Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/10/2007

Madeleine McCann : "Enlèvement est un scénario invraisemblable"

"Il y a eu tendance à critiquer la police portugaise mais dans l'ensemble ils réalisé un bon travail"
 
3e46423261be5e4858894bd0611a5a02.jpgUne équipe d’experts britanniques, liés à la police et à la médicine légal, on conclu hier qu’il y aurait des contradictions flagrantes et importantes dans les déclarations et dans la version donné par les parents de Madeleine McCann pour les événements du 3 mai, avant et après la disparition.

"Nous avons examiné touts les donnés disponibles et nous sommes arrivées à la conclusion qu’il y a des contradictions significatives", affirmait le Professeur et scientiste David Barclay, expert en médicine légal, participant dans une émission de Channel Four qui prétendait analyser le cas de disparition de la petite britannique.

Le professeur Barclay, un scientifique qui a travaillé sur 215 meurtres ces six dernières années, va plus loin et affirme que le groupe (constitué par cinq experts) "à vérifié la scène du crime et ce que nous a frappés immédiatement c’est combien peu probable il serait pour n'importe qui d’accéder à l'appartement par les fenêtres arrières. Les volets ont été fermement fermés et ne pourraient pas être ouverts et le parking derrière l'appartement été bien fermé".

"Nous ne disons pas qu'il était impossible d'avoir entrée, mais avec toutes nos années0534b99d7c3769c30eca4f57a0b3488d.jpg d'expérience rassemblées il nous a semblé fortement peu probable et un scénario très invraisemblable", affirmait le professeur Barclay, mettant en cause les déclarations des McCann qu’un kidnappeur serait entré dans leur appartement de vacances à Praia da Luz

Au moment de sa visite à Praia da Luz, 285a909077574924e10c8925d1a9013b.jpgBarclay était accompagné par l’Inspecteur-Chef Chris Stevenson et par un profiler psychologique, David Canter, qui se prépare à publier la deuxième édition de son livre "Mapping Murder" chez Virgin Books de Richard Branson.

"Il y a eu tendance à critiquer la police portugaise mais dans l'ensemble elles ils réalisé un bon travail", affirme le Prof. Barclay, rajoutant que les inspecteurs de la PJ "n'étaient pas assez agressifs avec les McCann dans la première phase de l'enquête".

David Canter, profiler psychologique, est plus habitué à étudier le comportement que les faits mais il a voulu analyser l’affaire McCann. Après sa visite du complexe de vacances d’où Madeleine est disparue il insiste que si la petite britannique s'était réveillée et avait erré dehors, elle ne serait pas allée loin.

Le patio de l’appartement ramène à la route, mais Madeleine aurait certainement marché vers la94b400693ed6f2b2e00eae2c0130d749.jpg piscine, où ses parents dinaient. Pour y arriver, elle aurait suivi par un chemin éclairé et aurait été attirée vers la réception. Si c'était le cas, elle aurait été repérée par un des adultes dehors.

Même se David Canter semble privilégier la thèse de l’enlèvement par un pédophile, les experts sont plus prudents, précisant que personne n'a encore demandé pourquoi Madeleine aurais  été choisie : ils ont du mal à expliquer pourquoi ont aurait choisi une fille âgée de quatre ans, endormi à côté de deux enfants plus jeunes, les jumeaux Sean et Amélie.

2da1a4864247e19ad106b06cd97b5e71.jpg

Le profiler psychologique a également passé en revue toutes les possibilités  - d'un pédophile local au réseau organisée de trafiquants ou des pédophiles.

"Si nous pensons à un enlèvement organisé par un réseau criminel pour les trafiquer d'une manière quelconque, ils ne seraient pas allés à un endroit comme Praia da Luz",  affirme David Canter soulignant "qu’il y avait trop d'adultes autour" expliquant que, à l’heure probable de la disparition (entre 20 et 22 heures) il y a des résidents, des gens aux fenêtres, des touristes dans les rues, le personnel du complexe qui circule, etc.

"Malheureusement, il y a toutes sortes d'occasions d'enlever des enfants en Europe de l'Est. Si un réseau voulaient un enfant blond, comme Madeleine, les orphelinats en Croatie en son plein d’eux".