Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

21/10/2009

Gonçalo Amaral à la télévision agace le couple McCann

"Il n'y a que le citoyen Gonçalo Amaral qui persiste à ne pas respecter l'injonction du Tribunal"


1232111120.jpgNote : Au dernier moment, l’émission de W9 à propos de l’affaire Maddie à finalement été suspendue pour raisons de justice du à l’intervention des avocats du couple McCann et remplacé.

La participation de Gonçalo Amaral, l'ex-coordinateur de la Police Judiciaire qui a dirigé l'investigation de la disparition de Maddie, dans une émission de télévision, dans ce cas-ci en France, a énervé les parents de la fillette anglaise qui d'après un responsable de la campagne du couple, accusent maintenant l'ex-inspecteur de "ne pas respecter la décision du tribunal," menaçant que ce fait "ne restera pas sans réponse".
Malgré une injonction du Tribunal Civil de Lisbonne, qui lui interdit de parler à propos de quelques aspects du cas Maddie, Gonçalo Amaral est l'invité spécial de l’émission "Enquêtes" Criminelles", que la chaine W9 transmet aujourd'hui à 20 h 35 et qui sera également disponible sur internet (www.w9.fr).
"Dans n'importe quel endroit du monde, le citoyen Gonçalo Amaral est interdit de parler sur la thèse qu'il défend dans son livre... Que se soit au Portugal ou au Burundi," a dit au 24 horas l'avocate Isabel Duarte qui défend les intérêts du couple McCann et qui a été a l'origine de l'injonction qui interdit également la vente du livre "Maddie, a Verdade da Mentira" (en France : Maddie l'enquête interdite) ainsi que la diffusion du documentaire qui se base sur celui-ci.
La décision de la juge du Tribunal civil de Lisbonne impose que Gonçalo Amaral, ainsi que les éditeurs de Guerra e Paz et Valentim de Carvalho, soient interdits de parler publiquement autour de la thèse défendue par l'ex-inspecteur de la PJ sur le cas Maddie — on lit dans la décision que l'ex-inspecteur de la PJ et ses éditeurs sont prohibés de reproduire, commenter, ou de donner opinion ou interview qui puisse défendre cette thèse.
230942007.jpgL’émission de la télévision française, auquel le 24 Horas a eut accès, est présenté par les journalistes Sidonie Bonnec et Paul Lefèbre "et prétend donner aux Français une vision plus correcte de ce qui s'est passé avec Maddie," a dit un responsable rajoutant que "la chaine présente également le documentaire inédit (en France) d'Amaral qui soutient la culpabilité des parents". L'ex-inspecteur est ensuite appelé à commenter une version différente des faits qui s'appuient dans un reportage fait en Angleterre.
Appelée à commenter, l'avocate Isabel Duarte a dit au 24 Horas que "le citoyen Gonçalo Amaral persiste à ne pas respecter l'injonction du Tribunal," admettant que ce sujet va être présenté au Tribunal, mais que "la date de l'audience n'était pas encore connue".
"Aucune décision définitive ne va être connue cette année", a dit l'avocate.

Les McCann veulent interdire le livre d'Amaral à l'étranger

Amaral, qui avait déjà dit au 24 Horas que personne ne le ferait taire et que " si les McCann veulent empêcher que le livre soit traduit en anglais, ils se trompent lourdement," court maintenant le risque de voir "A Verdade da Mentira" interdite à l'étranger, c'est du moins l’intention des avocats des McCann.
Isabel Duarte, qui s'occupe de cette affaire seulement au Portugal, a confirmé au 24 Horas que "les avocats du couple en Angleterre s'occupent de cette question".
Les premiers pays visés seraient l'Espagne, la France et les Pays-Bas.
Ed Smethurst, avocat anglais des McCann, avait déjà reconnu que l'interdiction par le Tribunal Civil de Lisbonne de la vente du livre "Maddie, a Verdade da Mentira" se traitait de la première phase de l'action et que d'autres actions judiciaires étaient prévues dans d'autres phases.

Duarte Levy (aussi dans le quotidien portugais 24horas)

* photo Sidonie Bonnec de Cyril LAGEL/W9

Português - Español

Commentaires

M. AMARAL,

C'est sûr que lorsque l'on a son intime conviction, on reste bien droit devant les attaques ...

MAIS PRUDENCE quand même pour vous et les vôtres ...

Il est temps qu'il se passe quelque chose de nouveau, car cette affaire est DESTRUCTRICE.

M. et Mme McCann, qu'est ce qui vous empêche de DIRE TOUT ce que vous savez ???

Écrit par : Dannie | 21/10/2009

Je me pose une question.

Si les avocats des McCann sont convaincus que ceux ci ne savent rien (contrairement à ce que clame M. AMARAL), eh bien je me demande si ils continueraient à les défendre (par simple et ferme conviction d'être du côté de la vérité), si leurs honoraires n'étaient pas ce qu'ils sont !?

Car "avec la carotte devant le nez, l'âne avance" ... Si B.S. le permet.

De plus, comme nous l'avons visionné dans la vidéo des Enfants Roche, le monde de la Justice a, parfois, à craindre pour lui-même ... et s'établissent ainsi des solidarités "apparentes" ...

Que d'amertume avec des articles de ce genre ...

Ceux qui sont convaincus que Maddie est vivante, la cherchent ils ? ou se contentent ils de lancer en pâture aux médias quelques photos et portraits robots ? pour occuper la place sur les écrans ?

Écrit par : Dannie | 21/10/2009

Malgré une injonction du Tribunal Civil de Lisbonne, qui lui interdit de parler à propos de quelques aspects du cas Maddie, Gonçalo Amaral est l'invité spécial de l’émission "Enquêtes" Criminelles", que la chaine W9 transmet aujourd'hui à 20 h 35 et qui sera également disponible sur internet (www.w9.fr).


vous l'avez ecrit noir sur blanc,,il n'a pas a s'exprimer sur cette enquete,point barre...et puis sachez,qu'il n'y a pas que les avocats qui se sont plaints,beaucoup de personne ont directement contacté la chaine pour faire entendre leur stupefaction de voir amaral sur ce plateau tv!moi y compris,et la chaine m'a tres bien répondu...

Écrit par : laura | 22/10/2009

Bonjour à tous,

Cette emission a été annulée.
Est ce un bien ? Est ce un mal ?
Si Amaral dit vrai il est bien dommage qu'il soit muselé et interdit de faire surgir la vérité.
Cette pratique pourrait s'étendre et qu'en serait il des droits de chacun devant la justice ?
Si Amaral a tord et que les MC sont totalement étrangers à cette affaire ( disparition/Dissimulation) pourquoi ne demandent ils pas une reconstitution et une réouverture du dossier afin que les recherches (officielles) de leur fille soient réactivées ?

Après tout l'essentiel n 'est il pas de retrouver Maddie et de savoir un jour ce qui lui est arrivé ?

Quelles seront les conséquences de cette affaire sur toutes les disparitions d'enfants à venir ?

Va t'on les prendre au sérieux ?
Les polices du monde sont là pour faire leur travail, la justice aussi.

En tout cas je trouve que cette affaire ne sent pas bon.Que les MC n'ont pas , à mes yeux, un comportement normal de parents ayant perdu leur enfant et je m'inquiète de l'impact que cette affaire aura à terme sur l'avenir de la sécurité des enfants ( négligés ou non négligés)du monde.

Écrit par : nina | 22/10/2009

En France, nous avons l'affaire du petit Grégory,

au RU il y a l'affaire de la petite Maddie.

Écrit par : Cassandre | 22/10/2009

Dannie : il me semble que les avocats en général n'ont pas pour rôle de défendre la vérité, mais de défendre leurs clients, que ceux-ci soient honnêtes ou malhonnêtes. Tous les coupables, même les plus grands, ont le droit d'être défendus par un avocat, tout aussi bien qu'un honnête homme.

Pour des affaires plus simples, si quelqu'un est en tord dans une affaire, il a tout intérêt à se faire défendre par un avocat dont le rôle sera de défendre ses intérêts et non de l'acculer.
Pour des affaires très graves, de grands criminels par exemple, on nomme des avocats d'office pour les défendre s'ils n'en n'ont pas ou qu'aucun n'aient tellement envie de se charger du dossier parce que le client n'inspire pas la sympathie.

Bref il me semble qu'un avocat n'est pas chargé d'établir la justice, ni de la trouver, mais de défendre les intérêts soit de la victime, soit du bourreau. Chacun des deux a droit à être assisté par un avocat pour le défense.

Enfin il me semble ?

Écrit par : GARBY | 22/10/2009

Il me semble que c'est la loi de l'abus de pouvoir et de l'abus de l'argent dans cette affaire qui maintenant conduit tout, et ce peut-être bien depuis son début ?

