Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/02/2009

Les nombreuses victimes du cas de la fillette enlevée au Algarve

Imagem111B.jpg

(Publiée aujourd’hui dans le quotidien portugais 24 Horas)

English - Português

L'enquête sur la disparition de Maddie , outre son énorme médiatisation dans le monde entier, a été marquée par un nombre important de "victimes" entre les diplomates et les policiers qui ont participé ou touché à cette affaire très sensible.
Au Portugal, après la sortie de Gonçalo Amaral de la Police Judiciaire, écarté des investigations du cas Maddie à la demande des autorités anglaises, le alors directeur national da PJ, Alipio Ribeiro, est sorti aussi bien que divers autres inspecteurs.
Guilhermino Encarnaçao, directeur national adjoint, responsable de la Direction de Faro au moment de la disparition de Madeleine McCann, pourrait être la prochaine "victime" confirmée dans ce cas. L'homme qui est devenu connu dans l´affaire pour avoir empêché Gonçalo Amaral de procéder à l'interrogatoire de Kate McCann dans un moment où elle était, d'après divers inspecteurs présents sur les lieux, "prête à parler", se trouve en arrêt prolongé pour des raisons de santé et va cesser son activité.
Malgré les problèmes de santé de l'ex-directeur, une source interne de la PJ au Algarve avance que Guilhermino Encarnaçao aurait commencé son arrêt de travail après les déclarations d'un ancien détective privé espagnol révélant l'existence d'une "taupe" à l'intérieur de la PJ qui aurait fourni, pendant des mois, des informations à l'agence Método 3 qui travaillait pour les McCann.
Selon les déclarations de l'ancien employé de Método 3, confirmées d'ailleurs par une source de la PJ, la "taupe" ne serait pas l'ancien directeur de la PJ à Faro, mais bien un de ses proches et son protégé.
Du côté britannique quelques diplomates et policiers sont aussi "tombés", entre eux, l'ambassadeur et le consul au Portugal, respectivement John Buck et Bill Henderson.
L'ambassadeur John Buck a été remplacé le 10 septembre 2007, le jour suivant la constitution de Kate et Gerry McCann comme arguidos. Un mois plus tôt, en aout de la même année, le consul au Algarve, Bill Henderson, démissionnait abandonnant complètement la carrière diplomatique. Sa substitut, Célia Edwards, finira aussi par ne pas rester très longtemps au Portugal.
Du Foreign Office sont partis aussi Sherree Dodd et Clarence Mitchell, la première, responsable de la communication du parlement anglais et le second, comme porte-parole du couple McCann, maintenant cependant, pendant quelque temps, une "relation privilégiée" avec le gouvernement britannique.

Duarte Lévy

17/02/2009

Maddie et Joana : Chemins Croisés (SIC)

Un documentaire de la chaîne de télévision portugaise SIC à propos de l’affaire Joana Cipriano et les tentatives de Metodo 3, au service de Kate et Gerry McCann, de lier cette histoire à la disparition de Madeleine McCann.

Une émission qui n’apporte pas de faits nouveaux, mais qui a le mérite de bien résumer, images à l’appui, la manipulation faite par Metodo 3 via l’avocat Marcos Aragão Correia et ses tentatives de nuire à Gonçalo Amaral.

Un reportage du journaliste Pedro Coelho.

02/02/2009

Metodo 3 sous enquête dans une affaire de détournement de fonds et blanchiment d’argent

Francisco Marco_Metodo3_30042008A.jpgMetodo 3, l’agence de détectives catalane engagée par Kate et Gerry McCann pour rechercher leur fille Madeleine, est aujourd’hui cité dans une enquête à large échelle lancée par les autorités espagnoles sur une demi-douzaine de ministères de la "Generalitat" de Catalogne.

Selon une note du cabinet du procureur, le gouvernement catalan, au cours des dernières années, aurait commandé et payé un nombre important de rapports qui semblent n’avoir aucun objectif ou intérêt, citant, à titre d’exemple, "l’enquête socio-économique des exploitations agricoles de noisettes," commandé à l’agence de détectives Metodo 3 pour la modique somme de 30.000 euros.

Selon le cabinet du procureur chargé de l’enquête, on serait devant une affaire de détournement de fonds et de blanchiment d’argent.

L’enquête des autorités espagnoles fait suite aux dénonciations du collectif "mains propres" et vise  une affaire de détournement de fonds et de blanchiment d’argent, comme l’a confirmé le cabinet du procureur.

Metodo 3 : après Maddie voici la recherche des noisettes

noisettes.jpgC’est le conseiller pour l’Agriculture, le socialiste Joaquim Llena, qui a commandé à Francisco Marco – le directeur de Metodo 3 – une "enquête socio-économique des exploitations agricoles de noisettes," payée 30.000 euros.

