Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

29/05/2009

Gonçalo Amaral sous écoute

Gonçalo Amaral documentario.jpgLe cas Maddie est tabou pour le PGR et la PJ

Português - Español - English

"De nombreuses personnes liées au cas Maddie et à l'investigation faite au Portugal, ont été ou sont encore la cible d'écoutes et de surveillance," a dit au 24 Horas une source du Home Office en réponse aux affirmations de l'ex-coordinateur du Département d'Investigation Criminelle (DIC) de la Police Judiciaire (PJ) de Portimão.
Gonçalo Amaral a dit qu'il était "sous surveillance" et il sait qu'il "a son téléphone sous écoute." L'ancien responsable de l'investigation a la disparition de Madeleine McCann "ne sait pas par qui il est surveillé", mais il affirme que son email a été la cible d'une curiosité constante et qu'une partie de cette information est parvenue aux McCann.
"En ce moment, il y a des informations qui doivent être valorisées à propos de la localisation et sur ce qui aurait pu arriver au corps de la fillette," a dit Amaral accusant le Procureur Général de la République (PGR) et la direction de la PJ de faire un tabou du cas Maddie, ou "personne ne fait rien" permettant "que des personnes étrangères à la justice et à la police portugaise enquêtent des crimes sous la responsabilité de la PJ".
Gonçalo Amaral qui jusqu'à présent n'a reçu aucune notification par rapport à la plainte pour diffamation annoncée par le couple McCann, confirme qu'il va poursuivre Kate et Gerry McCann et prouver qu'il "existait une entente" entre le couple et la police anglaise durant l'investigation, ce qui aurait conditionné le résultat final de l'enquête.
Les parents de Maddie veulent se prévenir contre la publication en anglais du livre "Maddie : L'enquête interdite", dans lequel l'ex-coordinateur de la PJ révèle de nombreux éléments de l'enquête qu'il a menée à Praia da Luz ou il soutient la mort de Madeleine. La décision du couple aurait été prise en conséquence de la divulgation du documentaire basé de ce livre, que la TVI (chaîne TV portugaise) a diffusé et qui est disponible sur internet sous-titré en anglais.

Amaral accuse le MP de l'avoir "piégé" dans le cas Leonor Cipriano

"Je n'ai aucun doute qu'il y a eu un piège de la part du Ministère Public qui a mené par la suite à dire lors du jugement que j'ai fait une fausse déposition, car j'aurai dû être constitué arguido le premier jour, à la première heure, comme mes collègues," a dit Gonçalo Amaral sur TVI (voir vidéo) sur le fait d'avoir été condamné dans le procès de Leonor Cipriano, confirmant qu'il fera appel de la sentence.
L'ex-coordinateur, parlant sur sa plus récente expérience avec la justice au Portugal, a donné l'exemple de deux plaintes présentées autour d'un même rapport élaboré par une association dans le cas Joana Cipriano : la plainte présentée par Amaral il y a plus d'un an est en attente, alors que la seconde, présentée par la partie adverse, a déjà des arguidos.

Duarte Levy aussi sur 24horas

Commentaires

Le Home Office a le droit de mettre des personnes sous écoute dans un pays étranger ? Ou est-ce avec l'autorisation du gouvernement portugais ?

Força Amaral ! E a sua esposa tambem !

Écrit par : marie(f) | 29/05/2009

Amaral sous écoute des britaniques ou des Portugais ?
Si c'est de la part des Portugais, quel jeu jouent ils ???
Si c'était le cas on pourrait penser que les autorités Portugaises ne se sentent pas les "cuisses propres".
Quel deal a été passé avec le RU ? et pourquoi ?

Écrit par : nina | 29/05/2009

D'après votre livre, M. Amaral,

on vous a refusé de mettre les McCann sous écoute.

C'est le monde à l'envers !

Chaque fois qu'on croit que plus rien ne nous étonnera, ils trouvent autre chose !

QUI TIRE LES FICELLES ?

Écrit par : Dannie | 29/05/2009

On refuse de mettre les parents de la petite disparue (suspects) sur écoute, mais on met le commissaire qui dirigeait l'enquête sur écoute !....

Si ça continue, dans ce monde de fous, ce ne sont pas les voleurs ou les assassins que l'on mettra en prison, mais les policiers qui les cherchent !....

Écrit par : michelle | 29/05/2009

mais comment M. AMARAL et d'autres peuvent-ils être mis sous écoute dans leur propre pays ???

Tout le monde a un tél portable, non ?????

Écrit par : Cassandre | 29/05/2009

Bonjour !

Et oui, à force, on a envie qu'un bon coup de gueule éclate ..

C' est le monde à l'envers ! ma première pensée est exactement ce qu'a mis Dannie, Michelle :

Les Mac Cann qui eux auraient dû être mis sous surveillance dès le départ,et c'est maintenant que Amaral, l'enquêteur si gênant, qui se trouve sous étroite surveillance ?

OUI C' EST GRAVE D 'ETRE TEMOIN DU MONDE A
L 'ENVERS ET DE NE POUVOIR RIEN FAIRE DEVANT CET IMMOBILISME TOTAL AINSI QUE CETTE INJUSTICE SUR LE DESTIN OBSCUR DE CETTE PETITE FILLE ET QUI PARALYSE LE SYSTEME POLICIER DE CES DEUX PAYS !

Je pense que la chose la plus habile serait de faire arriver et faire paraitre au public ce livre dans tous les coins du RU et de n'importe quelle façon !
Nous pourrions constater enfin la réaction du public anglais, qui risque de demander quelques comptes à ses ressortissants .

Mais au fait, et pourtant les Mac Cann n'ont rien à craindre puisqu'ils sont innocents , pourquoi prend on tant de dispositions à l'encontre d'Amaral, quelles sont donc les choses dans ce livre qui pourraient faire hérisser les anglais et qu'ils ne doivent absolument pas connaitre ?

Il serait grandement urgent que les autorités portugaises arrêtent le jeu de l'autruche et celui des dominés, car le monde environnant se rend bien compte qu'il y a une pression énorme, pourquoi vouloir faire taire Amaral ? Que craignez vous donc?

Pourquoi taire ce livre au RU et qui de plus ne révèle rien sur Maddie en quelque sorte ... ce ne sont que des observations ni plus ni moins des faits constatés?

Plus les jours passent , plus les Mac Cann et leur environnant protecteur sentent la menace, la faille ... il faut dire que leurs deux nouveaux enquêteurs ont fait apparemment un flop remarquable avec leur annonce sur ce Hewlett.
Il est vrai que tant de bruit pour rien, ça fait tâche après le grand jeu sur Oprah aux yeux du monde !

A quand l'ouverture de ce sac de noeuds Mr et Mme Cann ?

Ou est Maddie ?

Que savez vous sur la disparition de votre fille ?

Allez vous cesser de casser beaucoup d'innocents autour de vous ?

Quand peu de jours après on vous a vu à de multiples reprises avec sourire en coin et désinvolture au bord de la plage et ailleurs, voyager un peu partout, on peut continuer de penser que Maddie est bel et bien en sécurité quelque part et vous en êtes conscients ...mais où donc, on peut se le demander ? et puis comment allez vous faire pour vous sortir de tout le bourbier dans lequel vous vous êtes enfoncés dès le départ , le fond, la médiatisation du siècle ?

Ou en si peu de temps , auriez vous eu l'audace de faire le deuil de votre fille, nous n'osons pas le croire ...

Le dernier constat,qui est le plus accablant , c 'est de penser à vos sourires si peu de temps après et si vraiment votre petite était aux mains d'un kidnappeur ou d'un violeur ...comment peut on se comporter ainsi, en songeant à la souffrance qu'a pu endurer votre petite fille ...Vous auriez dû bien au contraire être tetanisés au prix de terribles angoisses , à souffrir terriblement rien qu'en songeant à cela, mais pas comme vous vous êtes montré devant les caméras et sous les flashs de partout, c'est là que les interrogations se sont faites.

On n' en est là : c'est vous qui avez refusez de collaborer dès le départ avec les policiers en brouillant les pistes, en effaçant tous vos numéros de telephone avec vos contacts le jours J.

Donc, cessez de vous voilez la face et dites ce que vous savez, jouez donc franc jeu maintenant , dites ce qu'est arrivé à Maddie.

Écrit par : Lamotte | 29/05/2009

Les portables sont aussi sur écoute.

Écrit par : nina | 29/05/2009

"""""""""""""L'ancien responsable de l'investigation a la disparition de Madeleine McCann "ne sait pas par qui il est surveillé", mais il affirme que son email a été la cible d'une curiosité constante et qu'une partie de cette information est parvenue aux McCann.""""""""""""""



Tiens, tiens, Y a t il un rapprochement avec ceci ? :
(Extrait d'un article de ce blog, du 20/09/2007)


""""""""""Clarence Mitchell, ancien reporter de BBC, était, jusqu’au retour des McCann à Rothley, responsable d’une unité spéciale du gouvernement britannique destinée à contrôler les média et les blogs sur internet, est supposé avoir démissionné de son poste auprès du premier-ministre Gordon Brown pour venir prêter main forte aux McCann, ce qu’il à toujours fait depuis le mois de mai, abdiquant d’un salaire de plus de 100.000 euros."""""""""

Écrit par : Dannie | 29/05/2009

Bonsoir,

On est restés soft jusqu'à présent, mon entourage et moi et on pensait au lobbying de l'industrie pharma. Mais une telle conivence entre gouvernements ? Malgré les faits, témoignages et le travail des chiens ?

C'est soit une histoire de fous, soit un des plus gros trucs puants du siècle ! Venude à un haut dirigeant par les parents ? Sacrifiée / tenue prisonnière dans une secte pour obéir à une logique / un rituel ? La mère est "sorcière", mais aide aussi les puissants ? Maitresse d'un homme politique, qui aime sa violence (latente et pas tjs contenue).

