Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/03/2008

Papa de Mari Luz demande à la Justice de ne pas se laisser "tromper"

2bc84b4f26f3d478936fcde1b7254087.jpgLe papa de Mari Luz a demandé aujourd’hui à la justice de ne pas se laisser "tromper" par le présumable homicide de sa fille, Santiago del Valle García.

Lors d’une conférence de presse, Juan Cortés a manifesté sa crainte de que le principal suspect du décès de Mari Luz puisse alléguer des problèmes psychiatriques pour tromper l'action de la Justice, soulignant qu’il ne croit pas dans la thèse d'accident.

"Il est responsable pour un assassinat. Il a tué ma fille et il doit payer pour son crime," à dit le papa de Mari Luz qui à confirmé que sa fille est effectivement décédé quelques heures après sa disparition.

"Je demande à la Justice d’agir avec fermeté pour que ceci n'arrive pas à nouveau et pour que dorénavant ces personnes soient mises à leur place", à dit Juan Cortés que promet de continuer à combattre pour que Justice soit faite, soulignant qu’il ne va pas "se reposer" car il va avoir besoin de toutes ses forces pour accompagner la procédure judiciaire.

Suspect arrêté revient sur ses déclarations

58f09f53f28936639369df31df767b80.jpgSantiago Garcia, de 52 ans, l'homme qui a admis être l'auteur du meurtre de Mari Luz à Huelva affirme maintenant que l’enfant serait mort accidentellement.

Le présumable assassin a été arrêté hier après-midi à Cuenca ou il venait d’arriver en compagnie de son épouse, avec qui il habite dans la localité de Pajaroncillo, un village d’une centaine d’habitants ou il avait trouvé refuge après avoir abandonné Huelva le lendemain de la disparition de Mari Luz.

Depuis les premières heures de la disparition que Santiago était pointé comme le principal suspect car Mari Luz avait été aperçue en vie pour la dernière fois passant devant sa maison dans le quartier d’El Torrejón, Huelva.

Une source de l'Unité de Délinquance Spécialisée et Violente (UDEV), responsable pour l’arrestation, à confirmée que le suspect à prétendu aujourd’hui que Mari Luz "est tombé" pendant la lutte et serait  décédé accidentellement.

Du à ses antécédentes d’abus sur mineurs, y inclus sa propre fille, l’homme avait déjà été interrogé et sa maison fouillé mais la police n’avait pas retrouvé le moindre indice du passage de Mari Luz.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif