Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/03/2009

Gerry McCann & Jeremy Paxman

Jeremy Paxman : Et bien, toute à l'heure j'ai parlé à Gerry McCann. Je lui ai demandé s'il avait été choqué par la façon dont les médias s'étaient comportés.

Gerry McCann : C'est plus que choqué… euh… Nous étions blessés…euh… nous avons eu le sentiment qu'il y a eu du tord total fait à notre fille, qui est toujours disparue. Et à vrai dire, c'est la chose qui est la plus difficile à pardonner. …. euh…. Il n'y a eu aucun respect pour cela. Il n'y a eu aucun respect pour les sentiments de Kate et de moi-même,… euh… nos autres enfants, en fait, toute notre famille.

Jeremy Paxman : Pensez-vous que vous étiez naïfs ?

Gerry McCann : Je …. ça … bien sûr nous étions naïfs… dans le sens où nous n'avons jamais été exposés aux médias précédemment et je… je pense, cependant, que nous avons été mieux protégés que beremy… beaucoup de personnes, Jeremy.

Jeremy Paxman : Mais ensuite vous avez eu tout ce cirque médiatique….

Gerry McCann : C'était vraiment un cirque.

Jeremy Paxman : …. campait dehors, autour de vous, mais vous avez collaboré avec eux quand cela vous arrangeait, n'est ce pas ? Et vous alliez annoncer des séances photo et si oui ou non vous alliez parler ce jour là - ou peut-être demain ou le jour suivant. Pensez-vous…. pensez-vous qu'à un certain degré…. vous avez récolté un tourbillon ?

Gerry McCann :  (sourire) nous avons récolté un tourbillon ? - Non, (toux). Je présume que vous prenez beaucoup une position « d'avocat du diable » ici sur ce que vous faites. Nous avons des objectifs très précis ce que nous voulions, et n'importe quels parents saisiraient l'occasion d'essayer d'apporter de l'information dans l'investigation qui pourrait aider à retrouver notre fille. Et c'est ce qu'étaient nos objectifs précis. …. Euh…. Je pense que l'une des choses que nous ferions probablement légèrement différemment est la…. la ligne de démarcation entre "quand les médias traitent une histoire.… euh… quotidiennement » ce qui s'est produit et a parlé aujourd'hui de quand …. euh… nous avons terminé nos voyages… euh…. en particulier en Allemagne, la Hollande, le Maroc, où nous avons estimé qu'il pourrait y avoir de l'information importante, nous sommes resté au Portugal parce que d'un point de vue émotionnel nous n'étions pas prêts à partir, et nous nous sommes sentis le plus près de Madeleine là-bas, et nous nous sommes entièrement attendus, à ce moment là, à la diminution de l'attention des médias, et…. et ça n'a pas été le cas. Et je pense, avec du recul, nous aurions probablement dû tracer une ligne beaucoup plus claire dans le sable, et aussi au sujet d'être pris en photo.

Jeremy Paxman : Nous, le consommateur, bien sûr, voyons cette bousculade de photographes et caméramans et journalistes entourant un couple à qui une chose terrible est arrivée, et nous ne le voyons que d'un côté, mais à quoi cela ressemble t-il quand vous êtes de l'autre côté ?

Gerry McCann : C'est très intimidant, en particulier quand vous n'avez jamais connu quelque chose de pareil auparavant et je dois dire quand je suis revenu du commissariat de police,…. euh …. le vendredi 4 mai et ai vu la masse de médias… euh… internationalement rassemblée, je .....ça semblait ... la perspective de les avoir…. euh…. marchant sur le pas de la porte, envahissant votre vie privée, fouillant n'importe quoi de, vous savez, vos jours d'école jusqu'à potentiellement l'université, jusqu'aux choses qui n'ont absolument aucun intérêt dans la recherche en cours, m'a rempli de d'effroi.

Jeremy Paxman : Tirez-vous une leçon au sujet de ce qui devrait être fait ? Je veux dire, c'est une question très générale, mais tirez vous une leçon ?

Gerry McCann : Je veux dire….De manière simple  - et c'est une manière simple parce que le règlement et la loi l'entourant et l'autorégulation est manifestement assez complexe, mais ce que nous réclamerions est une certaine action - et si c'est un pas en arrière nous voulons un reportage plus responsable et nous voulons qu'il y ait prise de responsabilité pour ce qui est écrit, en particulier quand cela a le potentiel de causer de sérieux dommages…. euh…. les vies des gens, et je ne sais pas comment une famille qui a été moins soutenue que nous aurait pu faire face, parce que nous avons eu un moment très, très près de destruction totale.

Jeremy Paxman : Pouvez-vous nous dire en conclusion, ce qui se passe avec la recherche de Madeleine maintenant ?

Gerry McCann : Je pense qu'une chose, aujourd'hui, que nous voudrions souligner à nouveau est que la recherche de Madeleine est tout à fait en cours. … euh… nous avons…. euh…. beaucoup d'activité qui se passe en coulisse…. euh…. Nous en parlerons en public quand nous pensons avoir besoin de plus d'informations dans un secteur spécifique. Mais… euh…. Le fonds Madeleine… euh… finance une recherche en cours. Nous tenons absolument à travailler avec les autorités ici ainsi qu'au Portugal, pour essayer au grand, grand minimum de trouver Madeleine ou trouver qui l'a prise.

Jeremy Paxman : Gerry McCann, merci.

Gerry McCann : Merci.

Commentaires

Gerry a dit:

Nous tenons absolument à travailler avec les autorités ici ainsi qu'au Portugal, pour essayer au grand, grand minimum de trouver Madeleine ou trouver qui l'a prise.


Gerry

Vous voulez collaborer avec les autorités? Maintenant ? Pourquoi ne pas l'avoir fait avant? Pourquoi au bout de presque 2 ans? Pourquoi n'avoir pas particcipé à la reconstitution? Pourquoi Kate n'a pas répondu aux questions de la PJ? Pourquoi ? Pourquoi? Pourquoi?

Écrit par : marie(f) | 14/03/2009

Si actuellement, comme l'indique Gerry, le fonds Madeleine finance une recherche en cours de notre chère Maddie, c'est bien ; mais il ne faudrait quand même pas que cette recherche soit du même goût douteux que celle effectuée par Método 3, qui payait des témoins pour dire qu'ils avaient vu Madeleine ici ou là....au Maroc, en Hollande, ...

Et d'ailleurs comment se fait-il donc que du temps de Metodo
le public apercevait Maddie dans un pays ou un autre à une grande cadence, et maintenant que Metodo n'est plus en grande activité pour le clan Mc Cann, plus aucune personne ne croit la voir ? ni ici, ni ailleurs ??? Toutes ces "visions" de gens qui croyaient l'avoir vue étaient donc bien orchestrées par cette agence de détectives privés, pas très nette, pour ne pas dire pas très honnête ????

Gerry veut collaborer avec les autorités ? C'est bien. Il serait temps ! Mais dans quel genre de collaboration ? Et avec quelles autorités ?

N'est-ce pas la police qui serait la mieux à même de rechercher Maddie ? et de la trouver ? Pourquoi avoir classé le dossier de police ? Pourquoi ne pas demander sa réouverture ?

Est-ce que les ministres, les diplomates, sont plus compétents que la police pour mener une enquête de recherche d'enfant ??? Si oui, ce ne sont plus des recherches, mais des transactions diplomatiques pour échanger Maddie contre autre chose (otages ? personnalité importante emprisonnée ?...)

Écrit par : michelle | 14/03/2009

Le papa de Madeleine semble avoir bon espoir de retrouver sa fille, ou qui l'a enlevée. Il aurait donc des pistes ? Tant mieux !
La retrouver c'est ce que nous espérons et attendons tous.

Vivante ou décédée ? car j'ai bien peur que les chiens ne se soient pas trompés... Si ce n'est pas l'odeur de Maddie, aucune personne décédée n'ayant été signalée dans cet appartement, avant le séjour des Mc Cann, les chiens auraient décelé le cadavre de qui ???

Il s'en serait passé des choses dans cet appartement ! Et il s'agit d'une construction relativement neuve ; un cadavre une fois, un enlèvement une autre fois ??? oh là-là il est ensorcelé cet appartement !....

Écrit par : michelle | 14/03/2009

Beaucoup de choses se passent en coulisses ? dit Gerry ???


Qu'on en informe pas le public, (après avoir fait appel à lui !), je peux le comprendre dans le sens que cela ne nuise pas à l'enquête.

Ce que je comprends moins, c'est pourquoi ne pas travailler avec la collaboration de la police (RU et Portugal) ???

Ou alors on complote un échange de la petite fille (morte ou en vie) contre un prisonnier, ou un espion à faire sortir ??? d'où ? Quelle monnaie d'échange ???

Remarque au passage : contente de retrouver Dannie...

Écrit par : michelle | 17/03/2009

Les commentaires sont fermés.