Qq'un a écrit ici : "La stratégie classique anglo-saxonne d'intimidation a pour coutume de faire peur aux plus fragiles pour avertir les plus forts." => dans leur cas c'est SI flagrant MAIS pourquoi on les laisse faire ? Les sources officielles et les journalistes ne leur disent pas, "attendez, vous ne trouvez pas que vous exagérez avec votre armada d'avocats et de spécialistes de la com" ?

Ou alors, ils ont manipulé les hommes de pouvoir le premier soir, le 3 mai, gros poissons qui ont cru à leur histoire de kidnapping, et il est trop tard pour eux (ils ont remué ciel et terre pour qu'ils voient le Pape etc...) pour les lâcher car ils perdraient la face. Par contre le lâchage de G Amaral par le Portugal et ses autorités est un mystère... un vrai. Il faudrait ouvrir un fond d'aide à ce policier qui a deux jeunes enfants et qui a tout perdu et qui va perdre sa santé si on le sureveile, écoute, condamne, emprisonne...

Écrit par : Colibri | 30/05/2009

Bonjour à tous,

J'ai visionné la vidéo mentionnée ci-dessus.

Ne possédant que le français courant, je n'ai rien compris de plus que pour toutes les autres, aussi bien celle de M. Amaral que celles des McCann, hélas, 3 fois hélas, mais ...

Rien qu'à l'ambiance, j'y ai senti "la conscience tranquille" et "le naturel" et "la conviction" que je n'ai pas senti à l'Oprah Show, où c'était tout l'opposé.

J'ai été contente de voir pour la première fois le sourire de M. Amaral, qui, on est (tous) d'accord est bien plus bouleversé par cette affaire que les Tapas 9 réunis.

Ses nombreuses réactions prouvent d'elles mêmes que les accusations portées contre lui sont fausses. IL SE REVOLTE ET ARGUMENTE.

Celles des McCann ne me font pas penser la même chose. ILS VEULENT FAUSSER NOTRE VISION, mais leur façon de vivre leur nostalgie de Madeleine les trahit : on les sent dans le regret du passé, mais non affairés dans l'attente d'un retour, à mon impression.

Même si je ne les juge pas et ne les condamne pas,

(ce n'est pas mon job, ni celui de M. Amaral, qui n'est pas Juge, mais qui a profession d'élucider les sacs de noeuds, et chercher la vérité, même derrière les apparences, si nécessaire)

-je les plains-, il est évident qu'il ne disent pas tout !

Mes refrains :

Que disent les psychiatres ?

Que fait Eurojust ?
Ce cas rentre t il dans le cadre de leur mission ? ou ont ils eux aussi perdu leur objectivité ?

Écrit par : Dannie | 30/05/2009

Colibri,

je ne sais plus où j'ai entendu (à Café Crimes ?) que M. Amaral avait du travail : Formateur dans sa profession, et 1 ou 2 autres choses, heureusement (peut être répondre aux questions juridiques ?) ...

Personnellement, j'ai une idée, chaque fois que j'aurai un cadeau à faire, ce sera son livre :

Pour Maddie et pour soutenir ce phare dans la tempête. Une idée...

Dans les "remerciements" de son livre, M. Amaral cite "les auteurs de blogs et internautes qui le soutiennent", au milieu de tout ce harcèlement !

Sans ce blog de M. Lévy, j'aurais complètement perdu le fil de la tragique disparition de Madeleine. Les journaux lancent un article sensationnel de temps en temps, mais aucun suivi.


Bon week end à tous et au plaisir de vous lire.

Écrit par : Dannie | 30/05/2009

Les chiens eux ne mentent pas et ne jouent pas la comédie, quelques que soient les intérêts à défendre. Et c'est surtout les vidéos du manège de ces deux chiens spécialisés qui me font pencher à croire que Maddie est bien malheureusement réellement décédée dans l'appartement, ou en tout cas y a séjournée une fois décédée.

D'une certaine façon cette pensée, bien que très triste, est quelque peu rassurante, car je ne pense pas qu'elle soit en train de souffrir aux mains de pédophiles, ou de sectes bizarres.

Il reste cependant parfaitement scandaleux que les gouvernements de deux pays, pour une raison qu'eux seuls doivent connaître, se soient mis d'accord ensemble pour faire arrêter l'enquête d'une petite fille de 4 ans, disparue et jamais retrouvée. A moins qu'eux-mêmes ne sachent très bien ce qui s'est passé, et qu'elle n'a plus besoin d'être recherchée ?

Mais vis à vis de la population des deux pays, c'est assez scandaleux que les autorités usent de leur influence et fassent pression pour mettre des bâtons dans les roues d'une enquête de police, de la faire clore et de l'archiver comme cela vient d'être fait.

Quelle confiance après ça, accorder aux hommes de pouvoir ? car s'il y a magouilles dans cette affaire, cela laisse supposer qu'il doit y en avoir dans d'autres affaires ou dans d'autres domaines ?

Écrit par : michelle | 30/05/2009

Je pense qu'ils n'oseront pas condamner Amaral, ni l'emprisonner, car cela risquerait de soulever de telles protestations parmi le public de divers pays, qui comprendrait aussitôt parfaitement que ce n'est pas parce que ce qu'il dit n'est pas juste, mais bien au contraire pour l'empêcher de parler et de dire la vérité.... Cela éclabousserait complètement les autorités gouvernementales des deux pays !!! Cela grossirait encore un scandale que tout le monde soupçonne.

Écrit par : michelle | 30/05/2009

Bonjour à tous

Je suis contre la torture sauf en quelques exceptions.

Je ne sais pas si Amaral a omis ou pas de dénoncer les agresseurs de madame Cipriano mais je suis parfaitement convaincue qu'Amaral a été le bouc émissaire dans toute cette histoire afin de servir la cause Mc-Canine .

Soyez rassurés, mes convictions ne se basent pas seulement sur ce que je lis sur ce blog. À bon entendeur….


LE MP SE FOUT ROYALEMENT DE CE QUE MADAME LEONOR A PU SUBIR OU PAS. IL SE FOUT D'ELLE EXACTEMENT DE LA MÊME MANIÈRE QU'IL S'EST FOUTU LORSQU'IL N'A RIEN FAIT POUR SAUVER JOANA QUAND IL ÉTAIT ENCORE TEMPS.


Ceux qui charment les gens afin de se faire élire devraient être plus à la hauteur du mandat qu'on a leur confié au lieu de servir leurs causes et celles de leurs amis…. … La vérité c'est qu'au Portugal la justice dérive comme jamais et ceux qui la manipulent la remmène uniquement sur "le droit chemin" lorsqu'il est temps de servir et défendre les intérêts des riches ou "the beautiful people"…. Sans oublier tout le reste qui ne va plus, bien sûr.
C'est dommage de voir que toute une nation, un peuple et une culture soient le parc d'amusement d'autres nations…en fait, le Portugal a besoin de renouer les liens avec le 25 Avril de 1974 !!!!!!!!! Elle est où la splendeur de cette fierté nationale qui était vive comme le rouge des œillets qui ont symbolisé une révolution et qui a ouvert les portes de la liberté et de la justice?

Écrit par : Lena2 | 30/05/2009

Bonjour mon amie Lena2

J'adore toujours tes commentaires justes et intelligents, comme tu as raison ! Tout ce que tu dis je le ressens .

Tu manques ,gros bisous Léna

Écrit par : marie(f) | 31/05/2009

Je glisse une pensée :

Il se pourrait que des dossiers ainsi injustement clôturés il y en a des milliers et plus, par jour, et dans tous les pays,

MAIS ..... nous ne le savons pas !

Là nous sommes au courant du fait :

de l'ultra médiatisation des parents qui se retourne contre eux

ET

du fait que MM. Lévy et Amaral, et tous leurs autres alliés, dénoncent publiquement et ne lâchent pas le morceau,

car sans eux, qu'aurions nous su, à part tout ce "n'importe quoi" des "torchons" mal informés !

Même les parents, si il n'y avait pas eu toutes ces révélations qui les inquiètent, n'auraient pas fait leur Oprah Show et la vidéo Channel, qui sont en fait "réactionnelles" ...

Après la levée du statut d'arguido, le Clan, je pense, aurait voulu se faire oublier, et aurait réussi, sans ces Messieurs si tenaces !

Le long silence du blog de Gerry McCann est peut être une preuve de cette tentative ?

Et donc si il n'y avait pas ce "conflit" vérité/cachotteries, la presse serait profondément endormie depuis longtemps au sujet de Maddie.

Elle serait déjà aux oubliettes.

Et tous les braves gens comme nous qui avaient été sollicités et ont été sensibilisés par cette petite, qu'auraient ils pu faire devant des gouvernements et des PRESSES muettes ? Le paiement de "fortunes" aux McCann avait intimidé plus d'une !

Je pense ne serait ce que à quelques cas qui ont fait la une des journaux, puis plus rien, on n'a jamais su la suite, et on n'a rien pu faire pour la savoir !

Merci à tous qui maintenez vivant tout le bruit qu'il y autour de cette enfant, et par conséquent, en surface, sa disparition non solutionnée.

Hélas pour tous les autres cas qui n'ont pas pu être défendus de la sorte !

Prudence.

Bon dimanche.

Écrit par : Dannie | 31/05/2009

Bonjour à tous,

Heureuse ce matin de voir Amaral reprendre sa bonne mine et son naturel.Le visage qu'il nous a montré ces derniers temps commençait à m'inquiéter.
Merci à tous les internautes qui recherchent la vérité.
Certains aimeraient qu'on se taise...
Nous sommes des êtres libres de penser,de dire et de faire.
Heureusement qu'il en reste dans ce monde de "moutons de Panurge" !

Écrit par : nina | 31/05/2009

D'accord avec vous tous : il faut arriver à savoir ce qui se cache sous tous les mensonges et les protections.
Et bravo à toux ceux qui ne lâchent pas prise devant toutes les magouilles qui se trament.

C'est vrai que si ça se trouve il y d'autres cas semblables qui ont été archivés sans être résolus, dont nous ignorons tout faute d'en entendre parler ?

Ce n'est pas un jugement de valeur ou autre contre les parents, qui j'en suis certaine ont été dépassés et plus ou moins traumatisés par peut-être le décès de leur fille et par les évènements qui se sont enchainés et qui les ont dépassés ensuite....

Je ne souhaite en rien pour eux une quelconque condamnation, qui à mon sens ne servirait absolument à rien, et pénaliserait encore un peu plus les jumeaux.

Que les choses soient dites, que cette enquête soit poursuivie, et non classée sans suite, que l'on sache ce qui est arrivé à Maddie, et qu'ensuite leurs hautes protections s'arrangent pour qu'ils (les parents) ne soient pas inquiétés, et continuent leur vie comme ils peuvent, comme tout le monde qui eu des drames dans sa vie....

On ne veut point de mal aux parents.
Si c'est un accident, on peut même comprendre que cela aurait pu arriver à n'importe qui, qui dans le même cas ont bénéficié de moins de malchance... ou de plus de chance...


Ce qui est scandaleux, mais alors vraiment scandaleux, c'est de classer et d'archiver la disparition d'une petite fille, sans plus ni la rechercher ni la retrouver. Archiver la disparition d'un enfant : mais quelle honte d'entendre ça !!!!

Écrit par : michelle | 31/05/2009

Michelle,

je te copie un extrait de l'interview de M. AMARAL à Café Crimes Article du 07/05/2009

Je me permets de mettre en majuscules (1er § ) une portion qui m'a frappée ; comment la comprendre ?

Quant à la suite, il apparaît clairement que ce sont les parents - et les autorités des 2 pays -qui s'opposent à la réouverture du dossier.

M. Amaral ne peut mentir sur ce point (ni sur les autres, il ne se mettrait pas en danger pour du vent !)

""""""""""35.49 Gonçalo Amaral : L'enquête n'est pas close en fait. Elle est archivée en attente de meilleures preuves et c'est pour cela qu'ILS SONT ENCORE SUSPECTS, MIS EN EXAMEN. Parce que si l'affaire est close…

36.03 Jacques Pradel : Je vous interromps juste.

36.06 Gonçalo Amaral : Oui.

36.06 Jacques Pradel : Oui. Pardonnez-moi.

36.06 Gonçalo Amaral : Il faut, on peut rouvrir la procédure.

36.07 Jacques Pradel : Oui, justement. Mais c'est là-dessus que je voulais ajouter une question. C'est ce qu'on appelle en France - Georges Moréas, vous m'arrêtez si je me trompe - un fait nouveau qui peut relancer une affaire qui est dans la période de prescription, quoi.

36.21 Georges Moréas : C'est ça la différence. Chez nous l'enquête n'est pas archivée, disons.

36.23 Jacques Pradel : Archivée. Oui, voilà, c'est ça. Donc, un fait nouveau peut relancer l'enquête portugaise.

36.28 Gonçalo Amaral : Oui, tout à fait. Mais c'est le Ministère Public qui doit l'analyser.

36.34 Jacques Pradel : D'accord.

36.35 Gonçalo Amaral : Seul le Ministère Public peut le décider en analysant ces nouveaux faits, s'il le considère d'intérêt. Mais peut-être que le Procureur Général de la République doit changer pour cela.

36.47 Jacques Pradel : Bien, oui ça c'est la suite de ce que vous disiez toute à l'heure. Oui, Georges…

36.51 Georges Moréas : Oui, et si les parents demandent de relancer l'enquête ?

36.55 Gonçalo Amaral : Ca serait intéressant. Mais vous savez que les parents ne veulent pas d'enquête au Portugal et ne le veulent pas non plus en Angleterre parce que nous avons entendu, toute à l'heure, que la presse britannique est du côté des parents, donc les considère responsable de rien, mais la population anglaise, par-contre, ce n'est pas tout à fait la même chose. Il y a des gens qui essaient de trouver ce qui s'est passé avec cette petite fille. Ce n'est pas pour accuser les parents, mais ils veulent qu'une enquête soit ouverte en Angleterre parce que l'enfant est britannique et comme vous le savez, les autorités britanniques ont une compétence pour le faire. Mais les parents ne veulent pas d'enquête. Une enquête policière, ils n'en veulent pas.""""""""""""""


Ils préfèrent "Dupont et Dupond" pour se faire bien voir, mais ils vont se ridiculiser !

TROP C'EST TROP .....

Écrit par : Dannie | 31/05/2009

Bonjour, Duarte, bonjour tous et toutes.

Je me tais et j'attends. J'ai déjà mon opinion sur le cas il y a des mois et je trouve le plus souvent inutile de la répéter ou d'en discuter.

Mais ce n'est pas inutile de dire de temps que je ne quitte pas, que je ne décroche pas, que je n'oublie pas.

Il faut absolument que cette affaire se termine par la vérité. Une question de Justice. Si certains espèrent pouvoir envoyer le cas aux oubliettes... et bien, non...

On est toujours là, jusqu'à que la vérité sera connue.

Bon lundi et bonne semaine à tous et toutes.

Écrit par : Eme | 01/06/2009

Merci Dannie pour le rappel de l' interview par Jacques Pradel :

Je remarque :

" Gonçalo Amaral : L'enquête n'est pas close en fait. Elle est archivée en attente de meilleures preuves et c'est pour cela qu'ILS SONT ENCORE SUSPECTS, MIS EN EXAMEN....
.......Seul le Ministère Public peut le décider en analysant ces nouveaux faits, s'il le considère d'intérêt. Mais peut-être que le Procureur Général de la République doit changer pour cela..."

Question : Le procureur général de la République change tous les combien de temps ? Change-t-il d'ailleurs ? Ou fait-il carrière à ce poste ?

Ce que je comprends c'est que nouvelles preuves ou de nouveaux éléments ou non, le Procureur ne fera pas réouvrir l'enquête, et les parents non plus .... ! à cause des protections !....
Et qu'il y a vraiment peu de chance de retrouver le corps de Maddie, car depuis le temps, et compte tenu des risques, ils ont dû prendre toutes dispositions pour le faire disparaitre définitivement !...

Les seules indications qui restent et font penser que les parents sont au courant de ce qui s'est passé, c'est toutes les réponses évasives desdits parents aux différentes interviews et émissions,les pseudos enquêtes pas claires de leurs policiers privés...

On constate leur ridicule, on comprends très bien qu'ils cachent quelque chose soit, mais ça ne fournit pas des preuves !

Écrit par : michelle | 01/06/2009

Je vais faire comme Dannie dont je trouve l'idée géniale pour encourager l'Inspecteur Amaral : quand j'aurais des cadeaux à faire : ce sera son livre. En plus cela permet d'en parler et de faire connaître ce cas bien mystérieux et qui doit être élucidé !

En en discutant justement, une idée m'est venue : Maddie avait été au soleil toute la journée le 3 mai : d'après les dernières photos son petit visage était rouge, elle ne portait plus son chapeau de soleil.... se pourrait-il qu'elle ait attrapé une insolation dans la journée. Et qu'une prise de calpol peut-être un peu trop surdosée par dessus au moment du coucher, ait pu provoquer son décès ? Y a-t-il un docteur sur le blog qui puisse répondre à cette possibilité ?

Écrit par : michelle | 01/06/2009

Michelle écrit """"""Je ne souhaite en rien pour eux une quelconque condamnation, qui à mon sens ne servirait absolument à rien, et pénaliserait encore un peu plus les jumeaux.""""

Si les parents sont coupables, personne ne comprendrait qu'ils puissent bénéficier d'un traitement de faveur - mais comment faire pour en avoir la certitude tant que cette enquête est suspendue ? l'implication des parents paraît clairement démontrée par leur opposition farouche à cette réouverture, tant au Portugal qu'en Angleterre.

Écrit par : Annie 2 | 01/06/2009

Annie 2 : il est certain que si les parents étaient reconnus eux mêmes coupables, il n'y aurait pas lieu qu'ils aient un traitement de faveur.
Je me suis mal exprimée. Je voulais juste dire que malgré tout ce qui peut nous laisser supposer leur implication, j'espère encore que les parents ne soient pas les coupables, mais couvrent quelqu'un d'autre (et auquel cas ils ne seraient pas condamnés eux) , ce qui pourrait aussi expliquer leur opposition farouche à une réouverture d'enquête, selon qui (ou quoi), ils couvriraient de leur plein gré, ou mal gré ?

Écrit par : michelle | 01/06/2009

Bonsoir à tous,

Dieu bénisse les innocents et punisse les coupables.
Justice pour Maddie.

Écrit par : nina | 01/06/2009

Michelle,

Je crois comprendre que lorsque tu parles ainsi des parents, c'est peut être une façon d'appuyer que ce n'est pas pour les voir punis que tu restes sur cette affaire, mais pour Madeleine.

Je remets des pensées exprimées dans une situation similaire, et suite à quoi tu avais écrit que tu étais d'accord avec Eme, nina et moi :

""""""""""Michelle, quelques réflexions, très amicalement :
Je comprends ton désir de "miséricorde" que je partage.
Mais je rejoins Eme dans ce sens que, par cette méga médiatisation, les McCann (s'ils sont impliqués bien sûr) auront réussi à nous apitoyer, alors qu'à côté des millions de gens, ayant fait un million de fois moins, sont en train de purger des peines variables ... parce qu'ils n'ont pas eu les moyens d'émouvoir les masses.

