Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/06/2009

Maddie blues

Le policier portugais, qui suspectait les parents, s’est vu retirer l’enquête sur la disparition de la fillette anglaise. Une sanction qu’il peine à digérer.

Imagem1GA.pngUn "portrait" de Gonçalo Amaral par Marie Piquemal avec photo d’Édouard Caupeil – publié aujourd’hui par "Libération"

 

Jamais une affaire n’a troublé son sommeil. Pas même la mystérieuse disparition de la petite Maddie, introuvable depuis deux ans. A l’époque, il était inspecteur de police à Portimao, dans le sud du Portugal. A quelques kilomètres de la station balnéaire de Praia da Luz, où la famille McCann passait ses vacances. Quand la fillette de 3 ans s’est volatilisée la nuit du 3 mai 2007, Gonçalo Amaral s’est retrouvé en première ligne. Responsable des opérations de recherche. Et propulsé sur les couvertures des magazines, à côté du joli minois de l’enfant disparue. L’image de la petite fille blonde et de sa peluche rose a fait le tour du monde. La médiatisation d’une ampleur inédite a été savamment orchestrée par les parents, Gerry et Kate McCann, et leur attaché de presse, embauché dès les premières heures. Dans ce tourbillon d’émotions et d’images, le commissaire Amaral est vite apparu comme un personnage clef de la dramaturgie. Une figure controversée. Dès le début, les tabloïds britanniques ont glosé sur son physique bedonnant, ses clinquantes lunettes Prada, son penchant pour l’alcool et la sieste. Quand le flic s’est mis à suspecter les parents de "simulation d’enlèvement" et de "dissimulation de cadavre", la presse s’est déchaînée. On le rencontre deux ans plus tard. Dans un hôtel parisien, rue du Faubourg Saint-Honoré. Il a changé. Moins de ventre et de cheveux. Il a aussi rasé sa moustache, digne du gendarme de Saint-Tropez. Engoncé dans son costume cravate, regard hagard derrière des sourcils épais, il semble éteint. Embrumé par les deux à quatre paquets de Marlboro qu’il consume chaque jour. "L’affaire Maddie l’a transformé, il est devenu triste", assure sa femme Sofia, qui ne le quitte pas d’une semelle. Du dynamisme pour deux. Amaral est à Paris pour la sortie en France de son livre, vendu à 180000 exemplaires au Portugal. Depuis l’affaire Maddie, il a quitté la police. Le 2 octobre 2007, après cinq mois sans nouvelles de la petite Anglaise, il est écarté de l’enquête par son supérieur. Vexé, il prend sa retraite anticipée, à 48 ans. "On ne m’a pas retiré l’affaire pour incompétence mais pour un instant de laisser-aller", insiste-t-il. C’est-à-dire pour avoir critiqué les policiers britanniques, les accusant d’être manipulés par le clan McCann. La police portugaise a d’emblée irrité la famille McCann. Manque de professionnalisme, diront les uns, avec l’arrogance anglo-saxonne. Méthodes de travail différentes, se défendront les autres. Entre les deux parties, le fossé se creuse, l’incompréhension et la rancoeur prenant le pas sur l’échange. Le culte du secret entourant l’enquête portugaise se heurte à la surmédiatisation orchestrée par les Anglais. Le commissaire Amaral n’en démord pas : "Pourquoi prendre le risque de publier la photo de cette enfant dès les premières heures, dans le monde entier ? C’est bon pour paniquer l’éventuel kidnappeur qui peut tuer l’enfant. Il faut travailler en silence. Au moins dans un premier temps." L’incompréhension mue ensuite en guerre des tranchées quand, l’été suivant la disparition, les enquêteurs portugais émettent l’hypothèse d’une simulation. Et si les parents étaient coupables ? Suspecter officiellement les McCann, en les plaçant sous le statut particulier d’arguidos ("suspects officiels") : passionnée, l’opinion publique britannique n’accepte pas. Elle crie au scandale. C’en est trop, le commissaire Amaral saute. Aujourd’hui, il s’explique. Voici sa thèse, brute de décoffrage : les parents sont responsables du décès de leur fille. Accident domestique, mauvais traitements ou meurtre. Qu’importe . "L’hypothèse politiquement correcte de l’enlèvement ne tient pas, assure-t-il. L’enfant est morte." Il articule sa démonstration autour de deux points phares. D’abord, il y a ces traces de sang repérées par les chiens renifleurs dans la chambre d’hôtel et dans la voiture louée par les McCann plus de vingt jours après la disparition de l’enfant. "Les analyses montrent que le sang correspond en partie au profil ADN de Madeleine McCann". Ensuite, il y a les statistiques. "Les crimes d’enfants, y compris sexuels, sont commis par les parents dans 84 % des cas." Pour lui, pas l’ombre d’un doute. Nous, on referme le bouquin comme on l’ouvre, sans aucune certitude. Pourquoi cet homme a t-il écrit ce livre ? Conviction ou obsession ? Pugnacité ou acharnement ? Gagner du fric, en jouant le sensationnel ? Il balaie les critiques d’un revers de la main. "C’est une question de valeurs, de justice et de vérité." Aujourd’hui, l’ex-flic souhaite la réouverture de l’enquête pour "retrouver le corps de Maddie". Et réhabiliter l’image de la police portugaise. La sienne aussi. L’ex-inspecteur est inculpé pour faux témoignage dans une autre affaire portant sur une enfant disparue, dont le corps n’a jamais été retrouvé. Leonor Cipriano, la mère de Joana (8 ans), condamnée à seize ans de prison, affirme avoir avoué le meurtre de sa fille après avoir été battue par les policiers chapeautés par Amaral, qu’il aurait ensuite couverts. Sans sourciller, il voit là une nouvelle tentative de déstabilisation. Gonçalo Amaral fait partie de ces gens d’une intelligence glaçante, qui surprend, intimide et déconcerte. Pas de place, même infime, pour la compassion, l’émotion ou toute forme d’affect. Pour lui, les parents de Maddie (et leurs amis) sont coupables d’avoir laissé leurs enfants seuls sans surveillance dans leur chambre pendant qu’ils dînaient au restaurant de l’hôtel. Sans pitié, il lâche : "Ils devraient être punis pour ça. Le devoir des parents est de surveiller leurs enfants. Pensez-vous qu’une gamine de 3 ans soit en sécurité, seule dans une chambre ? Il peut lui arriver n'importe quoi : un accident électrique ou je ne sais quoi, sans même parler d’enlèvement." Gonçalo Amaral a, lui, trois filles au compteur, de deux mariages. "C’est un papa très relax. Avec lui, les enfants ont tous les droits", affirme sa femme Sofia. Dans son livre, Amaral évoque sa plus jeune fille Inès, du même âge que Maddie. "La même en brune." Pas un mot en revanche de son enfance au nord de Lisbonne, avec ses cinq frères et soeurs, sa mère au foyer et son père ouvrier. Il ne raconte pas non plus comment il est entré dans la fonction publique comme simple agent, à 14 ans, "parce qu’à l’époque, c’était possible". Parcours parsemé de cours du soir, pour gravir les échelons jusqu’à ce poste de coordinateur du département d’investigations criminelles de la police judiciaire de Portimao. Hormis l’affaire Maddie, il a traité des affaires délicates, notamment liées à des trafics de drogue. "Ce travail, c’était sa vie. Arrêter a été une profonde déchirure", dit sa femme. Il a bien essayé de rebondir en politique. Il voulait se présenter aux élections municipales d’octobre 2009 à Olhao, pour le Parti social-démocrate (formation de centre-droit). La présidente du parti a refusé "par crainte d’un mélange des genres politique-justice". Alors, il a entrepris un autre livre, sur d’autres affaires de police. La page reste à tourner.

Commentaires

Les policiers pour bien faire leur travail doivent s'appuyer sur des faits, et ceci sans état d'âme, et sans sentimentalisme. Sinon tous les gangsters ou assassins, qui auraient un petit air sympa, pourraient poursuivre tranquillement leur chemin sans être inquiétés.

Écrit par : michelle | 01/06/2009

excellent article et résumé d'une histoire qui a bouleversé le monde. Dommage que ceux qui veulent la vrai vérité (et pas celle qui plaise) sont moins nombreux mais j'espère qu'ils auront la force et le courage de continuer a la recherche de la justice pour Maddie. C'est frustrant de savoir que tous ceux qui ne sont pas d'accord avec le clan mccann deviennent d'une façon ou d'une autre des victimes.
De toute façon Amaral a toutes les raisons d' être triste mais il est devenu a mes yeux et a d' autres un héro pour avoir dit ce que tout le monde pensait a un moment ou autre et d'avoir continuer sur sa conviction et cela au dépend de sa vie privée e t professionnelle.
Sr Amaral, aconteça o que acontecer com este caso, eu so posso ter orgulho em si como policia e como pessoa. Tenho é vergonha do nosso governo mas o facto de existir pessoas como o senhor faz com que haja esperança. Um bem haja para si e sua familia.
Merci Duarte de partager avec nous tes articles ceci depuis plus de 2 ans sans cesse jusqu' a ce que justice soit faite.

Écrit par : longrina | 01/06/2009

Juste souligner que M. Amaral est un homme de compassion, d'émotions et d'affect.

Mais je rejoins Michelle,

il y a des professions où il faut savoir faire la part des choses, ne pas laisser ces émotions etc ... parasiter le raisonnement, la recherche des faits, etc ...

Je pense à des professions comme les inspecteurs de police, criminologistes, juges, les pompiers, services funéraires, etc etc qui sont chargés de choses horribles à voir et à faire, alors que ce sont justement des gens de coeur !

Ils n'ont de "glacial" que le nécessaire pour faire des boulots dont on est bien contents de profiter, bien contents de trouver leurs capacités quand on en a besoin ! Que ferions nous sans eux ?

Beaucoup d'entre nous ne pourraient pas exercer ces métiers là, même avec toute l'intelligence et les diplômes du monde.

Si on se disait tous "c'est trop monstrueux pour être possible" ....

alors, je dis MERCI à tous ces corps de métier qui acceptent ces missions "impossibles" !

Bonne soirée à tous, bonsoir Longrina !

Écrit par : Dannie | 01/06/2009

UNE GRANDE NOUVELLE SUR Correio da manhã:


http://www.correiodamanha.pt/noticia.aspx?channelid=00000021-0000-0000-0000-000000000021&contentid=1E80C82A-418E-4E57-8C5A-8263B1CD34E0


"O ex-inspector da PJ vai apresentar uma queixa no DIAP contra o casal McCann, por difamação, e vai requerer a audição de novas testemunhas, tentando reabrir o processo."


Amaral vá porter pleinte contra les Mccanns pour difamation et demander une audition avec de nouveaux temoins! pour essayer de réouvrir le procès judicière!!!


Plus de nouvelles demain matin (02/06/09)



Ah ce Mr Amaral!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Tânia | 02/06/2009

"Gonçalo Amaral fait partie de ces gens d’une intelligence glaçante, qui surprend, intimide et déconcerte. Pas de place, même infime, pour la compassion, l’émotion ou toute forme d’affect"

Je crois que Amaral comme tout bon policier fait la part des choses .d'un côté il y a l'homme plein de compassion et d'affection pour sa femme et ses enfants, amis etc...
De l'autre il y a le policier laissant ses affects de côté.Et c'est bien normal.Comment un policier qui se noierait dans le mélodrame pourrait il mener cette affaire ?
D'ailleurs c'est bien sur ces sentiments là que jouent les MC depuis le début.Et la PJ portugaise s'est un peu laisser aller au début.Ils auraient du dés le début imaginer que les parents "pouvaient" être pour quelque chose dans cette affaire.Et garder la tête froide.
Tout le cirque médiatique,lâcher de ballons,messes du dimanche, visite chez le Pape ont été des dérivatifs fabriqués pour sensibiliser la police, les Portugais et les médias.Le Oprah Show est un exemple parmi d'autres et pas des moindres...

La remarque faite par cette journaliste est à prendre avec beaucoup de discernement: LIBERATION, journal on ne peut plus engagé ...

Écrit par : nina | 02/06/2009

Bravo, je le soutiens dans cette démarche !
Il a raison d'ouvrir le feu car les MC ont menacé de le poursuivre mais ils ne feront rien, trop contents qu'on puisse les oublier.

Écrit par : nina | 02/06/2009

"""""""""On ne m’a pas retiré l’affaire pour incompétence mais pour un instant de laisser-aller", insiste-t-il. C’est-à-dire pour avoir critiqué les policiers britanniques, les accusant d’être manipulés par le clan McCann."""""""

On sait aujourd'hui que "le laisser aller" c'était un prétexte!

En fait c'est pour avoir mis le doigt sur LA vérité ...

Pensée à Maddie.

Écrit par : Dannie | 02/06/2009

Nous avons un devoir de justice pour Maddie, donc connaître la Vérité par tous les moyens légaux.

C'est vrai, c'est choquant, violent, on cherche .... mais on abandonne pas !

Écrit par : Cassandre | 02/06/2009

Bonsoir,

M. Lévy,

En cliquant sur le lien ci-dessus, de Tânia (merci Tânia), j'ai eu un sursaut, car un des commentateurs a signé sous le nom de Rui Pedro (02/06 à 13h16).

C'est peut être un nom et un prénom courants, mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser à l'enfant disparu il y a 11 ans, mentionné sur Kidnapping.be. Il aurait 22 ans aujourd'hui.

Quelles nouvelles ??

Pensée aussi à tous ces jeunes "volatilisés" et à leur famille en perpétuel cauchemar ...

Écrit par : Dannie | 02/06/2009

Dannie : le rappel de Rui Pedro...
Cela laisse songeur... finalement il y a pas mal de cas de disparitions d'enfants qui n'ont jamais été retrouvés ! Quelle tragédie pour eux-mêmes et pour leur famille !

Finalement il semble assez facile de faire disparaître quelqu'un?
C'est effrayant !

Raison de plus de savoir ce qui s'est passé pour Maddie, afin que tous les kidnappeurs potentiels sachent bien que dorénavant ce ne sera plus aussi facile ! Que des recherches continueront et continueront encore et encore...
Que les dossiers ne seront plus archivés ou classés tant que les enfants ne seront pas retrouvés....

Écrit par : michelle | 03/06/2009

Bonjour à tous et toutes,
(coucou ma Chère Dannie)

Bien que je ne parviens toujours pas à me positionner radicalement quand à l'innocence ou à la culpabilité des McCann, je doute que Goncalo Amaral puisse être totalement neutre dans cette affaire, son émotionnel et son affect s'expriment au détriment d'un regard objectif, ce qui logiquement devrait être l'inverse lorsqu'on est investi de la mission d'inspecteur de Police.

Mais au fond ce qui est le plus à déplorer c'est cette guerre de clans à laquelle nous assistons depuis des mois et pour laquelle nous sommes pris à partie (malgré nous) par les deux clans opposés, alimentant les rumeurs pour parer au coup de l'adversaire et ayant fait largement obstruction aux investigations de toutes parts.

Conclusion : Nous (au sens large du terme) nous sommes tous laissés embarqués insidieusement dans un mécanisme qui nous éloigne de l'essentiel. Notre Intérêt pour Maddie a été remplacé par la motivation de voir le clan que nous soutenons (à l'instar des supporters soutenant son partie politique ou son équipe sportive favorite) avoir le dernier mot sans soucis d'objectivité au regard des Faits, preuves et éléments concrets entourant cette affaire.

Gardons à l'esprit que toutes les informations recueilli au travers des médias, déclarations, livres, vidéo qu'ils proviennent du clan McCann ou du clan Amaral ne sont que le reflet d'une perception et d'une interprétation personnelle. Personne ne sait de manière formelle ce qui s'est réellement passé cette nuit là. Gardons à l'esprit que la solution pourrait bien être aux antipodes de toutes les hypothèses évoquées jusqu'ici aussi bien par les "pro" que les "anti".

