Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/05/2009

Maddie : Des détectives amusent la galerie en Allemagne.

Raymond Hewlett 2.jpgPortuguês - Español - English

Les deux anciens policiers anglais, qui ont été engagés par le couple McCann, sont revenus en Angleterre hier sans avoir interrogé le prétendu "suspect" dans la disparition de Madeleine McCann, après que les autorités allemandes ont qualifié leur présence à Aachen (Allemagne) de "numéro de clown", les accusant "d'avoir essayé de faire pression sur les autorités judiciaires locales" utilisant des contacts parmi les représentants diplomatiques britanniques en Allemagne.
Les enquêteurs privés — qui n'ont aucun pouvoir policier en Angleterre ou à l'étranger — voulaient interroger Raymond Hewlett, un citoyen britannique âgé de 64 ans qui vivait à Tavira quand Madeleine a disparu à Praia de Luz et qui a purgé des peines de prison pour trois cas de pédophilie impliquant des adolescents.
Le procureur à Aachen, dans une déclaration au 24 horas, a confirmé que les autorités anglaises ont manifesté leur intention de questionner Hewlett au sujet de deux anciennes affaires, mais que "la demande officielle ne mentionne même pas l'affaire Maddie et ne demande pas la mise en détention de l'individu en question". Pour les autorités allemandes, tout ce qui a été publié dans les tabloïds anglais n'était "rien d'autre que de la pure spéculation" au sujet d'un triste cas de disparition.
"Nous ne pouvons pas empêcher ce citoyen britannique de quitter l'hôpital, si cela est possible sur le plan médical, et notamment s'il le désire", a dit Robert Deller, dans une interview à la télévision allemande avant de parler au 24horas.
"Nous nous sommes prêts à coopérer avec les autorités portugaises et anglaises, mais ces messieurs (les détectives) n'ont aucun pouvoir d'intervention et nous serons heureux quand ils quitteront les portes de l'hôpital. Eux et les journalistes qu'ils ont emmenés", a confié un porte-parole de la police d'Aachen au 24horas.
Hewlett, qui avait été admis à la clinique universitaire à Aachen pour recevoir un traitement contre le cancer, a refusé de répondre aux enquêteurs des McCann, mais a dit au 24horas que le jour de la disparition de Maddie, il campait à Fuzeta, le lieu où il a participé au marché mensuel et à la foire aux antiquités. Le citoyen anglais, qui n'a jamais été impliqué dans des cas de pédophilie dans notre pays, avait été dénoncé aux enquêteurs des McCann par un couple également britannique : Alan et Cindy Thompson — bien connus des autorités pour avoir aussi prétendu connaître l'emplacement de la cachette de Ben Laden.
24horas a essayé de contacter Dave Edgar et Arthur Cowley, les deux anciens policiers qui forment "l'Alpha Investigation Group", mais ils ont refusé de faire des commentaires sur les raisons qui les poussent à considérer l'anglais comme suspect, après avoir affirmé que "Maddie n'avait pas été enlevé par un pédophile" ou transporté à bord d'un quelconque bateau.
Au Portugal, une source de la PJ à Portimao a confirmé que les informations qui ont été publiées au sujet de ce cas sont "suivies attentivement", mais que ni le couple McCann, ni leurs enquêteurs n'ont "envoyé ou communiqué de faits nouveaux" à la PJ.

Duarte Levy

(Aussi sur 24horas - quotidien portugais)

Commentaires

Excellent article qui remet bien certaines pendules à l'heure , quelques points sur les i et l'église au centre du village . Bravo a la police allemande !

Écrit par : marie(f) | 27/05/2009

Bonjour à tous,

"les autorités allemandes ont qualifié leur présence à Aachen (Allemagne) de "numéro de clown", les accusant "d'avoir essayé de faire pression sur les autorités judiciaires locales" utilisant des contacts parmi les représentants diplomatiques britanniques en Allemagne."

