Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/10/2010

Portugal : Cour d’appel annule injonction des parents de Maddie

197912058.jpgActualisation

(plus d’informations ICI) — La Cour d'appel a annulé ce mardi l'injonction déposée par les parents de Madeleine McCann contre le livre écrit par l’ancien coordinateur de la Police Judiciaire (PJ) portugaise, Gonçalo Amaral.
La décision d'interdire la vente du livre et de la vidéo avait été prononcée le 14 janvier par la juge Cunha Rodrigues, du tribunal civil de Lisbonne, après une première décision provisoire de septembre de 2009. L’injonction donnait suite à une demande déposée par l’avocate Isabel Duarte au nom des cinq membres du clan McCann, y inclut la disparue Maddie.
La décision interdisait la commercialisation du livre "Maddie : L’enquête interdite" – en portugais "Maddie : A Verdade da Mentira" — et la divulgation d’un documentaire avec le même titre qui avait été diffusé initialement par la chaine de télévision TVI et commercialisée avec le quotidien Correio da Manhã.
Selon un proche de Gonçalo Amaral, l’ancien coordinateur, qui défend la thèse de l'implication de Kate et Gerry McCann dans la disparition de leur fille en mai 2007, a reçu la nouvelle "avec satisfaction et soulagement de voir que justice a été faite".
En France, la nouvelle a également été bien accueillie par les responsables d’une chaine de télévision qui avait précédemment acheté les droits de diffusion du documentaire.
Ce matin, la cour a accepté le recours introduit par l’avocat Antonio Cabrita et ordonné le remplacement immédiat de l'ouvrage dans les points de vente habituels.
La décision de la cour reconnait également le droit de parole de l’ancien investigateur qui était jusqu’à présent interdit d’accorder d’entrevues à la fois au Portugal et à l’étranger.

Ancien coordinateur-chef de la police récupère le droit de parole

Gonçalo Amaral a reçu la nouvelle avec satisfaction estimant que décision de la cour d’appel est venu "renforcer la démocratie portugaise" soulignant que son livre "était un exercice de citoyenneté, de liberté d'expression et que l’interdire était inconstitutionnelle".
L’ancien coordinateur-chef de PJ portugaise avoue être maintenant plus tranquille pour faire face aux deux autres procès de qu’il est objet de la part de Kate et Gerry McCann.
Les parents de Madeleine, comme ils l’avaient fait à plusieurs reprises par le passé, ont intenté une action dans le civil accusant l’ancien policier de diffamation et demandant cette fois-ci 1,2 million d’euros d’indemnité. Dans une deuxième affaire, Gonçalo Amaral est accusé par l’avocate du couple d’avoir violé le secret de justice.
"Cette décision signifie qu'en ce moment le Dr Gonçalo Amaral est libre de se prononcer à propos de tous les aspects de l'affaire McCann. Signifie que la cour d’appel de Lisbonne a considéré qu’il n’y a pas, et il n’y jamais eu, dans le livre et dans le vidéo aucune offense au bon nom du couple McCann et à considéré que le Dr Gonçalo Amaral n’a fait qu’exercer un droit légitime, renforcé en plus par plus de vingt-six ans d’expérience d’investigation criminelle", a dit l’avocat António Cabrita qui représente l’ancien coordinateur chef de la police judiciaire.
Pour rappel, le livre Maddie : l’enquête interdite soutient la thèse de que Madeleine McCann est morte à l’intérieur de l’appartement de vacances occupé par sa famille dans le sud du Portugal en mai de 2007 et que ses parents l’ont caché.
La décision d'interdire la vente du livre et de la vidéo avait été prononcée le 14 janvier par la juge Cunha Rodrigues, du tribunal civil de Lisbonne, après une première décision provisoire de septembre de 2009.

Les McCann ont volontairement limité leur droit à une vie privée

Aujourd’hui, les juges ont révoqué l’injonction estimant que "le contenu du livre ne portait pas atteinte à aucun des droits fondamentaux" des McCann.
"L'exercice de son écriture et publication est contenue dans les droits constitutionnels garantis à tous par la Convention européenne des droits de l'homme et par la Constitution de la République du Portugal (relative à la liberté d'expression et d'information et de la liberté de la presse et les médias) », dis l’arrêt des juges Francisco Bruto da Costa, Catarina Arelo Mando et António Valente.
À propos des accusations de que Gonçalo Amaral avait nui à la réputation du couple et porté atteinte à vie privé des McCann, les juges ont conclu que c’est le couple lui-même qui a "ouvert la porte" pour que d’autres puissent s’exprimer à propos de la disparition de Maddie.
"En ce que concerne la vie privée des demandeurs (les McCann), ce sont eux-mêmes qui se sont multipliés en interviews et interventions auprès des médias, leur fournissant des renseignements qui, autrement, ne seraient guère divulgués". Ce sont eux qui "volontairement ont décidé de limiter leur droit à une vie privée", écrit l’arrêt.