Les choses ne semblent plus une question de justice, de liberté, et de respect, mais avec l'argent et le pouvoir, tout est permis.
Ça ne me semble pas être les parents tout seuls, mais on dirait qu'ils ont une sorte de mafia derrière eux, qui tire les ficelles avec leurs méthodes bien particulières.

Non seulement les parents ont le chagrin de leur fille, mais en plus ils sont peut-être contraints, de bon gré ou de mauvais gré, à agir comme ils le font, . Ils semblent être mêlés à une affaire qui les dépasse largement, et comme s'ils ne pouvaient plus reculer ?

Je pense qu'au départ Kate et Gerry étaient des parents et un couple, une famille, des amis bien normaux et honnêtes, avec un idéal correct. Dans quoi se sont-ils donc trouvés mêlés ?

Il semblerait que les recherches de Maddie soient du simulacre d'ailleurs ? J'ai de moins en moins confiance à ce sujet, car tout parait de moins en moins crédible... et de plus en plus magouilles.

Depuis le début tout parait étrange ! les téléphones effacés, trop de presse, des porte-paroles, ambassadeur et diplomates qui s'occupent d'une affaire policière, lancement d'un fonds, etc...

Bien triste histoire en vérité.

Écrit par : michelle | 22/10/2009

Bonsoir à tous,

L'avocat défend le client qui le paye.Coupable ou innocent.
Même les plus grands bandits ont été défendus par des avocats.L'avocate de Mesrine (ennemi public N° 1 ) lui a même fourni un pistolet pour qu'il s'évade...
Un grand nandit qui a beaucoup d'argent n'a jamais de mal pour trouver un avocat.
Le avocats commis d'office sont souvent désignés pour des gens qui n'ont pas moyens.

Écrit par : nina | 22/10/2009

Nina : je pense que si Kate et Gerry n'ont pas demandé une réouverture de l'enquête de police, c'est que les nouveaux policiers auraient trouvé dans les dossiers ou dans la nouvelle enquête quelque chose que justement on a voulu bien cacher, et qui ne doit surtout pas être révélé au public. C'est d'ailleurs pour cela que l'enquête a été archivée, sur ordre en somme.

Je ne veux pas dire par là que les parents de Maddie soient responsables ou même impliqués dans sa disparition, mais peut-être plutôt qu'une enquête détaillée sur eux-mêmes ou leurs proches (parenté ou amis) aurait pu conduire à la mise à jour de toute autre chose qui avait lieu de rester discrète, voire secrète.

Pour quelles raisons ? si on le savait on comprendrait sans doute pas mal de choses ?

Écrit par : michelle | 22/10/2009

Nina : 100% d'accord concernant les avocats !

Dans cette affaire Maddie, c'est "la loi du plus fort" qui domine et régit tout, du point de vue argent, mais pas forcément du point de vue vérité.

Monsieur Amaral, faites quand même attention à vous, ce clan parait dangereux et ne reculant devant rien. Je dis bien le clan constitué par je ne sais pas qui au juste, je n'y inclus pas les parents. Eux sont-ils d'accord ? sont-ils contraints ? Je ne saurais vraiment pas le dire ? De toute façon ce n'est pas du tout mon problème, et ne leur souhaite surtout aucun mal être supplémentaire.

La seule chose qui m'importe : que Maddie soit retrouvée absolument, parce qu'on ne peut pas abandonner une petite fille qui est peut-être en danger et qui souffre peut-être ?

Écrit par : michelle | 22/10/2009

Cassandre : en France il y a eu l'affaire Grégory en effet, où l'on a jamais su jusqu'à ce jour qui était le coupable de l'assassinat de ce petit garçon.
Par contre son corps avait été retrouvé. On savait donc qu'il était mort, et qu'on ne pouvait hélas plus rien faire pour lui.
Il ne restait plus qu'à retrouver le coupable pour que la justice suive son cours. Mais l'enfant lui-même ne craignait plus rien.

Dans le cas de Maddie, c'est très différent car on ne connait pas le principal, c'est-à-dire si elle est vivante ou décédée, donc si elle a besoin d'aide ou pas ?

Si elle est vivante comme le disent ses parents, il y a d'autant plus intérêt à la retrouver de toute urgence.

Écrit par : michelle | 22/10/2009

Croyez-vous à la justice après tout celà?????

Écrit par : tânia | 22/10/2009

GARBY

MERCI POUR CE RAPPEL à 1 000 % EXACT

Rien à rajouter !

Écrit par : Dannie | 22/10/2009

Je remets sous ce nouvel article (une partie de) mon dernier commentaire, laissé sous l'article précédent, tjs à propos de EUROJUST (surtout en espérant une réponse) :

"""""""M. Lévy, SVP,

peut on s'attendre à ce que "cette sorte d'arbitre" intervienne dans cette affaire où 2 gouvernements ! sont impliqués pour une petite fille qui s'est volatilisée !! ce qui n'est tout de même pas chose courante !!! Je dirais même que c'est une grande première, d'où tant de doutes et de suspicions.""""""" Merci.

Écrit par : Dannie | 22/10/2009

Cassandre bonjour,

En France nous avons eu l'affaire Gregory, dans laquelle la haine généralisée des masses populaires a été générée par l'impact médiatique et les suspicions du juge et de la Police.

or, il s'est avéré que la Maman a été entièrement innocentée lorsque le second juge a repris l'affaire en main au cours de laquelle il a découvert suite à une reconstitution minutieuse que la Maman ne pouvait en aucun cas être impliquée dans la mort de son petit garçon, un élément béton impliquant un timing précis et des témoins a donc totalement innocenté la Maman du petit Grégory.

Le Dossier a été réouvert fin 2008/début 2009 et les techniques scientifiques modernes de tests adn viennent de confirmer l'innocence les parents les mettant hors de cause de toutes formes d'implications dans la mort du petit Gregory.

Effectivement Cassandre, tu fais bien de le rappeler, nous n'avons pas été capable de tirer une leçon de cette affaire, et "nous" répétons l'histoire au travers l'affaire Maddie .. ..

Quand aux McCann, Je comprends parfaitement leur volonté d'agir par l'intermédiaire de détectives privés pour retrouver leur fille.

Confrontés à une police accusatrice et cela sans le moindre petit élément de preuve, il est bien évident que même en cas de réouverture du dossier, la nouvelle équipe par solidarité envers Amaral irait certainement dans les mêmes convictions que leur (ex)Chef.

Dans ce climat de tensions, la réouverture du Dossier ne ferait que relancer la polémique basée sur les convictions d'un seul homme qui consistent à dire que Maddie est morte et enterrée et que ses parents sont coupables d'homicide.

Dans cette optique j'imagine difficilement la PJ portugaise rechercher une petite fille VIVANTE pour la sortir des griffes de son ou ses agresseurs et kidnappeurs.

Les McCann ont probablement analysé la situation sous cet angle et ont par conséquent opté pour le choix d'agir avec l'aide de détectives privés qualifiés et compétents dont ils ont l'assurance que toutes les recherches seront résolument orientés vers la recherche de leur fille vivante et non pas uniquement de son cadavre !! (ceci étant dit en réponse au commentaire de nina)

Bien à vous et bonne soirée à tous.

Écrit par : NATFAL | 22/10/2009

Natfal "qualifiés et compétents"? Avec vous on ne s'ennuie pas!
Vous parlez de qui, de Metodo3?
Des actuels qui devraient lire les fichiers avant de dire dans la presse que le "ravisseur" aurait pu être trouvé avec la méthode de copie d'ADN?
Je vous rappelle par ailleurs l'existence de Scotland Yard, qui ne manquerait pas de reprendre l'enquête s'ils le demandaient, avec l'aide des médias britanniques tous dévoués à leur cause. La lecture des mails que les TAPAS ont envoyés pour ne pas effectuer la reconstitution est stupéfiante, "on veut bien venir à condition que la reconstitution serve à dire qu'on est innocents", ben tu m'étonnes...
J'ai lu qu'en Grande Bretagne une femme seule est en prison et ses enfants à l'assistance publique: elle les a laissés seuls un moment et il y a eu un début de feu. Les enfants vont bien, juste un peu de fumée.
Comme on dit "plus c'est gros mieux ça passe"!
Juste mon avis bien sûr.

Écrit par : Myriam | 23/10/2009

Coucou NatFal,

Le gouvernement (qui a décidé de mettre entre parenthèses le dossier de l'enquête officielle) l'a classé "homicide".

Quand à M. AMARAL, il dit que les parents sont impliqués, ce qui est très vaste d'hypothèses (liste longue).

Personnellement, je n'ai pas encore vu l'affirmation : "parents coupables d'homicide", selon ton expression. (*)

Maintenant, il se peut que le lien entre ces deux constatations existe dans certains esprits ! dont le tien ?

--------

(*)
Par contre cette accusation a été clairement formulée contre la maman du petit Grégory :

Représentants de la Justice débutants, et cherchant à se faire de la pub., actions téléguidées par les médias !

