Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/05/2009

L'Interview des McCann a SIC : Duperies ou encore Duperies ou Antichambre du Chant du Cygne?

par Paulo Sargento (auteur invité)

L'interview que Rita Jordão, journaliste correspondante de la SIC à Londres, a réalisé au  couple McCann, et que la chaîne a transmis en Mai 2009, semble avoir constitué encore une opportunité d'une désespérée et inconsistante défense de deux questions, en pratique, indéfendables: la première, que Madeleine soit vivante, et la seconde, qu'elle n'ait pas encore été retrouvée à cause d'un blocage résultant de la propagation de la thèse de Gonçalo Amaral qui, en dehors d'affirmer que la fillette soit morte, insiste sur le fait que les parents aient connaissance de cela  et, éventuellement, aient occulté le cadavre.


Le début de l'interview est marqué par un style discursif Mitchelien ou Gerry McCann est plus compétent que sa femme Kate. Considérant les deux dernières années comme les "plus longues" de sa vie, Gerry est parvenu, simultanément et subtilement, a affirmer que le temps a passé très vite, “trop vite", paradoxe qui a donné à Kate l'opportunité de, encore une fois, par mégarde, suggérer son parcours de deuil irréparable, lorsqu'elle a soutenu que les premiers temps ont été les plus durs de sa vie et que, malgré le fait que par la suite ils n'aient pas été "aussi brusques", ils sont encore douloureux. Mais ce n'est qu'une question de style à laquelle nous sommes déjà habitués.
Les jumeaux, toujours introduits dans les conversations du couple, par leur propre initiative ou par  suggestion des journalistes, donnent l'opportunité parfaite pour introduire le thème d'une famille incomplète qui attend le retour d'un élément pour consacrer une espèce d'union originelle, pleine de la plus suprême des félicités, ou une espèce d'omniprésence mystique ("elle est toujours avec nous") est matérialisée par la manutention  exhibitionniste excessive d'artefacts ( que  la chambre de Maddie soit restée intacte) et démontrant dans , implantées, les mémoires et dans la nostalgie "par procuration" de Sean et Amélie. Toutefois, au sujet du: tout est harmonieux en permanence en attendant Maddie (depuis les, tourments (attribués)  de son frère et sa sœur jusqu'à la manutention de ses affaires) ne cesse pas d'être, au minimum, grotesque le fait d'habiller Amélie avec ses habits et, par dessus tout, le lui faire remarquer. Que dire de l'appropriation de ses croyances relativement aux évènements, lorsque Gerry dit "qu'ils croient que (Maddie) a été enlevée"? C'est clair que les enfants croient dans ce que les adultes leur disent, même si c'est un vain et très incertain espoir ou, pire, un mensonge évident. Mais les adultes disent aussi souvent ce qui leur convient sur la pensée des enfants même  si cela constitue, à peine, une interprétation distortionnée ou, aussi, une manipulation délibérée.
Permettez que je vous confesse une chose. De mon point de vue, la journaliste Rita Jordão a posé des questions simples, d'une manière simple, mais très, très, intelligentes. D'ailleurs, c'est une de ces questions intelligemment simple qui a ouvert le chemin à la question plus centrale de toute l'interview: la rage démesurée et l'énorme crainte au sujet de l'exposition médiatique de Gonçalo Amaral, et de ses thèses, et la tentative d'assumer l'exclusivité pro-activité dans la (pseudo) recherche de Madeleine McCann.

La question-clé a été la suivante: "Quelle a été votre plus grande peur sur ce qui aurait pu arriver à Madeleine?"

Une telle question a permis de centrer toute la stratégie de démontage des faits, au travers de duperies de divers types (en particulier argumentum ad ignorantium, argumentum ad autoritatum, modus tollens et modus ponens résultant d'inversions illogiques dans la négation du conséquent et dans l'affirmation des antécédents).