Translated in English by Anna Andress

Commentaires

Bonjour et Merci !

Ces nouvelles décisions sonnent "juste".
Qu'est ce qui a motivé ce revirement ?

Maddie, personne ne t'oublie ...

Écrit par : Dannie | 20/10/2010

Bonjour à Monsieur Levy et Dannie,

La Cour d'Appel a bien pris le temps et c'est très bien.

Maddie fantôme aux 4 coins de la terre, Maddie est la première victime.

C'est important ce passage :

"En ce que concerne la vie privée des demandeurs (les McCann), ce sont eux-mêmes qui se sont multipliés en interviews et interventions auprès des médias, leur fournissant des renseignements qui, autrement, ne seraient guère divulgués".

Écrit par : Cassandre | 20/10/2010

Bonsoir à tous,
Voilà une bonne nouvelle !
Doit on y voir une correspondance avec le fait que Gordon B n'est plus au pouvoir?
La lutte d'influence serait elle terminée?
Voilà 3 ans 1/2 que Maddie a disparu.
L'enquête pourrait très bien reprendre un jour.
L'espoir fait vivre...

Écrit par : nina | 20/10/2010

En effet, Cassandre,

Le Clan Mc Cann a répandu une version à travers la planète, quoi de plus normal que M. AMARAL répande la sienne de même ! Il avait ce devoir à accomplir envers tous ceux qui ont été sollicités, et dont nous faisons partie.

Si le Clan n'avait pas pris cette initiative de SURmédiatisation, ce n'est par un Commissaire de PJ qui se serait permis de le faire. Certainement pas.

Le problème c'est que ce qu'ils ont fait pour se blanchir a bafoué tous les professionnels de l'enquête AINSI QUE MADDIE ; plus la PJ y voyait clair, plus il fallait rajouter une couche, c'est devenu trop gros.

DRAMATIQUE AFFAIRE. DRAMATIQUES PROPORTIONS.

Bonne nuit !

Écrit par : Dannie | 20/10/2010

Nina , contente de te lire !

Dannie, je recopie ton jugement :

Le problème c'est que ce qu'ils ont fait pour se blanchir a bafoué tous les professionnels de l'enquête ;

Plus la PJ y voyait clair, plus il fallait rajouter une couche pleine de mépris et d'arogance.

Pensées à Maddie,

Bonne nuit ,

Écrit par : Cassandre | 20/10/2010

Contente aussi de vous retrouver, bonne journée à toutes et tous.

Écrit par : Dannie | 21/10/2010

Bonjour à toutes/tous,

nous attendont maintenant avec impatience l'intégralité du jugement. Selon Blacksmith (voir son blog Blacksmith buro) qui semble l'avoir traduit en anglais, tous les frais de justice sont à la charge des Mccann. Et là cela devient intéressant.D'auitre part, comme ce jugement anéantit les arguments de base des McCann pour faire un procès à Amaral, on se demande bien quelles entourloupettes ils manigancent pour en détourner les prévisibles conséquences. En attendant, aucune allusion dans la presse dominicale anglaise naguère si friande de sardines grillées sauce Mitchell. Craindraient-ils d'être renvoyés à leurs mensonges éhontés et à leur complaisante mise en Cène des époux martyrs? Ont-ils reçu l'ordre de se taire? Le Guardian a certes fait mention du jugement mais on sent toujours que la prudence est de mise et que les Mccann sont toujours prudemment présentés comme des victimes. Vivement que le livre d'Amaral, enrichi, nous dit-il, de quelques passages, soit publié en Angleterre. Au moins les Britanniques pourront se faire une opinion par eux-même et non par le biais très biaisé de journalistes d'outre-dimanche.

Écrit par : Voltaire | 24/10/2010

Bonjour, ce dimanche il n’y a qu’un seul article dans la presse anglaise. Devinez où.
Dans le Daily Express Weekend qui (permettez-moi d’être sarcastique) nous "révèle" que les McCann sont furieux avec la décision de la cour portugaise.

Je vous remercie de vos messages et un bon dimanche à tout le monde.

Écrit par : Duarte Levy | 24/10/2010

Bonjour à tous,
Les MC devraient assumer les frais de ce jugement ?
Je ne m'inquiète pas pour eux.Avec tout l'argent qu'ils ont amassé (vente de gadjets/Passage chez Oprah/Procés gagnés contre la presse...)Ils devraient avoir de quoi payer.
Les choses se sont calmées et voilà les MC revenus à un statut plus normal: Plus de GB, plus de CM,Plus de milliardaires pour les soutenir.
J'espère qu' il y aura un jour une réouverture d'enquête.Chacun devrait le souhaiter: Les MC plus que tout autre!

Écrit par : nina | 25/10/2010

Les Parents de Maddie sont furieux ???

Une blessure d'amour-propre et un manque d'argent à gagner ?

