Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/01/2008

Metodo 3: Espagne, Maroc ou Belgique… tout sauf le Portugal

7b23e0c756b79b7add3c6edd8ab4740e.jpgMadeleine McCann aurait été choisi par des pisteurs au service des cercles pédophiles et kidnappé sous commande avant d’être transporté, via l’Espagne, vers le Maroc ou la Belgique. L’affirmation est de Francisco Marco, le directeur de Metodo 3, l’agence de détectives basée à Barcelone.

Francisco Marco, qu’avait déjà promis de ramener la petite britannique à ses parents "à temps de passer noël en famille", n’explique pas comment l’enfant le plus recherché du monde aurait fait le voyage entre Praia da Luz et le Maroc ou la Belgique, mais affirme que ses détectives sont occupés à investiguer la Costa Blanca, entre Valencia et Alicante, région ou serait installé le réseau pédophile. Le directeur de Metodo 3, payé 420.000 euros pour six mois d’investigations, après avoir reconnu publiquement que Madeleine n’étais pas au Maroc et que le kidnappeur n’etais pas espagnol, reviens maintenant sur ces propres déclarations.

f158890c1dd1ff37034ca64ae13c3c78.jpgMetodo 3, critiqué par les proches des McCann pour les déclarations aux média, avait fait son apparition dans l’enquête par l’annonce de la découverte d’une fillette américaine kidnappé et retenue au Maroc, un fait que s’est avéré comme étant faux par la suite et qui est venu se rajouter à la révélation d’un passé avec des démêlés avec la police.

Plus de huit mois après la disparition de Madeleine McCann, Metodo 3, Control Risk et maintenant Hogan International, trois agences d’investigateurs, se sont pas parvenues à retrouver la moindre piste concernant la petite britannique et le travail de la police portugaise et britannique continue à se concentrer sur le couple McCann et les britanniques présents au Tapas Bar la nuit de la disparition. (En photo, Martina Lado et Francisco Marco, directeurs de Metodo3)

(English)

Aujourd’hui:

Eurojust confirme demande pour réinterroger groupe du Tapas Bar

Madeleine n’est pas passée par les Canaries

22/12/2007

Metodo 3 admet n’avoir jamais su ou était Maddie

"Si ont savez où elle est, vous pensez que nous attendrions jusqu'à Noël pour la retrouver ?".

L’affirmation est de Marita Fernandez, la maman de Francisco Marco, le directeur de Metodo 3, mais également fondatrice et administratrice de l’agence de détectives privés que, jusqu’à hier, affirmais, à qui voulais l’entendre, savoir ou était Madeleine et qui l’aurait kidnappé.

a6c49ed54da8450a43aad6cbd32f60e5.jpgAprès plusieurs mois d’une véritable campagne publicitaire, l’agence de Barcelone admet finalement n’avoir jamais su ou était la petite britannique, continuant à encaisser, sans états d’âme, les 70.000€ payés chaque mois, par le fond "Find Madeleine".

Francisco Marco avait, depuis le début de leur contrat, prétendu avoir un indice de réussite de 100 pour cent dans les cas d’enfants disparues, mais, une source interne à l’agence, confirme que  Metodo 3 n'a jamais essayé de trouver un enfant depuis que la société existe : "les personnes disparues n’a jamais été notre secteur d'activité. La seule personne que nous avons retrouvé c’était l’espion Paesa et c’était un coup de chance car nous étions sur une affaire de fraude commerciale et il s’est avéré que la responsable était la nièce de Paesa".

Francisco Marco, directeur de l'agence, avait annoncé, au début du mois, qu'il prétendait ramener Madeleine dans sa famille à temps pour Noël.

Le déménagement de Metodo 3 vers un nouveau bureau de luxe à Barcelone, soulevant des questions au sujet de la façon dont elle a dépensé les 430.000€ de son contrat de six mois, les affirmations choc de leur directeur et le manque de résultats évidents, sont quelques unes des raisons qui poussent les proches du couple McCann à confirmer que le travail des détectives espagnols se devrait arrêter au mois de mars, date ou le contrat avec le couple se termine.

