Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/04/2008

L’affaire McCann : succès des interrogatoires compromis

Secret n’a pas été respecté

L’objectif visé par la police portugaise avec l’interrogatoire de plusieurs témoins sur le sol britannique, connus dans l’affaire McCann comme les "tapas 7", serait gravement compromis par la divulgation du contenu des lettres rogatoires et d’une partie de la version anglaise du dossier.  

L’information est avancée par une source du Leicestershire Constabulary et confirmée par une copie du document à que SOS Madeleine à pu avoir accès. Selon la même source, le contenu des lettres rogatoires et une partie du dossier aurait été copié et envoyé à un ancien officier de la police, actuellement dans le secteur privé, proche d’un témoin et intéressé dans le déroulement des investigations.

Après quelques mois d’attente, mis à profit par les témoins pour préparer les prochains interrogatoires, la Police Judiciaire est sensé voyager vers le Royaume-Uni pendant le mois d’avril afin de poursuivre son enquête à la disparition de Madeleine McCann.

Plusieurs témoins, et pas des moindres, ont reçu, de la part d’avocats et d’anciens officiers de la police britannique, des consignes et informations de comment faire face aux questions préparés par l’équipe de Paulo Rebelo. C’était le cas en novembre de l’année passé quand, après avoir appris que la Police Judiciaire avait l’intention de les interroger à nouveau, les McCann et ses amis se sont réunis avec plusieurs des conseillers du couple.

Hier, une source de la police britannique affirmait à le presse que "les autorités portugaises avaient demandé que le contenu de leur demande et la forme comme elle serait exécuté soient gardés confidentiels afin de ne pas affecter l’enquête en cours".

Les inspecteurs de la police portugaise voulaient garder confidentiel le contenu de leur dossier afin de tirer profit du facteur surprise dans ses questions mais également de leur choix dans les confrontations entre témoins. Les copies à que nous avons eu accès révèlent notamment que la police à fait appel au témoignage d’autres vacanciers britanniques qui ont pu leur apporter la preuve des contradictions, voire les mensonges, des premières déclarations du groupe "tapas 7".  

Ce n’est pas la première fois que le bon déroulement de l’enquête est affecté par l’ingérence de personnes bien placés auprès des autorités britanniques, notamment dans la police, agissant à titre individuel ou à la demande de personnes proches des conseillers qui entourent le couple McCann et ses amis.

En janvier, c’est le responsable en communication & marketing du couple McCann qui avait, en personne, reconnu avoir reçu un “briefing” privé de la part d’officiers de la police britannique à propos de l’enquête : “J'ai eu des briefings en privé de la police qui m'ont assuré complètement que les autorités, dans ce pays (Royaume-Uni), traitent ceci comme un cas de l'enlèvement par un inconnu”, avait dit publiquement Clarence Mitchell.

McCann ne veulent plus être arguidos pour mieux signaler l’anniversaire de la disparition

À l'approche du premier anniversaire de la disparition de Madeleine, la famille McCann étudie la meilleure forme de signaler la date, espérant ne plus être suspects (arguidos) dans l’enquête des autorités portugaises : "ils ne vont pas donner d'entrevues parce qu'ils ne veulent pas casser le secret de justice", affirmait leur responsable en communication & marketing, Clarence Mitchell, admettant que les familiers puissent le faire à leur place.

Malgré les affirmations de leur porte-parole, Kate et Gerry McCann donnent une entrevue exclusive à la chaine de télévision britannique ITV, inclus dans un documentaire prévu pour le 30 avril, destinée à signaler le premier anniversaire de la disparition de leur fille Madeleine.

Selon l’ancien directeur de l’Unité de Surveillance des Média du gouvernement britannique, Kate et Gerry McCann ne veulent plus être considérés comme suspects après la conclusion des interrogatoires de la Police Judiciaire, afin de décider quel serait la meilleure manière de signaler ce triste anniversaire.

Les avocats du couple au Portugal ont déjà commencé à travailler dans ce sens : des contacts privés ont été établies au plus haut niveau auprès du  Ministère Public et récemment, en déclarations à la presse, l’ancien bâtonnier de l’Ordre des Avocats est venu accentuer la pression sur les autorités portugaises.

Depuis leur retour du Portugal en septembre 2007, après qu’ils avaient été constitués comme arguidos, les McCann n’ont pas cessé de clamer qu’ils sont disposés à collaborer avec la police même "s’ils n’ont pas demandés à être réentendus", comme le confirme Clarence Mitchell: "Si leur statut d’arguido est levé avant cette date (l’anniversaire), alors ils peuvent se décider à parler".