Ils savent très bien qu'avec un élément sérieux, le leur d'abord, le dossier peut être réouvert pour retrouver Maddie.

Les PJ portugaise et anglaise ont bien collaboré jusqu'à présent.

Écrit par : Cassandre | 25/10/2010

... Je rajoute que j'ai la de la compassion pour les parents et leurs familles face à la perte de leur petite fille.

Écrit par : Cassandre | 25/10/2010

Bonjour !

Ravie de vous relire tous et toutes et un grand merci à Duarte.

Bonne nouvelle pour Mr Amaral que son livre puisse être remis à la vente. C'est un peu par là lui redonner son honneur, qui n'aurait jamais dû être sali d'ailleurs.

Quant aux parents Mc Cann ils ont dû comprendre que tout le monde a saisi que "notre" Chère Maddie était morte hélas. Les chiens ne pouvaient pas se tromper. Et rien ne vient étayer un kidnapping.... C'est bien triste pour eux que leur si mignone petite fille ne soit plus de ce monde semble-t-il, et qu'ils aient été si mal conseillés (car enfin toutes ces idées de défense déplorables et destructives d'autrui, de mensonges ne viennent pas seulement d'eux ?!). Je ne leur lancerai donc pas la pierre. Mais je pense vraiment qu'il est plus que grand temps qu'ils deviennent plus que discrets, et ne s'en prennent plus à personne.

J'espère que les jumeaux pourront malgré tout avoir accès à une vie un peu équilibrée sans de trop lourds séquelles, car dans toutes ces histoires eux n'en sont pour rien.

Bonnes pensées à vous tous les protecteurs et défenseurs de Madeleine.

Écrit par : michelle | 25/10/2010

Michelle, je partage votre point de vue.

Je pense aux jumeaux, mais là, je crois qu'avec le poids des nouvelles technologies comme internet et la version familiale aujourd'hui, avec des procès à la rallonge, les enfants seront eux aussi à la recherche de leur grande soeur.

10 ans c'est vite passés !

Si aujourd'hui, certains pensent que les parents ont été mal conseillés, je dirais qu'un simple bon sens honnête et cultivé leur a fait défaut ce 3 mai . Alors pourquoi ont-ils eu recours à tous les médias et porte-parole ?

"A faute avouée, à demi- pardonnée" : le monde aurait compris ;

Je compatis à leur malheur, tout en pensant qu'ils y contribuent toujours en médiatisant l'image de Maddie.

Écrit par : Cassandre | 25/10/2010

Bonsoir tout le monde,

C'est clair que de refouler la véritable nature de leur douleur et jouer jusqu'au bout cette tragi-comédie, quitte à être obligés de dénigrer (au lieu de pouvoir remercier) les défenseurs de leur propre enfant, n'a pas dû être simple ...

Je me suis toujours demandé de quoi les jumeaux auraient pu être témoins, de leurs yeux ou de leurs oreilles, dans le cas où le drame aurait eu lieu sous leur toit pendant leur présence !?

Malgré tous les efforts de la famille etc ... pour les rendre heureux, il est fort probable que cela ferait grossir "le grain de sable dans les rouages" dans leur conscient, ou pire, dans leur subconscient !

Drame en cascades pour tous, Maddie en premier, petite chérie, sa famille, bien sûr, sans oublier toute la famille AMARAL, en passant par les habitants, les professionnels, les associations, les suspects, les complices "contre leur gré", et tous ceux qui cherchent la vérité en marchant sur des sables mouvants ...

Merci M. Lévy.