Donc, sans le vouloir et sans s'en rendre compte, on utiliserait "deux poids - deux mesures", nous aussi.

Car dans ceux qui subissent des peines, avec ou sans sursis (cela appartient aux juges), beaucoup, aussi, ont agi pour la première fois, et étaient innocents et honnêtes la veille. Beaucoup ont des familles qui en subissent les conséquences, le déshonneur, le dénuement matériel, etc ...

Et si on se mettait à balayer les lois, soit pour personne, soit pour tous, et là, par équité, ce serait pour tous ... on imagine la porte ouverte à toutes sortes de transgressions ! Le monde, sans frein, deviendrait encore pire.

Et le prochain victime pourrait être nous-même ou un être cher !

Je fais une grande différence entre "excuser" : trouver des excuses à quelqu'un, et "pardonner": accorder le pardon à qui reconnaît sa faute, se repent amèrement mais accepte d'assumer les conséquences (un dédommagement des victimes quand c'est possible, ou purger une peine : T.I.G. ou autre).

Notre liberté s'arrête où commence celle des autres.
Ecrit par : Dannie | 13/04/2009"""""""""""""""

Amicalement. Bonne soirée à tous.

Écrit par : Dannie | 01/06/2009

Bonjour à tous,En effet la liberté poussée à son extrème conduit au désordre.On ne peut pas mettre sur un pied d'égalité le bourreau et la victime.
Dans cette affaire qui nous interresse je suis pour que la police et la justice puissent faire correctement leur travail, qu'elles puissent aller au bout de leurs recherches, conduire un procés si il doit y en avoir un et que les coupables soient punis.Qui que ce soit.Il ne doit pas y avoir dans le monde une justice à 2 vitesses.Il y a déjà trop de dérives.
Je ne dis pas que les MC sont coupables.Je trouve juste anormal qu'ils disent rechercher leur fille alors que manifestement ils ne font rien pour celà , n'emploient pas les bonnes personnes pour faire ce travail et ne souhaitent aller plus loin dans l'enquête qui avait déjà trouvé de bons indices.Bizarre !
Si la vérité éclate un jour et que les coupables sont trouvés ils doivent être punis.Qui que ce soit ils doivent être punis.
On ne peut pas effacer d'un revers de manche la vie d'un enfant et que tout soit etouffé.

Les hommes naissent libres et égaux en droits..."dit la Constitution des Droits de l'Homme"
J'ajoute libres et égaux en devoirs...

Écrit par : nina | 02/06/2009

Oui Dannie, c'est exactement cela que je voulais appuyer : ce qui me fait rester sur cette affaire c'est Maddie, et UNIQUEMENT Maddie.

Pour ce qui est des parents, je ne suis ni pour, ni contre eux, je n'ai pas de parti-pris ni de souhait particulier ; j'ignore tout de ce qu'ils ont pu faire ou pas, et je ne me sens pas concernée par eux. Je trouve que c'est bien triste, comme pour toute personne qui a un drame dans sa famille, mais je ne peux pas me faire de la bile pour tous les malheurs du monde.

Pour ce qui est de juger les parents s'il y a lieu, ce n'est plus mon affaire, mais celle de la justice, qui fera son travail, comme elle le fait pour les autres cas.

Je suis bien d'accord que la justice doit être appliquée de la même manière pour tout le monde, riche ou pauvre.
Je trouvais juste qu'avec toutes leurs protections, et s'ils étaient coupables de quelque chose, les parents pourraient passer au travers de la justice, comme certains autres passent au travers grâce à des protections, mais ce ne sera plus mon affaire...
Je voulais dire qu'à partir du moment où je saurais ce qui a pu arriver à Maddie, c'est-à-dire si on peut encore la sauver de quelque chose, (ce qui n'est pas certain) ; à partir du moment où je saurais ce qui s'est passé, si l'on ne peut plus rien faire pour elle, je me désintéresserai complètement de la suite. Que ce soient les parents s'ils sont coupables qui soient inquiétés ou d'autres si c'est d'autres qui sont responsables, cela ne m'intéressera plus...

Je ne suis pas une passionnée des jugements et de leurs suite. Je suis une passionnée des causes à défendre, si je peux éventuellement être d'une quelconque utilité, même toute petite, ne serais ce que par un petit encouragement à un inspecteur qui lui a du métier pour chercher, ou à un journaliste ou toute personne qui travaille pour trouver .

Ce que je ne supporte pas c'est qu'une enfant ait disparue et que cette enfant ne soit pas recherchée intensément jusqu'à ce qu'on la retrouve, soit vivante, soit malheureusement décédée, et auquel cas de quelle manière ? C'est ça qui motive mon intérêt et que je ne laisse pas tomber.

