dans le cas McCann, par exemple…..

Pourquoi les services sociaux et ce tant juste Ministère ne se sont pas penchés sur le cas de la pauvre Joana, lorsqu'elle avait été signalée aux autorités ?

Ça va mal, très mal même. Un remue-ménage est de mise. Autant chez les avocats que chez les magistrats. Certains diront : aussi chez les policiers. Oui, peut-être.

Toutefois, n'oublions pas une chose :
Autant le rocher comme le caillou submergeront, lorsqu'ils tomberont dans le fleuve !

Écrit par : lena2 | 10/10/2008

5h41
bonjour le blog.
Pensée pour Maddie, Joana et tous les autres enfants.

Écrit par : juanita | 10/10/2008

..si tout ceux qui ont eu des 'visions' paraissent dans la presse, qui plus est pour dénigrer la PJ, on en a pour des lunes !!

Qui pense à Maddie/Madeleine ?

Écrit par : Bab | 10/10/2008

Chichinette

Le pire c'est que cette bonne femme n'a pas reconnu en ces "accusés" ses soi-disant tortionnaires ! Le seul homme qu'elle ait reconnu est Cristovao ,mais pas comme celui qui lui a mis des coups ! Non , elle l'a reconnu comme l'homme qui l'a interrogé . C'est bonne femme est une menteuse pathétique qui ne veut que des indémnisations.

Écrit par : marie(f) | 10/10/2008

Bonsoir,

Attendons le jugement et nous verrons plus clair dans cette affaire !

Je ne peux pas commenter pour l'instant ........

Écrit par : Cathy | 10/10/2008

Comme j'aimerais avoir été une mouche et avoir vu les inspecteurs donner de bons "tabefes" à cette Leonor!
J'aimerais les avoir aidés!

Écrit par : Tânia | 10/10/2008

bien vu Chichi, si la mère a vraiment fait cela, he bien les policiers ont ete encore trop gentils à mon goût, n'en déplaise à certains!
nous en avons assez dans ce monde de fous de voir les enfants torturés, violés tués! ça suffit!

Écrit par : juanita | 10/10/2008

Ne pensez-vous pas que cette histoire tordue a comme but essentiel de nuire à l'image de Gonçalo Amaral ?

Écrit par : Annie 2 | 10/10/2008

Bonsoir tous et toutes

Je comprends plus rien à rien !

Amaral discrédité serait la suite du cirque.

Le ministère public, au Portugal, va t il se sentir "obligé" d'être clément avec parents, mères, oncles, frères suspects dans le jugement (ou pas de jugement) lorsque des enfants souffrent le martyr ???????

Pauvre Joana pauvre Maddie, les Mccann doivent se sentir moins seuls dans ce monde de pourris.

Écrit par : sophie | 10/10/2008

Correio da Manha - 10 Octobre 2008
Maddie: le documentaire pour la télévision

Le livre « Maddie - The Truth of Lies » est sur le point de faire l’objet d’un documentaire télé qui sera filmé dans l'Algarve au cours des 20 prochaines jours.
Goncalo Amaral, coordinateur de la PJ à la retraite et auteur du livre, n'est pas le seul personnage à apparaître dans la production TV, dont le tournage aura lieu à Perth et à Praia da Luz, où a disparu Madeleine McCann le 3 Mai 2007.
«Tout d'abord nous allons travailler et ensuite faire des déclarations. L'annonce officielle sera un autre temps», a déclaré Manuel Fonseca, producteur du film.

Écrit par : Fofie | 10/10/2008

Le ministere public a eut des preuves que Joana se faisait violer ! A-t-il ouvert une enquete ? Non c'etait trop cher
(10 000 euros) . Le violeur de joana est toujours en liberté , lui ! La bonne femme le savait ? Bien sur !

Écrit par : marie(f) | 10/10/2008

QUE FONT LES MCCANNS DERNIEREMENT?


On n'enttend plus parler d'eux!!!

Écrit par : Tânia | 11/10/2008

Un procès qui souligne le conflit entre le Ministère Public et la PJ

voilà le noeud du problème !!!!