Écrit par : Dannie | 26/10/2010

Bonjour,

effectivement Dannie, les dégats collatéraux provoqués par cette stupide stratégie ne se comptent plus.Et là je serai beaucoup plus sévère dans mon jugement sur les McCann .Ils ont eu des tas d'opportunités de quitter discrètement le devant de la scène où ils se sont placés dès le 3 mai 2007 par leur appel immédiat ( avant recherches!) aux médias internationaux. Le monde les aurait oubliés. Or ils ont sans cesse multiplié les initiatives publicitaires les plus incongrues, engagé des détectives privés des plus louches et innefficaces chargés à l'évidence, en sautant sur des tas de pistes qu'ils savaient fausses, d'entretenir auprès du public l'illusion de la piste de l'enlèvement. Comme si on remplaçait la réflexion cartésienne : "je pense, donc je suis" par
son pendant maccannesque: " je fais chercher Maddie, donc c'est la preuve que je suis innocent".
Je dis bien "faire chercher" car eux ne l'ont jamais cherchée physiquement. Ils ont fait sous-traiter sa recherche en la finançant par la charité publique, comme un produit de marketing.
Et ce, dès la disparition de l'enfant. Peu après le 3 mai 2007, Gerry a lancé l'idée d'un concert géant pour commémorer l'anniversaire de sa disparition " peut-être pas dans un an, un peu plus tôt" a-t-il ajouté. De même, interrogé par un journaliste sur les dangers que la publicité faite au défaut dans l'oeil de Maddie faisait courir à celle-ci, il a reconnu qu'effectivement, il y avait un risque, mais qu'en terme de marketing, c'était un bon plan ( "a good ploy",pour tout document voir le très complet site :themaccanfiles)
Ils ne cessent de relancer la machine à signalements bidons, l'appel au tiroir caisse par leurs sites internet. Dernière initiative il y a quelques jours (contre-feu au revers du jugement?): ils créent un site en Allemagne pour que tous les touristes allemands présent à PDL au moment des disparitions puissent se souvenir de tout ce qu'ils pourraient avoir vu en Mai 2007.Peu importent s'ils n'ont rien vu de suspect, toute petite fille blonde vue en compagnie d'hommes basanés, ou de gypsies fera l'affaire. L'important c'est de participer!
Comme s'ils espéraient que c'est le nombre de signalements de par le monde d'une possible Maddie retrouvée( signalements à durée de vie aussi éphémère que leur passage à la première page des tabloïde) qui les exonèrera de toute culpabilité.
Plus c'est gros, plus ça marche.
Mais, dans un petit coin reculé du Portugal, il est une tribu pourvue d'un chef tenace, qui veille et qui, lui, est bien décidé à ne pas tomber dans le panneau et il a une potion magique redoutable: la vérité.Et c'est de lui qu'ils ont peur et c'est pour préempter toute attaque de sa part qu'ils s'agitent autant.

Écrit par : Voltaire | 27/10/2010

Je lis avec grand intérêt tous vos commentaires pleins de bon sens.
Pour ma part, Je ne comprends pas du tout que les parents continuent à faire parler d'eux au lieu d'être discrets et se faire oublier. Ils sont libres, dans leur pays . Ils peuvent s'occuper de leurs deux petits jumeau : c'est presque miraculeux compte tenu de toutes les exagérations de tous côtész. Alors pourquoi continuent-ils à faire parler d'eux, d'où se donner des batons pour se faire fouetter ? Qui les conseillent ? des pervers ? leurs avocats pour continuer à remplir leurs poches d'honoraires ? certains membres de leur famille ?

Il est clair que plus personne ne croit Maddie vivante. Ils ne peuvent pas ne pas s'en rendre compte ! C'est très triste, mais dans un certain sens plus réconfortant que de la savoir entre les mains de pédophiles. Leurs nouvelles interventions ne vont convaincre personne. Il y a assez de dégats comme ça ! Maintenant il serait vraiment nécessaire qu'ils se fassent un peu oublier......

Écrit par : michelle | 27/10/2010

Ceci n'est pas une affirmation, mais une hypothèse :

L'orgueil est-il leur conseiller ?

L'orgueil qui AVEUGLE
et prive de toute raison, de tout bon sens, et d'altruisme ?

Hélas, cela existe !

Bonne journée et à bientôt.

Écrit par : Dannie | 28/10/2010

Dannie,

Je ne pense pas que c'est l'orgueil qui amène les parents, dans ce malheur.

Je pense plutôt que c'est leur renommée de médecin, et les jumeaux qu'ils ont voulu sauver et préserver , puisque que peut-être, c'était (peut-être) trop tard pour Maddie.

Maintenant, force de constater que le bon sens n'est pas présent, ni l'humilité, le dernier exemple est de penser que des touristes allemands en vacances en Algarve vont chercher Maddie ...

.... comme si les PJ portugaise et du R.U n'existaient plus !!!! (un comble) quand on recherche son enfant.

Bonne journée tout le monde,

Écrit par : Cassandre | 28/10/2010

Bonsoir,
à mon avis s'ils continuent de s'agiter c'est qu'ils ont peur d'être démasqués, par Amaral ou un autre . Dans l'hypothèse d'un procès (et Amaral ne lachera jamais le morceau,) il faut beaucoup d'argent, même s'il est possible que les avocats se payent sur les recettes engrangées par une condamnation future. Cependant la date évoquée pour un procès serait repoussée l'année prochaine et la patience des avocats a des limites. S'ils ne se maintiennent pas dans l'oeil du public avec leur bouclier d'innocence,ils ne pouront rien contre l'opinion publique anglaise mise au parfum par la parution en Angleterre du livre d'Amaral, s'ils n'ont plus Carter Ruck pour menacer la presse, elle va retrouver son droit d'inventaire. Ils ne sont pas les seuls à savoir ce qui s'est passé et on peut raisonnablement penser que si les langues ne se sont pas déliées c'est que les gens ont peur d'eux.Tant qu'ils sont sur le devant de la scène, ils font le forcing pour imposer l'idée qu'ils sont les seuls habilités pour mener l'enquête. S'ils perdent ce poids, ils courent le risque que la direction des opérations se retrouve entre les mains de la police et de la justice officielle.Et, c'est aussi cela qui leur fait peur à mon sens et qui explique leur agitation.

Écrit par : Voltaire | 28/10/2010

La peur qui les motiverait encore ? c'est possible.

Cependant leur stratégie me parait quand même manquer de bon sens.

L'inspecteur Amaral a dit ce qu'il avait à dire, la police aussi. Les chiens aussi. Malgré tout juridiquement il n'y a pas de preuve pour prouver les choses. Donc même si Mr Amaral continue à dire ce qu'il pense : que Maddie est morte et que les parents sont au courant, tant qu'il ne peut pas le prouver, les choses en restent là. Kate et Gerry ne seront pas condamnés. Et ils doivent savoir que le corps n'est plus retrouvable. Alors ? Pourquoi continuer à se mettre sur le devant de la scène ? Non vraiment je n'arrive pas à comprendre leur intérêt à agir ainsi.
D'autant que les gens les laisseraient vivre normalement.

Tout le monde cherchait Maddie et ce qui était arrivé à cette enfant. Maintenant la plupart ont bien compris qu'elle était décédée, et les gens ne poursuivent pas des idées de vengeance à leur égard. Donc pourquoi continuer un tel cirque ?

Un appel en Allemagne maintenant ! C'est bien temps, pourquoi ne pas l'avoir fait beaucoup plus rapidement , et pourquoi l'Allemagne plutôt que la France, la Suisse, l'Italie, ou autre. En Algarve des touristes de tous pays s'y rendent, comme partout.

Je n'arrive pas à croire que toutes ces démarches sont de leur seule initiative personnelle. Qui tire les ficelles derrière eux ??? Si l'on arrivait à savoir cela, on comprendrait peut-être ce qui a pu se passer le 3 mai ?

Merci encore Duarte Levy, et bonnes pensées à vous,, à Mr Amaral, et à vous tous qui donnez votre avis.

Écrit par : michelle | 28/10/2010

Merci Cassandre,

Je pensais à leur "bras de fer" avec M. AMARAL, mais c'est vrai que le mobile c'est la préservation et de leur image, et des jumeaux, c'est à cela que la Vérité sur Maddie a été sacrifiée dès la première seconde, et jusqu'à aujourd'hui !

Bonsoir Michelle,

vous pensez qu'une tierce personne (ou organisme) est impliqué(e), que ceux qui tirent les ficelles le font pour elle ou lui, et que les McCann ne sont pas la pièce maîtresse de ce drame, seulement des "manipulés" ??? C'est cela ??? Comme cela avait déjà été soulevé, "pourquoi pas", mais chacun y trouvant son intérêt !

Tout aurait quand même été différent si ils n' avaient pas entraîné, dans leur propre engrenage, tant de monde ... certains ayant été plus "broyés" que d'autres : les faux suspects et la PJ ayant plus souffert que les victimes d'escroquerie financière et affective par exemple !

Bien complexe ...

Voltaire, merci pour toutes ces précisions !

Merci M. Lévy de continuer à suivre l'affaire et de nous en faire part.

Écrit par : Dannie | 28/10/2010

Dannie : ce qui me fait songer à l'implication de quelqu'un, ou organisme autre que les parents, c'est que je trouve qu'il faut beaucoup de pouvoir pour faire actionner tous ces politiques, qui eux mêmes ont assez de pouvoir pour activer les protections.... et qu'il faudrait une sacrée imagination (presque diabolique) à ce seul couple si toutes les idées pour détourner les polices, et le public provenaient de leur seul cerveau.
La question que je me pose plutôt, est la suivante : est-ce que toutes ces tentatives visent la protection des parents (lien de parenté, sauvegarde du nom de famille...), ou est-ce la protection d'un individu assez puissant impliqué dans cette affaire ? ou pour sauvegarder la publicité et donc le CA d'un labo par exemple ?

L'inspecteur Amaral dans sa toute récente déclaration dit qu'il voyait Gerry comme quelqu'un capable de prendre des décisions rapides, et d'autre part il semble dire que si Kate acceptait de reconnaître quelque chose, elle risquerait quelques problèmes. Sa déclaration est assez difficile à comprendre pour moi. Je ne sais pas trop quel sens lui donner ?

En attendant, je suis très contente que justice ait été rendue au Commissaire.

Les participants du premier jugement interdisant la parution du livre, comment se justifient-ils maintenant ? si toutefois ils s'expriment ? Quelqu'un est-il au courant .

Écrit par : michelle | 29/10/2010

Bonjour a tous

Pour ceux qui préfèrent lire l'espagnol plutôt que l'anglais, Mercedes a traduit le 27/10/2010 le jugement (Decision Tribunal Apelaciones de Lisboa).
Lien direct au blog "Hasta que se sepa la verdad" dans cette page, colonne de gauche Maddie dans la blogosphère.