Contrairement à M. AMARAL qui avait 26 ans d'expérience et de succès, et aurait préféré rester dans l'ombre et l'anonymat ... et ne pas risquer, à cause de cette grosse tuile qui lui est tombée sur la tête, de perdre l'appétit ... pour les sardines et le bon Porto ...

J'espère qu'il n'est pas détruit au point de perdre le goût à ces joies simples de la vie, qu'il savourait tranquillement ... avant l'affaire McCann.

Il faisait juste son boulot ...

P.S. J'ai lu le livre des Villemin et celui de M. AMARAL.

Écrit par : Dannie | 23/10/2009

Je suis tombée par hasard sur des articles qui concernent une jeune femme libérée cet été après une séquestration de 18 années.

Est ce que cela correspond à l'époque où les parents McCann ont réalisé que Maddie pouvait être elle aussi enfermée quelque part à PDL ?

Dans ce cas, que font ils au R.U. ? Après avoir (extra ordinairement) parcouru l'Europe pour alerter le monde, pourquoi ne viennent ils pas (simplement) se re installer à PDL pour remuer et soulever chaque pierre ? Si ils pensent que leur fille les attend, ils peuvent aussi comprendre qu'elle serait heureuse de savoir qu'ils n'ont pas repris leur train-train quotidien. C'est urgent et ils ne sont plus arguidos !

Petit rappel ... M. AMARAL n'a pas été "un seul homme" a enquêter, tous les inspecteurs portugais et britanniques étaient extrêmement nombreux à converger vers les mêmes conclusions. De plus ils ne se sont pas contentés de poursuivre une piste mais des centaines !!!

L'équipe AMARAL aurait peut être fini par trouver Maddie dans sa cachette, si on ne lui avait pas retiré l'enquête.

Écrit par : Dannie | 23/10/2009

Bonjour à tous,
Je connais bien l'affaire Gregory pour l'avoir suivie de très près: Ce drame a eu lieu à 80 kms d'où j'habite.
Cette affaire est tout à fait différente de l'affaire Maddie.
Tout d'abord on a retrouvé le corps tout de suite et c'est ce qui a déclenché l'affaire.Les parents n'ont pas fait preuve de négligence.L'enfant jouait devant la porte de sa maison et la maman était en train de repasser dans sa maison.Bernard Laroche et sa nièce ont emmené l'enfant: Celà est prouvé.
Les parents ne se sont jamais opposés à la police pour empêcher les recherches, au contraire.Ils ont accepté plusieurs reconstitutions.Ils ont clamé leur innocence et aujourd'hui encore (25 ans après) ils ont demandé la réouverture de l'enquête avant qu'il ne soit trop tard.
D'ailleurs hier soir un élément important a été apporté au dossier: on a retrouvé des traces ADN de 25 ans sur le timbre collé par "le corbeau" sur l'enveloppe adressée aux parents.Et cet ADN n 'est pas d'eux.(on avait soupçonné la mère d'avoir posté elle même ces lettres de menaces)
25 ans après on peut encore analyser des traces ADN !!!!!!!
Dans l'affaire Maddie 1 an après on n'est pas capable d'analyser correctement les traces ADN trouvées en quantité.Trouvez vous celà normal ?

Écrit par : nina | 23/10/2009

PS : pour Myriam, je faisais référence aux détectives actuels..

Écrit par : NATFAL | 23/10/2009

nina,

Effectivement dans l'affaire Villemin que j'ai également suivi de très près, la nièce Murielle Laroche et Bernard Laroche ont été vu en voiture circulant sur le chemin menant à la maison des parents du petit Gregory le jour et l'heure où l'enfant a disparu .. ce témoin (un paysan habitant à cet endroit) s'est manifesté bien longtemps après la découverte du corps et les remous de l'enquête et des médias ...

Le parallèle évoqué avec l'affaire Maddie concerne essentiellement l'emballement médiatique et la haine générée au sein de la population à l'encontre d'un couple que tout le monde pointait du doigt et accusait malgré leur innocence et ce malgré leur bonne foi, leur participation aux reconstitutions, et leur soutien envers la police ce qui n'a pourtant rien changé à l'opinion acharnée du public.. Chacun de leurs faits et gestes étaient systématiquement retourné contre eux comme c'est le cas vis à vis des McCann.

A ce propos nina, j'aurai été curieuse de lire vos commentaires à cette époque concernant les parents du petit Gregory, étiez vous dans la même disposition d'esprit que vous l'êtes à l'encontre des McCann ? ne faisiez vous pas parti vous aussi de ceux qui étaient convaincu par la culpabilité de la Maman ?

à l'instar de Kate et ce malgré le chagrin de la perte de son enfant, et de la haine et la méchanceté des gens, Christine Villemin elle aussi continuait de vivre le quotidien, de se maquiller, de s'apprêter, de se nourrir, faire un autre enfant ect ... et pourtant elle était bel et bien innocente !!

Il me parait inconcevable d'accuser des personnes sur de simples critères comme ceux là où sur des rumeurs infondées comme il en affluent tant dans l'affaire Maddie ..

"ils ont dit que .. " Depuis mon plus jeune age j'ai grandi en apprenant une chose .. ignorer les "on dit .."

Bonne journée à tous & toutes.

Écrit par : NATFAL | 23/10/2009

Coucou Dannie,

je regrette mais ne compte pas sur moi pour plaindre Goncalo Amaral et ceci pour des raisons parfaitement justifiés .. non je ne crois pas que l'ex-inspecteur soit à plaindre ... bien au contraire .. j'estime qu'il a eu beaucoup de chance, il a eu l'occasion en tout cas de tirer partie de la disparition d'une petite fille et de la souffrance de ses parents & famille ...

Écrit par : NATFAL | 23/10/2009

Bonjour.
Je vous lis avec attention depuis quelques jours et un détail m’est apparu. Le dossier de la police portugaise n’est pas basé dans les "ont dit". Tout’ au contraire. Il est basé en faits réels que, malheureusement, du au système légal portugais qui accorde trop de protection et de droits aux arguidos/suspects, n’ont pas pu aboutir à des accusations devant un tribunal. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle bien trop d’éléments sont encore dans le secret de justice. Leur éventuelle révélation aurait pu compromettre la possibilité d’une future accusation si d’autres éléments – eux acceptés par le système portugais – viennent à se faire connaitre.
À titre d’exemple : L’enregistrement des écoutes (téléphone et appartement) n’a jamais été connu et ne figure pas dans le dossier faculté aux journalistes. Il va de même pour les photos et autres images. Attention. Ceci ne signifie pas pour autant que les McCann en sont les coupables. Mais je serais curieux de connaitre la raison qui les pousse a ne pas déposer plainte pour enlèvement au Royaume-Uni ou à ne pas demander la réouverture du procès au Portugal. Ce n’est surement pas le manque d’avocats.

Écrit par : Marcel | 23/10/2009

Bonjour NATFAL,
Non contrairement à ce que tu penses je n'ai jamais cru à la culpabilité des parents dans l'affaire Willemin.(Ma thèse est tout autre mais l'enquête étant réouverte et en cours je me garderais bien de dire ce que je pense depuis le début et qui pour l'instant s'avère assez exact).
Bien sûr que les Willemin ont refait un enfant peu après mais la situation à mon avis est totalemnt différente: Ils savaient leur enfant mort, ils ont vu le corps donc ils ont pu commencer un travail de deuil.Par ailleurs c'était leur seul enfant donc je trouve tout à fait normal et sain qu'ils aient voulu à nouveau un enfant (compensation, enfant de remplacement ... peu importe c'est leur choix).D'autre part ils n'avaient pas à culpabiliser de négligence, ils aimaient leur enfant.Normal qu'ils aient voulu fonder par la suite une famille.Et j'irais même jusqu'à penser que le fait de porter à nouveau un enfant dans son ventre à permis à la maman de certainement mieux supporter tout ce procés.Il y avait eu la mort, elle allait à nouveau donner la vie.Elle était très jeune.C 'était donc à nouveau l'espoir, la projection dans l'avenir, la possibilité de nouveaux projets.
Dans l'affaire MC tout est différent: Les parents ont été négligents,ils prétendent que Maddie est vivante et ils l'attendent (soi disant)et se mettent donc dans un état psychologique totalement à l'opposé.Ils ont eu leurs enfants par FIV et donc ont des difficultés à procréer naturellement.
Aujourd'hui ils ont un âge où il est difficile d'envisager une nouvelle grossesse.
Apparemment il n'y a pas vraiment d'enfant à remplacer puisqu'elle est quelque part.Ils se sont installés dans un déni depuis le 3 mai 2007 et donc sont obligés de vivre maintenant en conformité avec ce qu'ils prétendent.
Il suffit juste de la rechercher mais qui la cherche vraiment aujourd'hui ?
Je les plains car ils sont obligés de vivre depuis 2 ans 1/2 avec un dédoublement de personnalité: Il y a ce qu'ils font croire et ce qui est vraiment.De quoi tendre vers la skizophrénie !!!!!

