Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/08/2008

Eddie à l’origine de la découverte de cinq cadavres d’enfants

29f9ca615a1d2ea00fc3a894ea395527.jpgAu moins cinq corps d’enfants ont déjà été retrouvés dans l’ancien orphelinat anglais de l'île de Jersey, là où Eddie, le chien pisteurs utilisé précédemment dans l’affaire Madeleine, avait marqué la présence des cadavres.

L’ancien orphelinat, situé à Haut de la Garenne, est sous investigation depuis 2006, après plusieurs dénonciations d’abus sexuel.

Selon Lenny Harper, responsable de la police de Jersey, les corps de cinq enfants, âgés de quatre à onze ans, ont été brulés et caché fin des années soixante et début des années septante. Jusqu’au moment la police britannique a également découvert 65 dents de lait et au moins une centaine de fragments d’os, certains coupés et brulés.

Eddie, capable de renifler la moindre odeur de cadavre, après avoir détecté des traces du passage du corps de Madeleine McCann à Praia da Luz, s’est illustré en détectant la présence de vestiges humains dans l’ancien orphelinat, où il a désigné au moins six endroits, à l'intérieur du bâtiment, ou la police britannique a maintenant effectué la découverte.

Malgré les découvertes, la police britannique considère qu’il n’y a pas assez de preuves pour avancer vers une enquête pour meurtre, ce que scandalise plusieurs témoins qui accusent les autorités de ne pas vouloir ouvrir la boite de pandore : "Je suis étonné que les preuves soient apparemment si peu concluantes," affirme un responsable en médecine légale soulignant qu’il semble étrange que nous ayons un bon nombre d’os, mais qu’on annonce qu'il n'y aurait pas d’enquête pour meurtre."

Eddie dans l’affaire McCann

da1e040427d166c9ed13623d2a067348.jpgAprès avoir réussi dans plus de 200 enquêtes criminelles, Eddie arrive au Portugal le 30 juillet 2007 afin d’aider les autorités portugaises et britanniques sur l’enquête à la disparition de Madeleine McCann.

Eddie, le Springer Spaniel de la police britannique, est habilité à détecter des victimes mortelles (EVRD), il recherche et localise des restes humains et fluides corporels. Il est capable de signaler le passage d’un cadavre par un endroit, même si le corps n’est plus sur place. Eddie signale également la contamination par l’odeur d’un cadavre.

Dans l’affaire de disparition de Madeleine McCann, Eddie, utilisée en conjugaison avec Keela, à signalé l’odeur à cadavre à plusieurs endroits, tous en rapport direct avec les parents de la jeune britannique :

  • le sol de la chambre de Kate et Gerry McCann ;
  • derrière le sofa bleu qui se trouve à côté de la fenêtre du 5A ;
  • balcon de la chambre des McCann ;

    Selon le dossier d’enquête, avant la disparition de Madeleine, aucune mort n’a eu lieu à l’intérieur de l’appartement 5A, où sont restés installés les McCann pendant leurs vacances à Praia da Luz. Eddie a également été utilisé pour inspecter les appartements 5B, 5D et 5H de l’Océan Club, mais il n’a rien signalé.

    0d4d94bc47abd695b3ea2cfe55c5a99a.jpgDans la villa occupée par Kate et Gerry McCann, louée après leur départ de l’Océan Club, Eddie à signalé l’odeur de cadavre sur cuddle cat (la peluche rose appartenant à Madeleine), et sur deux vêtements de Kate. Eddie a également signalé plusieurs endroits de la voiture louée par les McCann : sur la clé et dans le coffre de la Renault Scénic.

    Des examens analogues ont été effectués, sans succès, à la maison de Robert Murat, ses vêtements et voitures. Eddie n’a identifié l’odeur à cadavre que dans des endroits ou sur des objets liés directement à Kate et Gerry McCann, les parents de Madeleine.

    25/02/2008

    Chiens utilisés pour rechercher Madeleine prouvent leur efficacité

    0b049a9a6e4f95c5137976392526c8fb.jpgEddie et Keela, les deux chiens pisteurs utilisés par la police britannique pour retrouver des traces de Madeleine McCann dans l’appartement et dans la voiture de location utilisé au Portugal par ses parents, font à nouveau parler d’eux, après avoir retrouvé des restes humains, présument d’une fillette, enterrés depuis les années 80 sous une dalle de 20 centimètres de béton dans un orphelinat à Haut de la Garenne, sur l’ile de Jersey.

    Les deux chiens ont prouvé, une fois encore, leur efficacité indiquant également plusieurs autres emplacements, à l’intérieur et à l’extérieur de l’orphelinat, ou la police s’attend à retrouver d’autres cadavres.

    Eddie âgé de sept ans, est un chien spécialisé dans la recherche des victimes, détectant le sang humain enterré, les os et la chair. Sa compétence est si rare qu'il est assuré pour plus de cinq millions d’euros, avec une feuille de service qui l’a déjà amené à travailler aux Etats-Unis. Keela, a été entrainée pour dépister les restes de traces microscopiques de sang humain.

    La découverte du squelette a été faite dans le cadre d’une importante enquête après que plus d’une centaine d’anciens pensionnaires ont fait état d’abus sexuels dans l’orphelinat britannique. Plusieurs témoins ont confirmé à la police que la punition corporelle, la flagellation et l'emprisonnement solitaire en cellules étaient "routine".

    Maddie n’était pas à Stratton

    La police à écarté ce matin la possibilité de que la fillette aperçue à Stratton par un retraité de 66 ans puisse être Madeleine McCann. Plusieurs médias outre-manche avaient rapporté hier qu’un enfant correspondant au signalement de la petite britannique avait visité la maison d’Alan Cameron, accompagné d’un couple prétendument portugais, qui était venu pour acheter quelques meubles de jardin.

    Le retraité affirme avoir vu une petite fille malheureuse et effrayée, "un visage que j'avais vu aux infos."

    Un porte-parole de la police de Dorset à confirmé que rien ne permet de suggérer qu’il s’agissait de Maddie, soulignant, à titre de curiosité, que "le retraité n’étais pas capable de faire la différence entre le portugais, l’espagnol ou l’italien."  Une position renforcée par une source de la police à Leicester pour qui le témoignage est considérée comme "non crédible".

    C’est la première fois, depuis la disparition de Maddie de l’appartement de vacances de ses parents, qu’un témoin prétend l’avoir aperçu au Royaume-Uni.

    Metodo 3, l’agence de détectives espagnole au service du couple McCann, avait précédemment fait connaître plusieurs signalements de Madeleine en Europe, au Maghreb et en Amérique du sud. C’est notamment l’ancien policier Antonio Jiménez, l’homme de confiance de l’agence de détectives espagnole, qui avait révélé les témoignages de Naoual Malhi et Isabel Gonzalez au Maroc.

    Responsable de l’équipe de Metodo 3 sur le terrain, Antonio J.R. est, depuis vendredi, le même jour ou le témoin de Stratton s’est fait connaître, en prison accusé de corruption, association de malfaiteurs et complicité dans le vol de 400 kilos de cocaïne.