Mila&Mercedes

Écrit par : Mila et Mercedes | 30/10/2010

Bonjour à tous,
Concernant ce que dit plus haut Michelle :
"ou pour sauvegarder la publicité et donc le CA d'un labo par exemple ? "
Il sera interressant de voir dans la version anglaise diffusée au RU si le nom du médicament est toujours mentionné ou si Amaral a obligation de retirer celà.Y a t'il eu des pressions à ce sujet et à propos desquelles il est tenu de se taire?
Jusqu'à quand si c'est le cas ?

Écrit par : nina | 30/10/2010

Merci à Mila et Mercedes,

(d'autant plus que j'ai pu lire en français avec le traducteur du blog).

La non collaboration des parents et du Tapas, c'est une évidence.

_________________________________________________

Je me souviens qu'un sédatif avait été évoqués pour Maddie qui dormait mal, et dans le livre de M. Amaral, c'est évoqué dans "Les vacances de Madeleine".

--------------------

Au sujet de ces médicaments souvent délivrés sans ordonnance, j'ai trouvé :

EXEMPLE D’UN CONSEIL OFFICINAL TYPE

- Vérifiez d’abords si les pleurs de votre bébé ne signalent pas un besoin précis, sachant qu’un bébé en bonne santé peut pleurer 2 à 3 heures par jour pour différentes raisons, comme changer sa couche, le nourrir, l'éloigner d'une source de chaleur ou de froid ou lui prodiguer des soins contre la fièvre ou contre des coliques.
- Il peut aussi pleurer car il s’ennuie et a besoin de stimulations ou au contraire est fatigué et a besoin de dormir.
Parfois, il souhaite simplement un peu de tendresse : frotter lui doucement le ventre, balader le, parler lui

- Si votre bébé continue à pleurer après que vous vous êtes assuré qu'il n'a aucun problème particulier, tentez de garder votre calme et vérifiez votre propre état.

Êtes-vous contrarié? Êtes-vous frustré?


- Si vous pensez perdre les pédales, arrêtez-vous ! Placez votre enfant en sécurité dans sa couchette et quittez la chambre pendant quelques minutes.
Parlez à un ami, à un membre de votre famille, à un voisin ou à une autre personne en qui vous avez confiance et obtenez du soutien, dans l’attente d’une consultation éventuelle.


- Souvenez-vous de ne jamais donner un sédatif à votre

bébé, quelle que soit le degré de votre irritation

et tentez de rester calme .

Aucun médicament est anodin.

Écrit par : Cassandre | 30/10/2010

Michelle,

C'est sûr qu'il y a d'énormes intérêts financiers en cause,
on vit dans un monde trop égoïste pour que TOUT CELA ait été déployé seulement par dévouement "pour les beaux yeux d'un simple couple".

De plus, pas de fuite, personne n'a parlé, du moins cela n'est pas arrivé aux oreilles du public ! Bien payés pour se taire ? ou crainte de terribles représailles ? Ou les 2 ??

En tous cas, M. AMARAL n'a pas été mis "dans le coup", ou a refusé de l'être ?! Je continue à lui dire BRAVO. Surtout si il sait que ce n'est pas un simple couple qu'il a en face de lui ! mais un Géant financier qui veut ne faire qu'une bouchée de Maddie et de la VERITE !

C'est pourquoi je repose ma 1ère question tout en haut, qui est aussi la vôtre, Michelle : qu'est ce qui a motivé ce revirement de la Justice ?

Bon week end à tous.

Écrit par : Dannie | 30/10/2010

une version fictive de l'histoire de Maddie qui me vient à l'esprit :

Gerry joue au tennis. Kate est à l'appartement avec les trois enfants. Elle leur donne un bain, puis en prend un elle-même.

Tous les amis tapas rentrent du restaurant Millesium. L'ami de Gerry demande où est Kate. Il se propose d'aller voir si elle a besoin d'aide pour sortir les enfants (ou bien c'est Gerry qui lui demande ce service, peu importe). Il arrive à l'appartement, voit bien effectivement les trois enfants vivants, Kate est entourée de sa serviette de bain... Cela l'attire, soit pour de vrai, soit pour plaisanter... ou bien c'est Kate qui fait une avance, tout aussi bien sérieusement qu'en plaisantant... Maddie s'en aperçoit. Le docteur Payne repart. Maddie fait une remarque à sa maman, dit peut-être qu'elle va le raconter à son père ? Kate lui courre pour la réprimander. Madeleine grimpe à toute vitesse pour pas être rattrapée...

Dans un tel scénario, le Dr Payne a bien vu les enfants vivants, Kate n'ose pas raconter le détail de ce qui a pu se passer...
Gerry, en homme de décision rapide prend peur étant dans un pays étranger et décide d'une simulation d'enlèvement. Il appelle les F. Maçons à l'aide, qui interviennent en toute bonne foi. Ensuite après les appuis d l'ambassadeur, du consul, etc... le gouvernement décide de clore l'affaire pour ne pas faire de scandale à toutes ces hautes personnalités... dont le 1er ministre...

Bref une histoire toute simple....

Écrit par : michelle | 30/10/2010

Michelle, (rires) : je n'ai pas l'âme aussi vagabonde ....

Je pense que c'est beaucoup plus simple que toutes les hypothèses évoquées.

L'éventualité avec ces couples , même pays d'origine, même profession, avec des enfants de même âge, à peu près, aient voulu passer 8 jours en Algarve pour se détendre :


Reste ce point de départ :

L'aventure a mal tourné, parce que pour eux, ils étaient en sécurité, et aucun enlèvement n'était possible ... sauf !!! que les parents , tellement en confiance, ont refusé de

payer 15 euros une babby sitter !!! et .....................

bizarrement avant toute instruction judiciaire, ils orientent la PJ vers un "enlèvement" .... et les jumeaux dormaient d'un sommeil profond .......

Mais l'Ambassade du R.U et les médias sont au courant ...........

Écrit par : Cassandre | 30/10/2010

Un savant (dont j'ai oublié le nom) avait dit qu'avant de trouver sa découverte, il avait fait beaucoup d'erreurs, plus que la plupart des chercheurs. Il avait envisagé toutes les solutions possibles. Toutes avaient débouchées sur une impasse, mais à force de chercher, et de chercher encore, et d'imaginer encore, il avait fini par découvrir un beau jour le bon théorème. Bien entendu il avait dit cela dans des termes mieux choisis que les miens, mais vous comprenez le sens, n'est-ce-pas ?

Pour Maddie, c'est la même chose, je pense qu'à force d'émettre des hypothèses plausibles, un jour quelqu'un trouvera ce qui s'est passé. Le prouver sera encore autre chose, bien entendu ! Là aussi il faudra sans doute envisager beaucoup de possibilités.
A mon avis, l'inspecteur Amaral ainsi que ses collaborateurs policiers, d'après les indices qu'ils ont recueillis, ont une idée assez juste de ce qui est arrivé..... Les bons policiers ont beaucoup de patience et d'observation.

Cassandre : je soumets un scénario encore plus simple que ma petite histoire d'hier :

Le Docteur Payne va à l'appartement des parents pour voir s'il peut aider, tout simplement. Maddie s'agite comme le font souvent les enfants quand il y a quelqu'un d'inhabitue là la maison, histoire de se faire remarquer. Elle grimpe sur le capnapé, tombe, se fait mal. Elle est soignée, et pour qu'elle ne souffre pas on lui donne une dose de calmant. Le Dr Payne quitte l'appartement. Gerry rentre.
Dans l'émotion la dose de calmant a pu être donnée trop forte, ou donnée par deux personnes différentes sans s'être concertés, ce qui aurait fait une surcharge aux suites dramatiques ?....

Au départ, personne ne s'en rend compte, et pensant que Madeleine se repose tranquillement tout le monde va diner au restaurant ; Gerry pourrait découvrir Maddie en mauvais état lors de sa visite à l'appartement vers 21 heures. Ils sont émus, et effrayés d'autant plus qu'ils sont dans un pays étranger. Ils font appels à leurs relations haut placées en Angleterre et prennent la décision rapide de simuler un enlèvement afin d'éviter des ennuis qui n'auraient pas manquer....

Une histoire des plus simples en somme qui aurait mal tournée, la faute à pas de chance...

Dans tous les cas possibles, cela ne servirait à rien de condamner les parents, ils ne sont pas dangereux pour la société dans le sens qu'ils ne vont tuer personne, le mieux serait donc qu'ils aient la sagesse d'arrêter de faire parler d'eux, rentrent dans la discrétion et se contentent délever au mieux leurs deux enfants restants, malgré toute la tristesse de cette tragédie.

Écrit par : michelle | 31/10/2010

Bon dimanche tout le monde,

Michelle, comme beaucoup, vous vous posez mille questions et toutes se valent, car devant notre écran, nous ne pouvons qu'émettre des hypothèses à partir de sources confirmées qui nous arrivent.

Mais dans la PJ même en uniforme, il y a des psychologues qui ont approché de plus près, tout l'environnement à P.D.L , des parents, amis, connaissances, employés hôteliers, etc et là nous sommes dans l'ignorance (moi, du moins) malgré toutes les photos , vidéos ... Mais c'est très important d'étudier les visages, les réactions.

Maintenant, si personne ne parle , si Maddie reste introuvable , comment relançer des recherches ?

En France, il y a eu l'attitude meurtrière d'une mère et le beau-père, à Maubeauge, de la petite Thyphène, battue jusqu'à la mort et enterrée en Belgique.

La mère a simulé un enlèvement, et a tenu en haleine la PJ pendant quelques temps. Mais voilà, son discours était tellement peu cohérant, que devant un autre interrogatoire, elle a avoué l'horreur avec son concubin.

C'est vrai que Maddie , nous ne savons pas où elle est malgré :

- ce tapage médiatique et mercantile,

- les zones d'ombres,

- non coopération des parents, qui à mon avis, aimaient leurs 3 enfants et ne sont pas des criminels, juste un peu négligents et peu coopératifs, et pourquoi ? ? ?