Raison pour laquelle je terminerai par la célèbre formule "Wait And See" ! ;-)

Écrit par : NATFAL | 04/06/2009

Mais quand ce sont les propres parents qui ne demandent pas la réouverture du dossier çà laisse imaginer le pire...

Écrit par : nina | 04/06/2009

""""Gardons à l'esprit que toutes les informations recueillies au travers des médias, déclarations, livres, vidéo qu'elles proviennent du clan McCann ou du clan Amaral ne sont que le reflet d'une perception et d'une interprétation personnelle. Personne ne sait de manière formelle ce qui s'est réellement passé cette nuit là. Gardons à l'esprit que la solution pourrait bien être aux antipodes de toutes les hypothèses évoquées jusqu'ici aussi bien par les "pro" que les "anti".""""
Nous pouvons tous imaginer Naftal, sans nous trouver automatiquement dans un clan de supporters pro ou anti, le rébus que représente la disparition inexpliquée de Maddie - les faits qui nous sont fidèlement rapportés par Duarte et son équipe influencent notre jugement et ce n'est pas ailleurs, dans la presse écrite par exemple, que nous pouvons trouver l'équivalent en contradictions des faits qu'il nous présente.
Vous avez vous-même souvent longuement développé un raisonnement reprenant les faits et les infos et vous y pointiez, comme nous pouvons le faire, les points litigieux, douteux de ce dossier. Tous, nous souhaiterions que les parents soient innocents - que les thèses exprimées par G. Amaral soient erronées - cependant malgré notre à priori de sympathie pour les parents, nous ne pouvons pas ne pas avoir remarqué leur comportement pour le moins inadéquat dans cette triste affaire.

Écrit par : Annie 2 | 04/06/2009

Bonjour Annie 2,

Effectivement j'ai pointé chacune des parties obscures, des faits litigieux, des comportements douteux entourant cette affaire, mais au travers de quoi ?

au travers d'une presse et de médias "engagés". Entendons nous sur le terme "engagé", qu'il s'agisse des britanniques ou des portugais je fais essentiellement référence aux intérêts qui les motivent (argent, notoriété, ventes, scoop etc..) laissant supposé que toutes les l'info que nous "ingurgitons" depuis le début de cette affaire, aucune n'est absolument objective et suscite directement ou indirectement, consciemment ou non, des réactions et des pensées arbitraires, et par voie de conséquences l'opinion publique et la vision de chacun est faussée, déformée, influencée, mais certainement pas objective.

Admettons l'exemple suivant :

Si tous les médias réunis s'entendaient pour caricaturer et se braquer sur l'image de Goncalo Amaral en dévalorisant son apparences physiques, ses faits, ses gestes, ses dires, ses intentions par des articles négatifs il y aurait de grandes chances pour que l'ensemble de l'opinion publique adhère à cette idée que l'ex inspecteur est une personne nuisible et incompétente à l'enquête. Il en va de même pour l'image des McCann, si tous les médias s'entendent pour mettre en avant plan la personnalité vénales, souriantes, calculatrice ect .. sans conteste l'image au sens "audiovisuelle" aura indubitablement un impact sur l'opinion générale.

ces manœuvres médiatiques parfaitement maitrisées sont bien connue et régulièrement utilisées au sein d'Affaires politiques, économiques, militaires, juridiques dans l'unique but d'influencer la population dans le sens souhaité.

Conclusion : que nous soyons pro, anti, neutres ou tout autre, nous n'avons aucun moyen de connaitre la Réalité des Faits hormis le fait d'être mis en face d'une réalité déformée par tout un tas de facteurs et perceptions qui ne nous appartiennent pas (affectifs, émotionnels, appâts du gain, intérêts personnels) que ce soit coté McCann ou coté Amaral.

Souvenons nous l'époque où Murat était pointé, la presse et les médias avaient parfaitement réussi à nous laisse croire qu'il serait le coupable idéal, puis revirement de situation, les médias ont ensuite fait de lui la victime idéale et l'opinion publique avait suivie ... un exemple parmi d'autres qui démontre clairement la force d'impact que les médias et l'audiovisuel peuvent exercer sur l'opinion générale.

Lorsque je re-considère point par point les faits énoncés par les médias, et que je me place du coté de l'une ou l'autre des l'hypothèses évoquées : innocence ou culpabilité McCann, kidnapping ou homicide involontaire, je constate que dans tous les cas de figure persistent encore des incohérences et des illogismes qui m'empêchent encore à ce jour de pouvoir me positionner fermement. Raison pour laquelle je me contente d'observer tous les aspects qu'ils soient clairs ou obscures des deux clans en évitant surtout de tomber dans un schéma de pensée qui ne ferait que conditionner à observer uniquement les aspects négatifs du clan A et uniquement les aspect positifs du clan B, ce serait me fourvoyer au profit des médias mais aussi au profit de cette guerre de clan.

Belle journée à tous,
Pensées Pour Maddie et pour tous les enfants du monde.

Écrit par : NATFAL | 04/06/2009

Merci, et merci Natfal,

Tout n'est pas faux dans ce que tu démontres.

LOL LOL LOL

Écrit par : Dannie | 04/06/2009

2 choses sont certaines et réelles :

1.
Madeleine McCann est invisible.

2.
M. AMARAL,

MEME SI C'ETAIT le pire homme de la planète (le plus vilain, le plus cupide, le plus tortueux, n'ayant aucun honneur perso à défendre, le plus mauvais policier, le plus insensible, etc etc),

IL VEUT QU'ON LA RETROUVE.


LES PARENTS,

MEME SI ILS ETAIENT les meilleurs parents du monde (Responsables, attentionnés, câlins, Innocents, endoloris, ne souriant jamais, mal habillés, mal coiffés, sans bijoux, pauvres, généreux, les plus mal défendus, etc etc ),

force est de constater, et sans porter de jugement sur leur mobile inconnu,

ILS S'OPPOSENT A LA RECHERCHE ET A LA "RETROUVAILLE" DE LEUR ENFANT.


Je vois donc pour l'instant au moins 2 victimes :

1. Le bébé dont la vie a basculé, vivante ou morte.

2. Son "chercheur" qui ne se laisse pas museler même au prix de grands risques.


[ La liste n'est pas limitée :

Les fillettes ressemblant à Maddie,
les malheureux, soit "trop bruns" soit ayant un visage ingrat,
les généreux, dont les dons ont payé Metodo 3, ou ont organisé des lâchers de ballons,

etc etc ... ]

Écrit par : Dannie | 04/06/2009

Mais

il est vrai que la découverte d'un seul élément manquant peut nous éclairer et éclairer le dossier (si il "s" ouvre), si ce n'est pas sur nos CERTITUDES, peut être sur les motifs et mobiles qui nous échappent

Mais

étant donné que c'est quand même M. AMARAL, et aucun d'entre nous, tout autour, qui a mené l'enquête, cette découverte, il l'a peut être déjà faite !

Mais

position inconfortable, M. AMARAL a le "self contrôle" et la "noblesse" de ne pas tout dire pour ne rien compromettre. Même "écarté", il reste fidèle à ses principes professionnels.

Je crois que l'on ne doit pas oublier que M. Amaral n'est pas un blogueur qui pianote ses états d'âme,

cette enquête lui avait été confiée dans le cadre de SON TRAVAIL, puis retirée ! (Nous, combien de pages connaissons nous sur les 30 000 ?)

Quelle serait notre réaction si on nous bafouait ainsi dans le cadre de notre travail bien fait ?

Et si l'enjeu était un bébé et qu'on soit le seul à pouvoir faire quelque chose pour elle ? Est ce que l'on aurait ce même courage ?


SANS PERDRE DE VUE LE CENTRE DE L'AFFAIRE :
AMARAL NE VEUT PAS QUE L'ON ARCHIVE MADELEINE
IL EST LE SEUL A AVOIR UN POUVOIR POUR LE FAIRE ENTENDRE
ET IL L'UTILISE
POUR MADELEINE, C'EST CA QUI COMPTE, NON ?

P.S.

NATFAL

Ce que j'apprécie chez toi, c'est que tu souhaites toujours être en cohérence avec la petite voix de ta conscience, et que tu nous le fais partager sans t'occuper du "qu'en dira t on ?" ...
GENIAL !!! LOL LOL LOL

Écrit par : Dannie | 05/06/2009

Dannie a écrit :

Ce que j'apprécie chez toi, c'est que tu souhaites toujours être en cohérence avec la petite voix de ta conscience, et que tu nous le fais partager sans t'occuper du "qu'en dira t on ?" ...
GENIAL !!! LOL LOL LOL

Merci Dannie tu as parfaitement saisi ma démarche qui ne vise personne en particulier ni ici ni ailleurs mais qui s'efforce de faire un bilan d'une situation difficile à cerner le tout en cohérence avec ma conscience effectivement de manière à rester le plus possible en accord avec mon être intérieur.

Sincèrement je reconnais et j'apprécie chaque fois un peu plus ta perspicacité.

Bises Dannie.

Écrit par : NATFAL | 05/06/2009

NATFAL,

Quand je parle de "qu'en dira t on", bien évidemment,
je ne pense pas aux remarques réfléchies et respectueuses du blog ici présent, dont, par ex., le rappel pertinent de Annie 2 (que je suis contente de lire à nouveau !) sur des faits auxquels nous pensons tous, et que tu ne nies pas.

ICI on dialogue, on pose nos étonnements, nos désaccords, on s'explique en adultes ;-))

Non, je pensais à des propos mesquins et ironiques, lus AILLEURS avec retard, sur tes différents angles de vision, et que tu as très bien fait de ne "pas calculer", car ne pèsent pas lourd.

Écrit par : Dannie | 05/06/2009

Bonjour à tous,

Que se passe t'il NAFTAL ???? As tu reçu des menaces pour qu'un tel revirement se produise ?
quid des illuminatis et autres êtres puissants ????
Sont ils venus poser une bombe sous ta voiture ?

Lol, lol, lol ...

Écrit par : nina | 05/06/2009

lol nina quel humour de beau matin ;-)

Non nina rassure toi je n'ai pas reçu un coup sur la tête, ni l'ombre d'une bombe sous le capot ! LOL

Bref plus sérieusement, aucun revirement de situation crois le bien, il faut comprendre cela comme une progression intérieure qui tend à se libérer des états émotionnels conditionnés et des projections faites sur un ou des évènements extérieures, ça n'est que le résultat de tout un long travail sur soi mais certainement pas lié à une influence quelconque illuminati ou autre lol bien au contraire plus que jamais je me sens en accord avec ma véritable nature et donc avec mes pensées les plus profondes, ce que certains appelleraient "harmonie" ou encore "paix intérieure" lesquelles permettent d'avoir un regard observateur sans s'impliquer émotionnellement dans le jugement, la peur, la colère, la révolte ou la haine ... mais en toute sérénité...

Cependant nina, je comprends tout à fait ta réaction....

Belle Journée à Toi.

Écrit par : NATFAL | 05/06/2009

Bonjour matinal à tous et toutes,

Hello Dannie,

Dannie a écrit : "Non, je pensais à des propos mesquins et ironiques, lus AILLEURS avec retard, sur tes différents angles de vision, et que tu as très bien fait de ne "pas calculer", car ne pèsent pas lourd."

Justement tu touches du doigts un aspect particulièrement important ...
Une avons tous une manière d'aborder les situations selon notre angle de vue et en fonction de notre histoire personnelle laquelle fait écho ou pas avec les histoires d'autrui (drame, épreuve, coup dur, etc ...) en se détachant de ses propres conditionnements émotionnels et de ses schémas de pensées compulsifs, bien des réactions mesquines et insultantes n'ont plus d'emprise sur notre état émotionnel et ne peuvent nous atteindre. Très certainement parce qu'à force d'un véritable travail sur soi toutes ses situations extérieures ne font plus écho avec nos propres blessures mais aussi et surtout parce la réaction négative fait place au sentiment de compassion lequel permet d'aborder allégations et agressivité sous un angle nouveau et de comprendre que derrière ces comportement se cache bien souvent une forme de souffrance. Alors il devient forcément plus facile de ne plus leur accorder d'importance ainsi instinctivement tel un réflexe naturel nous n'entrons plus dans état émotionnel réactif.

D'ailleurs à ce propos, je ne comprends tjrs pas pourquoi les McCann accordent autant d'importance aux accusations d'Amaral, Maddie devrait être le seul point de mire de toutes leurs actions. Chacun ses pensées, il est inconcevable d'attaquer tout ceux qui ont des pensées divergentes et quand même bien même s'il s'agit de propos diffamatoires, les McCann auraient du finir par comprendre que dans toutes affaires médiatisées, il est impossible de faire l'unanimité, l'opinion publique est libre de ses propos et de ses intimes convictions. Le couple a mieux à faire que de s'y attarder, quel intérêt ont-ils à combattre tous les propos (selon eux) diffamatoires, ne serait-il pas plus juste de concentrer toute son énergie, sa foi, son espoir et sa force dans le seul vrai combat celui de RETROUVER MADDIE ?!

Écrit par : NATFAL | 05/06/2009

Rebonjour NAFTAL,
C 'est bien que tu prennes ce message avec le recul nécessaire.
Gros travail sur toi même que je fais aussi...
Je garde aussi la tête froide au sujet de cette affaire.Je suis consciente des grandes dérives de la société et des Hommes.Possible que cette affaire n'aboutisse jamais.
On peut aussi imaginer que les décideurs qui ont classé ce dossier se disent: Voilà nous savons que les MC sont impliqués.Ils ont déjà perdu un enfant.C 'est déjà une grande épreuve.Laissons les tranquilles et faire leur deuil.
D'où le fait que les MC n'écrivent plus dans leur blog et arrêtent les recherches.
Humainement si on est pas des sauvages on peut comprendre.
Mais qu'en sera t'il des autres enfants qui disparaîtront ?
Va t'on donner l'absolution à tous les parents ?
Va t'on classer tous les dossiers ?
Que fait on des donateurs qui ont été si généreux et se sont fait floués ?
Que fait on du travail de la police ?
Doit on supprimer toutes les forces de police du monde si on ne les laisse pas faire leur travail ?
Autant de questions qui humainement aussi me posent problème.
Se pose là la grande question:
LIBERTE/EQUITE /JUSTICE Ces mots ont ils vraiment un sens ? le même sens pour chacun de nous ?
Est on tous égaux face à la justice ?

Écrit par : nina | 05/06/2009

Bonjour à tous

Salut Marie F. Tu me manques aussi, ainsi que toutes les autres. Je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer dernièrement à ce cas mais jamais je ne l'oublie ainsi que toutes les belles amitiés que j'ai pu faire sur le forum . Aujourd'hui j'avais un peu de temps libre et j'ai donc passé pour jeter un coup d'œil sur le blog et voilà que j'ai atterri sur cet article de Maddy blues. En fait, bien choisi ce titre.

Le blues de Maddy. La peine, le chagrin la tristesse, le mystère, l'abandon et l'incompréhension totale… c'est tout qui reste de cette triste réalité. Une petite fille de 3 ans qui a disparue un soir d'été sans dire un mot et sans un regard sur le passé…un peu comme la chanson Mammy Blue.

Les "clans" peuvent bien s'obstiner encore et encore sur ce qui est arrivé exactement ou sur qui sont les véritables coupables mais la seule certitude c'est que Maddy est toujours introuvable et malgré les apparences, ses parents ne font rien pour la retrouver de la même manière qu'ils n'ont rien fait pour la protéger ainsi que leurs autres deux enfants lors d'une certaine soirée notoire.

Oh Maddy où es-tu , Maddy?

Pourquoi tant de silence et de protection ?

Je reste persuadée qu'on n'archive pas un dossier sur la disparition d'un enfant avec le seul objectif de protéger ses parents ou sous prétexte qu'il n'y avait pas assez de preuves pour aller en accusation... Je reste persuadée qu'un crime ou une grave négligence a eu lieu ce soir-là ou peut-être la veille.

