Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/11/2008

Journée Internationale des Droits de l’Enfant

Se rappeler le "père" des droits de l'enfance

 

janusz.jpgEn Pologne, avant la guerre, Janusz Korczak était la personnalité scientifique là plus en vue et la plus respectée dans le domaine de l'enfance. Médecin pédiatre, il était déjà connu comme un ami et un protecteur des enfants, c'est pour eux qu'il était devenu écrivain.

Il est rentré dans l'Histoire le jour de sa déportation au camp d'extermination de Treblinka, avec les enfants du ghetto de Varsovie qu'il n'avait pas voulu abandonner.

"Le fait que Korczak ait volontairement renoncé à sa vie pour ses convictions parle pour la grandeur de l'homme. Mais cela est sans importance comparé à la force de son message", disait l'écrivain et psychanalyste Bruno Bettelheim.

Korczak est considérée comme le précurseur des Droits de l'Enfance, car, depuis le début du siècle, il œuvrait à une refonte complète de l'éducation et du statut de l'enfant, sur des bases constitutionnelles entièrement nouvelles, privilégiant la sauvegarde et le respect absolu de l'Enfance.

Encore aujourd'hui, ses écrits pour enfants et adultes (Comment aimer un enfant, Le Roi Mathias 1er, etc.), ses émissions de radio ou son journal national sont des références uniques qui ont fait la joie de générations entières de petits polonais.

Plus importants encore sont les deux orphelinats modèles qu'il a fondé et organisé en républiques d'enfants : Dom Sierot (1912) et Nasz Dom (1919).

En artiste tout autant qu'en scientifique et clinicien dévoué, il incarnait une véritable pédagogie du respect, une école de la démocratie et de la participation qui font aujourd'hui universellement référence.

Janusz Korczak lui-même est de plus en plus étudié comme l'un des précurseurs de la pédagogie institutionnelle et de "l'autogestion pédagogique". Ce n'est pas le cas (par méconnaissance sans doute...), mais il pourrait tout aussi bien être aussi reconnu comme un "pédagogue autogestionnaire", aux côtés de Paul Robin, Sébastien Faure et Francisco Ferrer (1859-1908), anarchiste espagnol qui reste le seul pédagogue avec Korczak à avoir été assassiné pour ses idées (pour ce dernier, en les mettant en actes jusqu'au bout sans chercher à s'enfuir du ghetto de Varsovie).

Dans le domaine des droits de l'enfant, il est aussi le précurseur reconnu de la mise en pratique des droits positifs de l'enfant (droits d'expression, de participation, d'association, etc.) officiellement établis le 20 novembre 1989 par les articles 12 à 17 de la Convention des Nations Unies pour les droits de l'enfant, un texte et un acte politique majeur dont il exigeait l'élaboration depuis la fin du XIXe siècle.

La Convention Internationale des Droits de l'Enfant est un texte de 54 articles, adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989. Elle affirme qu'un enfant n'est pas seulement un être fragile qu'il faut protéger mais que c'est une personne qui a le droit d'être éduqué, soigné, protégé, quel que soit l'endroit du monde où il est né. Et aussi qu'il a le droit de s'amuser, d'apprendre et de s'exprimer. Elle a été ratifiée par 191 pays sur 193. Seuls la Somalie et les États Unis ont refusé de s'engager.

Ce texte est très important, mais pas suffisant : il reste beaucoup à faire pour faire des droits des enfants une réalité. Les droits ne sont réels que dans la mesure où ils sont mis en pratique, pour les enfants comme pour tous. Promouvoir les droits des enfants, c'est tout d'abord créer les conditions sociales, économiques et culturelles afin que tous puissent y accéder. C'est à ce prix que les droits de l'enfant seront véritablement respectés.

 

Commentaires

Bonsoir tout le monde,

Je pense que certains devraient relire "La Convention Internationale des Droits de l'Enfant" histoire de se ... "rafraichir la mémoire"!!!