Écrit par : nina | 23/10/2009

Bonjour tout le monde,

JE TROUVE QUE CE SONT LES McCann QUI, DANS LEUR TRAGEDIE, ONT EU BEAUCOUP DE CHANCE :

ils risquaient jusqu'à 10 ans de prison (sans même parler d'homicide ou chose semblable).

Juste "parents régulièrement absents ayant entraîné on ne sait quoi pour leur enfant" ...

Bien que parfois il y ait "2 poids 2 mesures", beaucoup de parents étant tous les jours interpelés pour cette même raison, PERSONNELLEMENT JE NE LES AI JAMAIS POINTéS DU DOIGT POUR CELA ET N'AI AUCUNE ENVIE DE LE FAIRE, hu mai ne ment parlant.

Par bonheur, je ne suis pas Juge, ou chargée de faire appliquer les lois, ni assistante sociale,

bien que je pense qu'une limite doit exister entre les droits des parents et les Droits de l'Enfant, et que les premiers ne doivent pas empiéter sur les seconds.

JE COMPRENDS qu'on puisse se laisser gagner par un climat de confiance, sous le coup de l'épuisement, etc ... (malgré la présence des escaliers, de la piscine, de la route, des réveils nocturnes, de bébés plus petits sous la "responsabilité" d'une puce de 4 ans, etc ... je ne vais pas refaire la liste des risques),

MAIS DE LA à INVERSER LES ROLES :

que ceux qui sont (même si c'est très pardonnable) à la source du problème ... se retournent, eux, contre la Justice, alors qu'ils ont -TANT MIEUX POUR EUX- échappé à la sanction du pays !

C'est TROP GROS, et me fait penser qu' "un train en cache un autre" (expression française). Comme AMARAL, je ne les traite aucunement d'assassin, je suis persuadée qu'ils taisent des informations.

Je ne trouve aucune comparaison à faire avec l'affaire Villemin ... je cherche, mais non, je ne vois pas ...

NatFal, en toute sincérité, je trouve vraiment bien que tu restes sur ce blog (sans blague !).

De plus, tous d'accord, le blog se serait peut être éteint.

M. Lévy, SVP,

on peut juste savoir si l'affaire a été soumise à EUROJUST du fait de l'implication des 2 gouvernements dans une affaire de disparition d'enfant ( + contexte du Centre commercial, etc ...)? MERCI

Écrit par : Dannie | 23/10/2009

NatFal a écrit :

""""""""""""à l'instar de Kate et ce malgré le chagrin de la perte de son enfant, et de la haine et la méchanceté des gens, Christine Villemin elle aussi continuait de vivre le quotidien, de se maquiller, de s'apprêter, de se nourrir, faire un autre enfant ect ... et pourtant elle était bel et bien innocente !!

Il me parait inconcevable d'accuser des personnes sur de simples critères comme ceux là"""""""""""""""

Il est très courageux, je dirai même salutaire et vital de continuer à vivre son quotidien pendant ou après des drames. Là n'est pas la question.

Je faisais allusion aux McCann qui vivent leur train-train AU LIEU DE VENIR CHERCHER LEUR FILLE SUR PLACE alors qu'ils clament partout qu'ils sont persuadés qu'elle les attend dans une cachette entre les mains d'un pervers.

Eux qui n'ont jamais rechigné pour voyager (sauf pour la reconstitution et là pour venir fouiller et trouver la petite vivante).

Madame VILLEMIN savait hélas qu'il n'y avait plus rien à faire pour son fiston.

Dans sa totale transparence,

- elle a, de plus, connu la prison
- ils ont expliqué que ce sont les médias qui dictaient la ligne de conduite du Juge
- ils étaient entourés de vautours qui les ont "ENFONCéS".

A l'opposé, dans l'affaire McCann, dans leur ambigüité,

- ils ont échappé à la prison
- les politiciens en faveur des McCann ont dicté la ligne de conduite de l'enquête (entrave à l'obtention de certaines informations, nécessaires à la mise en place de la vérité, et donc à la Justice)
- ils ont été entourés de politiciens, millionnaires, qui leur ont déroulé le tapis rouge, et les ont "HISSéS".

Sans parler des dons énormes, des "lancer" de ballons internationaux, des micros ... ET TANT MIEUX POUR EUX. Il aurait été beau pour les Villemin de bénéficier d'autant !

Mais voilà, les McCann sont aussi entourés des gens qu'ILS ONT SOLLICITES, qui se soucient de Madeleine et ne veulent pas lâcher l'affaire tant que ni fillette ni corps ne sont retrouvés, de gens qui s'interrogent sur leur TOTALE IGNORANCE des évènements.


Ceci dit, je ne vois pas de lien entre le maquillage ou non, et l'innocence ou non. NatFal, quand tu parles d'accusation sur ces simples critères, tu ne parles pas de M. AMARAL !!!

Ce critère ne tiendrait pas devant un Tribunal, contrairement à d'autres critères qui ont été empêchés d'arriver jusqu'au procès ... Pas pour condamner, juste pour rendre plus bavards !

Écrit par : Dannie | 23/10/2009

Les affaires Villemin et Mc Cann ne sont pas comparables à mon avis étant donné que dans le premier cas on a tout de suite retrouvé le corps de Grégory mort assassiné. Il n'y avait donc plus à rechercher ce petit garçon ni à lui venir en aide, mais uniquement à rechercher un ou des assassins.

Dans le cas Mc Cann au contraire, on n'a pas retrouvé ni de corps, ni de Maddie vivante. On ignore encore à ce jour s'il s'agit d'un accident camoufflé, d'un assassinat, d'un kidnapping, ou d'autre chose ?

Il n'y a donc ni assassin, ni coupable à rechercher pour le moment. Il y a juste Maddie à retrouver, vivante ou morte.

Pour cela différentes hypothèses sont échafaudées, (pas des accusations !), car il faut bien chercher à partir du raisonnements de "possibles théoriques".

Ensuite, lorsque l'on aura compris ce qui est arrivé à Madeleine, seulement à ce moment là, on pourra parler de coupables éventuels. Et là, selon ça pourrait passer dans le domaine de la justice, plus des recherches de la police ni des journalistes, ni du public, etc... Pour le moment on ne peut parler que de pistes à vérifier.

En attendant les parents vivent leur train-train ? Heureusement ! pour les deux enfants qui restent, pour les grands-parents aussi, ils sont bien obligés de continuer à vivre le plus normalement possible. Sinon que faudrait-il qu'ils fassent ? Que toute la famille se suicide ? Ça arrangerait quoi ?

Le temps n'est pas venu de jeter la pierre ni aux uns, ni aux autres. Ni aux parents bien sûr, mais ni aux enquêteurs non plus, (Mr Amaral est peut-être le seul à le dire, mais ses conclusions étaient aussi celles de pas mal d'autres policiers aussi bien portugais qu'anglais). Même si éventuellement ils font des erreurs de diagnostic ? Ils ont le mérite de mettre toute leur énergie à chercher Madeleine. Chaque partie soumet ses hypothèses pour finalement arriver à découvrir Maddie, ce qui a bien pu se passer, et la retrouver.

Sur toutes les suggestions de chacun, une seule sera juste, et toutes les autres fausses. Pas mal de policiers penchent pour la thèse du décès. Tant mieux s'ils ont fait une erreur, et que l'on retrouve l'enfant bien vivante !

Je pense qu'il vaut mieux risquer de se tromper que de ne pas chercher jusqu'au bout toutes les pistes possibles.

Écrit par : GARBY | 23/10/2009

"Il n'y a donc ni assassin, ni coupable à rechercher pour le moment. Il y a juste Maddie à retrouver, vivante ou morte."

Très bonne réflexion de Garby !
En fait depuis le début on recherche un kidnappeur, un assassin et des coupables.
Mais recherche t'on l'enfant ?

Écrit par : nina | 23/10/2009

tânia : après toutes ces interventions du monde politique, des FM, etc... dans cette enquête policière concernant Maddie, j'ai de gros doutes quant à la justice !!!! et l'honnêteté de certains politiques !

Pour être si pressés d'archiver l'enquête, cela voudrait dire qu'il fallait surtout vite arrêter de chercher afin de ne rien trouver qui pourrait compromettre, qui au juste ???????

Suite à toutes les demandes de la police portugaise à la police anglaise, restées sans suite, style les cartes de crédit, les relevés de téléphone, les mises sur écoutes, etc...etc... (je ne vais pas reproduire une liste que tout le monde connait), cela semble évident, qu'il y avait une volonté supérieure de freiner l'enquête, afin qu'elle n'aboutisse pas.

Cette influence en haut lieu est d'ailleurs à mon sens beaucoup plus grave, car en toute conscience : abus de pouvoir par des personnages élus, dans lesquels les électeurs avaient placés leur confiance,
qu'un accident camouflé, par des particuliers, dans leurs brusque désarrois et émotions, ce que je peux comprendre beaucoup plus facilement - ce ne serait dans ce 2ème cas qu'une réaction affolée due à la peur.

Je n'affirme pas non plus que ce soit ce qui s'est passé. Ce n'est qu'une possibilité parmi tant d'autres.

Écrit par : michelle | 23/10/2009

Si l'enquête s'était déroulée normalement, c'est-à-dire sans intervention en haut-lieu, soit pour gagner du temps, soit pour brouiller les pistes, (ou autres), ce qui aurait été découvert par la police aurait gêné qui au juste ? la vie des parents ? ou celle de quelqu'un d'autre ?

La réponse à cette question devrait mettre sur la voie du déroulement des évènements.

Écrit par : michelle | 23/10/2009

Je me retrouve dans le commentaire de GARBY.


(J'ai précisé ma pensée plus haut : contexte à propos de "train-train" ...)

Les inspecteurs de police ont pour mission de découvrir le déroulement des faits. Ils ne sont ni Juges ni psychiatres. Là n'est plus leur rôle de condamner ou disculper.

J'ai aussi appris par cette affaire le vrai sens du mot "arguido".

Bon week end à tous.

Écrit par : Dannie | 23/10/2009

nina,

Peut-être que nos deux thèses se rejoignent, alors je me lance .. (avec la permission de BS)

Depuis le début et je l'avais partagé il y a un an sur un des forums consacré à Maddie, je penche pour l'hypothèse du crime psychologique et passionnel.

Selon moi, Murielle villemin entretenait une relation intime avec Bernard Laroche.

Je suis bien entendue parfaitement consciente de l'age que la jeune fille avait à cette époque.

Cependant en me replaçant dans le contexte ambiant de village, où nombreux sont les non-dits et les tabous familiaux, les vieilles rancunes, les relations incestueuses dissimulées passées sous silence, et le poids de ce fameux "qu'en dira t-on" bien présent dans ces parties de régions austères et recluses de France profonde il n'est pas difficile d'extrapoler ce genre d'hypothèse..

Tenant compte de l'ensemble de ces paramètres géographiques et familiaux, et observant de plus près le comportement de la nièce murielle villemin ainsi que la vie difficile de Bernard Laroche, j'ai eu la sensation qu'il y avait une grande promiscuité entre Murielle et sa soeur de même qu'avec Bernard Laroche.

j'ai eu la sensation que Murielle Villemin, était une jeune fille aigrie et austère, peu ou pas épanouie, au visage peu agréable et torturée par de nombreux complexes. Cette jeune fille qu'on pourrait imaginé avoir une vie riche d'amis, de petits copains, de joie de vivre semble tout au contraire nourrir des rêves inaccessibles alimentant ainsi une forme de profonde frustration intériorisée, une fillette réservée qui je pense s'identifiait à la vie de sa sœur avec le profond besoin d'être aimée et désirée.

Néanmoins je doute qu'elle ait eu réellement conscience de ce qui se passait au plus profond d'elle même.

A mon avis elle s'est pris au jeu de séduction et a jeté son dévolu sur ce pauvre "pantin" de Bernard Laroche.

Bien que Bernard Laroche n'avait certainement aucune mauvaise intention, ont-ils alors fini par tisser une sorte de complicité intime ? S'est-il alors laissé séduire par une jeune fille qui pouvait à ses yeux représenter un brin de ciel bleu au coeur de sa triste vie rythmée par un travail peu valorisant, et alourdi par la naissance d'un enfant en difficulté..

S'est-il alors laissé submergé par le désir que murielle venait susciter en lui ? A t-il fini par succombé à ce désir naissant ? Murielle a-telle ainsi compenser son besoin ardent d'être aimée et désirée ? A-telle cherché à apaiser ses frustrations et ses souffrances refoulées .. ?

s'est-il alors installé entre eux une relation adultérine ?

C'est au fond l'hypothèse qui m'a paru la plus semblable bien qu'elle peu heurter notre morale et nos principes ..

Bernard manifestait certainement une grande admiration pour Christine villemin dont il admirait la beauté, il enviait certainement aussi et ce sans méchanceté la réussite professionnelle et familiale de son cousin qui lui-même n'avait pas eu la chance d'avoir ..

Quand à Murielle avait-elle nourrit une jalousie maladive généré par l'intérêt et l'admiration que Bernard portait a Christine et au couple villemin ? Cela venait-il de nouveau titiller et réveiller ses frustrations intérieures ?

de là a-telle échaffaudé un scénario "diabolique" en imaginant éliminer l'objet de ses souffrances .. ?

Murielle a-telle fini par glisser progressivement de l'état de rêveries à l'acte réelle ?


Il est donc possible que Murielle ait fini par mettre en place une forme de chantage à l'encontre de Bernard Laroche lui imposant ainsi de porter tord à la famille villemin en lui otant ce qu'ils avaient de plus cher au monde, et si par malheur Bernard villemin ne se pliait pas à sa volonté, l'aurait-elle alors menacé de révéler à la famille et à la police leur relation adultérine avec toutes les conséquences que cela pouvait entrainer .. Peut-être l'a t-elle même menacé de dire qu'il abusait d'elle ?

Bernard a t-il eu le choix entre le marteau et l'enclume ?

Aurait-il fini par céder au chantage de Murielle, et ont-ils fini par organiser l'enlèvement du Petit Gregory ? Ont-il alors décidé de l'heure et du jour ? Avaient-il convenu de le faire avec la voiture de Bernard Laroche ?

Certainement pour cette raison qu'un témoin les a appercu tous les deux dans l'auto sur le chemin de la maison des Villemin le jour de l'enlèvement du petit Gregory, pourtant Murielle a déclaré être rentré en bus après sa sortie d'école, or plusieurs témoins parmi les écoliers ont affirmé ne pas l'avoir vu monter à bord du bus ce jour là et être partie en voiture avec Bernard Laroche...

Pourquoi aurait-elle menti si ce n'est parce qu'elle est impliquée dans le décès de Gregory ?

Par ailleurs je pense que les lettres du corbeau n'étaient autres que celles de Murielle Villemin, A ce propos je me souviens qu'il avait été dit que les lettres étaient bourrées de fautes d'orthographe ..

Au cours d'un des nombreux appels téléphonique anonymes émis par le corbeau il y a eu cette fameuse chanson entendue laquelle a été retrouvé dans les affaires de Bernard Laroche lors de son arrestation, or nous savons que Murielle séjournais souvent chez sa soeur, il lui a donc été facile d'appeler de chez les Laroche et d'y faire jouer cette fameuse chanson en l'absence des Laroche ..

Conclusion, selon moi il s'agit d'un crime sordide qui a été motivé par la psychologique déséquilibrée d'une jeune adolescente frustrée et insignifiante en manque d'amour et de reconnaissance ..


Quand au parallèle fait entre l'affaire Maddie et l'affaire villemin, inutile de rappeler qu'avant même la découverte du corps du petit Gregory, les parents faisaient déjà l'objet des suspicions et de la haine généralisée de l'opinion publique, des médias ...

Écrit par : NATFAL | 23/10/2009

Très bonne réflexion de Garby !
En fait depuis le début on recherche un kidnappeur, un assassin et des coupables.
Mais recherche t'on l'enfant ?

Ecrit par : nina | 23/10/2009

oui effectivement très bonne question ! La police recherche t-elle l'enfant ou son cadavre uniquement ?

Écrit par : NATFAL | 23/10/2009

Je ne vois pas la ressemblance entre l'affaire Wuillemin et celle des Mccann.

La disparition du petit Antoine et de la petite Typhaine par contre sont du même ordre.

Je me souviens mal de l'affaire Wuillemin, je crois me rappeler que Christine était enceinte d'un 2ème enfant au moment du drame.
J'ai entendu que les 2 ADN retrouvés étaient d'une femme et d'un homme. Il ne s'agirait ni de celui des parents ni de celui de Bernard Laporte, de plus l'enveloppe où a été retrouvé un des ADN a été envoyée plusieurs semaine après son assassinat par le père de l'enfant. Ils était donc probablement innocents tous les trois. La soeur de Mme LAPORTE était une très jeune adolescente, presqu'une enfant à l'époque, mal dans sa peau comme on l'est à cet âge et traumatisée par cet assassinat. J'imagine que son ADN sera comparé.

Perso je ne me permettrais pas de psychanalyse sauvage la concernant à un âge où elle n'était pas construite.

