Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/08/2007

Pourquoi Kate savait qu’on avait kidnappé Madeleine

Le Sunday Mirror l’avance aujourd’hui : Kate McCann à vite crié à l’enlèvement car le doudou de sa fille, au moment ou elle est rentré dans la chambre, était placé dans un endroit ou une fillette de quatre ans ne pouvais pas accéder.

Le journal britannique, affirme que l’endroit ou se trouvait le petit joué rose favori de Madeleine McCann est considéré comme une preuve évidente que Maddie à été enlevée pendant son sommeil et non tué dans la chambre comme la presse portugaise ne cesse d’annoncer.

Une des questions que les McCann n’on pas pu discuter ou aborder publiquement, à cause du secret de justice imposé au Portugal, est celle des tours de garde des enfants la nuit du 3 mai. Mais, si on tient compte du fait que la Police Judiciaire affirme que les McCann ne sont pas suspects et du « timing » des visites à la chambre ou Madeleine dormait, le kidnappeur n’a eu qu’un très court espace de temps pour intervenir… n’ayant pas assez de temps pour tuer la petite fille et nettoyer les traces de sang dans l’appartement.

f748fec1e7a3d91c76c09ea01dfc0743.jpg

« Quand Kate a mis Madeleine au lit, Madeleine serré étroitement le jouet dans ses bras, comme elle le faisait chaque nuit. Ainsi Kate a été terrifiée quand elle l'a repérée dans un endroit trop haut pour qu'elle atteigne. Kate a également noté que la fenêtre a été ouverte. C'était la raison pourquoi elle n'a eu aucun doute que Madeleine avait été enlevée… » Affirme une source de la police cité par le Sunday Mirror.

Le fait que la police n’a pas trouvé aucune trace d’empreintes ou d’ADN dans le joué de Madeleine, laisse penser que le kidnappeur avait des gans et que tout avait été préparé soigneusement. Ce que peux être confirmé par le cour lapsus de temps qu’il à eu pour procéder à l’enlèvement, sécurisé, probablement, par la routine des McCann depuis leur arrivé à Praia da Luz.

Les résultats ADN des traces trouvés dans le mur – et dans un rideau de la chambre comme l’avance le Jornal de Noticias dans son édition de ce matin – sont attendus cette semaine, mais même la police n’y croit pas. Si le sang trouvé été frais – partant du principe qu’il s’agit de sang – le premier passage de la police scientifique l’aurais trouvé.

Le couple McCann est, depuis quelques jours, cible de plusieurs accusations de la part de journaux comme Correio da Manhã, 24 Horas, Sol, parmi d’autres, sans que pour autant on puisse avancer les faits à la base de ses suspicions. Même en France et en Belgique, ou l’affaire n’est suivi que via les dépêches d’agence, les journaux on fait éco des titres de la presse portugaise.

 

11/08/2007

Inspecteur-Chef nie affirmations à BBC

64cacf9db912ed355f1428e112ebce69.jpgSous le titre “Madeleine may be dead, police say” la BBC avance que la petite britannique pourrait être morte. Dans un article « on line », la BBC n’identifie pas l’inspecteur à l’origine de cette affirmation mais, dans la suite de l’article, fait allusion à l’Inspecteur-Chef Olegário de Sousa, porte-parole de la Police Judiciaire, sans jamais lui attribuer la responsabilité.

La BBC affirme encore « qu’un des détectives en charge de l’enquête à dit que les nouveaux indices donnent « intensité » à la possibilité qu’elle (Madeleine) à été tué ».

« Ce n’est pas vrai »,  répond l’inspecteur-Chef Olegário, contacté par « SOS Madeleine » à propos de l’information de BBC. « C’est une hypothèse. Mais n’a jamais été confirmé », avance encore l’inspecteur.

Le porte-parole de la PJ à encore confirmé que les McCann, Kate et Gerry, ne sont pas considérés comme suspects et que la police étudie plusieurs pistes dans l’enquête.

