Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/03/2008

Témoin du cas McCann deviens conseillère de la Chambre des Communs

5df90ba90466a02013820f260b96d3ee.jpgSheree Dodd, un des experts en communication que le Ministère des affaires étrangers – Foreign Office – avait envoyé au Portugal pour aider le couple McCann à gérer la campagne de médiatisation de la disparition de leur fille Madeleine, viens d’être engagée par le porte-parole de la Chambre des communs, Michael Martin, pour "améliorer" sa réputation et sa relation avec les médias.

Ancienne journaliste du Daily Mirror, Sheree Dodd à travaillé comme responsable en communication pour différents services gouvernementaux du Royaume-Uni. Elle travaille régulièrement pour le bureau central d’information comme expert indépendant.

Dans la disparition de Madeleine, et après neuf jours de travail à Praia da Luz, Sheree Dodd avait soulevé plusieurs questions jugés délicates par le Foreign Office, étant remplacé immédiatement par Clarence Mitchell.

Le nom de Sheree Dodd fait partie d’une liste de témoins dans le  procès Madeleine McCann.

(English

07/12/2007

La police veut interroger les délégués du Foreign Office et les porte-parole des McCann

46e17056c6c210fce4737e6e326ffd1b.jpgAlex Woolfall, Sheree Dodd, Clarence Mitchell, David Hughes et Justine McGuiness sont quelques unes des personnalités qui peuvent être interrogés, prochainement, par la police britannique, afin de clarifier des détails spécifiques des mouvements et des contacts du couple McCann, leurs amis et parents, dans les semaines qui ont suivi la disparition de Madeleine, affirme une source de la police de Leicestershire.

Ces détails sont considérés "importants" pour aider la police portugaise à rassembler plus d’éléments, après que les investigations au Royaume-Uni aient produit un nouvel ensemble d'informations, transmis à l'équipe de la Police Judiciaire (PJ) que, récemment, a été à Leicester.

Mais une autre enquête est également en cours, pour découvrir exactement quel était le rôle exacte de certains des éléments envoyés au Portugal par le Foreign Office, après que des rapports au gouvernement britannique ont soulevé des soupçons à propos de l'intention et du but de plusieurs contacts entre certains de ces délégués et les autorités portugaises.

Gouvernement britannique veut une fin rapide

1cdec6e3b758de30604d12abda49a2d3.jpgLe gouvernement britannique peut refuser son accord pour d’autres interrogatoires au couple McCann, et proposer à la place que des accusations formelles soient apportées contre eux, comme manière de forcer une fin rapide de l’enquête. Cette possibilité a été considérée comme "forte", hier, par des sources proches des conseillers juridiques des McCann, alors que les médias britanniques se référaient à la participation du gouvernement britannique dans l’enquête comme raison pour que la police portugaise craigne davantage d’interférences politiques.

8a871357e6e055a3aae64527dc5082e0.jpgClarence Mitchell, alors conseiller du cabinet du Premier Ministre, avait indiqué en juin que Gerry McCann et Gordon Brown avaient des contacts téléphoniques réguliers et que c'était sous la pression du Premier Ministre que, présument, la police portugaise avait fait publier la description d'un suspect vu portant un enfant, la nuit ou Madeleine à disparue. La demande de ce genre d'entrevues serait accordée presque immédiatement mais, comme le Daily Express l’avance, " tout le monde s’est rendu compte qu’il s’agit d’un cas très spéciale pour beaucoup de raisons" et que la police portugaise "s'est rendue compte de l'ombre politique au tour de l'affaire".

Après la rencontre entre la PJ et la police de Leicester, la semaine dernière, l'équipe juridique des McCann a demandé l'accès aux dossiers de l’affaire en possession de la police britannique, afin de pouvoir réfuter les preuves contenues dans les dossiers donnés à la police britannique et aux résultats des investigations spécifiques qui ont eu lieu au Royaume-Uni.

Les avocats ont conseillé les McCann de ne pas revenir au Portugal, tant qu’ils seront considérées comme des suspects formels, et ils prévoient de défendre le fait que, avec le nouveau code pénal portugais, il ne serait pas possible de designer les McCann comme des suspects formels, vu les preuves existantes.

L’enquête en vidéo

f401ddccd98a0b3041853c39d6f81fec.jpgLe travail de l’équipe spéciale de la police britannique,  qui était venu à Praia da Luz, au mois d’août, a été enregistrée en vidéo du début jusqu’à la fin, et des copies de ces vidéos ont été mis à disposition du Forensic Science Service (FSS). Les détectives de la PJ qui ont suivi les recherches, avec Keela et Eddie, les deux chiens particulièrement qualifiés de la police du South Yorkshire, ont eu "chaque petit détail des opérations enregistrées sur vidéo, y compris les prélèvements des échantillons envoyés au FSS", confirme une source du bureau du Procureur Général.

"Les informations des médias britanniques à propos de la cendre de cigarette trouvées dans les échantillons sont pure invention", confirme une source du FSS: "Les échantillons que nous avons reçus étaient très petits et très contaminés par des produits d'entretien, mais nous avons pu obtenir une bonne quantité de résultats".

Duarte Levy & Paulo Reis 

English version available 

28/11/2007

Diplomate avait avertie Londres de la possible implication des McCann

d70d4ba56c28b122e2b4cfeaf693db32.jpgUn document classé confidentiel, envoyé en mai depuis le Portugal, par un diplomate britannique à un haut responsable du gouvernement britannique, suggère, pour la première fois, la possible responsabilité du couple McCann dans la disparition de leur fille Madeleine.

Le diplomate parle de "déclarations confuses" à propos de l’emploi du temps du couple et de ses amis, mais aussi de contradictions e manque de coopération avec la police portugaise, accusant un autre représentant de la diplomatie britannique, présent au Portugal, de "dépasser ses pouvoirs et faire pression sur les autorités locales".

Dans le document, le diplomate demande également la confirmation d’un ordre reçu de Londres, la veille, dans laquelle serait ordonnée une "aide totale au couple McCann", indiquant que les britanniques devraient "être accompagnés en permanence, dans les contacts avec la police portugaise", par un diplomate ou par les agents de police envoyés depuis le Royaume-Uni.

56243effe26a1af9b3e286536ea773b6.jpg"Avec le plus grand respect, je vous fais remarquer que la démarche risque d’être très mal perçue par les autorités portugaises, spécialement si ont considère la possible implication du couple. Pouvez vous me confirmer, face aux dernières informations, que nous devons continuer à nous impliquer dans le cas comme il est demandé dans votre précédent message", écrit le diplomate. Depuis la disparition de Madeleine, la nuit du 3 mai, et l'appel telephonique de Gerry McCann à Alistair Clark, plusieurs diplomates britanniques sont intervenus au Portugal, auprès des autorités portugaises et du couple McCann : Sheryl Dodd (envoyé par le gouvernement de Tony Blair), Bill Henderson (consul pour l’Algarve),  Celia Edwards (qui à accompagné les McCann pendant les interrogatoires qui ont conduit à leur mise en examen) et John Buck (l’ambassadeur), parmi d’autres. Détail intéressant, Sheryl Dodd à abandonné son poste au Foreign Office, Bill Henderson à pris sa retraite, l’ambassadeur John Buck à été relevé de ses fonctions à Lisbonne et n’est plus au Portugal.

Metodo 3 : un passé douteux

Metodo 3, l’agence engagée par le couple McCann pour un contrat de six mois,  avait déjà été lié, dans le passé, à un scandale d’écoutes téléphoniques à des politiciens et hommes d'affaires en Espagne. L’affaire, un dossier d’espionnage industriel et politique, avait conduit à l’arrestation  de cinq membres de la famille fondatrice de l’agence, comprenant le directeur général Francisco Marco, sa mère, Maria Fernandez Lado, son père, Francisco Marco Poyuelo, son frère Francisco Gabriel Fernandez Lado, et un employé, Oscar Trujillo.

0ba6d589860b39b621f646ed4928022f.jpgAu moment des arrestations, en 1995, la police avait saisi, dans le siège de Barcelone, des pistolets, des munitions, l’équipement pour des écoutes téléphoniques, des cassettes et les transcriptions des appels téléphoniques résultants des écoutes.

Mais la mauvaise image de Metodo 3 ne s’arrête pas la : Francisco Marco, le directeur de l’agence, avait prétendu avoir 40 détectives sur le cas. Cependant, les comptes de compagnie indiquent que Metodo 3 est dans le rouge et que leur personnel est réduit à 12 personnes.

Metodo 3 avait été engagé via le multimillionnaire britannique Brian Kennedy, ce qu’explique, probablement, la confiance que Gerry McCann continue à manifester à l’égard des détectives.

Duarte Levy & Paulo Reis