21/12/2007

Donation au fond Madeleine ira aux militaires

53b55bb90cb7eee29247376c9e1867dd.jpgLe propriétaire d’un pub, à Hemel Hempstead, Royaume-Uni, qui avait déjà récolté plus de 2000 euros afin d’aider le fond "Find Madeleine",  a maintenant décidé de ne plus donner l'argent à l’organisation crée par le couple McCann, décidant à la place, d’utiliser l’argent pour soutenir les soldats britanniques qui ont servi en Irak.

Ricky Hampton, propriétaire du pub, a pris cette décision après que les parents, Kate et Gerry McCann, ont été considérées comme suspects par les autorités portugaises.

"Une fois que nous aurons su ce qu’est arrivé dans le cas de Madeleine McCann, nous pourrons décider s’il y a lieu de faire une donation", affirme le propriétaire à l’origine de l’initiative. L’argent récolté va ainsi être donné à "Help For Heroes".

Le cas n’est pas isolé et, depuis que les parents de Madeleine McCann sont devenus suspects dans l’enquête à la disparition de leur propre fille, le montant du fond à diminué considérablement : la somme indiqué sur le site officiel, £1.095.223, révèle que moins de £100,000 de donations sont entrés dans les coffres de l’association depuis le mois de juillet.

Après le mois de septembre, plusieurs milliardaires britanniques ont décidé de consacrer leurs donations à supporter la défense en justice de Kate et Gerry McCann, ne contribuant pas au fond "Find Madeleine".

Metodo 3: ligne téléphonique hors service et personnel attaché au déménagement

66f92d2acaec402ac26e2d194c59b195.jpgMais la mise en examen du couple McCann n’est pas le seul fait qui est à l’origine de la diminution de donations pour part du public en général. Le cheque de 70.000 euros que Metodo 3 encaisse chaque mois, sans compter leurs frais, fait également grincer les dents de beaucoup de ceux qui, par le passé, ont contribué au fond "Find Madeleine".

Francisco Marco, qui ne donne plus d’entrevues depuis la mise en garde de Clarence Mitchell, n’est pas parvenu à justifier aucune de ses affirmations : le patron de Metodo 3 avait affirmé à plusieurs reprises que Madeleine serait en vie, qu’il connaissait les kidnappeurs et qu’il saurait ou ce trouvais la petite britannique. C’est également lui qui3991fdf17dc715038c3ce1a29d4251ac.jpg avait promis le retour de Madeleine à temps de passer noël en famille.

Pendant que les polices portugaises et britannique continuent leur enquête, Metodo 3, à déménagé vers un des quartiers le plus luxueux de Barcelone, laissant la ligne téléphonique consacré à l’enquête Madeleine hors service. Son personnel, qui n’a jamais compté le nombre de détectives que Francisco Marco avait annoncé publiquement, à abandonné le terrain, consacrant son temps au déménagement. Une situation vérifiée, d’ailleurs, par une équipe de reportage de la chaine de télévision britannique, Sky News qui, citant une source proche de la famille McCann, avance que le contrat avec Metodo 3 n’aurais aucune possibilité d’être prolongé après le mois de mars.

15/12/2007

Récompense de 2 millions pour Madeleine

c918bc52b3aeedcb6765be90fad50950.jpg

Journaliste menacé par Metodo 3

2 millions d’euros, c’est la recompense que le journal britannique “News Of The World” propose en echange du retour, saine et sauve, de Madeleine McCann à la maison. L’initiative à été possible grâce à divers contributions, notamment par l'auteur de la saga Harry Potter, la britannique J.K. Rowling. Marié initialement à un journaliste portugais, l’auteur avait commencé l’écriture de la saga du jeune sorcier non loin de l’endroit d’où Madeleine est disparue.

8f734bb650a7036c7efc02be91e523f8.jpgSir Philip Green, Richard Branson, Bill Kenwright, Eggert Magnusson, John Madejski, Jacqueline Gold, Simon Cowell, Wayne Rooney, Coleen McLouglin, Michael Vaughan, Tom Hunter, Stelios HajiIoannou, et John Hargreaves, sont parmi les donateurs déjà connus du public.

Suite à la révélation de cette récompense, le controversé directeur de Metodo 3, Francisco Marco, est apparue dans la presse espagnole affirmant "qu’il sait qui aurait kidnappé Madeleine". Ce n’est pas la première fois que l’agence de détectives catalane prétend savoir ou se trouve Madeleine, malgré le fait que toutes ses prétendus pistes se sont toujours avérés comme étant fausses ou inexistantes.

