Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/07/2008

Aider les parents d’enfants disparus devient une affaire d’argent

53154ebd7f8bd585d1218f54a5aac904.jpgClarence Mitchell, l’ancien directeur de l’unité de surveillance des médias du cabinet du premier ministre britannique (Tony Blair et plus tard Gordon Brown), devenu responsable de l’image et de la communication des McCann, serait en pourparlers avec une agence de Relations publiques où, selon The Telegraph, il projette d’aider d’autres parents qui ont perdu leurs enfants.

L’information serait toutefois à prendre au conditionnel, car une source au sein du Foreign Office continue à affirmer que l’ancien poste de Clarence Mitchell lui reviendrait naturellement à la fin de l’affaire McCann.

“Je dois cependant souligner que pour moi il n'est aucunement question d’abandonner Kate et Gerry McCann,” affirme Clarence

Récemment, Clarence Mitchell avait promis aux parents d’Amy Fitzpatrick de promouvoir la disparition de la jeune Irlandaise auprès des médias britanniques, notamment sur les écrans des grandes chaines de télévision. Un mois après, l’affaire continue absent des médias à l’exception de quelques informations reprises en Irlande - d’où est originaire Amy – et en Espagne, pays d’où la jeune fille est disparu.

L’ancien journaliste est supposé avoir aidé d’autres parents en dehors du couple McCann sur base du bénévolat, mais aujourd’hui, malgré un important salaire, il recherche d’autres options : “Je suis heureux d'aider n'importe qui à faire face aux médias, mais je dois me placer dans une situation financière ferme,” affirme Clarence Mitchell.

05/06/2008

Porte-parole des McCann rejoint campagne d’Amy Fitzpatrick

fe5ba8a0d72b97c185835116aeab38d2.jpgClarence Mitchell, le chargé en communication de Kate et Gerry McCann, a accepté d’aider la famille d’Amy Fitzpatrick, la jeune irlandaise disparu depuis le premier janvier en Mijas, dans la région de Malaga, en Espagne.

Audrey Fitzpatrick, mère d'Amy, et son compagnon, Dave Mahon, ont maintenu des contacts téléphoniques avec Clarence Mitchell, avec lequel ils s'auront une entrevue en Irlande le 17 juin, coïncidant avec une nouvelle campagne de la famille Fitzpatrick auprès des médias irlandais destinée à relancer les recherches d'Amy, profitant d’une période ou des milliers de touristes britanniques préparent leurs valises pour voyager vers les côtes espagnoles.

6bfb1e2d7207c67213173a99d62981a0.jpgAmy, installé en Espagne depuis cinq ans, était âgé de 15 ans au moment de sa disparition.

Selon le porte-parole de la Guardia Civil, la jeune serait disparue vers les 22 heures entre la zone Calypso et l’urbanisation Riviera del Sol, a Calahonda (Malaga), un endroit connu pour accueillir une importante communauté d’expatriés britanniques.

Selon l’ancien responsable de l’unité de surveillance des médias au Royaume-Uni, "la famille d’Amy est très inquiète avec sa disparition, qui n'a pas la couverture dans les média qui ont d'autres disparitions de mineurs".

Pendant plusieurs semaines, centaines de policiers et militaires, accompagnés par des chiens-pisteurs, avec l’aide de la croix rouge et des volontaires, ont recherché la jeune irlandaise sans succès. Même les chiens-pisteurs n’ont réussi à retrouver la moindre trace d’Amy.

6534e8a5a32a851d6aff2013d06d3adc.jpgEgal à lui-même, Clarence Mitchell a déjà accusé les voisins –à majorité des expatriés d'origine britannique– d’arracher les affiches avec la photo d’Amy "chaque fois que ses parents les remettent parce qu'ils sont préoccupés par l'effet que la disparition du mineur pourrait avoir sur le tourisme".