La présomption d'innocence mise en avant par Natfal pour les Mccann vaut pour elle qui n'a pas été mise en cause dans cette affaire, à moins qu'il ne s'agisse que d'un délit de sale gueule pour l'une, et d'un préjugé d'innocence "esthétique" et de classe sociale pour les autres.

Quant aux Mccann ils ont mis à jour leur site en appelant aux dons pour payer la recherche de leur fille par leurs deux privés "qualifiés et compétents" dixit Natfal, bien sûr pas (leur porte-paroles l'avait assuré) pour payer leur armée d'avocats, eux qualifiés et compétents sans guillemets. Sur le site figure un paragraphe appelant l'attention des personnes levant de l'argent pour le fonds sur le fait de s'informer sur l'assurance, le fonds n'étant pas une oeuvre de charité: ce qu'ils sont bons leurs avocats qui pensent même à protéger les Mccann d'une éventuelle volte face des donateurs!

Sinon j'ai vu que certains sites britanniques soutenant les Mccann ont lancé une campagne de recherches et de dénigrement sur la vie privée et familiale d'Amaral. On peut accéder à ces sites en suivant des liens à partir de celui des Mccann. Le but est, bien sûr, non de décrédibiliser l'enquête portugaise ou de détruire l'ex policier, sa famille et ses enfants, mais de continuer à faire rechercher Madeleine par à ce jour, juste deux privés "qualifiés et compétents".

Pourquoi ce que les Mccann affichent et clament est-il constamment et depuis le début, en contradiction totale avec leurs actes? Extrêmement troublant.

Écrit par : Myriam | 24/10/2009

La présomption d'innocence mise en avant par Natfal pour les Mccann vaut pour elle qui n'a pas été mise en cause dans cette affaire, à moins qu'il ne s'agisse que d'un délit de sale gueule pour l'une, et d'un préjugé d'innocence "esthétique" et de classe sociale pour les autres.

Ecrit par : Myriam | 24/10/2009


Ma Chère Myriam je vous retourne le compliment : délit de "Belle Gueule" pour kate et préjugé de culpabilité "esthétique"et de classe sociale pour les McCann ..

Écrit par : NATFAL | 24/10/2009

Sinon j'ai vu que certains sites britanniques soutenant les Mccann ont lancé une campagne de recherches et de dénigrement sur la vie privée et familiale d'Amaral.

Ecrit par : Myriam | 24/10/2009

Ce sont les aléas de la Célébrité et de la Médiatisation .. LOL

Écrit par : NATFAL | 24/10/2009

Je pense que M. AMARAL a toujours respecté, tout au long de sa carrière, les lois de la déontologie s'appliquant à sa profession : discrétion et confidentialité, surtout dans les disparitions d'enfants, pour le bien de ceux-ci, et pour des raisons évidentes.

Dans cette affaire qui relève de l'exceptionnel, M. AMARAL qui ne faisait que son travail -comme d'habitude- a été confronté à des obstacles à l'enquête elle-même.

Les parents MC auraient pu aller jusqu'au Tribunal et là, se faire défendre avec succès par les "meilleurs" avocats.

Mais non, il semble qu'il ne fallait pas que l'affaire monte jusqu'au Tribunal. Pourquoi, si seuls deux ou quelques citoyens étaient impliqués ?

Cela me fait croire que des "haut placés" étant impliqués pour je ne sais quelle raison, l'affaire ne pouvait pas être traitée comme d'habitude.

Il fallait DONC SACRIFIER CELUI qui ne pliait pas, et ne se laissait pas écarter ou acheter comme d'autres qui ont disparu de la circulation. Même si il pouvait susciter l'admiration, il constituait le grain de sable dans le rouage d'un gros enjeu qui nous échappe ...

Agir de façon trop grossière contre l'homme le mieux placé (la meilleure connaissance du dossier complet) étant risqué, il a fallu trouver plus subtil : DETRUIRE psychologiquement celui qu'on ne pouvait détruire ni physiquement ni moralement.

Écrit par : Dannie | 24/10/2009

(suite)

M. AMARAL a dû quitter sa chère profession à laquelle il était entièrement dévoué, et dans laquelle il s'accomplissait pleinement, pour pouvoir SE DEFENDRE PUBLIQUEMENT DES ATTAQUES PUBLIQUES SUBIES par ...

LA MEDIATISATION ORCHESTREE DEPUIS LE PREMIER JOUR PAR LE CLAN McCann ...

La médiatisation a rendu de nombreux services de plus ou moins grandes importances aux McCann, je ne referai pas la longue liste. C'est pourquoi celle ci était provoquée. C'est grâce à ces "services" qu'ils peuvent survivre.

Dans le cas de M. AMARAL, c'est l'opposé.
Cest la médiatisation de Madeleine qui a médiatisé l' (les) enquêteur(s). Sa célébrité a été passive car a démarré par les insultes et le ridicule subi. C'est seulement par la suite qu'elle a été réactionnelle, pour se défendre, dénoncer et aussi parce qu'une enquête lui fut confiée qu'il n'a pu mener jusqu'au bout dont la victime s'appelle Madeleine.

On n'a pas à fouiller dans sa vie privée, car c'est pour le rôle PROFESSIONNEL qui lui avait été confié qu'il est aujourd'hui visé.

Ceci est mon point de vue ce jour et à cette heure ...

Ce que M. AMARAL a publié était son point de vue au moment où l'enquête lui a été retirée.

Soit une suite lui aurait permis de revenir sur ses conclusions, soit il a mis le doigt sur LA vérité.

Les réactions du Clan me font penser qu'ils ont peur de lui, qu'il ne mette à jour ce qu'il faut tant cacher. D'où volonté de le mettre "hors d'état de nuire" mais attention ... jamais devant les autorités judiciaires !

Écrit par : Dannie | 24/10/2009

Dannie :
" Soit une suite lui (Mr Amaral) aurait permis de revenir sur ses conclusions, soit il a mis le doigt sur La vérité.
Les réactions du Clan me font penser qu'ils ont peur de lui et qu'il ne mette à jour ce qu'il faut tant cacher, d'où volonté de le mettre "hors d'état de nuire", mais attention... jamais devant les autorités judiciaires."

J'ai exactement la même impression.

Les comportements des parents, téléguidés par des "conseillers" qui n'ont pas l'air d'être embrassés par des scrupules, laissent songeurs. On sent que quelque chose n'est pas clair, et qu'ils sont bien embêtés. Ils ont un comportement étudié, maitrisé le plus possible, en tout cas pas du tout naturel. Ils sont toujours un peu fuyants, dans leur regard, dans leurs paroles, beaucoup plus maintenant qu'au début du drame d'ailleurs. Pourquoi ? Alors qu'ils ont de si bons avocats. Sous quelle emprise sont-ils ? En tout cas elle a l'air d'être lourde à porter.

S'ils étaient scrupuleux de caractère à la base, aller pour une raison ou une autre à contre-courant, et contraints de donner le change, est certainement très pénible.

Écrit par : michelle | 24/10/2009

En ce qui concerne l'affaire Villemin, la personne qui a tué l'enfant n'était peut-être pas la même que celle qui adressait les lettres anonymes (le corbeau). Peut-être qu'avec les analyses d'ADN on découvrira la vérité de cette sordide histoire ?
Je pense, comme Natfal, que c'est le résultat de la conjugaison de la jalousie et de la frustration, qui a conduit à un crime passionnel. Qui ? cela par contre je ne saurais le dire ? Murielle ? Bernard Laroche ? les deux ensemble ? Une troisième personne ?

Dans le cas de Maddie, une réaction passionnelle soudaine et incontrôlée a pu jouer un rôle également ? Qui sait ?

Écrit par : michelle | 24/10/2009

A moins que Gerry ne soit un espion ?
Dans ces cas là seulement les gouvernements interviennent dans les enquêtes de la police pour toujours défendre et protéger leurs espions, parait-il ?

Mais comme je ne connais rien dans l'espionnage... je ne suis guère plus avancé. Quelqu'un en sait-il davantage à ce sujet?

Écrit par : GARBY | 24/10/2009

Je viens de relire le livre de Mr Amaral. Vraiment je ne trouve pas pour quelles raisons au juste le clan Mc Cann veut à tout prix le faire supprimer ce bouquin, car enfin, l'inspecteur n'y donne pas son avis personnel, mais relate certains éléments de l'enquête qu'il a mené, en collaboration avec d'autres policiers, soit portugais soit anglais.

Et en plus on peut trouver absolument tout ce qu'il a écrit, sur Internet, depuis qu'un tiers de l'enquête a été rendue publique et donc accessible aux divers journalistes qui eux aussi ont reproduit exactement les mêmes éléments de l'enquête !!!

Quelle est la vraie motivation du clan Mc Cann ?
- Empêcher que l'Inspecteur ne prenne l'idée soudaine d'en dévoiler un peu plus que ce qu'il a écrit dans son livre ?
- Ou bien c'est une petite vengeance personnelle ?
- Ou ???????????????

