Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/02/2009

Maddie est une affaire de sécurité nationale

Madeleine McCann.jpgEnglish - Português

Vous pouvez également suivre cette affaire sur le blog de Jon Clements ICI et de Joana Morais ICI.

En Angleterre, la police du Leicestershire, répondant à une demande d'un journaliste britannique, sous la législation qui réglemente le libre accès à l'information, a refusé d’expliquer si oui ou non le recours à l’enregistrement téléphonique et l'interception du courrier électronique dans l’investigation de l’affaire Madeleine McCann a été couvert par un mandat.

Selon le journaliste Jon Clements, la police, après avoir retardé sa réponse pendant plusieurs mois alléguant la nécessité de consulter d'autres "agences", a répondu qu'elle n'avait aucune obligation d'expliquer sous quelles conditions des moyens de surveillance ont été employés dans l’affaire Maddie, pour des raisons "de sécurité nationale".

La police du Leicestershire, qui est considérée être la 5e meilleure police municipale de l'Angleterre, a en outre expliqué au journaliste qu'elle a été également dispensée de lui répondre, parce que l'explication demandée pourrait être liée à d'autres "services de sécurité", qui, selon la législation qui réglemente le libre accès à l'information, seraient plusieurs organismes des services secrets, tels que MI5, MI6, GCHG, SOCA ou les forces spéciales.

Satellites tournés vers le Maroc au moment où Maddie a disparu

satellite.jpgL’"aventure" de Jon Clements n'est pas unique, compte tenu du fait qu'en mai 2007, seulement quelques jours après que Maddie ait disparu, un fonctionnaire supérieur du département d'enquête criminelle de la Polícia Judiciária (CID) à Portimão a demandé à ses collègues anglais, qui avaient été envoyés à Praia da Luz, d’avoir accès aux images satellites observant la côte de l'Algarve.

Bien que la demande elle-même pourrait être considérée comme étant normale, car l’imagerie satellite avait aidé les autorités à résoudre l’une ou l’autre affaire compliquée par le passé, la réponse était étonnante. Selon les "experts" qui avaient été envoyés au Portugal par le gouvernement britannique, au moment où Madeleine McCann a été enlevée de l'appartement 5A à l’Ocean Club, tous les satellites étaient tournés vers la côte du Maroc.

Une malheureuse "coïncidence" qui avait fini par étonner les hommes de la PJ quand, des mois plus tard, ils ont vu les mêmes "experts" défendre la théorie de l'enlèvement de Madeleine vers le Maroc, soutenue par les rapports fantaisistes d'une agence de détectives espagnole qui, dans une déclaration au public, a même dit qu’elle savait qui avait pris la petite fille, pourquoi et quand, promettant qu'elle retournerait à la maison avant Noël.

Duarte Levy

Commentaires

Intéressant, Duarte.
Ca ne m'étonne pas que les satellites aient été braqués sur le Maroc à l'époque. A part le fait que ce pays est (ou était) le plus gros exportateur de résine de cannabis vers l'Europe, Maddie a disparu juste après toute une série d'attentats-suicides à Casablanca, y compris devant le consulat américain.

Curieusement (ou peut-être pas), Jon Clements ne dit pas si sa demande spécifiait des informations concernant une mise sur écoute éventuelle des McCann.

Si Echelon a effectivement été utilisé au début de l'affaire, ça ne m'étonne pas, non plus, la justification de sécurité nationale...

Manifestement, il n'a pas lu ton article. LOL

"03/06/2007
Madeleine au Maroc: Conversation en arabe, entre portables, parlent d’une “fille blonde”

Les spécialistes britanniques en télécommunications, présents au Portugal et à participer dans les investigations de la PJ – Police Judiciaire portugaise – on identifié des conversations en arabe à propos d’une “fillette blonde”. La révélation à été faite ce matin par le journal People, qui appartient au groupe du Daily Mirror et Sunday Mirror.

Les appels téléphoniques ou on parlait de la “fillette blonde” on été faits, en arabe, à partir d’un téléphone espagnol, prépaye (sans abonnement).

