Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/01/2008

Affaire McCann : Deux témoins pourraient être nommées arguidos

2558c96dbf7278e470d4fa6fae6359b9.jpg"S’il n’y avait pas eu l'intervention diplomatique, les McCann n’auraient pas été autorisés à quitter le Portugal et auraient été accusés et arrêtés en septembre", a indiqué une source de la Police Judiciaire. Les détails bureaucratiques, pour pouvoir procéder à un nouvel interrogatoire du groupe du Tapas, étant terminés, la police admet que deux autres témoins pourraient être déclarés arguidos, "si les interrogatoires auront lieu comme nous l’attendons".

Selon la même source, le problème principal pour la police portugaise, maintenant, "n'est pas la volonté de coopération de la police de Leicester", mais savoir s'ils seront autorisés "à passer aux prochaines étapes de l’enquête comme dans n'importe quelle autre enquête de police".

e98229e17f6fbe1afabb653dd0fc0bcb.jpg"Depuis le début, la campagne de médiatisation mise en place était prévue et avait un objectif bien spécifique : éloigner l’enquête de Praia da Luz", affirmait la même source de la PJ. Cet objectif était déjà connu depuis des mois, en juillet de l'année dernière, quand les inspecteurs chargés de l’enquête ont dit à la presse portugaise que "tous les indices conduisant vers des pays étrangers ont été étudiés et écartés". A ce moment là, il était également clair pour la PJ "que la clé du mystère se trouvait à Praia da Luz".

476f2d051855c79461fe38df6b995bee.jpgLa police portugaise a travaillé en étroite collaboration avec la police espagnole et britannique. En conséquence, la "PJ a réussi à clarifier quelques détails et doutes qui existaient encore", affirme la même source de la PJ. "La seule victime dans cette affaire est Madeleine McCann, et nous gardons cela en mémoire lorsque nous faisons notre travail. Si les parents étaient vraiment intéressés à aider l’enquête, ils seraient toujours au Portugal", affirmait l’inspecteur de la PJ. "Les enquêteurs privés, espagnols ou britanniques, ne peuvent pas remplacer la police. Ces détectives privés travaillent pour les McCann, pas pour trouver la vérité ou Madeleine".

Premiers appels

5818a1b874bf2d6e546c623f5294c5b0.jpgLes premiers appels de Mark Warner, pour faire venir une équipe spéciale d’experts en relations publiques, dirigés par Alex Woolfall, à Praia da Luz, ont été faits la nuit du 3 mai. Cette même nuit, il a été demandé à la direction de l’Océan Club d’organiser un espace pour l'équipe devant arriver à Praia da Luz en moins de 48 heures.

Plus tard, lors d’une entrevue avec le Times le 6 octobre, l'expert en gestion de crises, appartenant à Bell Pottinger, décrit ses premières heures avec les McCann, et comment ils ont préparé la première déclaration aux media en lançant un appel aux kidnappeurs de rendre Madeleine.

Mais M. Woolfall disait dans cette même entrevue, qu’en privé, les parents de Madeleine n'avaient fait aucune allusion à un kidnapping durant les premiers jours. Ces remarques ont été soigneusement analysées par la PJ, étant donné que Kate et Gerry ont toujours fait référence à cette affaire comme étant un enlèvement au cours de leurs premiers appels et premières entrevues avec les medias.

Duarte Levy & Paulo Reis (English version)

07/12/2007

La police veut interroger les délégués du Foreign Office et les porte-parole des McCann

46e17056c6c210fce4737e6e326ffd1b.jpgAlex Woolfall, Sheree Dodd, Clarence Mitchell, David Hughes et Justine McGuiness sont quelques unes des personnalités qui peuvent être interrogés, prochainement, par la police britannique, afin de clarifier des détails spécifiques des mouvements et des contacts du couple McCann, leurs amis et parents, dans les semaines qui ont suivi la disparition de Madeleine, affirme une source de la police de Leicestershire.

Ces détails sont considérés "importants" pour aider la police portugaise à rassembler plus d’éléments, après que les investigations au Royaume-Uni aient produit un nouvel ensemble d'informations, transmis à l'équipe de la Police Judiciaire (PJ) que, récemment, a été à Leicester.

Mais une autre enquête est également en cours, pour découvrir exactement quel était le rôle exacte de certains des éléments envoyés au Portugal par le Foreign Office, après que des rapports au gouvernement britannique ont soulevé des soupçons à propos de l'intention et du but de plusieurs contacts entre certains de ces délégués et les autorités portugaises.

Gouvernement britannique veut une fin rapide

1cdec6e3b758de30604d12abda49a2d3.jpgLe gouvernement britannique peut refuser son accord pour d’autres interrogatoires au couple McCann, et proposer à la place que des accusations formelles soient apportées contre eux, comme manière de forcer une fin rapide de l’enquête. Cette possibilité a été considérée comme "forte", hier, par des sources proches des conseillers juridiques des McCann, alors que les médias britanniques se référaient à la participation du gouvernement britannique dans l’enquête comme raison pour que la police portugaise craigne davantage d’interférences politiques.

8a871357e6e055a3aae64527dc5082e0.jpgClarence Mitchell, alors conseiller du cabinet du Premier Ministre, avait indiqué en juin que Gerry McCann et Gordon Brown avaient des contacts téléphoniques réguliers et que c'était sous la pression du Premier Ministre que, présument, la police portugaise avait fait publier la description d'un suspect vu portant un enfant, la nuit ou Madeleine à disparue. La demande de ce genre d'entrevues serait accordée presque immédiatement mais, comme le Daily Express l’avance, " tout le monde s’est rendu compte qu’il s’agit d’un cas très spéciale pour beaucoup de raisons" et que la police portugaise "s'est rendue compte de l'ombre politique au tour de l'affaire".

Après la rencontre entre la PJ et la police de Leicester, la semaine dernière, l'équipe juridique des McCann a demandé l'accès aux dossiers de l’affaire en possession de la police britannique, afin de pouvoir réfuter les preuves contenues dans les dossiers donnés à la police britannique et aux résultats des investigations spécifiques qui ont eu lieu au Royaume-Uni.

Les avocats ont conseillé les McCann de ne pas revenir au Portugal, tant qu’ils seront considérées comme des suspects formels, et ils prévoient de défendre le fait que, avec le nouveau code pénal portugais, il ne serait pas possible de designer les McCann comme des suspects formels, vu les preuves existantes.

L’enquête en vidéo

f401ddccd98a0b3041853c39d6f81fec.jpgLe travail de l’équipe spéciale de la police britannique,  qui était venu à Praia da Luz, au mois d’août, a été enregistrée en vidéo du début jusqu’à la fin, et des copies de ces vidéos ont été mis à disposition du Forensic Science Service (FSS). Les détectives de la PJ qui ont suivi les recherches, avec Keela et Eddie, les deux chiens particulièrement qualifiés de la police du South Yorkshire, ont eu "chaque petit détail des opérations enregistrées sur vidéo, y compris les prélèvements des échantillons envoyés au FSS", confirme une source du bureau du Procureur Général.

"Les informations des médias britanniques à propos de la cendre de cigarette trouvées dans les échantillons sont pure invention", confirme une source du FSS: "Les échantillons que nous avons reçus étaient très petits et très contaminés par des produits d'entretien, mais nous avons pu obtenir une bonne quantité de résultats".

Duarte Levy & Paulo Reis 

English version available