Si au début ils ont craint que leur fille ait été enlevée par un pédophile et, postérieurement, maltraitée et morte, par, la supposée, absence d'indices de cette thèse ils ont conclu qu'on ne peut pas conclure que quelque chose de mal lui soit arrivé. Je présente mes excuses au lecteur par la rédaction, en particulier sur ce qui concerne l'expression " ils ont conclu qu'on ne peut pas conclure", mais c'est le moyen le plus efficace pour démontrer les deux dernières duperies référées. Mais, à titre pragmatique, soyez attentifs a une autre phrase " Si on ne sait pas qui l'a emmenée, alors on ne peut pas conclure qu'elle soit morte" (argumentum ad ignorantium). Bien, mais les faits qui cosubsancient la thèse d'enlèvement, PAS UNE! Il n'y en a jamais eut, il n'y en a pas et, je le crois, il n'y en aura pas.
Il est resté patent que les documentaires réalisés par les McCann ont été des réponses, in extremis, au documentaire de Gonçalo Amaral, inspiré de sont travail " La vérité du Mensonge". Si ce n'est pas ça, et puisqu'un autre documentaire n'est pas prévu, on ne comprend pas pour quelles autres raisons les acteurs engagés pour le documentaire, en particulier l'actrice qui jouait le rôle de Kate McCann, ne sont pas apparus dans la version finale. ET PAR ICI IL N'Y A PAS D'HISTOIRE A DORMIR DEBOUT QUI RESULTE! CELA A ETE UNE REPONSE DESORGANISEE ET RATEE, SANS AUCUN SENS! Le désespoir, patent dans la rage, pas toujours contenue, en particulier de Gerry McCann, nous mène à anticiper ce qui est venu à se concrétiser: un procès contre Gonçalo Amaral.
Bien, en dehors de recommander les derniers articles de Duarte Levy et de Paulo Reis à ce propos laissez-moi avancer une (nouvelle) vieille question.
La stratégie classique anglo-saxonne d'intimidation a pour coutume de faire peur aux plus fragiles pour avertir les plus forts. On attendait, bien sur, que les McCann poursuivent un tel ou tel journaliste ou un tel ou tel bloggeur avant de poursuivre Gonçalo Amaral. Ils ne l'ont pas fait!

Je reviendrai sur ce thème.

Je termine, pour aujourd’hui, en affirmant, comme je l'avais déjà fait en Octobre 2007, TOUTE MA SOLIDARITE A GONCALO AMARAL ! L'Autorité des Arguments vaincra les arguments de l'Autorité! L'Histoire nous l'a ainsi appris...

Português - Español - English

Commentaires

Bonjour à tous,
Je ne pense pas que les MC vont intenter un procés à Amaral.Il faudrait qu'ils s'arment d'arguments sérieux pour défendre leur cause face à des faits et des indices trouvés qui constituent "presque" des preuves et qui les obligeraient à aller au bout d'une démarche et à une réouverture du dossier.
Etonnant tout de même que dans les différents documentaires ils ressassent toujours les mêmes arguments:La pensée est floue, les arguments pauvres et pas convainquants.

Les vrais réponses aux vraies questions seraient:
- Pourquoi avez vous laissé vos enfants seuls le 3 au soir alors que la veille vous saviez qu'ils avaient pleuré ?
- Pourquoi ne voulez vous pas savoir d'où provient l'odeur de cadavre détectée dans certains lieux de l'appartement ?
- Pourquoi cette odeur de cadavre derrière le canapé ?(Si KMC prétend qu'elle a été en contact avec des cadavres sur son lieu de travail avant de partir pourquoi derrière le canapé ?Avait elle l'habitude de dormir derrière le canapé ?)
- Pourquoi les chiens ont ils trouvé des indices dans le coffre de votre voiture alors que cette voiture a été louée bien après la disparition de votre fille ?
- Pourquoi avoir effacé la mémoire d'appel de votre téléphone mobile alors que la PJ aurait peut être trouvé un indice important ?
- Pourquoi avoir appellé la police après avoir prévenu les médias ?

Toutes ces questions essentielles et bien d'autres auxquelles il faudrait répondre si un procés était intenté à Amaral.

Je n'arrive pas à imaginer aujourd'hui comment cette affaire va trouver une issue.

On est loin des visages rayonnants et des airs décontractés (alors que leur fille venait de disparaître)que les MC exposaient à tout PDL au temps où leur fille était en "lieu sûr" et eux au dessus de tout soupçon.

Écrit par : nina | 23/05/2009

"L'Autorité des Arguments vaincra les arguments de l'Autorité! L'Histoire nous l'a ainsi appris..."

Je préciserai: L'autorité des VRAIS arguments vaincra les FAUX arguments de l'autorité.

Soutien à Goncalo Amaral !
Vous souffrez aussi depuis 2 ans et celà se lit sur votre visage.Prenez soin de votre femme qui vous soutient et de vos enfants qui ont besoin de vous.

Un soir de mai 2007, par leur négligence, les MC sont entrés dans votre vie pour ne jamais en ressortir.
Ils ont fait appel à la police pour retrouver leur fille "kidnappée".Vous avez consacré du temps à cette affaire et parce que vous êtes un homme d'honneur et de conviction vous avez votre travail comme votre conscience vous l'a dicté: Dans le but de retouver cette enfant, LEUR enfant.
Vous avez bien fait votre travail et vous êtes "presque "arrivé au but.A ce moment là vous les avez dérangés et ils vous ont fait écarter de cette affaire.
Aujourd'hui encore vous les dérangez.
Ces vérités que vous dévoilez ne vont pas dans le sens qu'ils voulaient donner à cette histoire.
Ils ont été négligents, ont dérangé la terre entière mais veulent orienter cette affaire uniquement pour leur propre confort.

ILS ETAIENT 2 POUR PRENDRE SOIN DE 3 ENFANTS.
ILS ONT FAILLI A LEUR DEVOIR.
POUR SE DEFENDRE ILS ONT FAIT APPEL A LA TERRE ENTIERE.ILS ONT BOUSCULE DES VIES.AUJOURD'HUI POUR RETROUVER UN CONFORT DE VIE ILS SOUHAITENT QU'ON LES OUBLIE...

Peut on oublier Maddie ?

Écrit par : nina | 23/05/2009

Déclaration des droits de l'enfant ONU 1959

"L'enfant doit grandir sous la SAUVEGARDE et la RESPONSABILTE de ses parents et en tout état de cause dans une atmosphère d'AFFECTION et de SECURITE morale et matérielle.

A ceux qui voudraient nous faire oublier que la victime reste MADDIE

Écrit par : nina | 23/05/2009

COURAGE M. AMARAL

La clarté se fait d'elle même, même si ce n'est pas ce que l'on aurait souhaité.

Mais on est dans la réalité, non dans un roman ou chacun choisit le dénouement.

Mise à part la sentimentalité, QUELS SONT LES ARGUMENTS CONTRE VOTRE THESE ?

Merci M. Lévy, et collaborateurs.

Bon week end à tous.

Pensée à petite Maddie.

Écrit par : Dannie | 23/05/2009

D'après ce que je lis le fait que les parents Mc Cann fassent un procès à Monsieur Amaral, serait un élément qui ferait obligatoirement réouvrir l'enquête ? Qui peut me renseigner sur cette question ?

Hélas bien des choses semblent indiquer que Mr Amaral ait raison, à savoir que Maddie est dcd accidentellement, et que les parents aient participé à faire disparaitre son corps afin de ne pas être inquiétés, ni leurs amis....
peut-être y a-t-il une protection (secret d'Etat) vis à vis de la publicité d'un médicament inoffensif si absorbé normalement

Bravo Mr Amaral pour votre courage à chercher la vérité coute que coute. Bravo Mr Levy, et tous ceux qui cherchent et merci de nous avoir tenu informés au fil du temps, et de continuer à le faire.