Les MC ne sont plus arguidos. (ils tentent de se faire oublier médiatiquement).

Maddie est dans les "oublis" car qui peut croire qu'elle va réapparaître comme un miracle ???


Maintenant où est ton corps ma petite Maddie .....

Écrit par : Cassandre | 12/10/2008

bonjour à tous, good afternoon !!!

just a word for the mac cann : you sleep well ??? remember, you had a so nice daughter, can you say, where is she ??? we need the truth !!!

une fan de maddie !!!!

Écrit par : chichinette | 12/10/2008

13h35
bonjour le blog,
oui Tania, les MC font profil bas!
ou alors ils comptent l'argent qu'ils ont ramassé!
pauvre Maddie, pauvre Joana!
y aura t-il justice pour elles un jour?????
Je le souhaite, mon voeu ira t-il aux cieux?????

Écrit par : juanita | 12/10/2008

Bonjour


Tania


Que font les Mccann ?

Ils essayent de se faire oublier !

Ou est pasé le projet d'aller chez Oprah pour renflouer le Fond ?

Ou est le projet d'aller retourner toutes les pierres pour retrouver leur fille Madeleine qui n'aimait pas se faire appeler Maddie ?

Et on pourrait continuer les questions pendant des pages et des pages ......


Mccmenteurs !!!!!!!!!

Écrit par : marie(f) | 12/10/2008

Bonjour à tous

Cat a dit : Bonjour
Je ne suis pas experte bien sûr, mais si les photos que j'ai vues montrant les blessures au visage de cette femme sont les conséquences d'une chute d'escalier alors j'en suis sidérée.CAT

Bonjour Cat. Tu as vu celle se son corps ? I'm affraid

Tu devrais. pour quelque' un qui s'est fait tabasser pendant 48h, elle est quand même resté en bonnes conditions!

Écrit par : lena2 | 12/10/2008

7h40
bonjour le blog,
pensée pour Madie, joana et tous les autres enfants.

pensée pour Cassandre.
Dannie bonjour, maintenant c'est toi qu'on voit plus!

Écrit par : juanita | 12/10/2008

AVANT TOUT MERCI MM. LEVY ET REIS et les autres, qui restez droits comme des rochers hors de la boue.

Merci M. Lévy pour votre commentaire à droite.

Soyez très prudents. Que Dieu vous garde.

Que justice et vérité soient victorieuses.

-----------------

Bonjour à toutes et tous,

Un peu surchargée depuis la rentrée, mais je vous lis fidèlement.

Juanita, merci pour tes pensées, on est tous contents de te relire.

---------------

Je ne connais pas assez l'affaire Joana (Pauvre pauvre pauvre gamine !!!) pour commenter, mais oser se plaindre d'avoir reçu des coups (peut être imaginaires et pour tirer profit financier de ses hématomes) si on a tué et découpé son enfant ?!?! Sur une balance, c'est pas équitable ... Elle devrait être contente.

---------------

Je penche pour le commentaire de Annie 2 : Mettre cette très sale affaire sur la scène en ce moment, c'est une tentative d'atteinte à M. GA !

QUI TIRE LES FICELLES DE TOUTES CES MARIONNETTES ?
Car TOUT a été trop bien calculé et intentionnel.


Pauvre pauvre pauvre Madeleine ...

Écrit par : Dannie | 12/10/2008

tout est permis pour discréditer Amaral! c´est l´homme qui ne veut pas suivre la route qu´on essaye de lui infliger; mais qui suit la route de la vérité et de la conscience
Heureusement qu´il est bien accompagné par certains journalistes et d´autres qui recherchent toujours la vérité.
MERCI Lévy, Amaral, Paulo Reis.... OBRIGADO, THANKS, DANK U !!!
Take care.... always!

Écrit par : longrina | 13/10/2008

revoilà Dannie, bonjour, essaie de venir sur le forum ce serait sympa!

Écrit par : juanita | 14/10/2008

Les commentaires sont fermés.