Écrit par : Chubby | 20/11/2008

Bonsoir

Chubby

Je suis persuadée que peu de gens ont lu "La Convention Internationale des Droits de l'Enfant"

Mais là , j'ai appris qui était le "père" ...c'est bete mais je ne savais .

Écrit par : marie(f) | 20/11/2008

C´est des Hommes comme ça que le monde a besoin. Capable de mourir pour une cause remplie de noblesse. Un merveilleux personnage qui mérite bien d´être rappelé. Merci duarte.

Écrit par : longrina | 21/11/2008

et pourtant...
dans le cas de disparition d'enfants et de maltraitance en tous genres, dans bien des cas et ceux également cités sur kid, on est en droit de s'interroger voire de se révolter littéralement contre la façon dont l'enfant est considéré ! c'est-à-dire, il est peu de choses...
imaginez un peu les familles d'enfants disparus qui se battent encore à l'heure qu'il est et certaines depuis des années, pour les rappeler ces fameux droits...ce qu'elles doivent se dire à ce propos.
seuls les intérêts du monde des adultes comptent, je ne vous cite aucun exemple car ils sont bien trop nombreux !!!
et dans l'affaire Maddie, dites-moi un peu ce qui compte, à part sauver les apparences et les divers intérêts dont on imagine même pas le contenu.
mais Maddie elle....aux oubliettes !
même par ses propres parents.

Écrit par : rachel | 21/11/2008

Bonjour à tous,
Impossible de venir vous lire et écrire depuis un moment.Le blog ne fonctionnait pas comme d'habitude et je n'avais pas de temps à consacrer à savoir pourquoi.
Je trouve cet article dans Kidnapping.Voilà 2 thèses qui me conviennent tout à fait et que je défend depuis 18 mois.
WAIT AND SEE si quelque chose va bouger.En tout cas bien de possibles vérités semblent se dévoiler actuellement...

"Si Madeleine est décédée, ce qui semble apparaître de façon flagrante comme étant la vérité, elle le fut par accident. Il y a deux hypothèses qui sont retenues. La première est le décès suite à une dose trop importante de Calpool. Dont le dosage en sédatif est plus important au Portugal qu'au R-U. Maddie ce serait réveillée dans un demi coma, aurait trébuchée, ce serait cognée violemment et serait décédée de ses blessures. Autre hypothèse évoquée et qui prend largement le pas sur la précédente, c'est la théorie selon laquelle Kate se serait disputée avec Madeleine. Lors de cette dispute, Kate aurait eu un geste malheureux, Madeleine se serait cognée à un bord ou à un coin de meuble, elle aurait saignée abondamment et décédée rapidement (coup du lapin en se cognant par exemple). Bref, un drame terrible pour ses parents. Dans les deux cas, les parents sont passibles de quelques années de prison. Soit pour homicide involontaire, dans le premier cas. Soit pour "coups et blessures involontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donnée" dans le deuxième cas. Avec une différence de taille en ce qui concerne le Portugal: Aux yeux de la loi, s'il y a eu négligence envers enfant, les autres enfants du couple seront immédiatement placés dans des services sociaux portugais SANS possibilité de retour vers leur famille britannique!!! Il était clair qu'en plus du malheur et de la douleur de perdre Madeleine, il était urgent de mettre les jumeaux à l'abri. Aussi, un membre proche de Gerry étant le principal "bailleur de fonds" du parti politique du Premier Ministre britannique, ce dernier à été contacté le soir même de la "disparition" de Madeleine par Kate (de son propre aveu). Ensuite, les médias, via Sky News, ont aidé à lancer une machine médiatique sans précédant au moment où le directeur de la PJ recevait, au milieu de son dîner à Lisbonne, un coup de fil sur son portable de la diplomatie britannique lui signalant la disparition d'une fillette britannique alors que la police locale n'était pas encore sur place!