Le journal britannique avance encore que dans le même appel on fait référence, à plusieurs reprises, à un homme allemand, au Maroc, Pays-Bas et Allemagne. Une reference aux traversées maritimes de Tarifa, d’où, huit fois par jour, un bateau fait la traversée ver Tanger, au Maroc.
Ces pistes on été trouvées grâce au “système espion Echelon », un programme qu’arrive à « écouter des mots et frases-clés utilisées en conversations téléphoniques pour analyse ».

Les spécialistes britanniques on encore trouve des références à la visite des parents de Madeleine à Rome, ce que rajoute de l’importance à ces conversations.

Une source proche de l’investigation, cité par le journal, reconnais que l’information “est traitre très sérieusement” mais que le fait que les portables utilisées soient des prépayes, non enregistres, « difficulté leur localisation, ce qu’est frustrant ».

C’est la deuxième fois dans l’enquête que la piste pointe vers le nord de l’Afrique, ou une touriste norvégienne à dit avoir croise Madeleine, dans une station d’essence de Marrakech.

Mari Olli aurait vu une fillette blonde, en pyjama, en compagnie d’un homme à qui aurais demandé, en anglais: “Je peux voir ma maman? »

La police portugaise – nous avons la confirmation – à déjà envoyé plusieurs de ces agents vers le Maroc.

Deux agents de la police britannique, spécialistes en télécommunications, se trouvent a Praia da Luz afin d’identifier les registres des communications de portables en rapport avec le kidnapping de Maddie.

Déjà dans le passe cette méthode a été utilisée par la police avec des résultats probants.

Malgré le fait que la police britannique collabore dans l’enquête, et que plusieurs agents on été dépêchées au Portugal, la responsabilité de l’enquête continue dans les mains de la PJ portugaise."

Écrit par : claude2 | 20/02/2009

Mon Dieu ! Mais qu'ont-ils pu faire à Maddie pour avoir une telle "protection" ?

Qui va avoir le courage de rompre le fameux "pacte" et se mettre enfin à table?

Si meme les "satellites" se tournent du coté des Mccann .....pfffff!!!

Écrit par : marie(f) | 20/02/2009

At the Child Exploitation and Online Protection (CEOP) Centre, a dedicated unit has been set up to provide a specialist, child-focused and protective approach to tackling child trafficking.

Working alongside law enforcement partners, the UK Human Trafficking Centre, the Serious Organised Crime Agency, the UK Border Agency, specialist charities and NGOs, the CEOP Child Trafficking Unit provides a focal point for the production and dissemination of knowledge, information and understanding on the nature and scale of the trafficking of children in the UK, along with policy, guidance and training on the best responses to the problems identified.

Every year the Child Trafficking Unit produces the national strategic intelligence picture as it relates to child trafficking. Utilising information from law enforcement, children’s services and NGOs in the UK, this analysis is used to inform operational deployments and policy makers alike. For further information on this report please contact the Child Trafficking Unit at childtraffickingunit@ceop.gov.uk.

http://www.ceop.gov.uk/about/child_trafficking.asp

Écrit par : claude2 | 20/02/2009

The McCanns and national security - a 2nd update
BY JON CLEMENTS ON FEB 20, 09 10:45 AM IN
Thanks for taking so much interest in my post about the McCanns and "national security".

I have to say I'm a bit surprised that some of you think this proves that much about what happened to Madeleine, though.

From my point of view, it suggests Kate and Gerry may, I stress may, have been subjected to an unusual - perhaps unprecedented - degree of surveillance after the returned to the UK.

I'm not sure it indicates that much about what has happened to her and where she may be now.

I've made some more inquiries and it it would appear that the most likely agency involved in any bugging would be the Serious Organised Crime Agency
(Soca).

They provide a lot of "technical assistance" to small police forces who don't have the skills or equipment to mount a major surveillance operation.

As some of you have pointed out, they work closely with the Child Exploitation and Online Protection centre (CEOP) who carry out some very complicated and delicate operations against paedophiles.

I'm going to publish the letter from Leicestershire this later today because that may help clarify the situation a bit.

C'est bien, Jon. Est-ce que tu pourrais aussi publier le contenu de ta demande, pendant que tu y es?

