Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/10/2008

Maddie : encore des enquêteurs privés écartés des recherches

d0e951495c235db4a234db77b0c1690c.jpgClarence Mitchell, porte-parole des McCann, a confirmé hier soir que la société américaine Oakley International n’était pas au service du couple depuis fin aout, et la fin de leur contrat de six mois.

L’information n’est pas nouvelle, mais le porte-parole de Kate et Gerry McCann s’était refusé, dans un premier temps, à admettre que le manque de résultats et le montant des factures ont pu amener le millionnaire Brian Kennedy à mettre fin au contrat.

Selon les mêmes informations, après le premier mois de travail, pourtant sans aucun résultat visible, l’agence Oakley de l’ancien officier britannique Henri Exton aurait exigé le payement d’une facture de plus de 50.000 €.

Les informations à propos des prétendues recherches et investigations privées, lancés par le couple McCann, ont quitté les pages des quotidiens britanniques depuis que le Ministère Public portugais à décidé de mettre l’enquête à la disparition de Madeleine McCann en attente de meilleure preuve, ce qu’à pu, techniquement, libérer Kate et Gerry McCann de leur statut d’arguidos (suspects).

Madeleine McCann, alors âgé de trois ans, à disparue de l’appartement de vacances occupé par ses parents dans un complexe appartenant au britannique Mark Warner situé dans le village portugais de Praia da Luz. Malgré d’intenses investigations conduites par le Département d’Investigation Criminelle (DIC) de la Police Judiciaire (PJ) à Portimão, sous la coordination de Gonçalo Amaral, le corps de la petite britannique n’a jamais été retrouvé et les enquêteurs ont été empêchés de poursuivre leur travail.

24/08/2008

Détective des McCann infiltre réseau pédophile

“Il n’y a pas 36 manières d’infiltrer un réseau pédophile… Il n’y a que deux : soit vous êtes victime soit vous êtes bourreau,” explique un porte-parole de la Police fédérale belge confronté cette nuit avec l’information avancée par les médias britanniques de qu’un des détectives engagés au service de Kate et Gerry McCann aurait infiltré un réseau de pédophilie en Belgique.

Selon les médias britanniques, citent une source proche de la famille McCann, un des détectives de l’agence Oakley International aurait utilisé une partie des 600.000 euros payés par le Fonds Find Madeleine dans ses démarches pour infiltrer un réseau de pédophilie en Belgique.

“Nous n’avons pas connaissance de l’existence d’un réseau pédophile, surtout avec les caractéristiques que les médias britanniques ont prétendues. En Belgique, malheureusement, nous avons des pédophiles, de la même manière qu’ils existent au Royaume-Uni où, je pense, leur nombre et importance est largement supérieur à celui de nôtre pays,” affirme le même officier, soulignant que “la Belgique est connue pour le cas de Dutroux, mais il ne faut pas oublier que les Anglais ont eu Ian Huntley. Dans ce cas bien précis, si les détectives des McCann ont infiltré un supposé réseau ou approché des pédophiles en Belgique, pourquoi n’ont pas t’ils informé les autorités compétentes ?”

Selon les dernières informations, la Oakley International, une supposée agence de détectives, n’est plus au service des McCann, après six mois d’une relation qui n’aura produit le moindre résultat, mais qui aurait couté 600.000 euros au fond crée par Kate et Gerry McCann après la disparition de Madeleine.

Après les Espagnoles de Metodo 3, la Oakley International, prétendument composée d’anciens agents des services de renseignement britanniques et américains, était supposée maintenir l’hotline des McCann, investiguer plusieurs pistes et analyser les éventuelles images des nouveaux témoignages à propos de Madeleine.

à suivre...

Duarte Levy et Paulo Reis