Écrit par : nina | 21/11/2008

bonjour à tous,

les droits de l'enfants ???? bafoués !

les droits de l'homme ??? bafoués !

la liberté de la presse ??? bafouée !

certain journaliste obstiné ou épris de justice, se bat encore pour que soient respectés les droits élémentaires dûs à une petite fille de 4ans au moment où elle s'est évaporée !!!

on le menace, on veut le faire taire, j'espère qu'il gagnera et la cause de cette petite fille avec !!!

Écrit par : chichinette | 21/11/2008

5h26
bonjour à tous,

beaucoup devraient lire ou relire les droits de l'enfant!

j'attends que le dossier macash soit réouvert et que justice soit faite pour Maddie et surtout surtout savoir ce qu'elle est devenue, où repose son corps!
avec de la patience nous y arriverons.

Écrit par : juanita | 22/11/2008

Bonjour à tous

Mourir pour la cause des enfants. Il a existé combien d'Hommes comme lui ?

Une de ces citations, que j'aime beaucoup.

Pas drôle du tout

Une vie pour rire cela n'existe pas.
Non, l’enfance ce sont de longues et importantes années dans la vie d'un homme.

J. Korczak


À propos de l'audition de Catriona

Selon mes sources, les interrogations ont dû recommencer plusieurs fois, car des alarmes incendie (des faux), ont eu lieu dans les installations de la police en Angleterre….. Des petites anomalies qui arrivent souvent comme ça, encore des coïncidences.
Quant au rafraîchissement de mémoire, aucune idée si c'est normal ou une pratique courante là-bas. Mais certainement qu'une explication nous parviendra, bientôt….

Écrit par : LENA2 | 22/11/2008

Bonjour le blog,

Je suis bien d'accord avec toi Chichinette.

Et je rajouterai: heureusement qu'il n'est pas seul! Il y en a d'autres qui se battent avec lui pour la même cause.

Vont-ils y arriver? c'est une autre histoire. Mais "qui tente rien n'a rien" comme on dit si bien!

Et quoi de mieux que de tenter de découvrir la vérité sur le sort de cet enfant (ceci est valable pour tous les enfants dont le sort reste inconnu), et lui rendre la valeur du terme "enfant" et "être humain".

Car tout ce que je vois tout autour, c'est comme si on traitait d'un "objet" aux oubliettes, à la poubelle, un sujet qui dérange, et non pas d'un "enfant" qui a disparu.

Un enfant avec des DROITS à des funérailles et des DROITS que son âme repose en paix...

Le reste je ne m'en fiche pas, mais ça vient en second lieu.

Bonne journée

Écrit par : Chubby | 22/11/2008

La journée internationale des enfants est bafouée depuis toujours, ne serait-ce que que par les guerres : qu'elles soient en Irak, Afrique, Afghanistan ...

Pour référence à Bruno Bettelheim : j'ai lu "la Forteresse Vide" dont le thème est l'autisme.

Pour devenir à Maddie :

c'est son entourage malade qui se mure dans un silence et est autiste ... je reprendrais tout le message de Nina qui pense que Maddie aurait pu "trébucher" .......

Bonsoir Nina !

Sauf que , jusqu'à preuve d'une ouverture de procès :

c'est la mère la 1ère responsable : en mon for intérieur, c'est elle qui a fait trébucher dans le drame toute une famille et des milliers d'inconnus qui "ne se retrouvent pas dans le contexte" pour expliquer la disparition de Maddie , lors d'une petite semaine de vacances au soleil .

Kate a voulu faire pleurer les "cottages" avec beaucoup de zones d'ombres .... ou se faire "oublier" et sauver ses autres enfants, sa réussite sociale "d'un beau couple" et les britanniques adorent les belles histoires comme celle de Diana ...et d'un prince malheureux....

Mais là , je dérive d'une affaire judicidiaire ... dont seul l'avenir jugera.

Petite Maddie, je t'embrasse, tous tous les enfents qui souffrent.