Je reste persuadée que tant d'efforts ont été mis en place pour couvrir tous ceux qui ont orchestré ce machiavélique plan et ceux qui ont aidé les McCanns. Que ces personnes ont intérêt à aider ce couple jusqu'à la fin des temps…bref, ces seigneurs qui règnent dans les couloirs du pouvoir obscurs ont à l'heure actuelle autant peur que le couple merveille, sinon plus. Pour le moment leur dieu "cash" peut encore éterniser l'affaire et ainsi faire taire la vérité mais un jour viendra quand Maddy frappera à la porte de certaines consciences et alors leur "dieu" montrera l'autre côté de son visage. En attendant, va falloir s'armer de patience afin qu'un jour la vérité éclate au grand jour. Ça serait alors déjà une bonne justice.

Écrit par : lena2 | 05/06/2009

Bonjour !

Je tiens à souligner dans ce post que malgré les bonnes paroles dites et les encouragements à rester intégre soi même sur cette affaire ...il faut aussi soi même éviter d'écrire ce genre de propos, mais garder sa neutralité , qui semble être une bonne position.

le 16 mai Natfal a écrit dans un de ses posts , pas ici d'ailleurs :

....Cependant il est a noter que Goncalo Amaral tient vraisemblablement à promouvoir son livre sans doute pour faire reconnaitre SA vérité mais de toute évidence pour asseoir sa notoriété et récolter des profits financiers alors que paradoxalement il dénonce depuis le début de cette affaire l'attitude des McCann qui selon lui tirent profit de la disparition de leur fille.


-J'avoue pourtant avoir toujours compris que Amaral était quelqu'un d'intègre et surtout avec une volonté de faire jaillir la vérité sur ce qui a pu survenir à Maddie ce 3 mai 2007, bien sûr , c'est sa théorie , c 'est sont raisonnement ...

Doit on dire pour cela " pour asseoir sa notoriété et récolter des profits financiers"?

Ne croyez-vous pas qu'il est très petit cette remarque sur le peu que ce simple bouquin pourrait lui rapporter " ... comparé à ce que les Mac Cann brassent quotidiennement avec leur fonds ?

Amaral n'a qu'un seul but, il n'a jamais abandonné , n'a jamais cessé de de se battre pour se faire comprendre, pour se faire entendre , puisque n'ayant pu aller au bout de son enquête .
En traversant d'autres pays,...dire : promouvoir son livre pour asseoir sa notoriété "

-Je ne crois pas Amaral prétentieux, ni vraiment si avantagé dans l'écriture. Simplement , il veut faire connaitre partout et le décrie à sa façon:

l'injustice et la manière dont on a clos l'affaire dans son pays , et aussi comment et pouquoi il en a été déttaché , il ne veut qu'une chose , faire connaitre sa vérité , pas pour de l'argent, pas pour la notoriété , mais au nom de Maddie , au nom de toutes les injustices qui se jouent dans le monde
et dans ce cas présent, quans des influences politiques s'en sont mêlées .

et aussi dans un post au dessus :

Bien que je ne parviens toujours pas à me positionner radicalement quand à l'innocence ou à la culpabilité des McCann, je doute que Goncalo Amaral puisse être totalement neutre dans cette affaire, son émotionnel et son affect s'expriment au détriment d'un regard objectif, ce qui logiquement devrait être l'inverse lorsqu'on est investi de la mission d'inspecteur de Police.

Comment peut-on ressentir et juger l'intensité de l'affect d'un ex inspecteur de police ?
Son affect pour une petite fille qui a l'âge de la sienne ?

Là aussi c'est penser petitement , car c'est l'implication d'un travail, d'une recherche soit-elle une petite fille, et c'est peut etre sur cet élément qu'elle soit une petite fille de médecins , que justement la clarté se doit d'être faite autant que s'il s'agissait d'une petite fille de simples ouvriers d'Algarve où là , l 'enquête n'aurait pas été entravée de la sorte par ailleurs.

puis ...de dire aussi "au détriment d'un regard objectif, ce qui logiquement devrait être l'inverse lorsqu'on est investi de la mission d'inspecteur de Police"

- qu'en savez-vous de l'objectivité de cet ex-policier pour vous avancer autant ?

Dire wait and see , est certainement ce qu'il est juste et beaucoup sage de dire , en attendant la suite des événements, je crois .

Amaral a engagé le reste de son existence dans cette affaire et cela peut tout aussi bien lui coûter très cher s'il s'est trompé ...mais laissons-le s'expliquer et mener à bien sa tâche jusqu'au bout , en cela je le soutiendrais totalement.

Écrit par : lamotte | 05/06/2009

Bonjour à TOUS, Annie 2, Nina, Natfal,


"""""""""Gonçalo Amaral fait partie de ces gens d’une intelligence glaçante, qui surprend, intimide et déconcerte."""""""""

Article ci-dessus de Marie Piquemal (Journaliste ?)


Intelligence Glaçante, qui surprend, intimide et déconcerte.

Pour rester dans le contexte de ce matin :-) je trouve que ces paroles sont des plus SUBJECTIVES de la part de cette journaliste. PROJECTION totale.

M. AMARAL lui rappelle un ancien prof ? un oncle ? un Docteur ? Quelqu'un qui avait autorité sur elle ? Est elle jeune et débutante dans la profession ? C'est la 1ère fois qu'elle aborde une affaire si grave ? pour être si impliquée?

Ses remarques trahissent aussi son "vécu" personnel.

Car perso, M. Amaral a une démarche qui me

"réchauffe",
ne me surprend pas si ce n'est positivement,
ne me déconcerte pas bien au contraire,
et ne m'intimide pas du tout.

Tânia et Marie(f) qui l'ont rencontré étaient plutôt enchantées !!

Si je le croisais, je m'empresserais de l'inviter à une terrasse de café pour déguster un bon Porto et je me régalerais à écouter ce genre d'intelligence

qui, ELLE, NE SE LAISSE PAS "glacer, surprendre, déconcerter et intimider"* par les Messieurs pleins de fric douteux, et de "pouvoir" douteux, qui ne sont que des communs des mortels qui se croient le Centre de l'Univers.

(Et ne se laisse pas aveugler par la poudre aux yeux. Il n'est pourtant pas son père, mais c'est lui qui "fonce dans l'tas" pour maintenir MADELEINE EN PREMIER PLAN).

Il a LUI AUSSI dépassé ce stade*.
Sans oublier M. Lévy et les 2 "Paulo" :-) BRAVO.

Pour le Porto, M. Lévy, "faites passer le message", sa femme Sofia serait bienvenue ...

LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL LOL
On est à l'humour et la psycho ce matin.
"Chouette" diront ceux qui ont écrit leurs commentaires très tard cette nuit !

-----

Tout à fait OK que derrière l'agressivité il y a souvent de la souffrance (non encore canalisée) ; c'est le "non canalisé", pas la souffrance, qui fait les étincelles. On est d'accord.

;)

Écrit par : Dannie | 05/06/2009

Merci Lamote pour ce rappel, sortez un extrait du commentaire de son contexte et vous aurez réussi a lui donner le sens que vous vouliez...

Si mes souvenirs sont bons, ce commentaire faisait état d'une observation faite sous deux angles différents, l'un étant celui des McCann et l'autre celui de Goncalo Amaral, il visait à démontrer comment en se plaçant respectivement dans les deux clans on pouvait n'entrevoir que les cotés négatifs du clan adverse et s'estimer être de toute bonne foi.

Ceci afin de remettre mes propos dans leur contexte, permettez moi de copier ici la globalité du commentaire cité en référence par Lamote et posté sur mon article sur LePost :


NATFAL-NATFAL (138 Encourager) le 16/05 à 15h44
Bonjour tout le monde,

Les médias, la presse, les journalistes et l'hypothèse relatée dans le livre de Goncalo Amala ne nous fournissent que le reflet d'une réalité et non pas La Réalité de ce qu'elle a pu être et de ce qu'elle est vraiment. A ce jour, personne ne peut prétendre connaitre les circonstances de la disparition de Maddie survenue la nuit du 3 mai (hormis l'auteur de cette disparition et sa victime).

Il n'est pas question ici de mettre en doute la bonne foi et l'intime conviction de monsieur Amaral, mais elles n'en sont pas moins qu'une suite de suppositions et déductions ne permettant pas d'affirmer la véracité de son hypothèse. Il ne fait pas l'ombre d'un doute que si les éléments de preuve avaient été suffisamment probants et avérés le procureur et le juge auraient procédé à l'ouverture du procès.

Cependant il est a noter que Goncalo Amaral tient vraisemblablement à promouvoir son livre sans doute pour faire reconnaitre SA vérité mais de toute évidence pour asseoir sa notoriété et récolter des profits financiers alors que paradoxalement il dénonce depuis le début de cette affaire l'attitude des McCann qui selon lui tirent profit de la disparition de leur fille.

En observant ce combat de clan, il en ressort une sorte de colère haineuse dirigée envers le couple McCann et ce sans raisons apparentes hormis le fait que ces gens réveillent une forme de complexe d'infériorité. Raison pour laquelle, lorsqu'une enquête est orientée sous des influences émotionnelles ne peut en aucun cas conduire vers la vérité mais certainement vers des préjugés et des hypothèses erronées. En gardant à l'esprit que toutes les hypothèses sont encore possibles, il est plus facile de conserver un regard objectif de la situations et des attitudes de chacun et d'en tirer les conclusions les plus justes.

Goncalo Amaral aurait gagné en crédibilité si son hypothèse ne s'était pas construite sur la base de colères et de rancœurs tout à fait personnelles. Nous ne sommes pas là participer à des règlements de comptes ne nous appartenant pas mais bien pour comprendre les circonstances de cette nuit du 3 mai dans l'unique objectif de retrouver Maddie, qu'importe que nous ayons tord ou raison , que les McCann soient coupables ou pas, que les journalistes et les inspecteurs soit des profiteurs ou non, le principal étant et de loin que les bonnes pistes puissent être découvertes afin de pouvoir être conduit jusqu'à la seule et unique victime de cette affaire : Maddie.

Dans l'hypothèse d'un trafic pédophile, retrouver Maddie conduira certainement vers la découverte d'autres disparitions d'enfants. S'il s'agit d'un prédateur isolé, trouver ses traces permettra d'éviter qu'il fasse de nouvelles victimes, dans l'hypothèse de la RFID, l'humanité sera moins dupe, et dans le cas de la culpabilité des McCann, les populations tireront une leçon positive et comprendront que l'emballement émotionnelle mène à l'aveuglement. Quelques soient les hypothèses émises, l'objectif devrait s'en tenir à retrouver cette petite fille.

Écrit par : NATFAL | 05/06/2009

Lamote a écrit : "Comment peut-on ressentir et juger l'intensité de l'affect d'un ex inspecteur de police ?
Son affect pour une petite fille qui a l'âge de la sienne ?"

Commentaire uniquement basé sur des "rumeurs" médiatiques : "Kate est une femme que je ne voudrai pas avoir pour mère" cette remarque ne démontre pas un affect parfaitement neutre et serein, tout autant que la rumeur suivante des McCann envers Amaral relaté également dans la presse faisant état péjorativement de son physique ingrat et de ses rondeurs.

Mon commentaire visait donc à démontrer une fois de plus que nous ne disposons que d'éléments (dires, actes, comportements) répertoriés et retransmis par voie médiatique et qu'il est impossible d'être objectif face à cette adversité au sein de laquelle chacun dit la sienne.

cela me rappelle certaines attitudes infantiles dans lesquelles on pouvait observer une certaine hargne : "c'était à celui qui aurait le dernier mot".

Que l'on se place coté Amaral ou coté McCann il y a autant de rumeurs d'un coté comme de l'autre à l'encontre de l'adversaire, dans ce contexte particulièrement médiatisé il devient très facile d'influencer l'opinion publique et de l'inciter à choisir un clan plutôt qu'un autre sans connaitre au fond les intentions des uns et des autres pas plus que de savoir lequel des deux dit la vérité et lequel ment.

Il est également tout aussi possible d'admettre que les deux clans adversaires pensent agir en toute bonne foi selon un schéma de pensée qui leur ait personnel. Encore une fois tout dépend de quel bord on se place, raison pour laquelle la neutralité et l'objectivité sont indispensable tant que nous ne seront pas en présence de faits prouvés, avérés et incontestables, cela dit, je ne suis pas plus du coté McCann que du coté Amaral, j'observe les failles et les arguments de chacun d'eux et j'essaye de comprendre sans me positionner.

Quoi qu'il en soit et comme je le disais au cours d'un de mes commentaires :


NATFAL-NATFAL (138 Encourager) le 04/06 à 18h25

il y a incontestablement les accusateurs d'un coté et les défenseurs de l'autre, cela a pour résultat l'apparition de deux adversités qui se donnent la riposte régulièrement et ce depuis le début de cette affaire au lieu d'unir leur force pour rechercher Maddie. Au cœur de ce tableau, les médias jouent de cette adversité et influent sur l'opinion générale.Que l'on se place coté McCann les considérant comme étant les victimes des accusations d'Amaral ou que l'on se place coté Amaral considérant qu'il agit par dignité et recherche de vérité, les uns comme les autres agissent pour défendre leurs intérêts et s'éloignent de l'objectif principal : Maddie

Que ce soit l'édition du livre d'Amaral largement diffusé ainsi que ses apparitions médiatiques jusqu'en territoire Français, ou que ce soit les vidéos et les dépôts de plaintes des McCann tout cela ne sert qu'à une action défensive de chacun des adversaires. Chacun défendant sa position et ses intérêts personnels mais rien ne semble être fait dans l'ultime et seul but de rechercher Maddie.

Dire que les McCann n'ont pas eu d'autres alternatives que celles d'agir et réagir face à l'acharnement d'Amaral, lequel les aurait susciter à se prémunir, je veux bien, mais quoi qu'il en soit chacun reste maitre de sa vie, de ses décisions et de ses actes. Pourquoi accorder autant d'importance aux allégations d'un Monsieur qui n'est autre qu'un EX-inspecteur. Si j'en appelle a l'objectivité c'est bien pour mettre l'accent sur cet aspect, en diabolisant cet homme c'est accorder une importance démesurée à ses dires et ses prétendues preuves et ça implique de lui donner un pouvoir sur-dimensionné. Hors concrètement il n'y a RIEN en dehors d'hypothétiques conclusions raison pour laquelle le dossier et l'enquête ont été clôturés, alors pourquoi les McCann persistent-ils à prêter l'oreille et le flanc à toutes ses "attaques" ?
-Fin du Commentaire-

Effectivement si l'on se place du point de vue des McCann avec une telle dépréciation à l'encontre de Goncalo Amaral, on peut se demander pourquoi donnent-ils autant d'énergie et d'attention à ce Monsieur ?

Conclusion : Tous mes commentaires visent à faire ressortir une notion qui me semble fondamentale :

Que l'on soit coté McCann ou coté Amaral, il y a une influence médiatique avérée qui nous pousse à prendre partie pour l'un ou l'autre, dans cette prise de position, nous avons tendance à n'entrevoir que les aspects positifs du clan que nous estimons être le "bon" et que les aspects négatifs du clan opposé, pourtant au fond nous ne sommes en présence que d'un reflet de la réalité et non de la réalité telle qu'elle s'est produite la nuit de la disparition de Maddie.

Je ne souhaitais pas me justifier sur ces bouts de commentaires tirés ici et là, mais certaine fois il apparait utile de dissiper certaines erreurs d'interprétation.

Bien à Vous Tous.

Écrit par : NATFAL | 05/06/2009

Dannie,

Encore bien vu !!!

J'apprécie beaucoup les échanges qui nous entrainent au delà des apparences et qui nous poussent à raisonner à sur la base d'une psychologie analytique ... ça aide parfois à comprendre l'autre et à identifier ce pourquoi il exprime telle phrase ou tel comportement ...

Le problème qui persiste dans cette affaire c'est que l'opinion publique n'essaye pas un seul instant de se mettre à la place du clan adversaire. Bien entendu je fais là allusion à tous : "pro" "anti" "autres" ...