Écrit par : claude2 | 20/02/2009

FINALLEMENT qu'advient il des preuves contre murat?Y a t il eu oui ou non des traces de madeleine chez lui..et si non...pourquoi alors chercher un raprochement avec les parents de la fillette?Au tout depart de l'enquete il a bien été dit que des traces adn ou fluide corporels ont été retrouvé chez lui...connaissons nous maintenant la réalité sur ce point?Qui me semble evident et tres important,voir cruciale..je n'ai pas reussit a trouver un article mentionnant qu'il n'a été retrouvé aucune traces chez lui....merci

Écrit par : antoinette | 20/02/2009

Je pose la même question qu'Antoinette. Qui peut nous répondre ? merci

Écrit par : michelle | 20/02/2009

Les satellites, comme par hasard, étaient tournés d'un autre côté que les côtes portugaises le soir du 3 mai ?!
Les heureux hasards qui arrangent l'équipe Mac Cann, sont décidément nombreux....
Et le soir du 2mai ????

Écrit par : michelle | 20/02/2009

Pour ajouter un peu de contexte:

Morocco terrorist group more potent than first thought, government says

The Associated PressPublished: April 26, 2007

RABAT, Morocco: Recent police investigations into a string of suicide bombings since March suggest the group suspected of mounting them was more sophisticated, better funded and better armed than first believed, the interior minister said.

Police have so far questioned 59 people and begun court proceedings against 31 since a suicide bomber blew himself up last month in a Casablanca cyber cafe, Moroccan Interior Minister Chakib Benmoussa told parliament Wednesday.

What officials initially suspected to be a botched attack by a hapless jihadi whose bombs detonated accidentally took on more sinister dimensions as police uncovered an alleged plot targeting tourist sites around Casablanca and across Morocco.

The government has downplayed potential links to international terrorist networks, but security analysts place the recent Casablanca violence within a wave of resurgent Islamic extremism in North Africa.

Benmoussa said the group had received money from Ansar al-Mehdi, a separate suspected terrorist network dismantled last summer.

Today in Africa & Middle East

Netanyahu closing in on the prime minister's seat

Trial for Iraqi 'shoe-thrower' starts, then adjourns

16 held in coup effort in Equatorial Guinea

He also said the explosives used in the bombers' suicide belts matched those used in May 2003 bombings in Casablanca that killed 45 people.

In March, police arrested Saad Houssaini, a chemistry expert who underwent terrorist training in Taliban-era Afghanistan and is suspected of making the 2003 bombs.

Morocco's Aujourd'hui Le Maroc newspaper reported Wednesday that Houssaini had confessed to helping make the 2007 bombers' explosives. Moroccan officials declined to comment on the report.

Cyber cafe bomber Abdelfettah Raydi's suicide blast last month was Morocco's first terrorist violence since the 2003 bombings. Moroccan officials say Raydi belonged to a larger cell planning to attack Casablanca's police stations, port and tourist sites around the country.

Police later cornered four suspects in a working-class Casablanca neighborhood, shooting one dead and prompting the other three to blow themselves up to avoid capture. The blasts killed a policeman and injured 21 other people.

Moroccan officials have said the group always wore suicide belts when going out in public to avoid being taken alive.

Two weeks ago, two more suspects blew themselves up outside the American Language Center and the U.S. Consulate in downtown Casablanca, killing themselves and injuring a passer-by. Officials said their belts matched those of the previous bombers.

On the same day, police announced the arrest of the group's alleged leader, who has not been identified.

Police following the group's tracks have discovered their hideouts rigged with bombs, as well as booby-trapped religious books, deadly chemicals and poisons, Benmoussa said. Earlier investigations uncovered large caches of bomb-making materials.
http://www.iht.com/articles/ap/2007/04/26/africa/AF-GEN-Morocco-Terrorism.php

Écrit par : claude2 | 20/02/2009

Hmmm. Ca ne me surprendrait pas du tout d'apprendre que la famille et amis étaient sur écoute....

Mais sa demande d'informations n'est pas du tout limitée à la période post-Portugal ... Je ne vois vraiment pas comment il arrive à sa "conclusion" (seulement suggérée, d'accord).

http://blogs.mirror.co.uk/anything-you-say/CSS/mccannfoi.pdf

Écrit par : claude2 | 20/02/2009

Bonsoir le blog.

