Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/11/2008

"Alerte Enlèvement" adopté par l’UE

Les ministres de la justice de l’Union européenne (UE), réunies hier à Bruxelles, ont analysé et adopté les conclusions des exercices de simulation organisées par la France avec d'autres États membres.

Le document, élaboré par la présidence française de l’UE, invite les États membres à mettre en place et a développer des mécanismes nationaux d'alerte du public en cas d'enlèvement criminel d'enfants, selon le modèle testé et qui se base sur l’expérience des autorités de Paris qui ont obtenu des résultats probants.

Selon les conclusions des exercices "Alerte Enlèvement", les États membres sont encore appelés à définir des modalités de mise en œuvre permettant un déclenchement transfrontalier des dispositifs nationaux. Pour la mise en place et le développement de ces dispositifs, les États membres doivent s’inspirer des bonnes pratiques établies par la Commission européenne.

Système "Alerte Enlèvement" portugais suit le modèle français

Au Portugal, selon son ministre de la Justice, Alberto Costa, le système "Alerte Enlèvement" — suivant l’exemple français — va être mis en place avant la fin de l’année. La version portugaise du système d’alerte rapide d’enlèvement d’enfants prévoit une étroite collaboration avec les autorités de la voisine Espagne.

Si la création d’un système d’alerte européen était déjà un sujet de travail des intuitions européennes depuis plusieurs années (lire article), pendant la présidence portugaise, de janvier à juillet 2008, le sujet est devenu une des priorités du gouvernement portugais auquel la présidence française, avec Rachida Dati, à donné continuité.

Selon le ministre portugais, Alberto Costa, la version portugaise du système d’alerte enlèvement passe pas une meilleure collaboration entre le Ministère Public (MP), la Police Judiciaire (PJ), les médias de toute sorte et autres instruments de communication de masse.

La version portugaise de l'alerte rapide contre le rapt d'enfants, dont la mise en place a été attribué au directeur national adjoint de la PJ, Pedro du Carmo, sera un système qui en ayant application interne, sera compatible avec autres systèmes déjà existants, ou à exister, dans l'UE.

Lire aussi :

McCann veulent s’approprier du mérite d’un travail qui n’est pas le leur

Système d’alerte pour enfants disparus est priorité européenne depuis 2006

Les McCann n’y sont pour rien

"Le couple McCann a fait une politique de relations publiques en essayant de s'approprier d'une initiative (du Parlement) qui était déjà en cours"

L'accusation a été faite par le député Carlos Coelho, membre du groupe des démocrates-chrétiens au Parlement européen et collègue de Parti du Président Barroso. L’eurodéputé sait d’ailleurs de quoi il parle, car il était parmi les 54 députés qui avaient adopté, en commission, la stratégie européenne en matière de droits de l’enfant, document approuvé en janvier 2008 après plusieurs années de travail.

Commentaires

VOILA UNE TRES BONNE INITIATIVE.

que les MCCANN n'y soient pour rien, he bien nous le savions, le mérite est loin de leur revenir, bien loin!

Écrit par : juanita | 30/11/2008

ces ............ PARENTS NÉGLIGENTS usent et abusent du travaille des autres pour se faire "importants".

ces ............. PARENTS NÉGLIGENTS usent et abusent de l'argent des autres pour se faire "notables".

ces ............. PARENTS NÉGLIGENTS fasent tout pour se "montrer au monde"

ces ............. PARENTS NÉGLIGENTS cherchent ils leur petite fille ???? COMMENT ??? QUAND ??? POURQUOI PAS ??????

Écrit par : Maria Lopes | 30/11/2008

Je suis très contente qu'un système "Alerte enlèvement" ait été adopté par l'UE. On sait bien que les McCann ne peuvent en être responsables. Ils ont seulement dit que ce serait urgent d'adopter un plan pour sauver les enfants d'un enlèvement. Même je dirais qu'on aurait pu facilement ignorer le nom des McCann dans cette nouvelle d'adoption de ce système pour seulement s'en réjouir.

Écrit par : Marie-Danielle | 30/11/2008

Bonjour le blog
Merci, Duarte, pour tout ce dossier. Je vois bien tout le travail derrière, et le contenu me fait réfléchir sur beaucoup de choses. J'espère trouver un moment pour y revenir en plus de détails...

Pour l'instant, ce qui me frappe le plus est la confusion totale - dans la presse en générale, et dans les statistiques/explications des différents rapports dans la presse ou sur divers sites - des différences entre "disparitions" et "enlèvements" d'"enfants".

Écrit par : claude2 | 01/12/2008

Notons encore une fois que le plan "Alerte Enlèvement" n'aurait pas été déclenché pour Madeleine. Pas plus qu'il n'a été déclenché samedi dernier en France pour la petite Yasmina, disparue sur un parking, puisqu'il n'y avait aucun témoin, et aucun élément pointant vers la thèse de l'enlèvement. C'était en fait un enlèvement simulé par la mère pour faire revenir son conjoint.14 heures de recherches avant de retrouver la petite saine et sauve, 1 mois de prison ferme pour la mère, 2000 euros d'amende et l'enfant confiée au père. Quel gachis!

Écrit par : Voltaire | 01/12/2008

Bonjour le blog
Bonjour Voltaire... oui, d'accord avec toi.

Écrit par : claude2 | 02/12/2008

Voici un exemple qui illustre mon impression qu'il y a une confusion entre les concepts de "disparition" et "enlèvement":

""Pour Berlin, un tel système n'a pas de raison d'être. "Chez nous, on publie des images d'enfants disparus, mais seulement quand c'est vraiment nécessaire", a expliqué la ministre allemande de la Justice Brigitte Zypries. "Il ne faut pas faire une alerte européenne quand un enfant a disparu depuis seulement deux heures. La grande majorité rentre à la maison après deux ou trois jours", a-t-elle soutenu. ""
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2008/07/berlin-refueuro/comments/page/2/

Il me semble évident qu'on ne peut pas déclencher une alerte internationale chaque fois qu'un enfant/ado ne rentre pas à l'heure prévue. Si tel avait été le cas lorsque nous étions jeunes, je pense que beaucoup d'entre nous aurions eu nos photos diffusées un peu partout plusieurs fois par semaine. LOLLLLL

Écrit par : claude2 | 02/12/2008

Je suis bien contente que les choses aient évolué pour des plans alerte 'enlèvement'.
Que les mc Cann tentent de s'approprier la 'paternité' de l'accord ne m'étonne pas dut tout. N'était-ce pas leur but en venant à Bruxelles l'an dernier ? Redorer leur blason...

Écrit par : Bab | 03/12/2008

Bonsoir tout le monde,

Claude2,

Je fais une grande différence entre un Ado et un enfant de moins de dix ans.

S'il est aisément concevable que l'Ado puisse être régulièrement en"retard" à contrario l'enfant de moins de dix ans qui échappe ne serait-ce qu'une minute à la surveillance d'un adulte peut lui être fatal.

Quant au fait d'appliquer ce délai de carence de deux heures également aux enfants de moins de 10 ans, c'est de l'inconscience. Un enfant de cet âge manquant à l'appel c'est malheureusement dans la majorité des cas inquiétant (accident, rapt, mise en danger)

Par ailleurs, j'ai pas le souvenir que mes parents m'aient laissé errer seule à cet age là en tous cas pas sans une surveillance minimale lol

Écrit par : NATFAL | 04/12/2008

Les commentaires sont fermés.