Écrit par : Cassandre | 22/11/2008

Pour une fois, je n'ai pas 3.000 questions.
Chapeau bas, Duarte.

Écrit par : claude2 | 22/11/2008

je remets mon post au bon endroit...
je viens de lire la suite sur Kidnapping des "anomalies" du dossier du kids club, c'est en effet très très troublant !
vu sous cet angle, il y a franchement de quoi se poser tout un tas de questions (au moins 3000, coucou Claude lol) et qui méritent à ce jour bien des réponses.

Écrit par : rachel | 22/11/2008

7h58
petit passage pour vous dire bonjour.

pas de news, mais Maddie nous pensons à toi toujours.

Écrit par : juanita | 23/11/2008

Bonjour le blog, blogueurs et blogueuses, M. Levy et BS.


Dannie, je ne sais pas si c'est le bon endroit pour le dire, mais je comprends très bien que ta boule de poils de quatorze ans te manque. Ici on est devenus, tous, une petite grande famille. L'amour pour les animaux est une partie de l'amour pour la vie, et celui qui aime les animaux aime le plus souvent les enfants (dont cet article de M. Levy s'occupe) et les gens en général.

En attendant toujours que la vérité sur Madeleine jaillisse, je vous souhaite à tous un bon dimanche.

Écrit par : Eme | 23/11/2008

5h57

bon lundi à tous et toutes!
pas de news pour le moment!
Dannie, as tu perdu un animal??? si oui je comprends qu'elle te manque, j'adore les animaux et j'en ai, j'en, chats et tortue
je t'embrasse.

pensée pour Maddie.

Écrit par : juanita | 24/11/2008

Merci les filles,

Eme,

Je suis d'accord avec chacune de tes paroles, ton message me touche énormément, Merci !

ainsi qu'à Juanita !



Je me permets de recopier des extraits de l'ouvrage :
« LE PIANISTE » de Wladyslaw Szpilman (il y a eu un film), concernant cet homme que nous fait découvrir M. Lévy :

""""""""""""""""""""Janusz Korczak ... tait l'un des êtres les plus exceptionnels qu'il m'ait été donné de connaître, un homme de lettres qui avait l'estime des principales figures … Ses talents littéraires s'exerçaient dans un registre très spécifique, celui des contes pour enfants. Ses textes, qui s'adressaient aux petits et les prenaient pour personnages, révélaient une rare sensibilité à la mentalité enfantine ... C'était l'engagement à vivre ce qu'il écrivait qui donnait toute sa valeur à l'homme ... Il avait consacré tout son temps libre et chacun des zlotys qu'il pouvait réunir à la cause des enfants, vocation qu'il allait poursuivre jusqu'à sa mort. Il avait fondé des orphelinats, organisé des collectes et des fonds d'entraide en faveur des petits pauvres, qui, grâce à ses interventions à la radio à ce sujet, lui avaient attiré l'admiration générale et le surnom affectueux de "Papy Docteur" ... Lorsque les portes du ghetto s'étaient refermées, il avait alors décidé de rester alors qu'il aurait pu se mettre à l'abri, poursuivant son action à l'intérieur, assumant son action de père adoptif d'une douzaine d'orphelins juifs ... Nous ignorions encore sur quelle note admirable, bouleversante, sa vie allait s'achever.

… J’ai vu Janusz Korczak et ses orphelins quitter le ghetto. L’évacuation des orphelinats créés par ce grand philanthrope venait d’être ordonnée et les « nazis » entendaient que les enfants partent seuls. Korczak avait réussi à les persuader de l’arrêter lui aussi. Après avoir passé tant d’années avec ses petits protégés, il ne voulait pas les abandonner dans cet ultime voyage. Et comme il entendait leur rendre l’épreuve moins difficile, il leur avait expliqué qu’il s’agissait d’une excursion à la campagne … Et c’est ainsi qu’ils sont apparus sous mes yeux, deux par deux, bien habillés, et le cœur en fête. JK portait deux des plus jeunes orphelins … tandis qu’il leur racontait quelque conte merveilleux … Il a au moins essayé d’épargner aux petits dont il avait la charge l’approche effrayante de la mort.""""""""""""""""""""