Maintenant ce sont les satellites. TOUS les satellites qui regardaient le Maroc. Heureusement que rien ne s'est passé nulle part ce jour-là... Pardon...Rien, sauf la disparition de la petite McCann. Curieux. Quand même, curieux...

Écrit par : Eme | 20/02/2009

OK, Claude...

Fallait pas que les satellites anglais regardent les côtes portugaises et espagnoles. Il n'y a rien par là qui leur intéresse... Euh... Pardon... Gibraltar non plus?

Écrit par : Eme | 20/02/2009

Antoinette et Michelle,

à "DISPARITION DE MADELEINE McCann"

Copié/Collé sur Kidnapping.be :


Eddy et Keela: ce que dit le dossier.
24 septembre 2008


Robert Mura/Casa Liliana


Rapport:

04 & 05 août 2007.

Résidence du suspect Robert Murat sis rue "Ramalhete", Casa Liliana - Praia Da Luz - Lagos

Intervenants:

PJ: Tavares A. Inspecteur chef, J. Carlos P., Ricardo P, inspecteurs
UK: Mark Harrison, Martin grime et Eddy.

A cette date, dans le cadre des visites domiciliaires, qui ont été effectuées au domicile actuel du suspect ROBERT MURAT, une inspections cynophile a été réalisée dans les jardins extérieurs et à l'intérieure de la résidence de l'accusé.

04 août 2007 - 19h28: Début de l'inspection des jardins de la résidence. Eddy, chien détecteur de cadavre, a couvert tout le périmètre extérieur du logement et n'a rien signalé d'anormal.

05 août 2007 - 15h22: Le même chien a inspecté toutes les pièces de la résidence et n'a rien signalé de particulier.

----------------------------

Le contexte et le reste du rapport sont très intéressants aussi.

Bonne nuit !

Écrit par : Dannie | 20/02/2009

Salut Eme

Je présume que le Portugal ne dépend pas du RU pour surveiller ses propres côtes et que les images n'ont rien donné. Surtout que le Portugal semble avoir une excellente société spécialisée dans les systèmes de surveillance militaire.

Mais, je reprends ce bout:

"Au moment où Madeleine McCann a été enlevée de l'appartement 5A à l’Ocean Club, tous les satellites étaient tournés vers la côte du Maroc"

- "Au moment où" = 20h30-22h? Moins? Plusieurs jours?
- Combien de temps faut-il pour que les satellites rafraîchissent les images avant de passer à un autre endroit?
- Est-ce qu'il y a eu d'autres informations reçues par la suite ou pas?

Quelles sont les possibilités?
- Les services de renseignements britanniques auraient menti pour que la PJ ne découvre pas "bundleman" ou Gerry (au choix) en train d'embarquer une petite fille dans un bateau.
- La - ou les personnes responsables auraient fait un petit coup de fil aux gens qui gèrent les satellites pour leur demander de détourner les caméras vers le Maroc le temps de faire disparaître une petite fille.
- La - ou les personnes responsables auraient choisi leur moment parce qu'ils savaient où étaient braqués les satellites à cette heure-là.
- Les satellites étaient effectivement en train de rafraîchir leurs images ailleurs pendant la période de temps en question et/ou que ces informations prédatent d'autres.
- Autre chose?

Écrit par : claude2 | 21/02/2009

Merci Dannie pour le copier-coller concernant d'éventuelles traces chez Murat. Il me semblait aussi que les recherches de ce côté-là n'avaient rien données.

Pour ce qui est des satellites observant ou non les côtes, il n'y a sans doute aucune incidence car vu les traces retrouvées dans la voiture louée par la famille 15 jours plus tard, le corps de Maddie a dû être évacué de Praia da Luz en automobile, peut-être vers l'Espagne comme l'avait suggéré Murat quand il commençait à faire des commentaires (mais pas une quinzaine de jours après, très rapidement après le décès au contraire).
La voiture était alors louée à un couple dont l'épouse était prête à acoucher, qui habitait la même ville que la soeur de Murat, et du Dr Obrien. Si ça se trouve, tout ce petit monde se connaissait ?