Écrit par : michelle | 02/06/2009

Il me semble que tous ici nous suivons les articles de Duarte sur ce blog pour découvrir la vérité et savoir ce qu'il est advenu de Maddie - la question de savoir si les parents sont ou non coupables paraît primordiale - s'ils sont innocents, on ne peux comprendre qu'ils s'opposent à tout ce qui pourrait permettre de découvrir ce qui s'est passé le 3 mai 2007
- qu'ils refusent leur collaboration à la recherche de la vérité
- qu'ils embauchent une équipe de détectives avec pour seul objectif brouiller les cartes,

on ne peut en déduire que leur implication dans cette disparition

j'ai beau tourner cette affaire dans tous les sens jusqu'au point d'en être lassée, j'en arrive toujours à la même conclusion : LES PARENTS SAVENT CE QUE MADDIE EST DEVENUE,
- leur refus de collaborer,
- leur souci du cinéma spectaculaire ridicule et inutile semble uniquement destiné à gagner encore du temps afin d'éviter d'affronter la vérité -
s'agissait-il d'un malheureux accident ? d'un acte délibéré ? s'efforcent-ils de dissimuler la responsabilité d'un tiers, des tiers ? quels tiers : les jumeaux ? un haut personnage du monde politique, des affaires ? ce serait alors pour cette raison que l'établishement se serait tout de suite porté à leur secours ... etc - etc ...
tant de thèses ont été imaginées depuis ces deux ans, nous les avons toutes en mémoire et il est inutile de les énumérer encore et encore.
Il leur serait aisé de manifester leur bonne volonté en demandant la réouverture du dossier et la poursuite de l'enquête, même si énormément de temps a été perdu - peut-être s'y résoudront-ils devant la détermination de G.Amaral et devant la suspicion que leur attitude a fait naître.

Écrit par : Annie 2 | 03/06/2009

Annie 2 : je crains que les parents ne demandent jamais la réouverture de l'enquête....
Ils doivent savoir en effet ce qui s'est passé, et couvrir quelqu'un ? ou eux -mêmes ? ou quelque chose ?

Après tout le cirque qui a été fait, tout ce qui a été dit, je les vois mal faire marche arrière à présent, pas plus que les autorités protectrices d'ailleurs... Ça aurait l'air de quoi maintenant ? ils auront plutôt tendance à préserver leur électorat ?...

Écrit par : michelle | 03/06/2009

On ne peut alors qu'espérer Michelle que les polices des deux pays, parvenant aux mêmes conclusions, reprennent le dossier Maddie - il y a malheureusement trop d'affaires de meurtres, d'enlèvements d'enfants qui n'ont jamais été résolus, nous ne pouvons que le regretter et compatir à la peine des familles - mais dans le cas de Maddie, il y a eu une telle sollicitation des internautes, des médias, des politiques, etc .... , tout à fait hors normes - il y a eu tant de "preuves" relevées par les chiens enquêteurs, tant de contre vérités, tant de camouflage, de dissimulation que la disparition de cette petite fille ne peut pas rester sans explication.

Écrit par : Annie 2 | 03/06/2009

EXACTEMENT, Annie 2 !

Hélas ... l'explication ne viendra pas des parents, tout au moins pas "spontanément" !

Et les polices qui ont tout compris ont été muselées par les autorités respectives.

C'est peut être pour cela que "nos" blogueuses portugaises pensent que de nouvelles élections pourraient amener une toute autre décision à l'égard de l'archivage du dossier Maddie, non résolu et titré Homicide ! ? Et donneraient ainsi une issue à cette impasse.

A bientôt, j'espère !

Dannie ;)

(Si B.S. permet,
c'est PEUT ETRE pour cela que M. AMARAL a voulu faire de la politique et a, à nouveau, été écarté !!
Dans ce cas, ça serait une pièce du puzzle qui s'emboiterait bien avec les autres !)

Écrit par : Dannie | 03/06/2009

Bonjour à tous,

Y a t'il beaucoup de parents d'enfants disparus qui sachant que dans l'appartement où a vécu son enfant et dans une voiture louée 3 semaines après sa disparition on a trouvé des indices de son ADN et des indices de preuves de décés ne font rien pour en savoir plus sur ce qui a pu lui arriver ??????

Écrit par : nina | 04/06/2009

"""""C'est peut être pour cela que "nos" blogueuses portugaises pensent que de nouvelles élections pourraient amener une toute autre décision à l'égard de l'archivage du dossier Maddie, non résolu et titré Homicide ! ? Et donneraient ainsi une issue à cette impasse.""""
Je ne sais pas Dannie si de nouvelles élections changeront grand chose à la donne - le comportement des politiques est souvent fort décevant et si un dossier explosif leur est transmis par les équipes précédentes, il n'est pas automatique que la nouvelle équipe n'ait pas les mêmes difficultés pour faire aboutir la vérité -
une des autres possibilités, à mes yeux, d'accéder à nouveau à l'enquête tient peut-être à la solidarité des amis qui ne peut, à la longue, que se fissurer - la pression qui est exercée sur eux depuis la disparition de Maddie, ne pourra que se relacher - l'argent du fond sert peut-être aussi à acheter certains silences, mais avec le temps ....

Écrit par : Annie 2 | 04/06/2009

Les commentaires sont fermés.