Merci pour vos messages, lamotte, longrina, rachel, et tous et toutes.

A bientôt. Dannie

Écrit par : Dannie | 24/11/2008

VOILA AUSSI CE QU'IL DISAIT:

Vous dites :
— C’est épuisant de s'occuper des enfants.

Vous avez raison.

Vous ajoutez :
— Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser.

Là, vous vous trompez. Ce n'est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d'être obligé de nous élever jusqu'à la hauteur de leurs sentiments.

De nous élever, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre.

Pour ne pas les blesser. »

Janusz KORCZAK, Quand je redeviendrai petit (prologue

Écrit par : juanita | 24/11/2008

Merci Juanita, c'est TRES BEAU ...


C'est réjouissant de voir qu'à travers la cause de Madeleine, nous sommes tous -aussi- unis à la cause de la préservation et de la sauvegarde des enfants, du respect de leurs droits, de leur dignité, de leur intégrité.

Cet équilibre, selon qu'il sera favorisé ou pas, rejaillira sur leur vie d'adultes, adultes qui auront leur place dans la société, qui vont, certains, nous enseigner, nous soigner, nous "diriger", qui seront eux mêmes conjoints, parents, grands parents, un jour ...

Oui, tout cela commence par un bambin totalement dépendant des adultes, de leur propre équilibre !

Et comme c'est beau et bien quand nous nous efforçons, non sans erreurs, d'être à la hauteur de leurs besoins et de leur confiance, de les écouter calmement exprimer le fond de leur pensée pour les féliciter ou pouvoir rectifier, de chercher le bon dosage entre libertés et limites -leur apprenant par l'exemple le respect d'autrui, en les respectant eux mêmes- ... et de progresser à leur contact.

A bas ceux qui font un mal quelconque aux enfants, de la violence à l'indifférence, en passant par la pédophilie ...

Beaucoup à dire, mais j'arrête là ma petite pensée du soir.

ALORS VOUS TOUS QUI SAVEZ QUELQUE CHOSE POUR MADDIE (ET D'AUTRES AFFAIRES !!!) PARLEZ, OSEZ PARLER, OBLIGEZ VOUS A PARLER, vous serez en paix avec votre conscience, avec la Justice, et vous serez récompensés, à plus ou moins long terme !

Merci à tous. MERCI M. LEVY et BS.

Écrit par : Dannie | 24/11/2008

6h57

bonjour à tous et special bonjour à Dannie,
j'aime te lire, tellement sensé tout ce que tu écris, oui, protégeons et aimons tous les enfants, car effectivement ils seront les adultes de demain, un enfant c'est sacré!

les MC et le T9, devraient revenir en arrière et faire acte de bonne foi au nom de Maddie, de leur conscience, de leur dignité s'ils en ont une, il n'est pas trop tard et puis ils pourront vivre sans remords ensuite, Noel arrive, faites cela please, pour Maddie, pour le repos de son âme!
si vous avez aimé Maddie, je vous en prie faites le!

Écrit par : juanita | 25/11/2008

Merci Mr Levy de nous apprendre tout cela !
Janusz Korczak est un hommequi mérite qu'on parle de lui !
je ne suis pas prête d'oublier son nom...

Écrit par : Bab | 25/11/2008

6h27

bonjour tous et toutes,
pas de news, mais pensée pour Maddie.

Écrit par : juanita | 26/11/2008

5h59

bonne journée à tous.
toujours pas de news!!!

Écrit par : juanita | 27/11/2008

7h30

bonne journée à tous
toujours pas de news!
wait and see!

Écrit par : poupy | 27/11/2008

Bonjour !

Pensée pour Maddie...

Écrit par : Bab | 27/11/2008

Les commentaires sont fermés.