29/03/2008

Spécial McCann à la télévision pour l’anniversaire de la disparition

11fb67fd35069fb63aa9e01bf9a9de41.jpgAprès une courte absence de la scène médiatique, pendant lequel ils se sont fait toujours représenter par Clarence Mitchell, leur responsable en communication, Kate et Gerry McCann font leur retour dans un documentaire de la chaine de télévision britannique ITV destinée à signaler le premier anniversaire de la disparition de leur fille Madeleine, disparue le 3 mai 2007.

Le programme, avec diffusion prévu pour le 30 avril sur ITV1, dure une heure et inclus une entrevue exclusive du couple McCann, la première depuis quelques mois, mais aussi des images enregistrés dans leur maison à Rothley et pendant les visites que le couple effectue aux Etats-Unis et à la Belgique.

5aee7751d2f36dbf113797def261213f.jpgLa chaine britannique, avec qui le couple McCann avait négocié pendant quelques mois, à fait savoir publiquement que le couple ne serait pas payé directement mais qu’une somme de 12.600 euros serait versé au fonds "Find Madeleine", sous gestion de la famille McCann.

Préparé et étudié au détail par ses conseillers en communication, l’entrevue de Kate et Gerry McCann va revenir sur la version donné par le couple à propos de la nuit du 3 mai 2007, date de la disparition de Madeleine, mais également sur les hypothèses soulevés publiquement à propos de l’affaire et le retour du couple au Royaume-Uni après qu’ils ont été constitués arguidos par la justice portugaise.

Les enregistrements du programme, produit par la Mentorn Media, ont commencé en janvier et son producteur exécutif est Steve Anderson qui avait déjà participé à Panorama, le spécial transmis par la BBC à propos de Madeleine.

McCann ont refusé des émissions en France et au Maroc

e42e20e0003bfb50ab98ef4a83a45df4.jpgPendant que l’agence de detectives Metodo 3 prétendait que Madeleine était retenue au Maroc, les McCann ont refusé l’offre d’une chaine de télévision de ce pays, associé avec une homologue française, afin de réaliser un spécial destinée à relancer les recherches et mieux divulguer l’affaire dans l’hexagone et dans les pays du maghreb.

Depuis la disparition de leur fille en mai 2007, Gerry et Kate McCann ont accordé plusieurs entrevues à des chaines de télévision, notamment en Espagne ou ils ont participé au programme 360° d’Antena 3 et La Noria de Telecinco.

2.185 enfants signalés comme disparues chaque jour aux Etats-Unis

Les images enregistrées par ITV aux Etats-Unis montrent la visite de Gerry et Kate McCann au National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC) à Washington ou le couple à voulu connaître le système d'alerte américain AMBER, qui à pu localiser 377 enfants depuis qu’il existe.

Malgré les notoires différences entre la réalité américaine et européenne, Gerry McCann s’est dit encouragé d’apprendre que "plus l'enfant est jeune au moment de l’enlèvement, moins il est probable qu’il soit sérieusement blessé".

Aux Etats-Unis, les statistiques du Département de Justice révèlent qu’il y aurait eu, pendant un an, 795.500 enfants signalés comme disparues, ou la plupart ce sont des affaires de rapt parental ou par un proche de la famille. Les estimations américaines parlent d’une moyenne de 2.185 enfants signalés comme disparues par jour

Parmi les cas recensés pendant cette période d’un an, il y a 115 dossiers d’enlèvement dit  "stéréotypé", des crimes ou l’auteur est quelqu'un que l'enfant ne connaît pas, qui retient l'enfant pendant une nuit, tue l'enfant, demande une rançon, ou prévoit de garder l'enfant de manière permanente.

 

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

 

28/03/2008

Non-lieu dans le procès de tentative d’extorsion aux McCann

Le Tribunal de première instance de Torremolinos en Espagne à dicté un non-lieu, et conséquente passage aux archives, du procès ouvert en juin de 2007 contre un couple accusé de tentative d’extorsion aux parents de Madeleine McCann.

Danilo Chemello et Aurora Pereira Vaz ont été arrêtés à Sotogrande accusés d’offrir des fausses pistes sur l'endroit ou se trouvait Madeleine en échange d’une somme d’argent.

Après leur arrestation, Chemello, recherché par la justice française, avait été extradé vers la France pendant que sa compagne est restée en Espagne en attente du procès.

Gerry et Kate McCann, selon une source du Tribunal, n’ont jamais manifesté leur intérêt pour le procès. La police portugaise, en collaboration avec ses homologues espagnols, à vérifié les prétendues informations que le couple disait détenir.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

24/03/2008

"La seule attitude logique pour les McCann serait de collaborer avec la justice"

a277bfbbe664070178ccfbcf75600af2.jpg

Pour résoudre le mystère entourant la disparition de Maddie, les inspecteurs de la Police Judiciaire n’ont pas abandonné leur intention de réinterroger Kate et Gerry McCann, même si dans un premier temps, leur objectif est celui d’entendre au complet le groupe d’amis vulgairement connus comme Tapas 7.