En quoi cela fait-il avancer les recherches de Maddie ?

Sur quoi s'appuient donc les parents, deux ans après, pour être aussi certains que leur fille est toujours vivante, sans le moindre doute, alors qu'à un moment de l'enquête lorsqu'ils étaient encore au Portugal, ils doutaient puisqu'ils avaient fait venir ce Monsieur d'Afrique du Sud, avec sa
machine à détecter les cadavres ? Je veux bien que des parents s'accrochent à la foi du désespoir, mais tout de même ce sont des personnes intelligentes qui ne peuvent pas être naïves à ce point de n'avoir jamais aucun doute. Ou alors ils seraient au courant de quelque chose qu'ils ne diraient pas et aimeraient garder secrète, peut être pour des raisons valables ?

Ça je veux bien le comprendre et les laisser tranquilles. Mais pourquoi continuent-ils à faire appel au public pour les aider à chercher leur fille ?
Il y a quelque chose de pas logique dans cette démarche ?
D'un côté ils souhaitent la discrétion, et de l'autre ils appellent au secours ? Comment doit-on comprendre cela?

Écrit par : GARBY | 25/10/2009

Si les anglais du royaume uni sont tellement contre amaral et sa famille , c`est qu`ils n`ont pas eu droit à la même information que nous car les mc controle la press dans leur pays. Je pense que si les anglais pouvais lire le livre d`Amaral , leur idée changerais bien rapidement et c`est pour ça que les mc travaille très fort pour l`interdire dans leur pays.

J`ai lu le livre d`Amaral et je suis convaincu qu`il y a eu beaucoup de manipulation du côté du r-u et que la thèse d`Amaral est très proche de la vérité.

Ici au Canada quand on parle de cette histoire , les gens en général vont dans le même sens , donner la chance aux anlais de connaître les 2 côtés de la médaille et ils se feront leurs propre oppinion. Imaginez que ça arrive dans votre pays et qu`on vous disent que cette inspecteur veut seulement la tête du couple comme coupable ... On réagirais pareille sans information. Pour eux la petite ses fait enlever dans un pays étranger point.

Écrit par : kristine | 25/10/2009

Si la presse anglaise est contrôlée par le clan Mc Cann , et que les Anglais y trouvent que l'Inspecteur veut uniquement la tête du couple comme coupable, comme le suppose kristine, il est normal que beaucoup soient contre Mr Amaral et sa famille.
Mais je pense que les Anglais vraiment intéressés par l'affaire Maddie ont accès à Internet et peuvent se documenter sur les divers sites, dont certains sont écrits dans leur langue.

Que Madeleine soit sortie de l'appartement, pieds nus, en pyjamas, dans les bras d'un homme, le 3 mai entre 21h15 et 22 heures, cela semble à peu près certain, puisque ce personnage a été vu par plusieurs témoins : Jane Taner d'une part, et toute la famille Irlandaise d'autre part

Ce qui est différent dans ces deux témoignages c'est la direction dans laquelle l'homme avec l'enfant allait. Jane l'a vu partir en direction de la maison de R. Murat, et la famille Irlandaise l'a vu se rendre du côté de l'église, c'est-à-dire
carrément à l'opposé.

Et une seconde divergence : Jane a cru reconnaitre la démarche de Robert Murat, alors que les témoins Irlandais, du moins le père le connaissant de vue affirme que ce n'était pas lui. Il lui trouverait plutôt une ressemblance avec Gerry.

Etant donné que les heures où ce suspect aurait été vu par les divers témoins ont un écart d'au moins 1/2 h, on pourrait en déduire que pour une raison ou une autre cet homme portant l'enfant aurait fait volte-face et aurait poursuivi son chemin dans le sens inverse à celui de son départ ?

En tout cas une chose semble certaine : Maddie serait sortie de l'appartement endormie (ou décédée ?) dans les bras d'un homme (son kidnappeur)

Si quelqu'un connait le temps que met un cadavre pour se raidir, on devrait pouvoir calculer l'heure de ce décès supposé : dans la soirée du 3mai ? ou possible dans l'après-midi du 3 ?

Et s'il n'y avait pas cadavre, le kidnappeur aurait sorti une Maddie sans réaction, donc vraisemblablement droguée par son kidnappeur ?

Pour le moment ce sont les seules certitudes. L'avant comme l'après restent flous....

Si Kate et Gerry ne comptent que sur leurs deux détectives privés pour retrouver leur fille, compte tenu de toutes les pistes que ces deux policiers là auront à trouver et à vérifier, ces pauvres parents me font l'effet de croire au Père Noël ?
Un chirurgien bien équilibré, mais traumatisé par l'émotion de la disparition de sa fille peut-il arriver à manquer de bon sens à ce point là ?

Écrit par : GARBY | 25/10/2009

D'accord avec GARBY et Kristine,

Je reviendrai tout à l'heure.

Si mon enfant avait disparu, la PREMIERE crainte que j'aurais c'est qu'il soit décédé (d'une façon ou d'une autre - kidnappeur ou pas) ...

Et si l'enquête découvrait des traces de sang et des odeurs de cadavre, cela accentuant ma crainte, la PREMIERE démarche que je demanderais aux inspecteurs de police, c'est de tout mettre en oeuvre,

* soit pour éliminer cette piste, me rassurer, et me permettre de chercher mon enfant sans "remuer du vent",

* soit hélas, pour être fixée et ne pas être des années plus tard dans la torture de ces parents qui ignorent ce qu'est devenu leur enfant, qui l'espèrent vivant, mais parfois peuvent préférer qu'il ne soit plus, plutôt que de souffrir cruellement sur tous les plans.

Entre parenthèses, les McCann me semblent plus en phase de progressive guérison dans un deuil, que dans le tourment de redouter Maddie aux mains de détraqués sexuels. Parlent ils souvent de SON supplice et de SON angoisse à elle ?

Les McCann nous et surtout SE répètent que Maddie est vivante, se sont entourés de panneaux géants où elle est photographiée pleine de vie ... ?pour se persuader et ainsi ne pas se trahir, au début, et ainsi nous persuader qu'elle est vivante ?

car sa mort (éventuelle) et son contexte seraient justement l'origine de toutes ces cachotteries, et épisodes extra - ordinaires !!! d'où l'expression "La vérité derrière le mensonge" ???

Écrit par : Dannie | 26/10/2009

Les "super" conseillers des parents Mc Cann les orientent à faire des procès à tous ceux qui disent que Maddie peut être décédée, que ce soit les journaux, les écrivains....

Pourquoi donc n'en feraient-ils pas, pendant qu'ils y sont, aux deux chiens renifleurs qui eux aussi sont arrivés à la même conclusion que leur fille était décédée dans l'appartement de vacances ?

Il y a autre chose qui me donne à réfléchir, Jane Taner avait déclaré que la démarche de Robert Murat correspondait à celle de cet homme qu'elle avait vu le soir du 3 mai transporter l'enfant. Plusieurs amis du Tapas ont prétendu voir Robert Murat à proximité de leur appartement le soir de la disparition. Robert Murat est soupçonné par la police, et des fouilles sont effectuées dans son jardin avec des chiens.

Ma fille aurait été kidnappée, j'aurais suivi cette recherche chez Murat de très près pour être aussitôt informée des résultats, tellement impatiente de savoir si on avait retrouvé ma fille chez lui.

Or eux, les parents, ce jour-là justement, alors que rien ne les y contraignait, ils partent tranquillement en voiture en Espagne pour soit-disant distribué des photos de leur fille.
Comme s'ils savaient que les recherches chez R. Murat n'allaient rien faire découvrir ????

Un peu comme quand la police tendait un piège à un demandeur de rançon aux Pays-Bas, que toute la police était sur le qui vive et que seul Gerry restait décontracté (comme s'il savait d'avance que cette piste n'aboutirait pas. Elle n'a rien donné en effet !)

N'est-ce-pas étonnant comme réaction de la part de parents inquiets ne sachant pas ce qu'était devenu leur fille ?

Écrit par : michelle | 26/10/2009

Je me demande si le fait d'interdire le livre de l'inspecteur Amaral, ne va pas convaincre le public que c'est justement parce qu'il contient des vérités dérangeantes pour eux que les Mc Cann le font interdire ?

Mais que vont penser ces pauvres jumeaux quant ils seront plus grands ? Les psychologues disent que les secrets de famille sont très négatifs .....

Pourquoi Kate lorsqu'elle a donné l'alerte disait-elle : "on l'a laissée tomber" ? Était-ce au sens propre ou au sens figuré ?

Écrit par : michelle | 26/10/2009

Quel serait leur intérêt de continuer à "NOUS" persuader que Maddie est vivante puisque l'enquête est close depuis plus d'un an ? (on le leur a d'ailleurs assez reproché de ne pas ré-ouvrir l'enquête ..)