C'est bien là le principal message que j'essaye de transmettre aussi bien ici qu'ailleurs : savoir se mettre à la place de l'autre et se placer au niveau de sa compréhension, n'est ce pas une manière de s'exprimer avec tolérance, compassion et humilité ? ;-)

Merci Dannie pour ces échanges et pour ton ouverture d'esprit.

Écrit par : NATFAL | 05/06/2009

"C'est bien là le principal message que j'essaye de transmettre aussi bien ici qu'ailleurs : savoir se mettre à la place de l'autre et se placer au niveau de sa compréhension, n'est ce pas une manière de s'exprimer avec tolérance, compassion et humilité ? "

Dis voir NAFTAL , tu reviens d'un séminaire ou quoi ?
On dirait que tu as subi un "lavage de cerveau".
PEACE AND LOVE V V V V !!!!!
On est loin de la FM, des illuminatis, de la puce RFID ,etc...
de ces maîtres du monde sectaires et élitistes dont tu nous parlais il y a encore peu de temps.

Es tu sûre que tu n'as pas trouvé un colis piégé dans ta boîte aux lettres et que tu ne veux pas nous le dire ?
Ou as tu reçu un gros chèque du RU ?

lol lol lol ...

Écrit par : nina | 05/06/2009

Naftal :"Dans l'hypothèse d'un trafic pédophile, retrouver Maddie conduira certainement vers la découverte d'autres disparitions d'enfants. S'il s'agit d'un prédateur isolé, trouver ses traces permettra d'éviter qu'il fasse de nouvelles victimes, dans l'hypothèse de la RFID, l'humanité sera moins dupe, et dans le cas de la culpabilité des McCann, les populations tireront une leçon positive et comprendront que l'emballement émotionnelle mène à l'aveuglement. Quelques soient les hypothèses émises, l'objectif devrait s'en tenir à retrouver cette petite fille."

Voilà surtout ce que je retiens de très important ! et de très encourageant pour continuer à chercher Maddie encore et toujours.

Écrit par : michelle | 05/06/2009

Bonsoir Léna 2,

Ton Maddy blues m'a donné "la chair de poule".

A bientôt.

Écrit par : Dannie | 05/06/2009

"Le remaniement est vu par la presse comme un moyen pour Gordon Brown de sauver son poste tandis que se multiplient les appels à sa démission, jusqu'au sein de son parti, et après le départ de sept ministres de son gouvernement. Mais il a précisé qu'il ne quitterait pas son poste."

Wait and see...Personne n 'est éternel...
Les politiques changent et les stratégies aussi !

Écrit par : nina | 05/06/2009

LOL nina !!

nina non non pour sûre, aucun lavage de cerveau et encore moins de pots de vin britanique, à la limite un bon bordeaux je dis pas .. ! LOL

Plus sérieusement, j'ai simplement pris de la distance et comme je le disais ce matin cela fait suite à un profond travail intérieur n'ayant aucun lien avec qui ou quoi que ce soit de ce que tu énumères (sectes, gourou, dogmes ...) Certaines prises de consciences personnelles peuvent parfois conduire à certaines transformation allant bien au delà des couches superficielle de la personne.

Cela ne m'empêche pas d'avoir un regard tout à fait réaliste sur l'existence des cultes, des manoeuvres politico-économique-industrielles, des manipulations provenant des plus hauts sphères, des réseaux pédophiles, pédo-pornographies et pédo-satanistes, mais les combattre arme au poing et haine dans l'âme ne ferait qu'impliquer et renforcer leur existence et leur pouvoir, en quelque sorte nos actes et nos pensées lorsqu'ils jouent sur la même octave de négativité (haine, colère, révolte, ect ..) qu'eux ne fait qu'amplifier leur état de puissance ...

Je sais bien que ma manière d'entrevoir la vie peut paraitre tout à fait absurde, je conçois et j'accepte la critique mais dès l'instant où je me sens en parfait accord et en harmonie avec ces notions c'est le principale.

Nina, imagine le soleil dans le ciel, que certains affirment qu'il est de couleur orange et que d'autres considèrent qu'il est rouge, après tout qu'importe puisque de toute façon ce que les uns et les autres croient ne changera rien à la réalité de SA couleur réelle... Comprends tu ?

Nina, cela dit je respecte entièrement ta réaction et mieux, je la comprends.

Petites confidence rien que pour toi, deux bouquins et un film m'ont bien aidée dans ma démarche de "reconstruction/reconnection du Soi", il s'agit :

- Le Pouvoir du Moment Présent de Eckhart Tolle (auteur)
- Les Quatre Accords toltèques : La Voix de la liberté personnelle de Miguel Ruiz (Auteur)
- Film : La Prophétie des Andes d'après l'œuvre de James REDFIELD

Avec la Permission de BS, je copie ici ce petit résumé des 4 Accords Toltèques que je t'invite à lire :

1- Que votre parole soit impeccable.
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez.
N'utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d'autrui.

2- Quoiqu'il arrive n'en faites pas une affaire personnelle.
Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité, de leur rêve.
Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n'êtes plus victime de souffrances inutiles.

3- Ne faites pas de suppositions.
Ayez le courage de poser des questions et d'exprimer vos vrais désirs.
Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

4- Faites toujours de votre mieux.
Votre "mieux" change d'instant en instant.
Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger,
de vous culpabiliser et d'avoir des regrets.

Très bonne soirée.
Pensées pour Maddie et pour tous les enfants du monde.

Écrit par : NATFAL | 05/06/2009

Concernant M. AMARAL et l'argent.

M. AMARAL aurait été bien plus riche qu'avec la vente de son livre, si il avait accepté que des "hauts-placés" achètent son silence, comme cela a pu lui être proposé.

L'écriture c'est bien plus que quelques grammes de papier que l'on met en vente. C'est son contenu, le message à faire passer qui fait sa valeur. C'est le hurlement de M. AMARAL au-delà du premier cercle de "sourds" qu'il a dû subir.

Les librairies du monde entier regorgent de livres, revues, journaux, etc etc, bien plus coûteux, et dont très souvent la lecture n'apportent soit pas grand - chose, soit des influences néfastes.

Le livre de M. AMARAL lutte contre l'abandon de Madeleine, et veut prouver que tous ne se plient pas devant l'argent, les intérêts matériels qui surpassent la vie d'un enfant, que tous ne font pas pencher la balance de la justice.

Il défend Madeleine qui elle ne le paie pas en argent mais en "paix avec lui-même".

Si il se trompe, il aura "été en harmonie avec son être intérieur" et ... sa connaissance de l'enquête. Par contre, si il avait vu juste et se serait tu, c'est sa conscience et Dieu lui même qui lui en auraient fait le reproche.

Si il se trompe les McCann ont tout pour se défendre, si il voit juste Madeleine n'a que lui et 2 chiens pour la défendre (juridiquement) ...

CONTRAIREMENT A NOUS, M. AMARAL N'EST PAS SPECTATEUR DE L'AFFAIRE MADELEINE MAIS ACTEUR. David contre Goliath. Même si tous nous l'abandonnions, il continuerait encore plus seul, mais il continuerait ...

Si on ne doit pas juger les McCann, alors, encore moins lui !

Avant les McCann, M. AMARAL, malgré son beau choix de vie plein de sacrifices pour défendre la justice, était un ANONYME.

Ne lui reprochons pas cette célébrité qu'il n'a jamais cherchée, les McCann ayant médiatisé l'affaire. Cette célébrité qui lui fait mal à lui, à sa famille, à son avenir.

On a fait sur lui un braquage de projecteurs qui a déshonoré, non pas l'homme, mais le représentant de la justice et de la PJ.

Quoi de plus naturel que ce même représentant donne sa réplique, devant ces mêmes projecteurs ? On voit bien que même si ces nouvelles méthodes sont contre nature pour l'homme qu'il est, il s'y oblige.

C'est ce que j'aurais écrit à M. AMARAL si je connaissais le portugais.

Écrit par : Dannie | 05/06/2009

NATFAL,

Ne m'en veux pas si je te froisse.

J'ai l'impression que lorsque tu t'arrêtes sur un angle de vision, tu le trouves tellement intéressant à partager et à mettre en relief, que tu vas le défendre avec ce côté "entier", qui est un trait de ta personnalité.

Il me semble que cet angle là, l'actuel sur cette affaire, on ne doit pas l'isoler de tout ce sur quoi tu t'étais arrêtée auparavant, car cela vient en complément et non en contradiction.

Comme tu exprimes chaque "angle" avec passion (sorry), on pourrait le croire "figé", définitif. D'où quelques interrogations ici, "normaly".

Perso, je ne prends plus tes com. à la lettre, car je crois qu'en fait tu veux plutôt faire le tour de la question, ne pas louper une facette, analyser les impacts, mettre en garde contre des pièges ... plutôt qu'exprimer ta position personnelle.

DONC tu n'as pas fini de nous surprendre LOL LOL
Si je te pensais contre AMARAL, cela ne m'aurait pas amusée, mais te rends tu comptes qu'en partageant ton auto-"progression", tu es en train de nous écrire quelques pages d'un livre autobiographique ??? LOL

Par ailleurs, je pense que lorsque l'on veut s'affranchir de qq chose (là, la subjectivité par ex.), on va parfois à l'autre extrême ......... pour "prendre les mesures", et ensuite trouver le dosage le plus équilibré (?) Hem hem ..... LOL

-----------

N'étant pas allée sur d'autres blogs, sauf 1 ou 2 fois quelques minutes, je crois que je me suis épargnée chez M. Lévy, cette gueguerre des clans. En te lisant je t'y vois en train de faire l'arbitre, sûrement pour ne pas rentrer en guerre.

Mais moi, ici, je ne fais que soutenir Madeleine, et j'avoue que je me sens (à tort ou à raison) complètement en dehors de ce conflit pro/anti, qui me déconcentrerait. Je ne me sens ni en guerre ni en conflit.

Je me sens en attente de vérité, avec l'immense chance d'être sur le blog d'un journaliste qui, lui aussi, en sait sûrement plus qu'il n'écrit : étant aussi un peu beaucoup acteur de l'affaire ...

BON WEEK END A TOUS.
MERCI B.S. pour toutes ces permissions.

Écrit par : Dannie | 06/06/2009

Dannie,
Je n'oserais JAMAIS inviter Mr Amaral à déguster un verre de vin du Porto. Tu sais pourquoi?
À cause de la presse Anglaise qui s'en serait rejouie disant qu'une fois de plus il buvait .... etc .... etc.... on connait l'histoire!
Et manger des sardines grillées maintenant au mois de Juin encore moins!!!!!!!!!!!!!

hummmmmmmmmmmmm sardines grillées avec une bonne salade! quel barbecue !!!!!!!! bien bon!

bonne idée pour le week-end!!!!!!!!!

Écrit par : Tânia | 06/06/2009

Chacun d'entre nous tente d'approcher la vérité quant à la disparition de Maddie - tous, nous essayons de la cerner, toujours dans l'espoir de la voir poindre un jour et il faut savoir gré aux personnes de "bonne volonté" d'oeuvrer dans ce sens, sans pression, ni manipulation, sans orgueil, ni prétention - nous ne sommes pas là pour ça comme le rappelle Dannie avec sa gentillesse, son sens de la mesure et sa lucidité habituelle.

""""ICI on dialogue, on pose nos étonnements, nos
désaccords, on s'explique en adultes ;-))"""

Écrit par : Annie 2 | 06/06/2009

Coucou,


"""""""""""je doute que Goncalo Amaral puisse être totalement neutre dans cette affaire, son émotionnel et son affect s'expriment au détriment d'un regard objectif, ce qui logiquement devrait être l'inverse lorsqu'on est investi de la mission d'inspecteur de Police."""""""""""

""""""""""C'est bien là le principal message que j'essaye de transmettre aussi bien ici qu'ailleurs : savoir se mettre à la place de l'autre et se placer au niveau de sa compréhension, n'est ce pas une manière de s'exprimer avec tolérance, compassion et humilité ? ;-)
Ecrit par : NATFAL | 05/06/2009 """"""""""

Je me dis que c'est peut être pour avoir su appliquer compréhension, tolérance, compassion et humilité, que M. AMARAL, au point de départ (et heureusement que à ce moment-là) a commencé, par confiance envers les parents et amis, à oeuvrer sur la thèse de l'enlèvement. (Tout et son contraire lui sont, de toutes façons, reprochés.)

Mais une enquête oblige à considérer tout et tous comme des témoins ou des suspects possibles. Sinon on n'interrogerait personne, on ne perquisitionnerait chez personne, etc...

Cela fait mettre le doigt sur une difficulté dans certaines professions, comme celle-ci : trouver le meilleur dosage, ou limite (?) entre

le "moi" (se mettre à la place de l'autre et se placer au niveau de sa compréhension, ... tolérance, compassion et humilité),

et "le professionnel" (considérer avec "neutralité, objectivité et sérénité " tout et tous comme des témoins ou des suspects possibles -même des parents aimants, médecins, etc !!! -).

En fonction de SON vécu (et pas le nôtre) humain et professionnel, M. AMARAL a dû faire de son mieux pour le meilleur dosage, et l'adapter aux circonstances exceptionnelles de cette affaire.

Entre le "moi" et le professionnel, il y a forcément une petite marge de l'un et de l'autre qui se juxtaposent* ("Je ne voudrais pas de Kate pour mère"), car nous sommes des êtres humains et nous formons un tout.


Cela* n'aura plus lieu lorsque des robots seront inspecteurs de police, donc sans sentiments : pas "d'affect.", d'"émotions", que de la "neutralité" ! mais pas non plus "la compassion, la tolérance et l'humilité" ...

Mais là, l'Homme réussira t il à inculquer aux robots et ordinateurs le sens de la justice et de la vérité ?

Une autre solution, on fait tous un travail sur soi pour qu'il n'y ait plus besoin d'inspecteurs de police !

Dannie

LOL LOL LOL LOL LOL

Beaucoup jugent M. AMARAL parce qu'ils ne sont pas à sa place. Ceux qui le sont quotidiennement l'ont soutenu et compris (FBI et Moréas). Qui peut jurer qu'il aurait fait mieux ?

En toute empathie et humilité, pas moi !!!

Écrit par : Dannie | 06/06/2009

Bonjour tout le monde !

Merci Dannie d'avoir si bien interprétée,en toute simplicité
et avec des mots justes, ce que nous pensons de Monsieur
Amaral et du bien fondé des intentions dans lesquelles il s'est investi corps et âme,pour tenter d'aboutir à la réouverture du dossier.

Quoiqu'en pense ses détracteurs, Amaral semble détenir des éléments qu'il n 'avait peut etre pas auparavant ,
lorsqu il était encore en fonction, et son objectif est de faire
reprendre les recherches là où elles ont été laissées . Espérons que la justice en acceptera le contenu et que la justice reprenne ses droits en la faveur de la clarté de cette douloureuse affaire.

En ce qui concerne le titre de cet article , je trouve qu'il ne convient pas avec son contenu .
Le blues évoquant tristesse et mélancolie, alors que la
vie d'Amaral a été assez mouvementée, indiquant assurément un grand investissement personnel et bien
des remises en question, le tout avec une énergie canalisée, d'ailleurs compétée d'une bonne dose d'intégrité et doté d'un esprit vif au niveau de ses tâches professionnelles, ne laissant guère de place à un sentiment de tristesse.

Écrit par : lamotte | 06/06/2009

Bonjour Dannie, Bonjour à Tous et toutes

Dannie a écrit : Perso, je ne prends plus tes com. à la lettre, car je crois qu'en fait tu veux plutôt faire le tour de la question, ne pas louper une facette, analyser les impacts, mettre en garde contre des pièges ... plutôt qu'exprimer ta position personnelle.

Dannie Encore tout juste !!

Dannie, honnêtement je ne parviens pas à me positionner, lorsque je lis les arguments de ceux qui défendent la thèse kidnapping tout autant que ceux qui pensent que la thèse homicide semble la plus plausible, dans ces deux visions pourtant contraires, j'y vois quand même un argumentaire qui se tient ...

Cependant lorsque je plonge à fond dans une de ces deux hypothèses avant de me plonger dans l'autre, dans chacune de ces deux pistes principales, apparait des incohérences empêchant de trancher définitivement pour l'une ou l'autre, il y a un vide, une pièce du puzzle manque qui permettrait de relier l'hypothèse de A à Z, c'est ce fameux chainon manquant qui me laisse dans l'impasse ...

Goncalo Amaral déclare ne pas avoir tout révélé concernant cette affaire, serait-il en possession de l'élément clef déterminant dans l'hypothèse homicide ? admettons, mais alors pourquoi le juge et le procureur mis face à ces mystérieuses révélations ont malgré tout décidé de clôturer le dossier et l'enquête ...

D'un autre coté on apprend que Raymond Hewlett vient de confirmer aux enquêteurs avoir apperçu Maddie à deux reprises, nous savons qu'il est mourant, sachant qu'il ne lui reste que quelques semaines à vivre, est-il possible malgré son état qu'il agisse ainsi pour de l'argent, ou pour une notoriété de fin de vie ? bien que cela semble peu probable ça reste une éventualité possible ...

Quoi qu'il en soit, si ce Raymond Hewlett représentait au sein de l'enquête un élément nouveau, il est a espérer que ses déclarations puissent faire réouvrir le dossier et l'enquête ... dans l'attente de précisions complémentaire, Il me reste plus qu'à ressortir la formule de mon chapeau : "Wait and See" ...


PS : à l'instar de Dannie, je remercie également les BS pour ces permissions d'édition de mes commentaires précédents quelque peu Hors Sujet.

Écrit par : NATFAL | 06/06/2009

Bonjour à tous,

Il est grand temps que Mr Lévy nous passe un nouvel article.
Le "Maddie Blues " nous met du vague à l'âme...

NAFTAL : La méthode COUE c 'est pas mal non plus lol lol !

Ne lâchons pas nos bonnes résolutions:
NOUS SOMMES LA POUR MADDIE , pour la recherche de la vérité .

Écrit par : nina | 06/06/2009

YES, Nina !

Bon, tous les Pro Maddie et Anti Mensonge que le "Maddy Blues" a fait revenir sur le blog, maintenant, vous restez avec nous ! hein ? ;) ;) ;)

Bon week end à tous.
Merci M. Lévy.

Écrit par : Dannie | 06/06/2009

""""""""""Dannie, honnêtement je ne parviens pas à me positionner""""""""""

Ma chère NATFAL,

Dors sur tes deux oreilles !
Madeleine n'a pas besoin de NOTRE position, mais d'une seule : celle de l'enquêteur. Et il l'assume très bien !

"Si" il se trompe sur sa vérité actuelle,

au moins il ne se trompe pas sur la nécessité de re ouvrir le dossier et l'enquête .... pour -peut être- découvrir une autre vérité ?! Si le dossier reste fermé, il va rester sur son "erreur" ! Normal qu'on puisse se tromper quand on n'a pas pu aller jusqu'au bout !

Seule la réouverture du dossier lui permettra -à lui même- de confirmer ses conclusions, ou de les modifier.

Les parents craignent ils qu'il n'y ait QUE une CONFIRMATION de ses conclusions à l'intérieur du dossier, et dans la poursuite de l'enquête, d'où le choix ferme d'en rester là = laisser planer le doute ??????????????????????

Nous toutes, mamans, qui n'aimerions pas qu'un doute plane sur nous, aurions tout fait pour qu'une ouverture de dossier et la poursuite de l'enquête par des personnes "légales" judiciairement parlant, mettent sous le nez de M. AMARAL et du monde entier des preuves INCONTESTABLES de son erreur et de notre non implication ! Non ? Mais .....

Doute sur leur tête ou ..... implication démontrée à la face du monde : De deux maux ont ils choisi le moindre ?????????????????????? Car le doute, même s'il est inconfortable, est peut être plus confortable que pire ?

Les interrogations ci-dessus ne se basent sur aucun point de la longue enquête clôturée, mais sur 1 seul point : leur réaction d'APRES.

Très amicalement.

Écrit par : Dannie | 06/06/2009

Ce qui fait surtout songer que Maddie est décédée dans l'appartement, c'est la réaction des chiens renifleurs !

Quand au livre de l'Inspecteur Amaral, ce n'est pas tellement sa propre version des faits qu'il expose, mais plutôt les déductions et les pistes de toute l'équipe des policiers (portugais, et anglais) qui a enquêté sur cette affaire, sur le terrain.

On remarque aussi au passage les pressions venant des plus hautes sphères du RU, puis ensuite de leurs équivalents au Portugal, qui étaient faites pour retarder l'enquête des policiers justement sur le terrain. A ce niveau là il y a un déjà un gros problème et une interrogation : pourquoi ?

Écrit par : michelle | 06/06/2009

En fait, la plupart des gens ne sont ni pour les parents ou pour Amaral, ni contre les parents ou contre Amaral.

Devant toutes le brouillard de cette enquête, la seule chose qui est importante est de retrouver Madeleine, de comprendre ce qui s'est passé. Quant aux responsables, peu importe qui ils sont ; on les découvrira sans doute quand on comprendra ce qui est arrivé ?

En fait dans cette affaire tous devraient tout faire pour retrouver Madeleine, aussi bien l'Inspecteur Amaral, que les autres policiers, que les parents, que les politiques qui 'ils étaient responsables donneraient ordre de creuser la recherche plutôt que de la classer.

Je ne comprends même pas qu'il y ait des clans ou des "guerres", alors que tout le monde est sensé chercher la vérité de cette mystérieuse disparition.

Écrit par : michelle | 06/06/2009

Le pédophile allemand déclare avoir vu Maddie deux fois ? Où?
à la TV comme tout le monde ? Ou bien est-il payé pour dire cela ?

Ce monsieur qui ne semble pas être un saint, s'était précédemment attaqué à des jeunes filles adolescentes. Une petite fille de cinq ans, ce n'est pas du tout les mêmes tendances de pulsions ! ce qui fait que je ne crois pas un mot que ce soit lui le responsable, qui plus est serait rentré dans l'appartement pour la kidnapper !

Écrit par : michelle | 06/06/2009

Le pédophile allemand déclare avoir vu Maddie deux fois ? Où?
à la TV comme tout le monde ? Ou bien est-il payé pour dire cela ?

Ce monsieur qui ne semble pas être un saint, s'était précédemment attaqué à des jeunes filles adolescentes. Une petite fille de cinq ans, ce n'est pas du tout les mêmes tendances de pulsions ! ce qui fait que je ne crois pas un mot que ce soit lui le responsable, qui plus est serait rentré dans l'appartement pour la kidnapper !

Écrit par : michelle | 06/06/2009

Bonsoir michelle,

Quel serait l'intérêt de Raymond Hewlett de faire de fausses déclarations sachant qu'il est à l'article de la mort ? Pour de l'argent ? je veux bien mais les médecins lui donnent tout au plus 2 semaines à vivre. Serait-ce pour mettre sa famille à l'abris du besoin ? un homme pédophile aurait-il autant de scrupule ? possible, mais alors ça mènerait où ? même s'il déclarait "je suis le kidnappeur de Maddie" ça ne suffirait pas, encore faudrait-il que ses déclarations soient crédible et qu'il apportent les preuves en répondant à ces questions : où se trouve Maddie ou au pire ou se situe son corps ?

On peut aussi extrapoler le scénario suivant :

Raymond Hewlett passant aux aveux "je l'ai kidnappé pour le compte de quelqu'un d'autre"

Bien entendu cette déclaration pourrait bien mettre hors de cause les McCann mais avec preuve à l'appui et encore, c'est pas gagné, il faudrait que Raymond Hewlett refuse de donner les noms du ou des commanditaires, dans ce cas j'imagine aisément le genre d'hypothèses que ça pourrait soulever : mise en scène montée de toute pièce par le staff McCann pour crédibiliser la thèse du Kidnapping et confirmer leur innocence.

Soit, mais alors cet homme se rendrait-il donc complice (un complice de plus) des McCann en échange d'une somme d'argent ou d'un confort assuré pour sa famille ? pour qu'il accepte un tel deal faut que la monnaie d'échange soit conséquente, ça m'étonnerait que ça passe inaperçue vu la sur-médiatisation qui entoure cette affaire. Ça finirait forcément par se savoir, le changement brutal du train de vie de la famille de Raymond Hewlett se remarquerait très rapidement et vu l'état d'alerte des médias dans cette affaire, je doute fort qu'ils laissent passer ça, ils ont très certainement déjà en tête ce genre de suspicions, ça parait évident que les médias conserveront un regard discret braqués sur cette famille.

Bref, le risque zéro pour les McCann dans ce type de mise en scène ne me semble pas si évident que ça, ça parait tout de même très audacieux mais bon ... à suivre.

Écrit par : NATFAL | 06/06/2009

Bonjour à tous,

Bien sûr on peut imaginer la thèse que défend Michelle plus haut: "Graisser "Helwett pour qu'il donne un faux témoignage !

De l'argent et même beaucoup d'argent est déjà sorti du fonds sans que l'on sache trop où il est parti.
Croyez vous vraiment que tout l'argent qui a été dépensé jusqu'à présent l'a été "proprement" ????
Je doute...
Et M3 ???? Ils ont été payés pour quoi?
Pour faire des recherches ou pour payer un intermédiaire ????

Écrit par : nina | 07/06/2009

Pardon si cette histoire me donne des idées tortueuses :

Si toutefois la thèse du Calpol était la bonne, SI ...

Même si dans l'arrangement du Clan qui tire les ficelles, les Mc Cann y trouvaient déjà leur principal intérêt : conserver la garde des jumeaux, et s'en tirer devant la Loi d'avoir laissé les enfants seuls, avec ce qui s'en est suivi,

peut être leur silence a t il mérité, de la part de l'industrie pharmaceutique, quelque "récompense" aussi, ou (variation trompeuse de dosage selon les pays) quelques "dédommagements" ...

Quoi de mieux, dans ce cas, que de créer un Fonds, peu après la disparition de l'enfant, sur lequel pourraient être injectées les énormes sommes venues "d'en haut" !?

Les donateurs étant anonymes, ou alors connus des gestionnaires du fonds seulement, celui ci étant géré par la famille proche (dont le frère de Gerry MC qui travaille dans un LABO (!!!???).

De telles sommes versées sur des comptes bancaires de particuliers auraient forcément intrigué la police qui aurait fouillé pour savoir d'où elles proviennent.

Cette hypothèse pourrait justifier :

Le pourquoi de la richesse exceptionnelle de ce fonds

Le pourquoi de cette médiatisation mondiale, qui a pour but de nous faire croire au final : "ben oui, normal d'avoir bp de donateurs, vu le nombre de personnes sensibilisées qui y participent"

Le pourquoi de la bonne conscience des Mc Cann quand ils piochent dedans pour servir leurs intérêts familiaux et non exclusivement Madeleine : voyages, etc, mais aussi les fameuses traites de la maison, et ... PEUT ETRE ont ils vécu dessus quelques mois ou vivent ils (mère au foyer) ... ?

Et qui peut vérifier ? sur les sommes énormes et disproportionnées sorties chaque mois pour payer les douteux Metodo, si tout était bien pour les détectives, et qu'il n'y avait pas une partie pour eux mêmes ? Quand bien même cela aurait troublé la conscience de ces "détectives", leur salaire bien gonflé aurait vite fait l'affaire pour les mettre d'accord.

Les Mc Cann avaient promis que si on trouvait Maddie, l'argent du Fonds irait aux Enfants Disparus.

DONC PROUVER QU'ELLE EST MORTE ET TROUVER SON CORPS LES OBLIGERAIENT A FAIRE DE MEME

LES PRIVANT AINSI DE L E U R "D Û" !!!!!!!

Car après tout, même si ils y trouvent déjà la sauvegarde de leur famille malgré leur négligence, "LE CALPOL" a peut être une part de responsabilité dans la perte de leur enfant ! Tout de même !

Cela justifierait aussi

Pourquoi malgré les odeurs de mort et le sang qui auraient fait craindre à tout parent sensé que son enfant a pu mourir, ils continuent à clamer "elle est vivante" = on garde les sous, on ne les offre pas pour les autres ...

Pourquoi il faut continuer à embaucher (des détectives, en l'occurrence) pour justifier des sorties d'argent, où le partage pourrait être noyé dans les taxes employeurs ou autres façades ...

Pourquoi il serait tellement scandaleux que quelqu'un craque !

Pourquoi ils préfèrent plutôt ignorer M. AMARAL ET NE PAS HURLER leur non implication.

Et j'en oublie !


Mais pour combien de temps ?

Ils doivent aspirer à être oubliés, et aussi à ce que l'existence du fonds et surtout les ponctions faites dessus le soient aussi.

Je pense que les comptes dans lesquels la PJ n'avait pas droit de regard (avocats restés dans l'ombre, divers Fonctionnaires britanniques, etc) ... ont dû être renfloués directement.

C'est en cherchant des arguments en faveur de leur non implication que hélas je trouve le contraire.

Qu'en pensez vous ?

Écrit par : Dannie | 07/06/2009

Bonjour tout le monde,

Dannie,

En résumé et si j'ai bien compris l'hypothèse que tu soulèves, les McCann et l'Industrie Pharmaceutique du Calpol se seraient couverts mutuellement afin de protéger leurs intérêts respectifs ?

Entendons nous sur les circonstances : réaction (malgré un bon dosage) ou surdosage au Calpol ?

Dans le cas de la réaction au Calpol, ça suppose que le décès soit intervenu pendant le sommeil de l'enfant (puisqu'il s'agit d'un somnifère) dans ce cas les McCann ne peuvent être accusés de négligence parentale, car en effet, si l'enfant est décédé en dormant des suites d'une réaction (et non d'un sur-dosage) ont peut considérer cet accident domestique comme étant tout à fait imprévisible pouvant se produire même en présence des parents sans que ceux-ci ne puissent modifier le cours des évènements...

La négligence parentale ne peut-être envisagé considérant que les parents en étant présent pouvaient tout aussi bien se trouver dans une pièce mitoyenne (entrain de regarder la tv par exemple) les plaçant dans l'incapacité d'apercevoir leur enfant censé dormir entrain de faire une réaction médicamenteuse entrainant son décès.

A moins que la réaction médicamenteuse ait engendré cris et pleurs de l'enfant alertant ainsi les McCann, dans ce cas est ce que l'intervention des McCann aurait permis de "sauver" Maddie, ce qui est bien moins sûre. Donc présence ou pas, il y a des circonstances de la vie courante dont nous ne pouvons modifier le cours. Dans ce cas le décès de l'enfant ne peut être envisagé comme étant la conséquence à une négligence parentale et du coup les McCann n'avaient rien à craindre d'un point de vue juridique.

Maintenant SI l'on suppose que la réaction médicamenteuse ait réveillé Maddie la mettant en état de stresse, de cris et de pleurs, même si à ce même instant les Parents dinaient au Tapas, on ne peut nier le fait que les cris et les pleurs d'un enfant sont relativement bruyants, comment alors ce vacarme a t-il pu échapper l'attention et à la vigilance des McCann et de leurs Amis du Tapas au cours de leur rondes effectuées régulièrement (environ toutes les 20 à 30 minutes) ?

A moins que le décès soit intervenu AVANT mais alors ça impliquerait une organisation finement calculée et minutieusement préparée faisant appel à des intervenants extérieurs. C'est à ce niveau que tout parait impensable, considérant que les parents sont supposés être en plein drame, atterrés, sachant que la mort d'un enfant est la pire chose qui puisse arriver à des parents aimants, en outre il parait inconcevable qu'en pareilles circonstances des personnes extérieures acceptent de compromettre foyer, vie familiale, sociale et professionnelle pour répondre au besoin des McCann qui plus est dans le cadre du décès d'un enfant.

Dannie, Est ce donc à ce stade que tu envisageais l'hypothétique complicité entre McCann et Labo ? Honnêtement j'imagine mal les McCann contacter le Labo les contraignant à un tel chantage en échange de leur silence par rapport au Calpol. Par ailleurs, en tant que Parents meurtris, et en admettant que le "coupable" de la mort de mon enfant soi le Labo en question, c'est bien le dernier avec qui j'irai "pactiser" !!

Quoi qu'il en soit, quel aurait-été l'intérêt des McCann de mettre en place tout une mise en scène des plus morbide visant a dissimuler le corps pendant plusieurs semaines avant de le faire disparaitre (en l'incinérant ou en l'enterrant) ? Ce serait prendre des risques inconsidérés et bien plus conséquents que d'admettre un accident totalement indépendant de leur volonté. Sachant qu'une réaction médicamenteuse à quoi que ce soit peut intervenir à tout moment et ce sans signes avant-coureurs, nul n'est censé être prédisposé à faire une réaction ou à la prévoir, surtout si Maddie à pour habitude d'ingérer ce type de médicaments. De plus l'administration de ce médicament est spécialement conçu pour les enfants et mis en vente libre.

Dans cette hypothèse, il me semble évident que la responsabilité incombe au fabricant du Calpol et non aux McCann.

En revanche, les thèse du Kidnapping et de l'accident mortel (chute dans les escaliers par Ex.) ayant entrainé la mort relève bel et bien de négligence parentale selon le cadre juridique Portugais. Et pourtant c'est la thèse Kidnapping que les McCann ont retenu depuis le début.

Dans l'hypothèse culpabilité McCann, j'aurai plutôt tendance à croire à la thèse de l'accident dont une chute mortelle serait survenue pendant leur dîner au Tapas. A la limite ceci pourrait expliquer cela. Mais ça n'explique tjrs pas tous ce soutiens médiatiques, politiques et financiers. Hormis le fait que les Politiques se sont vivement emballés sans émettre le doute d'une probable inculpations des McCann, plaçant ainsi les Politiques en porte à faux et les contraignant à "étouffer" cette affaire pour qu'elle n'éclabousse leur réputation.

Conclusion : malgré les odeurs de cadavre et les traces de sang, ces éléments ne démontrent pas à 100% et sans la moindre zone d'ombre la réalité de cette thèse pas plus que la thèse innocence McCann n'est démontré à 100%. C'est pourquoi la plus grande prudence s'impose.

Voilà Dannie, j'espère avoir répondu au mieux à ta question, Bonne Après midi.

Écrit par : NATFAL | 07/06/2009

Bonjour tout le monde !

Je pencherais également sur l'accident !

Ce qui est intrigant c'est la facilité déconcertante avec laquelle a démarré l'affaire : le soir même diffusion aux journalistes , peu de temps après l'ouverture de ce fonds; je pense que les Mac Cann en appelant leurs amis en hauts lieux ont déjà au préalable très vite étaient informés de ce qu 'il fallait faire déjà en matiere d'agir dans tous les sens au préalable .
De faire venir le curé, d'aller voir le pape , d aller en Espagne, d'aller un peu partout en voyage , de médiatiser très fortement leur problème , ça peut cacher une histoire encombrante, oui, pourquoi pas engageant une histoire gênante sous tendant de gros sous .
Avec le recul de tant d'événements et d'actions réalisés en si peu de temps, tout un tintamarre médiatique indiquerait qu'une organisation aigue et osée s'ajoutant à cela un sens d'entraide pactisé , pas de place aux faiblesses humaines et aux sentiments ( pleurs, statisme, perte d objectifs momentanés ,etc ) tout laisse à penser qu'il fallait couvrir un événement , faire disparaitre le corps de l'enfant , soit faire disparaitre Maddie d'une certaine façon (la placer), peut être pas pour ne pas en payer le pris fort , il était de mise aussi d'effacer toute trace téléphonique pour cela .
Je pense également à la façon qu'ils ont eu très rapidement de mettre d'emblée Maddie sous tutelle comme s'il fallait qu'ils se dégagent de cette responsabilité. Bien sûr que ce ne sont que des suppositions mais les faits sont là.
Je crois à l'accident aussi , peut être même aussi lié à la prise exagérée du Calpol, qui aurait engendré un malaise et la chute , mais ce qui pêche, c'est le déroulement de la scène qui parait difficile à imaginer et ce avec peu de temps pour le faire . De plus comme on l'a maintes fois évoqué , il y a un certain laps de temps avant que n'arrive l'odeur cadaverique...
Bref, il est ardu de s'avancer sur de telles supputations, mais des actions comme se prosterner à terre, le soir même , y a quelque chose de pas bien clair, puis quelques jours à peine après avoir louer leur voiture, le fait d'avoir laisser coffre grand ouvert plusieurs jours de suite, fallait bien évacuer quelque chose, peut être des odeurs ?

Aucune hypothèse n'est à exclure mais tout est tiré tellement par les cheveux , que tout semble envisageable , mais le rapt difficilement admissible.

Écrit par : lamotte | 07/06/2009

Bonsoir à tous,
Si on élimine toutes ces thèses que vous énoncez ci dessus il reste une cause qui justifierait tout ce qui a été mis en oeuvre:
Mort par violence et corps inmontrable et non souhait d'autopsie survenue en fin d'après midi : entre 17H30 et 20 H 30.Et corps imbibé de somnifère ingurgité la veille et les jours avant.
Et là tout ce qui a été mis en place trouve sa justification.

A méditer...

Écrit par : nina | 07/06/2009

Bonsoir nina,

sans aucun partie pris, une petite question :

Si comme tu le penses, l'enfant était imbibé de somnifère suite aux prises de Calpol la veille et les jours avant, il convient de tenir compte du fait qu'une telle posologie de doses de somnifère administrées quotidiennement sur des périodes plus ou moins longues finissent pas agir et avoir un effet sur l'état général au cours de la journée également et pas seulement la nuit, raison de plus sur un enfant : état de somnolence et/ou baisse d'excitabilité. Dans ce cas pourquoi les McCann auraient eu le besoin de recourir (malencontreusement ou non) à la violence envers leur petite fille de 3 ans ?

Pour atteindre un tel degré de nervosité et d'excès de violence au point de ne plus pouvoir se maitriser envers ses propres enfants il faut avoir une sacrée dose de pressions au sein d'une situation particulièrement stressante, angoissante et oppressante, hors il n'en est rien puisque les McCann sont en pleine période estivale, et totalement libérés de toutes obligations et contraintes (ménages, courses, enfants)

De plus, cette hypothèse va à l'encontre du profil dépeint à leur sujet à savoir "parfaite maitrise de leurs émotions" justifiant la froideur avec laquelle ils auraient tout orchestré après le décès de leur fille sans jamais faillir.

En outre tu parles d'un corps inmontrable ? ça sous entends des coups et blessures d'une violence extrême entrainant la mort mais aussi et surtout des traces visibles : traumatismes crâniens, bleus, blessures, sang ect .. ?

Tout est possible j'en conviens, mais comment expliquer que des parents ayant eu recours au moyen de la FIV pour avoir ce bébé finisse par faire de lui leur "martyres" ?

Écrit par : NATFAL | 07/06/2009

Les enfants sont parfois agaçants, surtout quand ils ne veulent pas dormir alors que l'on a l'idée fixe de sortir en douce. Puisque ses parents avaient opté de taire à M. où ils dinaient tous les soirs et les rondes qu'ils effectuaient, ils devaient impérativement sortir ni vu ni connu...
Madeleine peut avoir carrément refusé de dormir (par exemple parce que, étant l'aînée, elle ne voulait pas se coucher avec les bébés ; ou bien parce qu'elle redoutait de revivre l'expérience de la veille, son impuissance face aux pleurs de son petit frère). Elle peut avoir fait un "tantrum", une sorte de crise hystérique. Sa mère peut s'être emportée et l'avoir giflée. Madeleine, un peu groggy par le calmant, peut être mal tombée, s'être fracturé le crâne induisant une congestion cérébrale etc. Voilà un corps que, a fortiori si on est médecin et si par ailleurs on a donné une grosse dose de calmant, on hésite à confier à un médecin légiste.

Écrit par : aacg | 08/06/2009

Bonjour à tous,
Bonjour Naftal.
Pour répondre à tes différentes questions:
Quand il y a conflit entre des parents et enfants celà ne vient pas forcément de l'état d'excitation des enfants.
Les parents "droguent " les enfants car c'est eux qui ont le pouvoir d'agir.Souvent ils feraient mieux de se calmer eux mêmes...
Oui les MC étaient en vacances.Mais les enfants rentrent déjeuner à midi.Il faut donc faire à manger,faire du ménage.
GMC est toujours au tennis.Les parents passent peu de temps ensemble en couple.Il semblerait même qu'ils ne dorment pas dans le même lit: Cà peut "taper sur les nerfs"...d'une femme qui avait rêvé d'une vie romantique et d'escapades en amoureux...
Je cite un passage du livre d'Amaral pour répondre à ta dernière question:
"Un pédopsychiatre explique qu'il existe une grande différence entre vouloir un enfant et l'éduquer par la suite.
Avoir été désiré ne signifie pas forcément être aimé et heureux.Il est tout à fait possible qu'un bébé très attendu par ses parents devienne par la suite une charge que ces derniers ne parviennent pas à assumer.Dés lors l'enfant devient indésirable.Au cours de l'une de ses nombreuses interviews, K,la mère, a évoqué des situations où la petite semblait constituer une gène:il lui était malaisé d'effectuer les tâches ménagères courantes et même de cuisiner, car elle devait souvent la prendre dans ses bras.C'était un soulagement lorsque le père rentrait le soir.Si K éprouvait déjà des difficultés alors qu'elle n'avait que M on peut facilement imaginer qu'elles aient été décuplées après la naissance des jumeaux.Ayant du faire face, sans beaucoup d'aide,à ses nouvelles responsabilités, et laisser de côté sa carrière pour remplir son rôle de maman on peut admettre qu'elle soit arrivée en vacances émotionnellement épuisée.K a déclaré avoir eu un mauvais pressentiment avant de quitter l'Angleterre."

A méditer...
Parmi tous ces enfants britanniques qui sont drogués au Calpol et que l'on appelle d'ailleurs "la génération Calpol"combien ont vraiment besoin de ce médicament ?
Les parents ambitieux s'imposent des rythmes de vie pour tenir un niveau social et des revenus en conséquence;: Les enfants "trinquent".
Avec 15000 livres de revenus par mois ( c'est ce que l'on a dit des MC) n'ont ils pas les moyens de payer une baby sitter (chez eux comme en vacances) pour se soulager des contraintes imposées par des enfants en bas âge et éviter les dosages de sommifères, les conflits et les conséquences que celà entraîne?
GMC est il un "macho" qui considère que les hommes sont au travail, au tennis, au pub, en réunion de FM et les femmes à la cuisine,aux couches culottes et à la serpillière.
Possible !!!!
A méditer aussi: La Grande Loge d'Angleterre , principale obédience FM d'Angleterre et mondiale ne reconnait pas l'initiation maçonnique féminine... Les femmes n'ont pas d'âme...

Écrit par : nina | 08/06/2009

Bonjour tout le monde,

Bonjour aacg,

aacg a écrit : "Madeleine, un peu groggy par le calmant, peut être mal tombée, s'être fracturé le crâne induisant une congestion cérébrale etc. Voilà un corps que, a fortiori si on est médecin et si par ailleurs on a donné une grosse dose de calmant, on hésite à confier à un médecin légiste."

J'entends bien vos arguments, cependant comment est ce possible qu'un enfant soit "groggy" par une forte de dose de calmant tout en piquant une crise d'hystérique pour refuser d'aller dormir ?

Je doute qu'il soit possible d'être à la fois "groggy" et "hystérique"(?!)

Écrit par : NATFAL | 08/06/2009

Bonjour nina,

Merci pour ces réponses, cependant je me permets de revenir sur certains aspects de ton hypothèse, ma démarche n'est pas celle de l'avocat du diable, crois le bien, j'essaye simplement de comprendre ...

1 - "Les parents passent peu de temps ensemble en couple.Il semblerait même qu'ils ne dorment pas dans le même lit: Cà peut "taper sur les nerfs"...d'une femme qui avait rêvé d'une vie romantique et d'escapades en amoureux..."

=> Jamais je ne n'aventurerai à baser mes hypothèses sur des rumeurs, ces arguments font état de l'intimité du couple dont nous ne connaissons pas la réalité.

2 - "Un pédopsychiatre explique qu'il existe une grande différence entre vouloir un enfant et l'éduquer par la suite.
Avoir été désiré ne signifie pas forcément être aimé et heureux.Il est tout à fait possible qu'un bébé très attendu par ses parents devienne par la suite une charge que ces derniers ne parviennent pas à assumer.Dés lors l'enfant devient indésirable"

=> Comment expliquer dans ce cas que Kate McCann ait pu avoir de nouveau le désir de procréer deux ans plus tard puisque Maddie est censée être devenue une "enfant indésirable" ?

3 - "Au cours de l'une de ses nombreuses interviews, K,la mère, a évoqué des situations où la petite semblait constituer une gène:il lui était malaisé d'effectuer les tâches ménagères courantes et même de cuisiner, car elle devait souvent la prendre dans ses bras.C'était un soulagement lorsque le père rentrait le soir."

=> effectivement la naissance d'un enfant engage des responsabilités et des contraintes mais aussi beaucoup de bonheur et de satisfactions. Bien qu'il soit évident qu'un enfant demande toute notre attention il ne représente pas pour autant une "Gêne", ce sont essentiellement les obligations qu'exigent son éducation qui peuvent devenir gênantes en cas d'engagements professionnels par exemple mais dans ce cas il existe des structures d'accueils, des haltes garderies et des assistantes maternelles sinon il est encore possible de se faire aider par les membres de sa famille (les grands parents par exemple). J'admets que la naissance d'un enfant peut contrarier et suspendre momentanément certains projets personnels, néanmoins toute maman sait pertinemment que c'est provisoire mais en aucun cas définitif. en grandissant l'enfant acquiert de plus en plus d'autonomie (se doucher, jouer, manger de manière autonome, être scolarisé dès sa 3ème année ..) la mère peut alors reprendre une vie active et vaquer sereinement à ses occupations. De plus, une bonne organisation permet généralement d'avoir du temps pour soi. Des millions de Maman élèvent leurs enfant tout en ayant une vie active et socio-professionnelle, certaines d'entre elles les élevent seule suite à un divorce, ce n'est pour autant qu'elles deviennent des maman infanticides. Considérer un enfant comme étant une "gêne"ou "un être indésirable" reste du domaine de l'exceptionnel dans le cadre d'un enfant désiré et heureusement d'ailleurs sinon ça fait bien longtemps que la planète serait dépeuplée lol ;-)

4 - "Si K éprouvait déjà des difficultés alors qu'elle n'avait que M on peut facilement imaginer qu'elles aient été décuplées après la naissance des jumeaux.Ayant du faire face, sans beaucoup d'aide,à ses nouvelles responsabilités, et laisser de côté sa carrière pour remplir son rôle de maman on peut admettre qu'elle soit arrivée en vacances émotionnellement épuisée.K a déclaré avoir eu un mauvais pressentiment avant de quitter l'Angleterre."

=> Raison de plus pour décompresser en vacances (ça sert à ça) et raison pour laquelle les enfants ont été quotidiennement confié au Kid club de l'OC. Ca devait certainement permettre à Kate d'avoir + de 50% de temps libre au cours de ses journées. Quand aux pressentiments, il n'est pas rare de voir une maman ressentir un danger concernant sa progéniture, de plus les manifestations parapsychiques (phénomènes de ressentis) autrement dit notre 6ème sens est d'autant plus en alerte lorsque la relation mère/enfant est fusionnelle.

5 - "Parmi tous ces enfants britanniques qui sont drogués au Calpol et que l'on appelle d'ailleurs "la génération Calpol"combien ont vraiment besoin de ce médicament ?
Les parents ambitieux s'imposent des rythmes de vie pour tenir un niveau social et des revenus en conséquence;: Les enfants "trinquent"."

=> Effectivement le rythme de vie, la société, le système nous confinent dans un état de stresse latent rendant de nombreux cas d'enfants hyperactifs ceci étant, ce n'est pas propre aux McCann (tu le dis toi-même) mais à l'inverse des anglais moyens (en nombre plus important) les McCann ont la chance et l'avantage d'avoir une vie aisée et confortable en plus d'être entourés par leur famille respective (grand-parents, tantes, oncles) c'est un contexte fort avantageux et réconfortant que tout le monde n'a pas.

6 - Avec 15000 livres de revenus par mois ( c'est ce que l'on a dit des MC) n'ont ils pas les moyens de payer une baby sitter (chez eux comme en vacances) pour se soulager des contraintes imposées par des enfants en bas âge et éviter les dosages de sommifères, les conflits et les conséquences que celà entraîne?
GMC est il un "macho" qui considère que les hommes sont au travail, au tennis, au pub, en réunion de FM et les femmes à la cuisine,aux couches culottes et à la serpillière.

=> Si Kate McCann était à ce point victime de surmenage, d'épuisement et d'affaiblissement, il aurait été logique que le couple fasse appel aux services d'une Baby sitter. Le fait est qu'il n'ont pas eu recours à ce service, cela peut tout aussi bien supposer que Kate McCann n'en ressentait pas le besoin et ne souffrait d'épuisements nerveux et physique ou d'état dépressif. Quand à l'hypothétique "machisme" de Gerry McCann, je ne m'avancerai pas sur des éléments dont je n'ai ni preuves, ni affirmations. Néanmoins, jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons jamais entendu parler d'un GMC autoritaire, abusif, violent ou despote envers son épouse, au contraire la rumeur qui circulait à l'époque attribuait à Kate le rôle de celle qui porte le pantalon. C'est pourquoi il convient de conserver un véritable discernement afin de faire la part des choses entre rumeurs et réalité.

7 - A méditer aussi: La Grande Loge d'Angleterre , principale obédience FM d'Angleterre et mondiale ne reconnait pas l'initiation maçonnique féminine... Les femmes n'ont pas d'âme.

=> N'ayant pas eu connaissances de cette notion au sein de la FM je préfère m'abstenir.

Très belle journée à toi, et à tous.
Pensées pour Maddie et pour tous les enfants du monde.

Écrit par : NATFAL | 08/06/2009

Bonsoir à tous


Bonsoir Lamotte, vous avez dit:


""En ce qui concerne le titre de cet article , je trouve qu'il ne convient pas avec son contenu .
Le blues évoquant tristesse et mélancolie, alors que la
vie d'Amaral a été assez mouvementée, indiquant assurément un grand investissement personnel et bien
des remises en question, le tout avec une énergie canalisée, d'ailleurs compétée d'une bonne dose d'intégrité et doté d'un esprit vif au niveau de ses tâches professionnelles, ne laissant guère de place à un sentiment de tristesse.""


Ne laissant guère de place à un sentiment de tristesse ? Je te cite les paroles de sa femme : "Ce travail, c’était sa vie. Arrêter a été une profonde déchirure". Il me semble que ça entre dans la définition de "blues", non ?

Le cas Maddie n'est pas l'ensemble de sa vie professionnelle, certes. En fait, ce n'est qu'un maillon dans la chaîne de sa longue carrière. Évidemment dans beaucoup de cas de disparition d'enfants ou autres, certains ne sont pas résolus.

Par contre même s'il a tout tenté pour résoudre l'affaire, les obstacles qu'il a trouvé devant lui ont eu raison de sa carrière. Je ne vois donc pas pourquoi Amaral ne peut pas avoir le blues de Maddie ou de sa carrière.

On peut avoir une vie professionnelle active ou même réussie et cela n'empêche pas d'avoir le blues de carrière. Il me semble que la tristesse et la mélancolie n'équivalent pas nécessairement à une dépression profonde, privant sa victime de sa vivacité d'esprit.

Écrit par : lena2 | 08/06/2009

Metodo 3 et ses honoraires très importants camoufle certainement quelque trafic d'argent, en effet. Quoi au juste c'est difficile à comprendre...

Si la petite est décédée le 3 mai, entre 17h30 et 20h30 ( ce qui serait vraisemblable compte tenu du temps pour que les odeurs de cadavre soient perceptibles par les chiens renifleurs) cela veut dire que les parents de Maddie ont eu tout de même la réaction vive, et une sacrée maitrise d'eux-mêmes pour tout organiser avec sang froid (information aux amis sur place, à certaines personnes en Angleterre, comment enlever le corps de leur fille sans se faire remarquer, etc...), et cela quel que soit ce qui a pu se passer, et avec qui ? : accident domestique, dispute, énervement, Captol, absorption de drogue, puce pour retrouver les enfants égarés ???? .....

Quel serait l'intérêt du pédophile hospitalisé en Allemagne de s'accuser ? recevoir de l'argent pour mettre sa famille à l'abri du besoin, ou tout simplement une façon comme une autre qu'on s'intéresse à son personnage ? d'être un centre d'intérêt ?

Écrit par : michelle | 08/06/2009

Juste de passage pour vous lire.
Pas plus pour ce soir, dommage, mais à très bientôt :-)

Merci pour Maddie.

Écrit par : Dannie | 08/06/2009

Bonjour à tous,

Le fait que les chiens ont reniflé une odeur de cadavre dans l'appartement et dans la voiture aurait du suffire à ne fermer l'enquête.
Et il n'est pas normal (au delà de toutes les excuses que l'on peut trouver aux MC) que les MC eux mêmes ne veuillent pas en savoir plus à propos de ces indices...

Bonne journée...

Écrit par : NINA | 09/06/2009

Nina : 100% d'accord avec ce que tu dis :

"Le fait que les chiens ont reniflé une odeur de cadavre dans l'appartement et dans la voiture aurait du suffire à ne pas fermer l'enquête.
Et il n'est pas normal (au delà de toutes les excuses que l'on peut trouver aux MC) que les MC eux mêmes ne veuillent pas en savoir plus à propos de ces indices..."

Une odeur de cadavre dans l'appartement peut laisser supposer une mort naturelle, ou un assassinat ?
Par contre la même odeur dans la voiture veut bien dire qu'un cadavre a été transporté. Par qui ? où ? et pourquoi ?

Et cependant personne (pas plus les autorités protectrices que les parents ou la famille, ou les amis), n'essaie de creuser plus avant pour approfondir ce qui a pu se passer et essayer de comprendre le pourquoi et la provenance de ces odeurs pour le moins insolites ???

Écrit par : michelle | 09/06/2009

Bonsoir à tous,
"Et cependant personne (pas plus les autorités protectrices que les parents ou la famille, ou les amis), n'essaie de creuser plus avant pour approfondir ce qui a pu se passer et essayer de comprendre le pourquoi et la provenance de ces odeurs pour le moins insolites ???"

Et oui Michelle!

Tout simplement parce qu'ils savent tous ce qui s'est passé.

Écrit par : nina | 09/06/2009

Bonsoir à tous et toutes,

Bonsoir Nina et Michelle,

Il est difficile d'investiguer sur des odeurs de cadavre puisque ça ne révèlent aucune identification ADN et génétique.

De plus les investigations avaient été faites et les explications de Kate avaient été vérifiées et avérées exactes quand à ses contacts avec des cadavres avant son arrivée en vacances à l'OC.

D'après les scientifiques, l'odeur de cadavre persistent pendant longtemps et peut être détectée bien des jours après par les chiens renifleurs et ce même après lavage.

Ces explications peuvent être des réponses possibles à vos questionnements.

Belle soirée à tous.

#NOTE DU MODERATEUR : Il n'est pas exact que Kate a été en contact avec des cadavres précédents son arrivée à Praia da Luz et la disparition de Madeleine.
Les investigations faites n'ont pas confirmé les explications de Kate. #

Écrit par : NATFAL | 10/06/2009

PS : Ceci étant ça n'exclue pas l'hypothétique décès de Maddie dans le cadre d'un accident ayant entrainé une chute mortelle, pas plus que ça n'enlève la possibilité de présence d'odeurs de cadavre sur les habits du kidnappeur imprégnant l'appartement et ainsi ayant pu être détecté par les chiens renifleurs.

J'ai beau retourner cet évènement dans tous les sens, plusieurs hypothèses restent à ce jour plausibles à moins d'assister à l'apparition d'un nouvel élément déterminant.

Écrit par : NATFAL | 10/06/2009

Bonjour à tous,
NAFTAL dit:
"Ceci étant ça n'exclue pas l'hypothétique décès de Maddie dans le cadre d'un accident ayant entrainé une chute mortelle, pas plus que ça n'enlève la possibilité de présence d'odeurs de cadavre sur les habits du kidnappeur imprégnant l'appartement et ainsi ayant pu être détecté par les chiens renifleurs."

Que KMC ait été en contact avec plusieurs cadavres avant son départ ?
Peut être...A ce que je sache elle n'est pas médecin légiste.
Elle travaillait dans un dispensaire ou quelque chose comme çà.Les cadavres doivent rarement passer par les dispensaires.Ils meurent à l'hôpital ou chez eux.
Mais bon celà "aurait" pu être possible.
Selon le modérateur celà a été vérifié et c'était faux.

Quoi qu'il en soit si il y a eu odeur de cadavre dans l'appartement celà provenant selon Naftal d'un éventuel kidnappeur la moindre des choses serait de rechercher à tout prix ce kidnappeur car celà voudrait dire qu'il a commis un meurtre avant d'enlever Maddie.
Quant à l'odeur de cadavre dans le coffre si elle ne provient pas de Maddie celà voudrait dire que des gens ayant loué cette voiture avant les MC ont transporté un cadavre.

DANS TOUS LES CAS IL EST IMPORTANT DE CONTINUER LES RECHERCHES POUR RETROUVER TOUS LES CADAVRES QUI ONT CIRCULE ET LES MEURTRIERS QUI SONT EN CAVALE.ET TOUT CELA EN DEHORS DE L'AFFAIRE MADDIE.

Écrit par : nina | 10/06/2009

Bonjour à tous,

Je suis ce blog depuis deux ans avec grand intérêt et vous rejoins entièrement dans vos recherches de la vérité.

Je tiens à vous signaler que le livre de M. Amaral est éalement disponible en Belgique néerlandophone: "Maddie, de waarheid achter de leugen".

Dès à présent, chaque cadeau que ferai à mes proches sera cet ouvrage!

Il va sans dire que je soutiens M. Amaral du fond du coeur!

Alu

Écrit par : Alu | 10/06/2009

Bonjour le blog. Je suis bien là, chaque jour.

Inutile de répeter ce que je pense sur le cas. Je ne reviendrai pas en arrière pour redire les mêmes choses. Je suis confiante et j'attends ce que l'avenir va nous apprendre sur le cas. Ce que le cas a été jusqu'à ce moment, c'est bien connu de tous. Et je parle de faits objectifs.

Merci, Duarte, et merci à tous les forumeurs et forumeuses que je salue en passant.

Écrit par : Eme | 10/06/2009

Je suis d'accord avec Nina si ce n'est pas le cadavre de Maddie que les chiens ont reniflé dans l'appartement et dans la voiture, cela veut dire que le cadavre de quelqu'un d'autre est passé par ces deux lieux. Qui ?

Pour ce qui est de l'odeur sur les vêtements de Kate, admettons que ce soit celle des cadavres de l'hôpital ?

Dans la chambre et derrière le canapé de la salle à manger, c'est-à-dire sur le sol de ces deux pièces, cela s'explique déjà moins bien. Si ce n'est pas le cadavre de Maddie, quel décédé a séjourné quelques heures en ces deux endroits ? cela ne peut plus être par terre l'odeur des cadavres de l'hôpital ?

Quant aux odeurs sur le petit chat doudou de Madeleine, voilà un nouveau mystère ! Je vois mal Kate se promenant vers les décédés de l'hôpital et les mettant en contact avec le doudou de sa fille ?

Idem dans le coffre de la voiture ! Se serait sur une place passager on pourrait supposer que les vêtements de Kate l'ont contaminé, mais c'est difficile à imaginer que Kate se soit installée un long moment dans le coffre de leur auto de location ?

D'accord une enquête plus approfondie ne dira pas que c'est l'ADN de tel ou tel cadavre, mais il y aurait vraiment lieu d'approfondir la question afin de comprendre qui a pu passer à la fois dans cet appartement et dans le coffre de la voiture.

Si c'était le cadavre d'une tierce personne cet appartement serait vraiment maudit : l'assassinat de quelqu'un et ensuite le kidnapping d'une petite fille, le tout dans ce même appartement, qui somme toute n'est pas construit depuis des siècles ! Ce serait un appartement vraiment ensorcelé ?
Je sais bien que le hasard réserve des surprises, mais là c'est quand même assez difficile à croire....

Écrit par : michelle | 10/06/2009

Je passe vite fait :

Juste petit rappel de l'efficacité et fiabilité "des toutous au saumon et à l'air conditionné" :


Extrait Kidnapping.be :

"""""""""""04h11 AM: Le chien "marque" le compartiment re rangement dans la porte du côté conducteur qui s'est avéré contenir la clé du véhicule, de type électronique, avec un porte-clé au nom de la société de location: "Budget".

Afin de confirmer que le chien a effectivement "marqué" la clé du véhicule qui se trouvait à l'intérieur du compartiment de rangement dans la porte côté conducteur, à 04h13 la clé a été enlevée du véhicule et dissimulée loin du véhicule au niveau -3 du parking souterrain.

A 04h14, le chien a "marqué" un extincteur du système incendie, en dessous duquel, avait effectivement, été dissimulé la clé du véhicule.

A 04h50 a été réalisé une nouvelle inspection cynophile par Eddy, chien détecteur d'odeur de cadavre au niveau -4 du même parking souterrain où la clé du véhicule Renault Scénic avait été, à nouveau, dissimulée sous un extincteur.

A 04h51 le chien a "marqué" l'extincteur où avait été dissimulée la clé."""""""""""""

P.S.
Dans le 2ème logement des McCann au Portugal, UN chien (odeur de cadavre) a marqué UN endroit : le placard où se trouvait le doudou .... Cela semble très cohérent.

Waf waf !!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Dannie | 10/06/2009

Ca fait plaisir quand les lecteurs récents ou anciens se manifestent !



Cela a été vérifié : Il n'y a jamais eu de mort dans l'appartement des McCann à l'O.C.


Rappel : Extrait Kidnapping.be :

""""""""""Jardin appartenant à l'appartement 5A (avec accès par le balcon et l'escalier) :

21h49 à 22h00 : Le chien détecteur d'odeur de cadavre " marque " une zone du jardin à la verticale de la vitre."""""""""""

Bonsoir tout le monde. "La course" a repris ! :)
Mais j'suis pas loin.

Écrit par : Dannie | 10/06/2009

Bonjour à tous,

Merci Dannie de nous faire ces rappels ci dessus concernant les réactions des chiens.
Si ma fille avait "disparu" et que les chiens aient eu ce genre de réactions j'aurai EXIGE la non fermeture du dossier et je chercherai encore d'où proviennent ces odeurs de cadavre.
KMC disant qu'elle a cotoyé des cadavres avant de partir du RU et les MC ne cherchant pas à en savoir plus au sujet de ces odeurs c'est comme "un pied de nez" à toutes les polices du monde !!!
Bonne journée à tous.
Beaucoup de travail en ce moment donc peu de temps pour venir parler mais je ne lâche pas cette affaire.

Écrit par : nina | 11/06/2009

Cette triste histoire avec des pseudo - ravisseurs, des traces et odeurs de cadavre, devient " m o n s t r u e u s e" par tous ceux qui entretiennent ces évidences, ces non-dits.