Ce n'est pas que je veuille accabler les pauvres parents, mais cette affaire a vraiment pris une démesure inquiétante à beaucoup de points de vue (sécurité, protection et pouvoir, injustices diverses....) et il serait sain et d'une certaine façon rassurant d'en connaître les dessous.

Écrit par : michelle | 23/05/2009

Bonsoir à tous,
Avez vous la preuve que les MC ont intenté un procés à Amaral ?
Dans la vidéo ils semblent dire: Nous y pensons...
A voir !
Celà impliquerait à terme une réouverture du dossier.
Je ne pense pas que c'est ce qu'ils souhaient.

Comme tu dis si bien Dannie: "ON EST PAS DANS UN ROMAN"

Écrit par : nina | 23/05/2009

D'après ces quelques recherches (ci-dessous), sur l'expression "Chant du Cygne", doit on comprendre que l'on pourrait être "au seuil d'un dénouement" ?

Honnêtement, il est temps que quelqu'un parle, reparle ou avoue!

"Le kidnappeur", ou un de ses proches,

ou l'une quelconque des personnes ayant une certitude ou ayant trempé de près ou de loin dans cette triste affaire.

Que l'honneur soit rendu à Madeleine.

Que l'honneur soit rendu à toutes les victimes directes ou indirectes.

Que l'honneur soit rendu aux McCann si ils sont victimes d'une machination en hautes sphères politico-financières.

Que l'honneur soit rendu à G. AMARAL, à la PJ, et à tous les journalistes qui soutiennent leur combat, parce qu'il fallait bien qu'ils s'acquittent de leur devoir ; qu'aurions nous fait à leur place ?

Que cette histoire cesse de diviser les gens, tous sensibilisés par Madeleine, mais désunis, soit par des malentendus, soit par des choix de mots qui ont déplu, soit par des tensions dues à ces longueurs, ou de s'être trop côtoyés au quotidien, ou à cause de points de vue pourtant complémentaires qui ne se sont pas emboîtés ...

Bref, que toute cette histoire se dénoue, éclate au grand jour une bonne fois, et qu'ensuite, après justice et vérité, que tout retourne dans le silence, l'apaisement (si possible), l'oubli, sauf de Madeleine et des enfants innocents, et qu'il ne reste plus que la nostalgie sans aucun sentiment négatif.

Bravo et merci à tous ceux qui continuent et continueront de lutter pour TOUS les enfants en détresse : disparus, maltraités, exploités, etc ... du fait d'inconnus ou de proches, sachant équilibrer le bon dosage de médiatisation et de discrétion, pour le bien des enfants.

L'ultra médiatisation que nous avons vécue et vivons encore à travers les McCann a fait trop de mal à trop de monde.

J'espère seulement pour les jumeaux, et grands-parents, que, quel que soit leur rôle, et quelle que soit la lumière qui sera faite, à leur bénéfice ou à leur détriment, oui, j'espère que les McCann se relèveront un jour de cette célébrité qu'ils ont alimentée de gré ou de force.

J'espère aussi que M. AMARAL restera debout physiquement et moralement, pour avoir oeuvré corps et âme et agi en harmonie avec sa conscience, malgré un contexte hostile.

Que ceux qui ne veulent pas jeter la pierre aux McCann, même impliqués, eh bien, ne jettent pas la pierre non plus à M. AMARAL, si toutefois, il s'était trompé (???).

De plus, il n'a pas agi "à l'offensive" mais "à la défensive".
Alors qu'il a été muselé, des dizaines de journaux titrent : "La PJ portugaise ayant classé l'affaire, les parents continuent au moyen de détectives privés".

Quelles apparences trompeuses !!!!!! Ceux qui critiquent GA se seraient défendus mille fois plus que lui, et avec souvent moins de calme et de dignité que lui.

Écrit par : Dannie | 24/05/2009

D'après la teneur de cet interview, est ce bientôt la fin de ce suspens en eaux troubles ?


Wikipédia, l'encyclopédie libre.

* Le chant du cygne (expression d’origine grecque) désigne la dernière œuvre remarquable d’un poète ou d’un artiste.

* L'expression, "le chant du cygne", qui nous vient de la plus haute antiquité grecque, est toujours utilisée pour désigner, par exemple, un discours ou un récital d'adieu.


Le chant du cygne

* D'après une légende, le cygne, sentant venir sa mort, chanterait une dernière fois, et de la manière la plus merveilleuse qu’il n’ait jamais faite.


* Cette expression vient d’une légende antique selon laquelle le cygne, connu pour son chant discordant, aurait - juste avant de mourir - une “musique” particulièrement mélodieuse. Son inédit, touchant et merveilleux, comme si avant de s’éteindre cet animal gracieux disait adieu à la vie en faisant le plus beau chant qu’il n’ait jamais effectué.

Écrit par : Dannie | 24/05/2009

Bonjour a tous,
Je sors completment du contexte de Maddie, je voudrais juste que vous ayez une pensee pour cette famille qui vit une dure epreuve.
A Woodstock Ontario Canada;
Torri ( Victoria 8 ans) a ete kidnappee le 8 avril en sortant de l ecole par une jeune fille de 18 ans et son copain de 28 ans. Ils ont ete arrete mais on ne trouve pas encore le corps de la petite Torri..
La mere s est exprimee jeudi devant les cameras,
Le travail des policiers
Dans une entrevue accordée jeudi au London Free Press, Mme McDonald a critiqué le travail des policiers.

Les trois fois où la police m'a interrogée, ils ont dit: "Nous savons que c'est toi."

— Tara McDonald

Mme McDonald promet que les policiers devront répondre de la façon dont ils ont traité sa famille lors de l'enquête. Elle rapporte qu'un agent, qui l'accusait d'être impliquée dans l'enlèvement, l'a traitée de mauvaise mère. Elle prétend aussi que le frère de Victoria, Daryn, a été interrogé en l'absence d'un membre de la famille. Lors de cet interrogatoire, les enquêteurs auraient affirmé que le garçon de 11 ans savait où était sa soeur et ont suggéré que l'ami de coeur de Tara McDonald, James Goris, était un pédophile.

« Il a pleuré toute la nuit à son retour à la maison », a déploré Mme McDonald

Écrit par : Noah | 24/05/2009

Bonjour à tous,

Voilà encore une histoire de famille désunie: Mère probablement séparée ayant un ami de coeur...
Le copain de 28 ans qui aurait kidnappé Torri ne serait il pas son père par hasard ?
Parents avec une vie décousue et les enfants trinquent comme toujours !
Et les contribuales paient des impôts pour financer ce genre de recherches.

Ce genre d'affaires ne me fait pas verser une seule larme.

Écrit par : nina | 24/05/2009

Concernant cette dernière vidéo des MC je pense que c'est LA vidéo de trop...

Écrit par : nina | 24/05/2009

Merci Noah pour tes infos, ta présence, et ta gentillesse et sensibilité.

Cette famille n'a pas à se "vexer".
C'est le travail des policiers de flairer toutes les pistes,
non !?

Puisque celle de la famille et des proches est majoritairement la "bonne".

Si ils sont innocents, ils ont juste à considérer qu'ils ont été interrogés pour l'enquête au profit de leur enfant disparue. C'est obligé et par toutes les polices du monde.
Ils se remettront.

Tu as raison de ne pas y voir de lien avec les McCann, où là il y a eu une enquête de 30 000 pages pendant des mois, des vidéos que l'on peut visionner, observer, écouter, méditer nous mêmes (pour ceux qui ne croient que ce qu'ils voient, et ils ont raison !), des analyses, des interventions anormales et exceptionnelles.

