Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/01/2008

McCann veulent réexamen de l’enquête coordonnée par Metodo 3

baa3bc62815ff3b551f18e76ff59c93b.jpgClarence Mitchell, le porte-parole et responsable des relations publiques des McCann, à présenté officiellement,  ce matin, le croquis d’un nouveau suspect, aperçu au mois d’avril, qui "pourrait être lié à la disparition de Madeleine".

Le portrait, fait au départ des déclarations d’une infermière britannique, Gail Cooper, est jugé par Jane Tanner comme étant "fortement ressemblent" à l'homme qu'elle aurait vu la nuit du 3 mai (voir article d’hier).

cb0799dac26e127ec38b1ef0a3faaffc.jpgLe témoin n’a pas contacté la police portugaise mais, affirme Clarence Mitchell, "il semble que ce genre de croquis ne sont pas faits au Portugal". Gail Cooper aurait pris contact avec la police de Nottingham quelques jours après la disparition de Madeleine McCann, au mois de mai.

Clarence Mitchell, sans faire aucune allusion au premier croquis fait au Portugal au mois de mai (1), affirme que la nouvelle image du suspect à "été élaboré indépendamment de celui fait l'année dernière (2)" et que Gail Cooper "n'avait pas vu" le croquis précédent, ceci malgré le fait qu’il a été publié dans la première page de presque tous les tabloïdes britanniques et présenté par toutes les chaines de télévision outre-manche.

Clarence à conclu la conférence de presse soulignant que les McCann veulent une recherche mondiale de l'homme et le réexamen complet du dossier d’enquête de la police, spécialement les témoignages enregistrés, le tout coordonnée par Metodo 3.

19/01/2008

Le suspect de Jane Tanner à un visage

8ba4adcf042bcc02636cdefbdb3a73e8.jpg Le journal britannique The News Of the World prétend avoir un croquis du visage du possible kidnappeur de Madeleine. Le rédacteur associé du journal à affirmé à Sky News que "Jane Tanner à confirmé la ressemblance" entre le croquis, basée sur les déclarations d’un vacancier qui a vu "un homme sinistre" près de l'appartement des McCann, et l'homme qu'elle a vu la nuit ou Madeleine a disparu.

Jane Tanner à toujours prétendu ne jamais avoir vu le visage de l’homme et, dans ses déclarations à la police, elle à changé, à plusieurs reprises, sa version des faits, notamment pour la couleur des cheveux, des habits et la direction prise par le suspect.

Au mois de mai, à la Police Judiciaire, Jane Tanner à prétendu que l’homme étais blond, âgé de 35 à 40 ans et habillé d’un pantalon crème et d’une veste noir, l’homme serait alors typé britannique (1).

Dernièrement, pour Jane Tanner, le même suspect est devenu clairement méditerranéen, de préférence portugais ou espagnol, avec ses cheveux noirs et un pantalon d’une couleur plus sombre (2).

8bd8a0af84d794c018a10c7369adf4b4.jpg

Le suspect à été vu le 22 avril 

Le portrait que Jane Tanner affirme maintenant ressembler à l’homme qu’elle aurait prétendument vu la nuit du 3 mai, aurait été fait au départ des déclarations d’une britannique, Gail Cooper0f8507c284eda6af6e3ab0d312e90607.jpg, 50 ans, qui aurait croisé l’homme pour la dernière fois le 22 avril.

Le nouveau suspect, décrit comme sinistre, aurait de 38 à 45 ans,  la peau citrine, les cheveux foncés, une moustache mexicaine des années 70, grandes dents et parle un mauvais anglais (3).

Contrairement aux déclarations de Jane Tanner, Gail Cooper, qui travaille dans le secteur des soins de santé,  affirme que l’homme "n'était pas Portugais" mais plutôt nord africain : "Tunisien ou Marocain".

L’information avancée par le journal britannique, basée sur les déclarations de Metodo 3, l’agence de détectives qui avait promis de retour de Madeleine pour noël, affirme encore que la police portugaise, britannique et Interpol seraient "armés avec les nouvelles images dans une course désespérée pour tracer le suspect". Mais une source de la police à déjà nié avoir reçu de Metodo 3 ou du porte-parole des McCann, l’information même de l’existence du portrait : "nous avons appris cette information par la presse" soulignant que "comme toute autre piste celle-ci sera vérifié mais cela ne signifie pas que la ligne d’enquête change".