Écrit par : NATFAL | 26/10/2009

Surtout, Michelle,

quand on voit les différents visages des portraits robots,

les différents "types (races)" et allures, vêtements,

qui ont tour à tour été décrits par J. Tanner ...

c'est tout à fait MURAT, voyons !

LOL LOL LOL

Comme tu disais, ça serait cocasse, si le sujet n'était pas gravissime !

Je viens de vérifier :

dans un commentaire verbal sur le clip des parents tourné à PDL (aux infos ?), ils disent que c'est celui au "visage grêlé etc ..." qui portait Maddie dans la rue ... Faudrait savoir. Ce témoin n'est pas crédible !

J'ai parfois le sentiment que le Clan fait exprès de dire tout et son contraire (comme les deux listes de l'emploi du temps de La soirée ainsi que les diverses déclarations du Tapas Groupe) pour être sûrs de ne donner aucun semblant de piste fiable ... desfois que ...

Écrit par : Dannie | 26/10/2009

REPONSE A NATFAL :

L'intérêt financier : l'appel aux dons toujours d'actualité pour le "maintien à bon niveau du remplissage" du Fonds.

-----------

Maddie (morte ou) retrouvée, ils avaient promis de verser l'argent à la Recherche des enfants disparus ! Mais il semble utile de garder cette fortune "sous le coude".

Si il y a une autre explication, je serais la première à l'applaudir ! Tellement ce que j'écris me fait mal pour Madeleine.

Bonne nuit à toi et à tous.

Quelle immense richesse d'avoir nos petits avec nous. Tout est tellement fragile ...

Écrit par : Dannie | 26/10/2009

Les McCann n'ont pas vraiment besoin de ça pour vivre aisément et confortablement d'ailleurs ils ne sont pas les derniers, à en croire les rumeurs Amaral roulerait maintenant en jaguar, comme quoi si on devait accorder crédit à toutes les rumeurs les McCann seraient déjà en prison et Amaral ferait certainement l'objet d'un contrôle fiscal LOL

Écrit par : NATFAL | 27/10/2009

Rectification : Maddie (morte ou) retrouvée, ils avaient promis de verser l'argent à la Recherche des enfants disparus ! Mais il semble utile de garder cette fortune "sous le coude" SI maddie était retrouvée ...............

Bonne nuit Dannie.

Écrit par : NATFAL | 27/10/2009

ils viennent de relancer l'appel aux dons sur leur site.
Qui paye leur armada d'avocats à ce jour? Kennedy? Mitchell avait précisé que le fonds ne servirait pas aux dépenses juridiques ou judiciaires...
Oui Dannie, personnellement j'ai bien réussi dans la vie. Mais ça n'aurait pas le même goût si je n'avais pas mes enfants, ma petite fille, et le suivant qui s'annonce pour le printemps.

Écrit par : Myriam | 27/10/2009

Myriam bonjour,

La réussite sur tous les plans, y compris sociale, est un bien ! et le fruit de gros efforts, la plupart des fois, y compris d'avoir su sagement tirer profit de certains atouts.

C'est de sacrifier des valeurs morales ou enfoncer d'autres personnes pour y arriver qui est un mal.

Mais il y a des valeurs qui surpassent toutes les valeurs matérielles. Je vois qu'on est d'accord ;-)

Écrit par : Dannie | 27/10/2009

Bonjour à tous et toutes


Il tard par chez moi, je viens de lire tous vous commentaires. Le débat est très intéressant…


Non, je ne connais pas le cas Villemin et donc, je ne peux pas me prononcer à son sujet. Toutefois, j'avoue que je suisssssss subjuguée de l'analyse qui a été faite sur ce cas, par une des participantes de ce blog …..Sur les personnages qui ont entouré ce drame ainsi du jugement qu'elle porte sur les gens qui habitent """ dans ces parties de régions austères et recluses de France profonde.. "" !!!!

non plus, je ne connais pas la France ni ces profondeurs et mon jugement n'ira non plus à l'encontre de son peuple et/ ou sa culture, maissssssss

Elle a tout à fait raison : des vieilles rancunes, des tabous, des relations incestueuses etc, n'existent que dans les petits villages arriérés reculés des ces grandes villes civilisées emplies des brillants intellectuelles….


Honnêtement, je n'ai pas encore saisi si elle est une de ces personnes rescapées par ce merveilleux monde civilisé mais toutefois ayant été accouchée par un des ces villages…. Ou si tout simplement elle fait partie de ce groupe de gens atteints naturellement du grand syndrome de complexe de supériorité…..

Quoi qu'il en soit, je souhaite de tout mon cœur que tous ces paysans ne tiennent pas compte de ses dé nécessaires et gratuits insultes, qu'ils continuent leurs petit train, train de vie afin de pouvoir nourrir les rois…..


Bonne journée à tous et toutes, je vais au lit, il est 5h chez moi.

Écrit par : lena2 | 27/10/2009

Lena2,

Je ne peux pas vous laisser dire n'importe quoi à mon sujet. Je ne faisais que dépeindre (décrire) un contexte pour mieux faire comprendre comment certaines personnes auraient pu glisser dans le "crime passionnel" lié à la jalousie et l'envie et à l'état psychologique généré et favorisé par un style de vie et par les mentalités spécifiques au contexte local pour ce cas précis.

Il n'a jamais été question dans mes propos de juger qui que ce soit (juger des gens que je ne connais pas personnellement ce serait absurde) ni même de faire référence aux paysans que je n'ai d'ailleurs pas cité une seule fois. Vous êtes la seule à faire le lien entre "france profonde" et Paysans, pourquoi donc ?

Quand au complexe de supériorité, ce n'est que l'expression de votre interprétation et de votre jugement personnelle basé sur quelques phrases sorties de leur contexte comme vous le faites d'ailleurs à propos des McCann, à ce titre je pourrai à mon tour vous reprocher de faire la chasse aux sorcières à l'encontre des milieux aisées et des "belles gueules" .. mais je me garderai bien de ces préjugés pour éviter d'en faire autant ..

Bien à vous.

Écrit par : NATFAL | 27/10/2009

Lena2,

Je ne peux pas vous laisser dire n'importe quoi à mon sujet. Je ne faisais que dépeindre (décrire) un contexte pour mieux faire comprendre comment certaines personnes auraient pu glisser dans le "crime passionnel" lié à la jalousie et l'envie et à l'état psychologique généré et favorisé par un style de vie et par les mentalités spécifiques au contexte local pour ce cas précis.

Il n'a jamais été question dans mes propos de juger qui que ce soit (juger des gens que je ne connais pas personnellement ce serait absurde) ni même de faire référence aux paysans que je n'ai d'ailleurs pas cité une seule fois. Vous êtes la seule à faire le lien entre "france profonde" et Paysans, pourquoi donc ?

Quand au complexe de supériorité, ce n'est que l'expression de votre interprétation et de votre jugement personnelle basé sur quelques phrases sorties de leur contexte comme vous le faites d'ailleurs à propos des McCann, à ce titre je pourrai à mon tour vous reprocher de faire la chasse aux sorcières à l'encontre des milieux aisées et des "belles gueules" .. mais je me garderai bien de ces préjugés pour éviter d'en faire autant ..

Bien à vous.

Écrit par : NATFAL | 27/10/2009

En ce qui concerne l'affaire Villemin, que j'avais suivie à l'époque, ce sont certains journalistes qui dans leurs commentaires avaient parlé de la région où s'était passé le drame en la nommant "la France profonde".

Ils dépeignaient sous cette expression, non pas des paysans, mais plutôt un milieu ouvrier qui habitait à la campagne dans des petites maisons relativement modestes, dans un climat pas très ensoleillé, et qui avait une vie rude et laborieuse, à leur travail comme chez eux pas très gaie, ne laissant guère de place aux loisirs et aux distractions, et où les personnes se jalousaient pour peu de chose.

Les progrès de la science ont démontré que les traces ADN sur le timbre et les cordelettes qui avaient servies à attacher le petit Grégory, n'étaient pas celles des parents, ce qui prouve un peu plus leur innocence dans ce crime odieux. Ils avaient été réhabilités lorsqu'un nouveau juge avait repris le procès, et mieux considéré les divers témoignages.

J'espère que les traces ADN analysées et comparées permettront de faire la lumière sur le véritable assassin et ses motivations.

Ce serait je pense rendre justice à l'enfant et à ses parents accusés à tord pendant quelques temps à l'époque, mais qui n'ont jamais cessé de collaborer avec la police, tant ils étaient certains d'être accusés par erreur.

Écrit par : michelle | 27/10/2009

Merci Michelle ..

Écrit par : NATFAL | 27/10/2009

Merci Michelle ..

Écrit par : NATFAL | 27/10/2009

Les commentaires sont fermés.