Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/09/2008

Vidéo : Eddie & Keela dans le deuxième appartement des McCann

Après leur départ de l’Océan Club, Kate et Gerry McCann ont loué une villa située dans la Rua das Flores (Rue des Fleurs). Eddie et Keela ont également été amenés sur place par les officiers britanniques et toujours par la Police judiciaire. D’autres vidéos vont suivre.

Duarte Levy & Paulo Reis

14/08/2008

Le témoignage de l’instructrice d'aérobic

08ea4e4fdf9fc88ad2aa89322dc0291f.jpg Selon ses propres déclarations à la Police Judiciaire, en mai 2007, Najoua Chekaya est arrivé au Portugal en mars 2007, après avoir été recruté par la Mark Warner en Angleterre.

À titre de curiosité, au moment de ses déclarations à la police, le traducteur était Robert Murat. Elle y décrit la routine quotidienne de son travail en tant qu'instructrice d'aérobic, mais également de quelle manière elle a été appelée, à son arrivée à l’Océan Club, à organiser un Quiz (jeu de questions réponses) au Tapas Bar deux fois par semaine — chaque dimanche et mardi vers 21 h .

Le 1er mai 2007, après la fin du Quiz, Najoua a été invité par Gerry McCann à prendre un verre à leur table. Elle y est restée pendant 15 à 20 minutes, entre 21 h 30 et 21 h 50. Ils ont parlé de choses et d'autres et elle n'a pas su dire si la mère de Madeleine était à table ou pas.

Pendant cette période, personne n'a laissé la table, mais il y avait une chaise vide. Qui était assis à cette chaise, Najoua ne l'a pas su.

Duarte Levy & Paulo Reis

English version 

11/08/2008

La fillette aperçue à Molenbeek n'était pas Maddie

Selon une information officielle du parquet fédéral belge, la fillette blonde aperçue lundi dernier, le 4 aout, à proximité du siège de la banque KBC à Molenbeek-Saint-Jean (Bruxelles)  n'était pas la petite Britannique Madeleine McCann.

C’est le papa de la petite fille qui a contacté la police après avoir vu les images de la vidéo de surveillance, divulguée par le journal britannique The Sun.

La police belge avait ouvert une enquête officielle après avoir reçu de la société de gardiennage Securitas l’information de qu’un des vigiles du bâtiment avait aperçu une fillette blonde qui correspondait au signalement de Madeleine McCann.

L’information initiale, donnée en exclusivité par SMM, avançait que le vigile affirmait avoir vu une fillette blonde, parlant anglais et âgée de cinq ou six ans, en compagnie d'une dame d'origine nord-africaine.

"Le père de la fillette a vu lui-même les images et s'est présenté à la cellule disparitions," à expliqué le porte-parole du parquet fédérale, Lieve Pellens, rajoutant que, selon les déclarations du papa à la police, la fillette était exceptionnellement à Bruxelles ce jour-là en compagnie de sa baby-sitter.

Journalistes n’ont pas manqué d’ingéniosité

L’importance donnée par les autorités belges au témoignage du vigile – qui avait agi de bonnes fois – à amené plusieurs quotidiens britanniques à Bruxelles. Le quotidien The Sun, en divulguant les images de la vidéo surveillance, à permis de clôturer rapidement cette piste. La police avait commencé une enquête de proximité, notamment via les agents de quartier, dans l’espoir de retrouver la fillette dans la commune de Molenbeek-Saint-Jean.

Les journalistes britanniques n’ont d’ailleurs pas manqué d’ingéniosité pour retrouver la fillette : l’équipe du Daily Express avait même distribué, dans tous les magasins du quartier, des affiches comportant la photo de la gamine et de sa baby-sitter tandis que The Sun à retrouvé un deuxième témoin qui à confirmé les dires du vigile à propos de la ressemblance entre la fillette et l’image que le public connaît de Maddie.

Duarte Levy & Paulo Reis 

06/08/2008

McCann : la police portugaise n'a pas fait un mauvais travail

569e86912ed72b5a16a7ae63041de430.jpg Selon Rogério Alves, ancien Bâtonnier de l’Ordre des Avocats Portugais, et avocat des McCann, Gerry et Kate "ont été évidemment frustrés parce qu'ils n’ont pas pu découvrir ce qu’est arrivé à leur fille et qui en était le responsable, mais ça n'implique pas que la police (Portugaise) a fait un mauvais travail."

L’avocat, en déclarations au Barlavento online, reconnaît encore que les McCann "ne voient aucune raison de poursuivre en justice le gouvernement portugais."

Questionné à propos du droit donné par le système judiciaire portugais aux McCann, de demander eux-mêmes la réouverture du procès et la continuation de l’enquête de forme officielle, Rogério Alves affirme qu’après l'analyse des 30.000 pages du procès, il est préférable de "ne rien faire rien et laisser tout comme il est".

D’après la loi, après la décision du Ministère Public, Kate et Gerry McCann, tout comme Robert Murat, ont 20 jours pour demander la réouverture de l’instruction du procès, délais que dans leur cas se prolonge jusqu’au 20 septembre en vertu de la période de vacances judiciaires.

31/07/2008

Documents de l’enquête ouverts aux avocats des McCann

Deux avocats appartenant au cabinet de maître Carlos Pinto de Abreu, l’avocat portugais des McCann, ont commencé ce matin, dans les installations du Tribunal de Portimão, l’analyse des documents en rapport avec l’enquête de la disparition de Madeleine McCann.

Les avocats du couple britannique avaient introduit une requête au cabinet du Procureur afin de réserver l'accès aux documents, dans une première fasse, uniquement aux avocats des arguidos.

Selon une source proche de l’enquête, les avocats auront un accès prioritaire pendant un certain lapsus de temps, après quoi les journalistes auront à leur tour la possibilité de consulter les documents.

Tous les documents ne sont pas accessibles aux avocats et aux journalistes, car une partie du dossier d’enquête reste sous secret de justice.

Selon une source proche de l’enquête, plusieurs documents, jugés ‘d’extrême importance’, sont restés entre les mains de la Police judiciaire (PJ) et d’autres services de sécurité.