Je crois que bientôt beaucoup d'argent du fonds va servir à "graisser la patte" des diplomates britanniques.Ils sont motivés et très impliqués dans cette affaire...
Dommage qu'il ne fassent que faire pression.
Pourquoi ne font ils pas pression sur les autorités Portugaises pour qu'elles réouvrent le dossier ????et reprennent l'enquête ????

Écrit par : nina | 28/05/2009

Soyons honnêtes tout de même:

Ce Raymond hewlett n 'est tout de même pas très clean avec ses 3 ans de prison et ses affaires de pédophilie avec adolescents.

Si les MC le soupçonnent pourquoi ne demandent ils pas la réouverture du dossier ?????

Écrit par : nina | 28/05/2009

Bonjour !

Une chose m'étonne vraiment , Raymond hewlett, lui est prêt à accepter le détecteur de mensonge, et pourquoi les Mac Cann , eux l'ont refusé?

On ne peut prédire de rien vis à vis de cet homme, attendons les résultats de son ADN, de son interrogatoire , du détecteur de mensonge !!!! Personnellement, s'il a été compromis dans son enlevement , bien sûr qu'il faut le savoir et mettre cela au clair , mais cela voudrait dire que la PJ portugaise a bâclé les investigations sur ce suspect...
S'il n'a réellement rien à voir dans l'histoire , quelle honte cet acharnement sur un homme en fin de vie ...!

Mais attendons donc encore et encore les vérifications de ces VERITABLES ET BRILLANTS DETECTIVES , la police portugaise et anglaise , n'ayant pas été capables de mener l'enquête du côté de ce citoyen...

Je me demande jusqu'à quel terme, à force de tirer la ficelle et tenter de faire passer toutes sortes de couleuvres, les Mac Cann vont aller ?

Écrit par : lamotte | 28/05/2009

D'accord avec les remarques de Lamotte !

De plus les deux détectives privés n'ont pas l'air de s'être fait tellement appréciés lors de leur déplacement en Allemagne. Leur incompétence semble avoir tout de suite été remarquée.
Ils déclarent que Maddie n'a pas été kidnappée par un réseau pédophile, mais par quelqu'un pour la chérir ???? et sur qui se précipitent-ils pour enquêter : sur une liste de pédophiles. Ils feraient mieux de se taire car tout cela nuit à la réputation des parents; ça ne fait vraiment pas sérieux !

Après Metodo 3 dont certains détectives trempaient dans des affaires pas nettes, et ces deux derniers qui sont incompétents, on voudrait "casser" les Mc Cann" plutôt que les protéger, on ne s'y prendrait pas autrement. C'est à se demander sur les conseils de qui Kate et Gerry ont embauché tous ces détectives privés douteux ? Pour le coup ce n'est pas l'inspecteur Amaral à qui le clan reproche tant de choses !...

Écrit par : michelle | 28/05/2009

Je ne suis pas sûre que tout ce cinéma continue à amuser grand monde ;

Même la presse va se lasser de tirer des articles sans fondement réel !!!

Écrit par : Cassandre | 28/05/2009

Le bon sens des limiers étant douteux, comme en témoigne l'étrange décision de rentrer au RU au moment où pourraient être posées les questions motivant leur déplacement, on en déduit - est-ce là l'objectif ? - que "ces pauvres parents sont décidément des victimes, d'abord de mangeurs de sardines du Tiers Monde, ensuite d'arnaqueurs espagnols hâbleurs et maintenant de deux semi-gagas qui les ont séduits grâce au consolant refrain "enlevée pour être chérie".

Écrit par : aacg | 28/05/2009

...."ces pauvres parents sont décidément des victimes, d'abord de mangeurs de sardines du Tiers Monde, ensuite d'arnaqueurs espagnols hâbleurs et maintenant de deux semi-gagas qui les ont séduits grâce au consolant refrain "enlevée pour être chérie"....

Sans vouloir vous vexer, il manque "le mur de briques" allemand, contre lequel se sont cognés leurs espoirs.
Il ne manque plus que les français. On attend.