Monsieur Levy avait vu juste avec ce titre :

"Jamais auparavant dans l’histoire, autant de monde s’est intéressé au sort d’une petite fille."

Écrit par : Cassandre | 31/10/2010

Cassandre : 100% d'accord ! Vous l'exprimez très bien.

On se passionne pour cette enfant. Mais hélas sans résultat, puisque même tous les professionnels qui disposent de tant de pages d'éléments d'enquête n'arrivent pas à tout mettre au clair.

Et, tout comme vous, je pense que les parents aimaient leurs trois enfants, et ne sont pas des assassins. Ils se trouvent maintenant dans une spirale assez infernale d'où ils ne savent plus comment sortir sans doute ?

Le dernier jugement a rendu son honneur à l'Inspecteur Amaral à qui l'on avait fait du mal à tord, puisqu'il ne faisait qu'honnêtement son travail.
Cela au moins est positif.

Écrit par : michelle | 31/10/2010

Dans le cas où les McCann seraient répréhensibles par la Loi, faut il être pour une Justice à 2 vitesses ? Une pour eux et une pour le reste du monde (les fauchés sans soutien qui s'écrasent sans bruit) ?

Ou faudrait il, par souci d'équité, libérer de leur sanction tous ceux qui en subissent une, et il y en a, à propos d'affaires ayant un ou des points communs avec celle-ci ??? !!!

Je pense que les professionnels de la Loi et/ou de certaines maladies auraient fort à faire dans le cas qui nous tracasse.
Entre autres à trouver le juste dosage entre l'application des lois et principes qui tentent de régir notre Société, la part de déséquilibre nerveux ou mental, le sentimentalisme, le pardon (si demande de pardon il y a), etc ...

Bon courage pour la suite, M. AMARAL. On vous a confié une affaire, une enfant, et vous n'abandonnez pas ...

Que les McCann fournissent les preuves de leur transparence. Que l'honneur soit aussi rendu à Madeleine et à sa jeune vie !

Merci M. Lévy, bonne nuit à tous.

Écrit par : Dannie | 02/11/2010

Au lieu d'ameuter les presses Allemandes, passant des vacances en Algarve, susceptible de voir Maddie, ou de critiquer la PJ qui a mal mené l'enquête :

- qu'ils répondent d'abord aux questions des enquêteurs au lieu de fuir avec leur Tapas9 !

Ils préfèrent toujours le tapage médiatique, alors qu'eux seuls pourraient faire réouvrir l'enquête pour dénouer toutes les contractions des témoins, et leur emploi du temps exact , le soir du 3 mai !

Écrit par : Cassandre | 03/11/2010

Dannie : je suis bien d'accord qu'une justice à deux vitesses n'est pas normale.

Les Mc Cann ont eu jusqu'à présent la chance de ne pas être condamnés à quoi que se soit faute de preuves. C'est presque miraculeux. C'est pour cela que je leur dis : attention arrêtez de vous faire remarquer, car si vous continuez vous allez "donner des batons pour vous faire fouetter", en insistant trop, e facteur chance qui a prévalu jusque là pourrait peut-être tourner...

Cassandre : d'accord aussi, au lieu de lancer des appels à témoins en Allemagne trois ans après (pourquoi pas dès le début des recherches ? ) ils feraient mieux de demander la réouverture de l'enquête à la police officielle et accepter une reconstitution. Ne pas le faire c'est pour ainsi dire avouer qu'ils savent ce qui a pu se passer, et craindre que la vérité ne soit découverte...

Écrit par : michelle | 03/11/2010

Dannie : je suis bien d'accord qu'une justice à deux vitesses n'est pas normale.

Les Mc Cann ont eu jusqu'à présent la chance de ne pas être condamnés à quoi que se soit faute de preuves. C'est presque miraculeux. C'est pour cela que je leur dis : attention arrêtez de vous faire remarquer, car si vous continuez vous allez "donner des batons pour vous faire fouetter", en insistant trop, e facteur chance qui a prévalu jusque là pourrait peut-être tourner...

Cassandre : d'accord aussi, au lieu de lancer des appels à témoins en Allemagne trois ans après (pourquoi pas dès le début des recherches ? ) ils feraient mieux de demander la réouverture de l'enquête à la police officielle et accepter une reconstitution. Ne pas le faire c'est pour ainsi dire avouer qu'ils savent ce qui a pu se passer, et craindre que la vérité ne soit découverte...

Écrit par : michelle | 03/11/2010

Pas d'inquiétude, Michelle, je sais que dans le fond, on est sur la même longueur d'onde : Certains jours avec notre raison, mais aussi avec notre coeur, et d'autres jours, avec notre coeur, mais aussi avec notre raison ... On se comprend toutes :-)

Écrit par : Dannie | 03/11/2010

Les commentaires sont fermés.