Selon un porte-parole du cabinet du procureur, "rien que le nom de l’agence lié à une enquête pareil, pousse les enquêteurs à se questionner à propos de l’objectif réel visé par la commande du conseiller."

Selon une source proche de l’enquête, le rapport présenté par Metodo 3 à propos de la région de Tarragona, la région qui produit le plus de noisettes en Espagne, aurait été copié mot par mot de l’internet. Une information confirmée d’ailleurs par "El Confidencial" qui affirme que Metodo 3 aurait copié mot par mot un rapport publié précédemment par le journal official de la région sur son site internet.

Metodo 3, en Espagne, a déjà été lié à d’autres scandales liés au monde politique et financiers et, récemment, a été également mise en question par son travail dans l’enquête à la disparition de Madeleine McCann ou un de proches collaborateurs de Francisco Marco, António Jimenez, a été accusé d’avoir conduit plusieurs journalistes britanniques à Metodo 3 founder Martina Lado.jpgrencontrer des témoins payés préalablement pour affirmer avoir vu de la petite britannique au Maroc. Le collaborateur de Metodo 3, responsable de l’enquête Maddie, a été, par la suite, arrêté dans une affaire de trafic et vol de cocaïne.

Selon des sources liées à la propre Metodo 3, plusieurs détectives à son service ont mis en cause les capacités de Francisco Marco dans l’enquête Madeleine McCann, l’accusant d’avoir détruit la crédibilité de l’agence, notamment après avoir mis en pratique une stratégie de communication désastreuse.

Selon le cabinet du procureur, le détournement de fonds et blanchiment d’argent peut porter sur des sommes "colossales" d’argent public.

Par Duarte Levy & A. Finkelstein

19/01/2009

Metodo 3 cherche à redorer son image dans l’après Madeleine McCann

images.jpgDétectives cherchent à s’attribuer le mérite du démantèlement d’un réseau d’échange d’images pédophiles

Metodo 3, l’agence de détectives catalane qui a servi les McCann pendant les mois qui ont suivi la disparition de Madeleine, chercherais maintenant à redorer son image, ternie par le manque de résultats dans cette affaire mais également par les récentes allusions faites par le porte-parole du couple.

Francisco Marco, le directeur de Metodo 3 à convaincu le quotidien espagnol El Mundo de que ses détectives auraient permis à la police espagnole d’arrêter les membres d’un réseau d’échange d’images pédophiles sur internet, une information démentie par une source de la Police National.

"Cette agence n’est pas à l’origine de l’opération. Le réseau en question était déjà sous surveillance de nos services depuis un certain temps, mais nous attendions le moment opportun pour attraper un maximum d’individus et mettre ainsi fin à leurs activités," affirme un porte-parole de la Police Nationale espagnole, contacté par SMM, soulignant que "l’intervention de cette agence n’a fait que précipiter les choses, c’était un risque d’attendre en sachant que des privés, en particulier ceux-là, avaient l’information et risquaient de mettre en péril le travail de nos enquêteurs."

Selon le quotidien, connu pour ses relations avec l’agence de Barcelone, des informations récoltées par les détectives de Metodo 3 au cours de leur enquête à la disparition de Maddie, auraient permis à la Brigade de Crimes Informatiques de Barcelone de la Police National de remonter jusqu’à 23 internautes, 13 desquels ont été arrêtés au cours de l’opération "Lolita P-mix" lancé par les autorités espagnoles.

ALeqM5jEJFkwllfMjS49F6lMnxfoWdX-GA.jpgFrancisco Marco à expliqué au quotidien que l’agence avait créé un call center pour divulguer mondialement la disparition de Madeleine McCann et que c’est suite à un email reçu, disant que la petite Britannique figurait sur une vidéo pédophile, qu’ils sont arrivés à localiser toute une série d’images échangées sur les réseaux "Peer 2 Peer" Gnuteklla et Donkey 2000. Maddie ne figurait pas sur aucune photo ou vidéo mais Metodo 3 a été obligé de transmette l’information  à la Brigade de Crimes Informatiques de la Police Nationale à Barcelone, une obligation légale à laquelle même les détectives ne peuvent pas échapper.

Depuis la création de la Brigade d’Investigation Informatique en 1995, plusieurs milliers de personnes ont été arrêtés en Espagne, ou à l’étranger, pour des crimes liés à la pédophilie, en particulier l’échange de photos ou vidéos sur internet. La Brigade maintient d’ailleurs une excellence collaboration avec d’autres forces de police à l’étranger, ce que lui a permis de contribuer directement au démantèlement de plusieurs réseaux importants.

Duarte Levy (Huelva)

En photo : Policier espagnol charge l'ordinateur confisqué d’un suspect de pédophilie.