Regarde Murat, pas beaucoup le plaignent et pleurent ce qu'il a subi,

pourtant bien pire que la famille que tu cites,

ni pour Malinka, "Walczhuz (?)", ni pour la succession de suspects qui, ont non seulement été interrogés comme cette famille, puis mis hors de cause (tout cela discrètement par la PJ), mais sont aujourd'hui mis au grand jour, non pas pour protéger nos enfants, ce qui aurait été louable, mais pour protéger un couple qui veut gagner du temps ? et qui a en partie au moins lui même cherché cette célébrité, au lieu de se faire petits dès le début et serait déjà oublié.

Je plains beaucoup les McCann, entre autres, de faire tourner tout l'univers autour de leur personne, même pas autour de Madeleine.

A côté il y a les mécontents, ceux qui reprochent à AMARAL d'avoir soupçonné les parents, et qui n'y mettent aucune nuance, aucune objectivité, les inconditionnels des McCann, forcément à 100 % "pas dans le coup" ;

et les autres mécontents qui disent que AMARAL est nul car il ne les a pas "épinglés" avant, les a laissé partir, etc etc

Eh ben je pleure pour AMARAL, car lui il n'a RIEN FAIT pour être ainsi dans ce dilemne, "qui prend la tête", il n'a fait que son travail, et "on" lui a brouillé les pistes, et même quand il a vu clair, on l'a muselé.

Bonne journée à tous.

Excusez moi si ce n'est pas clair, je suis pressée.

Écrit par : Dannie | 24/05/2009

Cette affaire au Canada : encore une histoire de famille désunie, tout comme celle de la petite fille récemment kidnappée en France (et retrouvée depuis - vivante heureusement), dont la maman était Russe...et le papa français.
Il y a beaucoup d'histoires autour de ces couples qui se désunissent, se disputent, finissent par se détester, et c'est toujours les pauvres enfants innocents, très jeunes et sans défense, qui trinquent!

Ce qui est infiniment triste c'est le sort de ces jeunes... Comment pourront-ils se reconstruire psychologiquement parlant, ces enfants ayant été massacrés sentimentalement dans leurs premières années par des drames familiaux ?

Écrit par : michelle | 24/05/2009

Dannie : très bien exprimé ! Je suis 100 % d'accord avec tout ce que tu dis, en l'exprimant mieux que je ne sais le faire. Mais pour ce qui est du fond de ma pensée et de mes ressentis, je suis sur la même longueur d'ondes que toi.

Merci Dannie, merci Mr Amaral, merci Mr Levy... merci à tous les blogueurs, et à tous ceux qui cherchent .... à bien faire, en leur âme et conscience....

Écrit par : michelle | 24/05/2009

La famille dont Noah nous parle (merci pour cette information qui fait aussi réfléchir...) est bien à plaindre si elle est malmenée par la police, je veux dire en plus du chagrin de la disparition de leur fille (dans la mesure où elle n'est pas impliquée !).

Car il faut avoir les nerfs solides pour supporter l'angoisse d'une fille disparue et non retrouvée, plus parallèlement être malmenée par des policiers, qui certes font leur travail en soupçonnant tout le monde... mai si on en n'est pour rien, ce doit être plutôt dur à vivre !...

Écrit par : michelle | 24/05/2009

Bonjour a tous,
Oui Dannie cette famille a toutes les raisons de se vexer, la police a refuse de declencher l'alerte Amber, malgre le video montrant une jeune femme avec
l' enfant a la sortie de l ecole. Ils preferaient "cuisiner" les parents.
Non Ninna, c est un pur inconnu qui avait demande a sa copine de 18 ans d aller lui trouver une jeune fille pour avoir du sexe avec.......