Dans ses déclarations, Francisco Marco, avoue ne pas avoir la moindre preuve de que Maddie serait en vie mais, malgré cela, il pretend que la petite fille serait à la maison pour célébrer noël avec ses parents.

Malgré 70.000 €, Metodo 3 ne supporte pas les critiques

45223d98ad9895b7afda6cc2d92b5fdf.jpgLe travail de Metodo 3, qui coute aux McCann la somme de 70.000 euros par mois – sans compter les frais – à été marqué par des fausses pistes et spectaculaires déclarations à la presse : déjà dans une de ses premières apparitions en public, le directeur de l’agence de détectives, avait affirmé avoir récupéré une fillette blonde de nationalité américaine, ce que s’est avéré complètement faux. C’est également lui qui avait fait la une de la presse britannique affirmant avoir retrouvé Maddie au Maroc et en Bosnie.

Metodo 3, qui s’est fait connaître dans le passé par l’affaire Paesa, du nom de cet agent secret qu’elle prétend avoir retrouvé au Luxembourg, commence à soulever des sérieuses questions à propos de son travail et de ses méthodes : prétendent avoir 40 détectives dans le terrain, l’agence n’aurait en réalité que 12 employés au total. Sa situation financière serait, avant le contrat avec les McCann, trés délicate.

Le fait le plus inquiétant, est la réponse donné par les détectives aux critiques de la presse : un journaliste, après avoir publié un article à propos de l’affaire McCann, critiquant le manque de réaction des parents aux faux espoirs crées par Francisco Marco et accusant les détectives de ne pas chercher vraiment Madeleine, à été intimidé et menacé.

29/11/2007

Le rapport final va décider du futur des McCann et de Murat

a66052e41f6e8e120efcd2cc343ee5c7.jpgAprès quatre mois d’attente, depuis que les autorités portugaises avaient envoyé au Forensic Science Service de Birmingham les indices prélevés dans le cadre de l’investigation à la disparition de Madeleine McCann, une équipe de la Police Judiciaire (PJ), est arrivé hier à l’aéroport de Nottingham, au Royaume-Uni, avec une seule objective : préparer la prochaine étape de l’enquête.

L’équipe est composé par l’inspecteur Ricardo Paiva, deux experts du laboratoire de la police scientifique, Luís Viriato et Fernando Viegas, et le vice-président de l’Institut National de Médicine Légal (INML), Francisco Corte Real.

Avec cette démarche – qui a surpris la presse britannique, qui n’arrivais pas à comprendre le pourquoi de la visite – la Police Judiciaire prétend ramener à Portimão le rapport final des expertises réalisées sur les indices prélevés à divers endroits de Praia da Luz, notamment dans les deux appartements occupés par le couple McCann, mais aussi dans la Renault Scénic loué par le couple. Le rapport final doit encore inclure plusieurs détails à propos des expertises aux vestiges prélevés dans les voitures de Robert Murat et sa famille mais aussi dans sa maison et celle de son oncle, ou la police à effectué plusieurs fouilles.

Les deux experts de la police scientifique, Luis Viriato et Fernando Viegas, ce sont les mêmes qui ont procédé aua624d6a88108c91e617197136b817b17.jpg prélèvement des indices en compagnie de leurs collègues anglais.

La journée d’aujourd’hui à commencé par une rencontre avec la Police de Leicester, dans leurs installations prés de Rothley, ou, policiers et experts, ont "clarifié les résultats"  et pris connaissance des détails de plusieurs diligences effectués au Royaume-Uni aussi bien que du listing d’appels téléphoniques effectués par les McCann et leurs amis.

Une fois que l’équipe portugaise sera de retour à Portimão, le rapport final va permettre aux autorités portugaises de décider le chemin à suivre : une source de la police judiciaire à confirmé ce matin que "le contenue du rapport va permettre au Ministère Publique de décider s’il y a assez d’éléments pour poursuivre, ou non, les McCann devant la justice et dans que  termes". Pour rappel, Gerry et Kate McCann ont été mis en examen – arguidos – au mois de septembre, suspectés de dissimulation de cadavre et simulation de crime. Avec le britannique Robert Murat, ils sont les seules suspects officiels dans le cadre de la disparition de Madeleine McCann.