Lire aussi:

Metodo 3: "Nous savons qui à kidnappé Madeleine"
Maddie : privés ont reçu l’aide d’une "taupe" au sein de la PJ
Détective de M3 à payé des témoins au Maroc
Détective au service des McCann arrêté pour vol de cocaïne
Metodo 3 admet n’avoir jamais su ou était Maddie
Metodo 3: Espagne, Maroc ou Belgique… tout sauf le Portugal

11/11/2008

Maddie : privés ont reçu l’aide d’une "taupe" au sein de la PJ

Détective privé espagnol révèle comment les McCann ont pu avoir accès aux informations confidentielles de la police dans l'affaire Maddie

Selon un des détectives privés engagés par Metodo 3 dans le cadre de leur contrat avec Kate et Gerry McCann, un inspecteur de la Police Judiciaire aurait transmis à l'agence espagnole des informations confidentielles concernant les mouvements des enquêteurs portugais et de leurs collègues britanniques dans l'enquête à la disparition de Maddie.

Les informations ainsi obtenues ont permis aux détectives privés d'informer le couple McCann et leur entourage des diligences préparées par les enquêteurs portugais : "Plusieurs initiatives des hommes d'Amaral ont échoué grâce aux informations données par leur collègue... mais il y avait aussi des informations venant d'informateurs liés à l'ambassade britannique," affirme ce détective.

"Ce sont ces informations qui nous ont permis de savoir à l'avance ce que l'inspecteur Amaral et ses collègues voulaient faire," affirme encore le détective privé au cours d'une entrevue enregistré récemment en Espagne, soulignant que "l'enquête aurait probablement eu une fin différente sans l'intervention des privés, mais également de certains professionnels britanniques."

Dans son entrevue, enregistrée en vidéo dans des conditions uniques, et qui doit être intégrée dans un documentaire pour la télévision à propos de la disparition de Madeleine McCann, le détective espagnol identifie de façon claire l'inspecteur de la PJ et avance également "qu'il bénéficie d'une certaine protection au sein de la PJ à Faro."

Le détective va plus loin et affirme "qu'à des moments clé de l'enquête, grâce aux informations reçus de l'inspecteur portugais, nous avons créé des diversions dans les médias."

"Ça n'a pas toujours fonctionné, car j'ai remarqué que certaines diligences ont eu lieu sans qu'on soit prévenues... j'imagine qu'Amaral a dû avoir des suspicions et qu'il a restreint l'accès aux informations à ses hommes de confiance," rajoute le détective.

"L'investigation était pratiquement condamnée d'avance... nous avons su à l'avance ce qu'Amaral préparait et l'objectif voulu dans ses diligences," affirme le détective qu'après plusieurs mois de travail au service de Metodo 3 avait même essayé de prendre contact avec le coordinateur du DIC de Portimão, avant que celui-ci soit écarté de l'enquête : "j'avais rencontré personnellement Gonçalo Amaral il y a quelques années, mais il ne devait pas se souvenir de moi et dés qu'il a entendu que j'étais lié à Metodo 3 il s'est refusé à me parler protestant que si j'avais des donnés importants à verser au dossier, ceci devrait être fait de forme officielle."

"Il (Gonçalo Amaral) était connu chez nous comme un dur, en particulier dans les affaires de combat au trafic de drogue... il est un incorruptible," conclut le détective.

La révélation, qui risque de créer polémique au sein de la Police judiciaire à Algarve, viens d'ailleurs confirmer les suspicions levées par certains enquêteurs. Au moins deux inspecteurs de la PJ, contactés par SMM, ont directement avancé le nom de l'inspecteur qui aurait transmis des informations confidentielles aux détectives de l'agence espagnole. Selon eux, l'homme bénéficie d'une certaine protection au sein de la délégation de Faro et son comportement n'est pas original, car il aurait précédemment commis la même faute dans d'autres enquêtes.

"On ne recherche plus Maddie... moi, en tout cas, je n'ai jamais été engagé pour le faire"

Selon le même détective, il n'aurait jamais été engagé pour rechercher Madeleine McCann : "On ne recherche plus Maddie... moi, en tout cas, je n'ai jamais été engagé pour le faire. Tout ce qu'on m'a demandé de faire c'était de réunir le maximum d'éléments servant à rediriger l'enquête des Portugais vers le Maroc ou l'Espagne."

Cet ancien détective - qui n'est plus en mesure de continuer ses activités - affirme encore que l'agence espagnole aurait amené des journalistes britanniques au Maroc afin de les faire rencontrer des témoins préalablement choisies et payées : "l'objectif était de bien étaler dans les médias la piste marocaine et ainsi confirmer qu'il s'agissait bien d'un enlèvement, ce que les polices portugaises et britanniques ne voulaient pas croire," affirme le détective soulignant qu'il est incapable d'affirmer si les McCann étaient derrière ce genre d'opération.

"Le couple ne m'a jamais demandé de mentir à propos de quoi que ce soit. Malheureusement, je ne peux pas dire le même à propos de l'agence ou de l'entourage du couple," conclut le détective.

Duarte Levy

Espagñol -