Écrit par : Noah | 24/05/2009

Bonjour à tous,

Si vous lisez bien Noah la jeune fille de 18 ans n'est pas inconnue de la mère de l'enfant...La mère de l'enfant et la mère de la jeune fille de 18 ans se connaissent.Avait elle demandé à cette jeune fille d'aller chercher sa fille ?

Écrit par : nina | 24/05/2009

"Tara McDonald confirme qu'elle connaissait Terri-Lynne McLintic, la femme accusée d'enlèvement dans cette affaire. Elle affirme l'avoir vu deux fois, chez la mère de la jeune femme."

Wait and see...

Écrit par : nina | 24/05/2009

-Il paraît que les parents sont des médecins : est-ce exact, oui ou non?
-Comment ont-ils pu laisser 3 bébés seuls, sans surveillance adulte? Ils auraient même ardemment désiré ces enfants. Alors, n'est-ce pas contradictoire?
-+ Pas la porte d'en face, ni 2 portes à côté mais loin d'eux ?
D'après eux, se jugent-ils responsables?
En tant que médecins, en tant que parents?
-Feraient-ils partie d'un groupe de pédophiles? Comment ont réagi leurs amis avec lesquels ils passaient la soirée?
-Comment peut-on être hilares après la disparition de son enfant encore bébé. Des clichés choquants des MacCann.
-Mais en admettant qu'ils soient responsables de la mort (?)de Maddie, qu'auraient-ils fait du corps?On aurait dû le retrouver.Qu'est devenue Maddie?Que s'est-il passé?

Écrit par : cléa | 24/05/2009

Bonjour Nina,
La maman de Torri connaissait la jeune fille (facon de parler) elle l a rencontre chez la maman de la jeune fille.
La maman de Torri a aide la maman de la jeune fille; elle lui a donne des meubles, car elle n avait rien!
Et le plus cruel dans tout ca, 3 jours apres la disparition elle a dit aux policiers verifier avec cette jeune fille, elle s est coupe les cheveux et teint son manteau blanc....

Écrit par : Noah | 24/05/2009

Bonjour Cléa,

Sur la colonne de droite en cliquant "toutes les archives" puis "toutes les notes" tu as le déroulement de ce drame depuis le 1er mois.

C'est la meilleure information que j'ai trouvée et gardée depuis le début.

Le journaliste du présent blog ayant suivi les rebondissements et "coups de théâtre" de l'enquête d'assez près !

(Même certains qui critiquent ce blog, ne peuvent s'empêcher de venir le lire, articles et commentaires. Pourquoi le faire, au lieu de l'ignorer, si il n'est pas "super"?)

;-)

Écrit par : Dannie | 24/05/2009

Noah,

je reviens car j'étais pressée ce matin.

J'étais tellement occupée à vouloir défendre les enquêteurs, obligés de flairer toutes les pistes, dont celle des proches,

et parfois "pas délicatement", car en prêchant le faux pour avoir le vrai, cela a fait cracher le morceau à certains,

que je n'ai pas commenté la douleur SUPPLEMENTAIRE des parents, qui bien sûr sont mis hors de cause par la suite EN CAS D'INNOCENCE totale.

Je le reconnais et je suis désolée de ne m'être concentrée que sur une facette du problème, la facette "froidement" intellectuelle.

Même si il n'a pas été question que la famille soit accusée, inculpée, emprisonnée, c'est sûr que ce doit être horrible.

Je n'ai pas pris le temps de m'arrêter sur leur réaction affective et sentimentale car je suivais une autre idée.

Pourtant Dieu sait que les fausses accusations me traumatisent, et aussi que je suis une anxieuse qui aurais aussi souffert de ça, à leur place.

Je re signe le commentaire raisonnable et compréhensif de Michelle, qui m'a ramenée à l'ordre.

Merci Noah, tiens nous au courant de la suite !

A bientôt, Dannie

Écrit par : Dannie à NOAH | 24/05/2009

Les commentaires sont fermés.