Quelqu'un a-t-il des précisions la-dessus ?

Mr Murat, même non responsable a dû être au courant, car il était ami avec le Dr Obrien, et sa mère a manifesté un zèle pour le moins curieux avec ses cahiers mis à disposition des témoins éventuels de quelque chose, le lendemain du 3 mai (disparition officielle), qui auraient préféré ne pas parler à la police... Pourquoi si quelqu'un qui n'avait rien à se repprocher et vu quelque chose n'aurait pas souhaité parler à la police ? Drôle d'idée ??

Écrit par : michelle | 21/02/2009

Michelle
- Je t'ai déjà fait un résumé de ce que j'ai pu retrouver comme traces dans la Scénic.
- D'après le témoignage de Jane T, oui, le couple connaissait les Gorrod, qui habitaient Exeter.
- La soeur y habitait aussi. Par contre, Exeter n'est pas un village. La ville a une population de plus de 120.000 habitants (recensement de mi-2007).
- La Scénic n'a pas été louée par les Mc 15 jours après. Ajoute une semaine, et on y est.
- Elle n'a pas été louée aux Gorrod (ils avaient loué une autre voiture).


Par rapport à ceci:
Tu dis:
"Mr Murat, même non responsable a dû être au courant, car il était ami avec le Dr Obrien, et sa mère a manifesté un zèle pour le moins curieux avec ses cahiers mis à disposition des témoins éventuels de quelque chose, le lendemain du 3 mai (disparition officielle), qui auraient préféré ne pas parler à la police... Pourquoi si quelqu'un qui n'avait rien à se repprocher et vu quelque chose n'aurait pas souhaité parler à la police ? Drôle d'idée ??"

J'avoue être perdue....
- Quelles informations te font penser qu'O'Brien et Murat sont amis?
- La mère de qui aurait fait du zèle par rapport à quels cahiers?

Écrit par : claude2 | 22/02/2009

Claude2, tu ne connais pas les documents de l’enquête, tu ne connais pas l’endroit, tu ne connais pas les personnes… alors pour quelle raison spécifique crois-tu détenir la vérité ? Je regarde ce blogue, la seule à être parfaitement à jour et suffisamment objectif pour qu’on s’y attarde, et depuis des jours je vois l’insistance avec laquelle tu cherches à détruire chaque personne qui émet une hypothèse ou commente une version. Je vois bien ton jeu : tu critiques, tu lances des questions et des doutes, mais au fond, toi-même, as-tu une version des faits a nous donner ?

Écrit par : Güstav | 22/02/2009

En tous cas, M. Lévy nous a fait savoir que ce M. Murat avait été désigné comme interprète par les autorités, et non seulement parce qu'il était serviable et habitait le quartier ; et aussi que les autorités britanniques lui ont REFUSE des soutiens pourtant accordés à d'autres de leurs citoyens, savoir les McCann, et que c'est sous la pression "britannique" qu'il a été trop précocement nommé suspect ... etc ... etc ...

Les McCann ne lui en ont -quand même- pas trop voulu !!!
pour un ""présumé pédophile tortionnaire de leur fille !""
Ils partaient voyager aux 4 coins de l'Europe, alors qu'ils avaient le suspect idéal à quelques mètres de chez eux !

MAIS ... IL NE LEUR A PAS SUFFI, POURQUOI ???

Un groupe de 3 amis du Tapas dont O'Brien se sont montrés plus hostiles à son égard !

""""""Tout les trois - Fiona Payne, Russell O'Brien et Rachael Oldfield – on fait allusion à l’œil de verre de Robert Murat.

La presse britannique avance que même la police aurais été surprise pas l’hostilité révélé par les trois britanniques contre Robert Murat./SOS MADELEINE le 27/07/2007""""""


Il s'est peut être fait piéger par son dévouement ?
sans se méfier tout comme, au début, la PJ et nous tous !

Écrit par : Dannie | 22/02/2009

En tous cas, M. Lévy nous a fait savoir que ce M. Murat avait été désigné comme interprète par les autorités, et non seulement parce qu'il était serviable et habitait le quartier ; et aussi que les autorités britanniques lui ont REFUSE des soutiens pourtant accordés à d'autres de leurs citoyens, savoir les McCann, et que c'est sous la pression "britannique" qu'il a été trop précocement nommé suspect ... etc ... etc ...