 

Lien BBC: http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/6942198.stm

Il y a 100 jours que notre belle et precieuse fille à été emporté

ba4cedaf2adce8c778e429b19550aacc.jpg“Bonjour. Il y a 100 jours que notre belle et precieuse fille à été emporté. Je veux remercier à touts, spécialement à la communauté de Praia da Luz, pour leur support”. C’est comme çà que Kate McCann à donné le début de la cérémonie religieuse – anglicane – que ce matin à servi à signaler la disparition de Madeleine.

La messe, uniquement en anglais – le Prêtre portugais est en vacances – porté un message de courage, ou les McCann on souligné que leur fille est en vie et qu’il faut continuer à la chercher.

À 11 heures, comme le veux la ponctualité britannique, le couple est arrivé à la petite église da Luz, décoré avec des rubans verts et jeunes, ou plusieurs centaines de personnes les attendaient pour une prière pour Maddie.

« Gerry et moi, mes enfants et toute la famille, les amis et spécialement Madeleine, nous remercions a touts et vous demandons de continuer les prières », à dit Kate.

10/08/2007

“Penser que nous avons tué notre fille est ridicule”

b2bd0d65bbd1bff5087d832d00f3d45f.jpg

Les parents de la petite Madeleine, Kate et Gerry McCann on répondu hier et aujourd’hui à plusieurs chaines de télévision, britanniques et portugaises, à propos des récentes accusations parues dans la presse.

Le couple, qui s’est montré assez calme, à accepté de répondre a toutes les questions des journalistes, admettant que l’enquête est retournée au point de départ.

Réaffirmant leur croyance que Madeleine est en vie, le couple à avoué qu’il est douloureux de lire dans la presse que leur fille pourrait être morte.

« On sait que l’investigation à changé. Nous avons eu plusieurs réunions avec la police et nous savons qu’ils sont investis dans l’affaire », à réaffirmé Gerry.

Le papa de Maddie souligne encore, que si sa fille aurait été morte, «on aurais trouvé quelque chose ».

Kate, comme son mari, considère que les affirmations de la presse ne sont que « spéculations », spécifiant que ceci n’aide personne excepte si quelqu’un dit « avoir des preuves concrètes ».

À propos des informations concernant les suspicions à sa rencontre, le couple dit que « la PJ n’a jamais donné la moindre indication qu’on serait suspecté ».

 « Il y a un nombre réduit de personnes qui connaît la vérité : nous on sait ce que nous avons fait, la police sait ce que nous avons fait et le kidnappeur sait ce qu’il à fait. Personne d’autre ne connaît les faits », affirme Gerry McCann, que continue, “Penser que nous avons tué notre fille est ridicule”

Les amis les on conseillé l’Algarve

Questionnés à propos du groupe d’amis qui les on accompagné pendant ses vacances, le couple à réaffirmé leur « total confiance », soulignant comprendre que la Police Judiciaire doit travailler de la « manière la plus correcte ».

Gerry affirme même, « ne pas croire qu’un des amis du couple puisse être implique dans la disparition » de Madeleine.

PJ à saisi voiture utilisé par un nouveau suspect

Une Opel Corsa, propriété d’une compagnie de “rent-a-car” de Faro, loué le 28 avril par un citoyen britannique est le dernier véhicule saisi par la Police Judiciaire pour être soumis à l’expertise de la police scientifique.

La voiture à été loué par un citoyen britannique qu’aurais séjourné à Praia da Luz entre le 28 avril et la 6 mai, les dates initialement prévues pour les vacances des McCann. L’homme, à participé aux recherches qui on suivi la disparition de Madeleine McCann, mais est rentré au Royaume-Uni après avoir rendu la voiture le 6 mai. La Corsa, loué à plusieurs reprises depuis le départ du suspect, à été saisi à Lisbonne à l’ordre des enquêteurs.

Une source proche de l’enquête, à confirmé à « SOS Madeleine » que le suspect doit être appelé au DIC – Département d’Investigation Criminelle – de la Police Judiciaire, à Portimão.

Les enquêteurs on déjà en sa possession, les images vidéo du suspect, prises pendant les opérations de recherches lancées par les autorités, mais aussi les détails de ses voyages entre le Royaume-Uni et le Portugal