Écrit par : Mila&Mercedes | 29/05/2009

Après les spécialistes du FBI/U.S.A. qui ont déclaré qu'il aurait fallu mettre tous le Tapas Groupe "suspect" et ne le mettre hors de cause que en cas de preuves irréfutables (ce n'est pas MON souhait que je cite, je cite des PROS),

après le Commissaire français, spécialiste en criminologie, qui a déclaré, avec l'approbation de G. Amaral, qu'il était complètement anormal de faire régulièrement aux McCann un rapport sur le suivi de l'enquête ...

voilà la police allemande qui ne se laisse pas impressionner!

Les donateurs de consignes et les généreux distributeurs d'argent ne les ont pas encore visités ? Chaque chose en son temps !?

ou, mieux, tous les gouvernements ne sont pas impliqués dans cette affaire de gros sous,

ou encore mieux, il y a quelques hommes de justice et d'honneur qui ne se plient pas devant d'autres "impératifs" que la Justice, et qui ne perdent pas de vue leur mission première !? Défendre le bien et ceux qui n'ont pas les moyens de se défendre COMME LES ENFANTS, surtout SI ils sont DECEDES !

Leur soutien moral à G. Amaral, c'est déjà bien,

mais quel autre pouvoir auraient ils sur ces affaires ?

Et EUROJUST ! ?

Écrit par : Dannie | 29/05/2009

Pour détendre un peu si BS le permet.

Ces deux policiers pleins de bonne volonté ? me font penser à "Dupont et Dupond" dans la bande dessinée "Tintin et Milou".

Ils arrivent "après la bataille" et bien sûr "sur de fausses pistes".

Mais heureusement il y a Milou, c'est à dire : Eddie et Keela, et ... je vous laisse deviner la suite.

Écrit par : Dannie | 29/05/2009

Et tintin c'est Amaral !

Et Tintin s'en sort toujours...

Écrit par : nina | 29/05/2009

Nina, j'osais pas l'dire ;))
__________

Déjà en 2007, réaction "sur leurs gardes" des médias allemands. Pourquoi ?

Echo (Juin 2007) de la tournée européenne des McCann après la disparition de Madeleine - Extrait de ce blog :

"""""""""""""""La journaliste Sabine Mueller, de la radio allemande, à demandé: “Comment vous sentez vous avec le fait qu’un grand nombre de personnes vous pointe du doigt, vous accusant de ne pas avoir le comportement normal de ceux à qui on à enlevée leur enfant, ce qu’implique que vous pouvez être impliques dans cette disparition ? »
Horrifié, Kate – la maman de Maddie – a répondu “ nous sommes des parents responsables, nous aimons nos enfants mais je suis conscient qu’il existe une minorité de gens que sont critiques à notre égard ».
Choqué, Gerry, à rajouté: “Je n’est jamais entendu auparavant que quelqu’un nous considère suspects dans la disparition de ma fille, certainement pas la police portugaise”."""""""""""""""""

A cette époque où j'étais convaincue de la non implication des parents, j'ai été très surprise que leurs réponses à tous les 2 portent sur leur souci du "qu'en dira t on" (MINORITE CRITIQUE / CONSIDERE SUSPECTS)

au lieu de HURLER leur AFFIRMATION d'une INNOCENCE totale.

La réponse est "détournée" ...

Ils ne se sont pas défendus par rapport à ce qu'ils sont, mais par rapport à la façon dont ils sont perçus par l'opinion des policiers et des gens en général.

Cela m'avait un peu surprise .

Écrit par : Dannie | 30/05/2009

Dannie : merci d'avoir rappelé cet article. En effet, c'est une réponse curieuse à la journaliste ?

Je veux bien que d'une nationalité à une autre on ne réagit pas pareil, mais ma réaction aurait été comme tu le dis : de hurler mon innocence ! sinon ils possèdent un fair-play déconcertant !

Écrit par : michelle | 31/05/2009

Les commentaires sont fermés.