Dans une telle ambiance , comment les parents réagissent avec les deux autres enfants ...

Je souhaiterais bien que Maddie soit vivante et cachée dans une cave par un "malade" et réapparaisse mais les chiens démontrent pas cette thèse.

Écrit par : Cassandre | 11/06/2009

Si GMC n'avait pas commis l'imprudence de se décrire comme père bienheureux voyant sa fille paisiblement endormie vers 21:10, s'il avait déclaré avoir seulement écouté comme du reste se limitent à le faire les baby listening sitters, les McC n'auraient pas été "forcés" de mépriser les chiens. Le ravisseur, entre 20h30 et 22h aurait eu le temps d'arracher M à son lit, de la tuer volontairement ou non (elle va crier, il l'étouffe) dans le placard des parents, de se cacher avec le cadavre derrière le sofa, entendant G. entrer, et de faire glisser le cadavre de la véranda au patio, alors que MO s'approche, avant de quitter les lieux avec le cadavre sur l'épaule pour croiser la famille Smith à 21h55

Écrit par : aacg | 11/06/2009

Bonsoir à tous,

En effet aacg celà aurait pu se passer comme celà...
Mais GMC dit avoir vu sa fille dormir paisiblement à 21H10
Et à 22 H KMC crie au kidnapping.
Cà laisse peu de temps à un kidnappeur pour rentrer dans l'appartement,sortir avec l'enfant,se sauver.
Et impossible d'imaginer que M a crié puisque les jumeaux dorment à poing fermé alors qu'ils étaient tous les 3 dans la même chambre.
Rappelons nous aussi que GMC aurait lâché un jour qu'à 5 minutes près...

C 'est qui MO aacg ????

Écrit par : nina | 11/06/2009

Bonsoir tout le monde

Hello Aacg ! tout à fait

Après toute cette gymnastique probablement que le ravisseur, pris de peur ou de remords est entré à nouveau dans l'appartement, plus exactement dans la chambre des enfants afin de remettre le corps dans le lit. Et, pour des raisons inconnues, il a décidé de prendre la fuite via la fenêtre de la chambre en emportant Maddie avec lui…. Tout un athlète, celui-là. Mais petite cervelle…


Bonne soirée à tous

Écrit par : lena2 | 11/06/2009

MO, c'est Matthew Oldfield.

Écrit par : aacg | 11/06/2009

Mr Levy, il y a longtemps que vous ne nous avez pas donné des nouvelles ?
J'espère que tout va bien pour vous.

Écrit par : michelle | 11/06/2009

Il est certain que si nous décortiquons le comportement des parents, nous y trouverons sans difficultés des anomalies pour le moins - ces éléments qui nous sont communiqués dans ce blog par Duarte nous permettent de compléter avec plus ou moins d'exactitude le "portrait" que nous nous faisons d'eux - cependant ce n'est pas exclusivement à cause de ces différents aspects assez révélateurs de leur personnalité que nous ressentons un fort doute quant à leur possible implication dans la disparition de Maddie :
- la médiatisation immédiate et planétaire,
- la commercialisation de "Maddie" pour alimenter ce fond assez ténébreux et fort utile pour payer leurs traites et peut-être aussi le silence + ou moins durable des amis du Tapas,
- le défi lancé par K ou G (je ne me souviens plus et je n'ai pas le temps de chercher) de retrouver son corps,
- l'agence de détectives Metodo dont il a été prouvé qu'elle cherchait à brouiller les pistes, avec des "Maddie" retrouvées aux 4 coins du monde,
- leur refus absolu de la reconstitution,
- leur silence devant une possible réouverture de l'enquête,
- sans oublier les odeurs, les fluides corporels relevés par les chiens dans la voiture louée par eux après la disparition de Maddie,
- d° à l'intérieur de l'appartement,
etc .... etc ....
Couvrent-ils quelqu'un d'important ?? c'est toujours une question qui se pose également - mais de toutes façons, qu'ils soient ou non directement responsables, ils SAVENT et toute leur stratégie actuelle ne sert qu'à gagner du temps ...

Écrit par : Annie 2 | 12/06/2009

Bonsoir à tous, contente de vous retrouver,

Comme Michelle, je m'inquiète un peu pour M. Lévy, ou alors, il nous prépare un article "choc" ?



""""""""""""Couvrent-ils quelqu'un d'important ?? c'est toujours une question qui se pose également - mais de toutes façons, qu'ils soient ou non directement responsables, ils SAVENT et toute leur stratégie actuelle ne sert qu'à gagner du temps ...
Ecrit par : Annie 2 | 12/06/2009"""""""""""""

Tout à fait du même avis.

Écrit par : Dannie | 12/06/2009

Oui Léna2,

Et le dernier pseudo ravisseur, qui ne ressemble ni aux portraits robots, ni aux autres suspects,

et qui, à 62 ans passe par la fenêtre avec une fillette de 4 ans sur les bras, ayant bien sûr observé qu'il risquait d'être pris en flagrant délit par les nombreux aller-retours des parents et amis.

Si il est rentré par la porte (puisque la fenêtre ne s'ouvre que de l'intérieur) il aurait presque pu s'y retrouver nez à nez avec les amis qui mettaient l'oreille sur la porte pour "entendre si tout allait bien" !

"Sûr de réussir son coup !"

Écrit par : Dannie | 12/06/2009

Trois nouvelles choses qui m'intriguent :

1)
A voir mes jumeaux dormir si profondément, sûre qu'un malfaiteur est passé par là, je me serais inquiétée si celui-ci ne les aurait pas assommés.

Les McCann, eux mêmes médecins, mais trop occupés pour Maddie, ont ils demandé à ce qu'un médecin les examine de très près pour constater si ils n'avaient pas eux aussi subi un sévice quelconque, ne serait-ce que pour les faire taire si ils s'étaient réveillés affolés?

Car en effet les petits n'avaient pas le sommeil aussi lourd quand ils se réveillaient les soirs précédents en pleurant et que Maddie ne savait que faire !

Les parents ont ils eu une telle exigence ? Les petits auraient pu porter sur eux une trace qui aurait été consignée dans le dossier pour accréditer le passage d'un tiers.

Bien sûr, la panique, mais, il serait "maternel et paternel" de s'inquiéter pour ses tout-petits, et, même dans un état de panique, bien plus simple de demander à n'importe qui d'appeler un médecin qui aurait la tête froide, que de passer leurs appels tél. à des hauts-placés ... (encore la famille, c'est différent, mais des ministres, etc) ... bizarre !

2)
Ont-ils, sans les traumatiser, demandé aux jumeaux, avec le langage nécessaire, si ils avaient vu ou entendu quelque chose ou quelqu'un, quitte à passer par un pédopsychologue qui saurait s'y prendre ! Même à moins de deux ans on peut dire un témoignage, de un ou deux mots, très utile !


Mais si les parents les ont endormis, on comprend que Kate ne cessait de vérifier si ils respiraient ...


3)
De plus, les McCann ont toujours clamé leur CERTITUDE immédiate, d'où le désespoir immédiat, que c'était un kidnappeur qui avait pris Maddie, et qu'elle n'était pas sortie s'égarer toute seule.

Si ils étaient si sûrs d'un enlèvement,

on ne comprend pas la perte de temps à chercher "un peu partout" COMME POUR UNE ENFANT EGAREE, Y COMPRIS DANS L'APPARTEMENT,

(on est bien d'accord que si Maddie pouvait y être, dans leur hypothèse, le kidnappeur aussi ; or, pour des gens convaincus de kidnappeur, personne n'a pris de précautions devant un tel risque, ni Kate en repartant, ni le groupe en fouillant l'appart. !
Priorité et précautions = POLICE)

(Voir dans le cas de réel enlèvement d'Ylénia, des armes étaient portées par ces monstres).

On ne comprend pas non plus le fait d'appeler en 1er le R.U., prêtre et journalistes ... alors que la police aurait été la seule habilitée à se lancer, immédiatement, et armée, à la poursuite d'un ravisseur, qui aurait pu être lui-même armé, et encore pas trop loin !


Je crois que j'avais déjà exprimé un autre étonnement:

Lorsqu'ils voyageaient à travers l'Europe, les McCann ne semblaient pas craindre les représailles des puissants réseaux pédophiles, qu'ils dénonçaient en les soupçonnant.

A cette époque là, j'avais peur pour eux, que quelqu'un de ce milieu n'envoie un intermédiaire pour les faire taire ! Hélas, ce n'est pas que dans les films que ce milieu a des intérêts à préserver "à tout prix"...
Mais ce n'était pas un problème pour eux de s'exposer.

C'est pour toutes ces raisons, entre autres, qu'il ME semble qu'ils ne croyaient pas eux mêmes à la thèse de l'enlèvement.

Bon week end.

Écrit par : Dannie | 13/06/2009

Ils couvrent certes des gens importants : eux-mêmes. Assez importants à leurs yeux pour juger légitime de focaliser l'attention constante de la planète entière sur leurs personnes.

Écrit par : aacg | 13/06/2009

aacg, bien pensé !

Comme quoi, quand on ne dit pas "La vérité, rien que la vérité, toute la vérité", ça coïnce forcément quelque part !

Obligés de ne pas être parfaits sur toute la ligne, de se contredire (comme GMC dans ses discours), d'être dévoilés (Kate n'aurait pas côtoyé de morts !), etc ...

Oui, Cassandre, pas très transparent tout ça.

Un individu a aperçu Maddie, "ah, si ça pouvait être lui!", comme si il n'y avait qu'un pas entre les deux ! ça arrangerait bien Le Clan qui magouille et veut museler M. AMARAL !

Ah, ces précieux chiens !

Qu'ils rendent son honneur et SA vérité à petite Maddie.

Écrit par : Dannie | 13/06/2009

Bonjour à tous,
D'ailleurs si le fameux Hewlett est rentré dans l'appartement on a du retrouver ses empreintes et son ADN quelque part ...Et pourtant rien de tout çà.
Comme tu dis Dannie: A 62 ans et malade d'après ce que l'on dit je le vois mal sauter par la fenêtre avec un enfant de 4 ans dans les bras.Le pauvre il n'a rien d'un sportif de haut niveau !
Par contre GMC est très sportif !!!!!

Écrit par : nina | 13/06/2009

Bonjour le blog,

Je lis le livre de G. Amaral, ce week-end : j'y verrais peut-être plus clair !

Bonjour Monsieur Levy !!!!

Écrit par : Cassandre | 13/06/2009

Je viens de lire sur les faits divers du journal de ce jour que des trafiquants de drogue viennent d'être arrêtés dans un aéroport. L'un d'eux avait 1kg de drogue dans l'estomac qu'il avait absorbé en avalant 76 gélules de platique avec la drogue à l'intérieur.

Il semblerait qu'il y ait pas mal de trafic de drogue à Prai da Luz. Se pourrait-il qu'on ait fait absorber de telles gélules à Maddie pour passer de la drogue sans être repéré dans les contrôle aéroport, puisque la famille et les amis devaient rentrer en Angleterre et se trouvaient en fin de séjour ?

Un accident inattendu la-dessus. Cela expliquerait pour quelle raison il fallait absolument faire disparaitre le corps. Enfin simple supposition, une de plus...

Écrit par : michelle | 13/06/2009

Essayez de faire avaler UNE gélule à un petit enfant ! Si vous y arrivez, vous avez de fortes chances de récupérer la gélule rapidement... par la voie supérieure.

Écrit par : aacg | 13/06/2009

aacg : donc dans la pratique il ne semblerait guère possible de faire avaler des gélules à des enfants de l'âge de Maddie ? donc cette idée de gélules contenant de la drogue est à abandonner ? En effet c'est déjà toute une histoire pour leur faire avaler leurs propres médicaments aux enfants !....

Il semble que les deux détectives privés des Mc Cann s'accrochent à l'idée que ce pourrait être cet ex-pédophile sur jeunes filles (plus âgées que Maddie d'ailleurs), actuellement presque mourant en allemand qui aurait kidnappé Maddie ?

C'est quelqu'un qui se déplaçait pas mal, de par son travail, et qu'il connaisse parfaitement bien Prai da Luz et le complexe hôtelier n'a rien de très surprenant. C'est d'ailleurs peut-être la raison pour laquelle cet homme connaissant si bien les lieux du drame a été aussi intéressé par l'affaire de la disparition de Maddie justement à cet endroit là ?

Si c'était lui-même qui avait tué Maddie dans l'appartement, pour une raison ou une autre, dans la soirée du 3 mai, comment se fait-il que les amis et le papa allant souvent vérifier les enfants ne se soient aperçus de rien ? Madeleine décédée étant restée au moins deux heures sur place, morte, avant d'être évacuée par ledit kidnappeur (temps nécessaire pour que les chiens renifleur perçoivent un odeur de cadavre) ? Cette hypothèse ne me parait guère réalisable ?

Écrit par : michelle | 14/06/2009

du n'importe quoi!

Écrit par : Tânia | 14/06/2009

Hewlett a proposé de se soumettre à un détecteur de mensonges plutôt qu'em... un témoin de sa présence loin de PDL la nuit N. Cela l'honore. Je doute fort que le clan McC le prenne au mot. Son état de moribond l'auréole d'un intérêt particulier et son départ avec un secret éventuel dans la tombe pourrait être une opportunité à saisir pour clore l'affaire.

Écrit par : aacg | 15/06/2009

Jusqu'où peut on s'enfoncer dans la malhonnêteté ? et y entraîner d'autres : victimes, ou complices à leur insu (ou pas à leur insu) ...

pour sauver sa propre image, et celle des membres de sa famille (politiciens ou millionnaires) qui ne peuvent se résoudre à voir leur réputation tachée de près ou de loin!

(ça la fiche mal pour un haut placé qu'une petite nièce, par ex., décède, même accidentellement, du fait de la négligence ou colère d'un membre de sa famille ! "Il faut camoufler ça !")

Intérêts, orgueil, "Moi d'abord" ...

Qui est, qui sont le(s) personnage(s) à préserver à tout prix,

les autres ne valant "rien" ou moins que rien ?

1ère et pas dernière victime : Madeleine McCann

Écrit par : Dannie | 15/06/2009

Monsieur Levy, vous êtes bien silencieux depuis une quinzaine de jours ? J'espère que rien de fâcheux ne vous empêche d'écrire ?
Et Monsieur Amaral ? Rien de nouveau non plus ?

Que pensez-vous tous deux de ce soit-disant suspect, actuellement malade en Allemagne, que les deux détectives privés des Mc Cann aimeraient tant interroger ?

J'ai beau chercher des ressemblances, je n'en trouve aucune avec les portraits-robots de cet homme portant un enfants vu par Jane Taner, ni non plus avec la description de la famille Irlandaise ?

Après avoir accusé Murat, voilà qu'on embête un homme en phase terminale de maladie ! Il n'avait pas l'air d'un saint, mais tout de même, comme le fait remarquer Dannie jusqu'où peut-on s'enfoncer dans la malhonnêteté pour tenter de se protéger ? pour un milieu de docteurs, où placent-ils le sens de la valeur humaine ?

Écrit par : michelle | 15/06/2009

Bonjour à tous,

En effet pas de nouvel article depuis le 1 er Juin ...

Dans l'article ci dessus il est écrit à propos d'Amaral:
"Alors, il a entrepris un autre livre, sur d’autres affaires de police. La page reste à tourner."

Doit on comprendre que Amaral et Mr Lévy se désengagent de cette affaire ?

A propos du dernier suspect ,en effet on peut imaginer que cet homme mourant ferait "le parfait suspect" emportant avec lui un "soi disant secret" .

Comme le font remarqer Dannie et Michelle:
"jusqu'où peut-on s'enfoncer dans la malhonnêteté pour tenter de se protéger ?"


Voilà ma réponse: Les ressources de la malhonneteté sont inépuisables !

Écrit par : nina | 16/06/2009

Les commentaires sont fermés.