Les McCann ne lui en ont -quand même- pas trop voulu !!!
pour un ""présumé pédophile tortionnaire de leur fille !""
Ils partaient voyager aux 4 coins de l'Europe, alors qu'ils avaient le suspect idéal à quelques mètres de chez eux !

MAIS ... IL NE LEUR A PAS SUFFI, POURQUOI ???
Un groupe de 3 amis du Tapas dont O'Brien se sont montrés plus hostiles à son égard !

""""""Tout les trois - Fiona Payne, Russell O'Brien et Rachael Oldfield – on fait allusion à l’œil de verre de Robert Murat.

La presse britannique avance que même la police aurais été surprise pas l’hostilité révélé par les trois britanniques contre Robert Murat./SOS MADELEINE le 27/07/2007""""""


Il s'est peut être fait piéger par son dévouement ?
sans se méfier tout comme, au début, la PJ et nous tous !

Écrit par : Dannie | 22/02/2009

Ahhh. Mon cher Güstav, de retour... je me faisais des soucis. LOL

Donc, si j'ai bien compris, toi, tu connais les éléments du dossier qui ne sont pas accessibles.... Super! Alors, qu'est ce qui t'empêche de nous dire enfin la vérité, alors?

Et non, je ne suis pas d'accord avec toi sur un point... moi, je fais de mon mieux pour me baser sur les éléments du dossier accessibles (sous réserve de l'authenticité).

Par contre, oui, je suis d'accord avec toi sur un autre point.... pour les mêmes raisons. Je n'ai pas la moindre idée de ce qui est réellement arrivé à cette puce. Par contre, j'essaie de me baser sur les mêmes éléments - et d'oublier des rumeurs ou demi-vérités de la presse ou d'ailleurs.

Pour finir, non, je n'ai pas l'impression de critiquer les personnes, mais de remettre en question certains arguments que je trouve parfois extrapolés de vagues souvenirs. Nuance.

Mais, bon, puisque, toi, tu connais LA vérité, pourquoi ne pas le dire?

Écrit par : claude2 | 22/02/2009

A Claude 2 :

Le Dr Obrien est bien le compagnon de Jane Taner, ou je me trompe de nom et de personne?
Ce qui me fait penser qu'il était ami avec R. Murat c'est qu'il a été écrit en son temps qu'il venait au Portugal depuis 7 ans, et qu'il connaissait bien la région. Il a été écrit aussi qu'il avait visité des appartements avec Murat, ceci avant le drame, (rien d'anormal la-dessus d'ailleurs...) Amis je ne sais pas, mais en tout cas ils se connaissaient.

C'est la mère de R. Murat qui avait mis des cahiers sur une table vers le complexe immobilier où résidaient les Mc Cann et leurs amis, le 4 au matin, afin avait-elle dit que les personnes qui auraient vu quelque chose, et n'oseraient pas aller parler à la police puissent l'écrire là en toute discrétion.
Je m'en souviens parfaitement car je m'étais demandé comment elle avait pu apprendre le drame et être opérationnelle dès le petit matin du 4, alors qu'elle et son fils n'avaient soit-disant pas quitté leur villa la nuit du "kidnapping".
En cherchant je devrais retrouver des traces de tout cela dans les archives, mais le temps me manque un peu...

Ce que je soulève ce ne sont pas des arguments, mais des questions que je me pose, et que je pose tout haut si cela peut intéresser quelqu'un ? ou lui remémorer quelque indice?

Écrit par : michelle | 22/02/2009

Michelle, oui, il me semble que Jane T et Russell O'B vivent ensemble en tant que couple. Pour le reste.... désolée, je ne te suis pas.

Écrit par : claude2 | 23/02/2009

Ahhh. Oui, je te suis maintenant, Michelle. Oui, la maman de Murat avait établi une sorte de "kiosk" assez rapidement. Par contre, aucune idée à quelle heure.

Concernant O'Brien et Murat, il s'agit peut-être d'une question que la police se posait à un moment donné, mais je n'ai rien lu par la suite qui le confirmerait.

Écrit par : claude2 | 23/02/2009

Bonjour à tout le forum,
Ce qui est à prendre en compte aussi c'est que:
Murat a été désigné par un diplomate comme le meilleur interprète pour la PJ et les MC
Les MC et Murat prétendent ne pas se connaître alors qu'apparemment c'est faux.
Pourquoi tous ces mensonges ?
Quand les MC ont vu arriver Murat comme traducteur ils ont bien compris qu'ils étaient protégés par la diplomatie .

Le moins qu'on puisse dire c'est que la protection a été vite mise en place (trop vite à mon sens) et que on peut se demander comment tout celà a pu se faire.
Si les MC ont attendu avant de prévenir la PJ le 3 au soir c'est probablement qu'ils ont jugé plus urgent de préparer leur protection et leur défense que de lancer des recherches rapides de leur fille.
Savaient ils déjà le 3 au soir à 22 H qu'il n'y avait plus rien à faire pour leur enfant et que désormais seuls leur défense et leur protection comptaient ?

Écrit par : nina | 23/02/2009

Un article intéressant de Duarte qui donne plus d'informations. Un extrait:
Apesar da explicação dada aos inspectores da Policia Judiciária, um dos polícias britânicos enviados ao Algarve acabaria por confirmar, em conversa informal, que “se existem imagens satélite da saída de Madeleine McCann do apartamento, elas são consideradas segredo de estado,” e logo impossíveis a fornecer às autoridades portuguesas.

http://sosmaddieespanol.blogspot.com/2009/02/maddie-e-um-caso-de-seguranca-nacional.html

Première question... Est-ce qu'il y a - oui ou non - des images de satellites militaires qui recouvrent l'appartement et les alentours? Si oui, prises avec quelle périodicité de rafraîchissement et à quelle(s) date(s)?

Écrit par : claude2 | 23/02/2009

Michelle, bonjour,

La Police a rapidement perquisitionné dans toutes les maisons autour de l'OC, et la maison de Murat en faisait partie.

Dans tous les cas, il n'était pas difficile pour eux d'apprendre la nouvelle étant à "quelques mètres".

Il y a aussi la radio, la télé, le journal, "les commentaires chez le boulanger, l'épicier, etc ..." .

Sans oublier que R. Murat a été sollicité comme interprète.

Je ne sais pas si Murat a menti pour des raisons personnelles en disant qu'il n'était pas sorti, ou si il était "saoûl" comme certains l'ont prétendu, et a donc perdu la mémoire, en tous cas si il a été vu dans l'OC c'était après et non avant "l'enlèvement".

Et surtout, SANS aucun des APPUIS dont ont bénéficié les McCann, mais au contraire avec les "impressions" d'une journaliste britannique (selon ses propres termes), et l'hostilité générale, s'il était COUPABLE, je ne doute pas un instant qu'il serait depuis longtemps derrière les barreaux, et condamné.

Écrit par : Dannie | 23/02/2009

Après réflexion : je suis bien de l'avis de Dannie concernant R. Murat: "s'il était coupable il y a longtemps qu'il serait derrière les barreaux et condamné".

Sans l'avoir tuée ou enlevée, ni avoir eu aucune reponsabilité dans le drame, a t-il eu une participation quelconque pour aider à faire disparaitre le corps de Maddie après le drame ? Je me pose juste la question. J'en viendrais presque à le souhaiter pour lui tant je trouve horrible tout ce qui a été raconté sur lui à propos de pédophilie, sadisme sur les animaux, etc... Ce n'est peut-être pas un saint, mais enfin s'il n'en n'était pour rien dans cette affaire, celle-ci a entrainé pour lui une mauvaise réputation et des inconvénients énormes tant vis à vis de sa famille,de sa fille sur qui cela peut laisser des traces plus tard, de ses amis, de son travail... !!! Qui pourra lui compenser tout ça ? et comment ? C'est affreux d'être ainsi traité si l'on est innocent !!!!
Sinon il a appris la disparition d'une quelconque façon (par le Dr Obrien ? la radio ? la police ? oui, il a pu être au courant de bien des manières en effet.

D'autre part, je pose la même question que Claude 2 : y a t-il oui ou non des images satellites qui ont été prises de l'appartement et des alentours ? quelqu'un le sait-il ?

Une autre question, j'ai toujours lu, comme Nina que Murat et les Mc Cann prétendaient ne pas se connaitre et que c'est faux ? Quelqu'un sait-il d'où ils se connaissaient ? et depuis combien de temps ?

Écrit par : michelle | 23/02/2009

Michelle, Bonsoir,

Pour finir avec M. Murat,

Je ne sais pas si M. Murat connaissait quelqu'un du Groupe Tapas, et je ne me souviens pas non plus avoir lu ni que cela ait été affirmé ni que cela ait été nié ...

Mais c'est sûr qu'en tant que britannique, voisin d'un complexe hôtelier très prisé par des britanniques, on peut se côtoyer, amis ou pas !

Pour ce qui est de la "pédophilie" : J'avais lu au pire "pornographie" (et encore ! c'étaient plutôt des mots imprécis, des sous-entendus) et bien qu'il n'y ait que quelques pas entre les deux, j'ose espérer que beaucoup de personnes qui se penchent sur la pornographie ne font pas pour autant le pas pour devenir pédophiles, ni virtuellement, ni dans la réalité, même si le danger existe, bien sûr.

Or, pour M. Murat, "lié" à l'affaire Madeleine, la population en général a fait synonymes "pornographie" et "pédophilie" !! Le pas a été vite fait dans les esprits, les ficelles étaient bien tirées ?

Quant à "tuer des animaux" (je n'ai jamais entendu parler de sadisme), il m'a suffi de savoir qu'il travaillait auparavant dans une usine de volailles. Comme quoi, quand on a mis une étiquette sur quelqu'un, on (journaux, rumeurs) a vite fait d'user de miroirs déformants.

Ceci dit, il a peut être "donné un coup de MAIN sans savoir où il mettait les PIEDS". (La langue française est drôle parfois, pas fait exprès ! )

J'attends le livre de M. AMARAL en français pour éventuellement en savoir plus sur les faits concernant ce personnage (M. Murat) en rapport avec cette affaire !

Dommage, je n'ai pas eu d'échos sur lui par ceux qui ont lu le livre. Mais les derniers articles de M. Lévy sur ce blog, le concernant, allaient plutôt dans le sens de "l'innocenter". (???)

Quant avoir la photo de Madeleine sur son portable, si c'est sur le téléphone portable, quel autre meilleur moyen, quand on cherche un enfant disparu dans notre quartier, pour pouvoir vérifier la ressemblance en cas de rencontre ! J'aurais fait de même ! (Car les petites touristes blondes ne doivent pas manquer dans le coin !)

Enfin, les mêmes informations dans des contextes opposés influencent terriblement. Et je trouve que la présomption d'innocence des McCann avait été bien plus accentuée que celle de M. Murat !

Question d'équité.

P.S. :
Ce qui a paru louche à la journaliste qui l'a pointé du doigt, c'est qu'il ne voulait pas qu'elle mette sa photo et un article sur lui dans le journal ! Comme j'aurais eu la même réaction que lui ... AU SECOURS !

A TRES BIENTOT
Michelle, et participants à la grande "famille" de Madeleine.

Écrit par : Dannie | 24/02/2009

Dannie : exact pour Murat il avait été parlé de sites pornographiques qu'il visitait avec son ordinateur, et non "pédophilie". Heureusement les personnes qui visitent ces sites ne sont pas pédophiles !!!! .
En effet le glissement est vite fait.... et à l'époque cela avait favorisé l'éveil des soupçons sur lui.
Oui, les choses vont plutôt dans le sens le l'innoncenter. Le pauvre, il aura eu de sacrés désagréments quand même.

Pour les textes sur SOS :
- enquête aussi en Espagne sept 2007
- résultats sont arrivés avec la valise diplomatique oct 07

je me souviens de ces titres, mais ne les retrouve plus. Que faut-il faire pour y accèder ? Merci.

Écrit par : michelle | 25/02/2009

Les commentaires sont fermés.