Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/11/2009

Une vidéo révèle une image de Maddie style "au nord de l'Afrique"

madeleine-mccann-pic-pa-image-3-772173650.jpgLa nouvelle campagne inclut un appel vidéo et des interviews avec Kate McCann

Portugais - Español

Une vidéo avec des images inédites de Maddie, à six ans, bronzée et les cheveux foncés, comme si l'enfant avait passé deux ans dans le nord de l'Afrique ou dans le Sud de la péninsule ibérique, c'est le point principal d'un nouvel appel à témoins que le centre de protection contre l'exploration infantile (CEOP) a lancé hier, en Angleterre, autour de la campagne de Kate et Gerry McCann.
Ce nouvel instrument de la campagne représente une série de photos et d'images vidéos de Madeleine, déjà connues, mais aussi trois images de l'aspect que l'enfant pourrait avoir maintenant, si elle était encore vivante.

La vidéo, traduite en sept langues — anglais, arabe, français, allemand, italien, portugais et espagnol — et spécialement préparée pour internet, prétend faire appel à la conscience d'un éventuel témoin "qui sait ce qui est arrivé à Maddie".
En accord avec Jim Gamble, responsable du CEOP, la vidéo a été préparée avec l'aide de psychologues et vise à convaincre "un ami ou un parent de la personne responsable de la disparition de la fillette" qu'elle serait en train de "faire une chose juste". "La personne que nous prétendons toucher est probablement un conjoint, un familier, un ami ou un collègue de travail de la personne ou des personnes qui ont été impliquées dans la disparition de Madeleine," a dit le responsable du CEOP soulignant qu'il "était plus que probable qu'ils, ou quelqu'un de proche d'eux utilisent internet pour rechercher toutes les actualisations qui peuvent suggérer que la police soit très proche de découvrir la vérité."
La vidéo révélée maintenant inclut de nouvelles images virtuelles de Maddie qui viennent s'additionner à la précédente photo élaborée aux États-Unis par le Centre National pour les Enfants Disparus et Exploités (NCMEC), et qui représentait Maddie avec un aspect "plus américain".
Le CEOP parie sur Internet pour divulguer le nouvel appel — le premier dans son genre — et espère que le message parvienne au monde entier au travers des blogs, mais aussi via les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

La Police Judiciaire exclue de la campagne

Le CEOP ne travaille pas avec la Police Judiciaire, pourtant l'autorité à qui est confié l'enquête de la disparition de Madeleine McCann, mais promet que toutes les informations reçues et pertinentes seront transférées à la police du Leicestershire, "qui va partager avec les détectives portugais".
"Je n'ai pas connaissance de cette nouvelle campagne ni de l'appel", a dit une source de la PJ montrant une certaine réserve quant à la collaboration avec le CEOP :" c'est cet organisme qui en 2007 a demandé aux touristes les images prises à Praia da Luz et de qui l’on n'a rien reçu par la suite," a dit le même inspecteur.
Après la disparition de Maddie, cet organisme a demandé aux touristes qui ont visité Praia da Luz d'envoyer les photos de leurs vacances pour qu'elles puissent être comparées avec une banque de données d'images de pédophiles du Royaume-Uni et d'autres criminels.
La nouvelle campagne, d'après un responsable du CEOP, a l'appui de la police du monde entier, en particulier Interpol, de Europol, de la police australienne, nord-américaine, canadienne et des Émirats Arabes Unis. Le nouvel appel lancé par le CEOP, en accord avec Jim Gamble — connu en Angleterre pour sa responsabilité dans l'opération ORE — prétend répondre à la frustration de Kate et Gerry du manque de nouveaux indices et pistes.
"On est extrêmement gréés au CEOP pour le lancement de ce nouveau message dans le monde entier de manière si efficace. Il est vital qu'il soit vu de la manière la plus ample", a dit le couple dans un communiqué.

* L’original de cet article est publié en portugais sur l’autre blog de Duarte Levy (ICI)

02/11/2009

Maddie: la nouvelle campagne démarre aujourd’hui

Kate frente a imagem de Madeleine.jpgL'heure de Kate est arrivée

Kate McCann, la mère de la fillette anglaise qui a disparu à Algarve il y a plus de 2 ans, est le visage de la nouvelle campagne que le couple lance aujourd'hui conjointement avec la police de Londres et le centre de protection contre l'exploitation des enfants (CEOP).
Maintenant que les jumeaux Sean et Amélie fréquentent quotidiennement l'école, la mère de Maddie prétend assumer un rôle plus actif dans la campagne que le couple a lancée neuf jours après la disparition et qui entre maintenant "dans une nouvelle phase".
La nouvelle campagne, avec l'aide de Lift Consulting, entreprise portugaise spécialiste dans la communication, vise notre pays où le couple McCann dit croire que quelqu'un pourrait encore détenir des informations au sujet de ce qui, de fait, serait arrivé à l'enfant la nuit ou elle a disparu.
Le lancement de la nouvelle campagne démarre aujourd'hui dans la capitale britannique ou la presse a été invitée à participer à deux briefings — "pour cause d'un changement d'horaire", comme l'a confirmé Claudia Nogueira de Lift Consulting, le premier rendez-vous doit seulement compter avec la participation des journalistes anglais, le second étant prévu pour la presse portugaise.
Les deux ex-policiers engagés par le couple, David Edgar et Arthur Cowley, croient que la réponse de la mystérieuse disparition de Maddie se trouve dans un rayon de 10 miles autour de l'Océan Club, d'où a disparu l'enfant le 3 mai de 2007. Avec la nouvelle campagne ils disent attendre que quelqu'un se manifeste et qui leur amène la réponse.
Pour le moment, Kate et Gerry McCann ne vont pas revenir au Algarve et vont recevoir les journalistes en Angleterre, mais ils disent être en train de préparer un voyage privé pour revenir à Praia da Luz, probablement avant la fin de l'année.
"Imaginez si elle (Maddie) avait été votre fille, imaginez la douleur et la souffrance, imaginez que quelqu'un comme vous ne se présenterait jamais. Si vous vous taisez, vous êtes aussi coupable que ceux qui l'ont emmenée," écrit le couple dans le site internet du fond privé qu'ils ont créé après le supposé rapt.
La campagne, lancée presque en parallèle avec l'action en justice contre l'ex-coordinateur de la Police Judiciaire qui a enquêté la disparition, Gonçalo Amaral, inclut des interviews que Kate McCann va donner cette semaine à la presse anglaise et portugaise.

Duarte Levy

Publiée aujourd’hui dans le quotidien portugais 24horas

Português