"Nous n’avons pas écarté la possibilité d’interroger à nouveau les parents… la seule attitude logique pour les McCann serait de collaborer avec la justice. Pour connaître le sort de Maddie, j’espère, et il serait normal, de compter avec leur collaboration," affirme un inspecteur, rajoutant "qu'il y a des questions auxquelles le couple n’a jamais voulu répondre… peut’ être que dans leur pays ils soient prêts à le faire.»

Après plusieurs mois d’attente, les investigateurs de la PJ doivent s’envoler prochainement vers le Royaume-Uni, pays d’origine de la plupart des témoins, et y accompagner plusieurs interrogatoires, notamment ceux de Jane Tanner, Russel O’Brien et David Payne.

"Ce n’est pas que le Ministère Publique n’autorise pas l’interrogatoire des McCann… c’est qu’il y a d’autres témoins à entendre avant de les interroger", affirme l’inspecteur pour qui "les parents ont attaché plus d’importance à la campagne médiatique qu’au travail de la police dans la recherche de la vérité… espérons que maintenant qu’ils ont le contrôle des médias dans leur pays qu’ils auront le temps et la volonté de nous répondre et de nous aider. Finalement, il ne faut pas oublier que c’est leur fille que nous cherchons. "

Il n’y a pas encore de date retenue pour le départ des inspecteurs vers le Royaume-Uni, du moins publiquement, et tous est encore dans les mains de la police britannique, occupé à établir les dates et les endroits ou auront lieu les interrogatoires.

Ordinateurs de Murat et Malinka n’ont rien qui les lie à Madeleine

fc11c1d34e869a24d8ce547e85a6e30a.jpg

"Nous n’avons rien trouvé dans les ordinateurs de Murat ou de Malinka que puisse les lier à la disparition de Madeleine", confirme l’inspecteur de la Police Judiciaire, questionné à propos des récentes informations de que le britannique, toujours arguido dans le dossier d’enquête, aurait récupéré les biens appréhendés par la police depuis le mois de mai.

Robert Murat a été constitué arguido le 15 mai 2007, 12 jours après la disparition de Madeleine, le même jour où les investigateurs ont fouillé la maison où il vit avec sa mère.

d165696f2d2594e3ae75998ac2db351d.jpgAgé de 33 ans, Murat avait été indiquée comme interprète auprès de la police par les services du consulat britannique à Algarve, mais c’est la journaliste Lori Campbell, envoyé par The Mirror, qui l’à dénoncé auprès de la police.

"Je l'ai trouvé étrange car il critiquerait l'opération de police", avait dit la journaliste confirmant l’avoir alors dénoncé "à la police britannique, l'ambassade britannique ici à Algarve et à la police portugaise".

Pressionnés par l’ambassade et par ses collègues britanniques, la Police Judiciaire à alors arrêté Robert Murat.

21/03/2008

Voiture de Malinka incendié

 

8b3721e1aeff05ddb655330c21eaa97e.jpg

Sergey Malinka, l’informaticien russe que la Police Judiciaire avait entendu comme témoin dans les jours qui ont suivi la disparition de Madeleine McCann, à vu sa voiture incendié et le mot "fala" - parle, en portugais – écrit en rouge à coté de son Audi A4.

Ami de Robert Murat, le russe voit l’incident comme un acte d’intimidation même s’il affirme ne pas savoir ce qu’ont voudrais qu’il dise.

"Qui a écrit cela ? Qu’est-ce qu'exactement veulent-ils que je dise?"

Malinka a été entendu une nouvelle fois par la Police Judiciaire à qui il a dit ne pas connaître la raison qui aurait poussé quelqu’un à vouloir l’intimider dans l’enquête Madeleine, ou le jeune russe est cité comme témoin.

L’incendie de l’Audi A4 de Sergey Malinka aurait commencé vers quatre heures de matin, à quelques dizaines de mètres de la maison du russe, et serait d’origine criminelle, comme indiquent les premiers éléments du dossier d’enquête de la PJ.

Des méthodes criminelles

L’incendie de la voiture de Sergey Malinka et les mouchards GPS sous les voitures de Robert Murat et Michaela Walczuch sont pris très au sérieux par la Police Judiciaire qu’y voit des méthodes criminelles et à ouvert deux enquêtes parallèles au dossier Madeleine McCann.

Ce n’est pas la premiére fois que les inspecteurs ont connaissance de l’existence de pressions, intimidations et menaces à l’encontre de plusieurs témoins.

Les journalistes ne sont pas exception et divers professionnels ont été la cible de méthodes similaires.

Selon une source de la police, les mouchards GPS placés sous les voitures de Robert Murat et de Michaela Walczuch, n’ont pas été placées par aucun service ou departement des autorités portugaises et les appareils ont été achetés au départ de l’Espagne.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif