Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/09/2007

Madeleine: enquête aussi en Espagne

Une source de la "Comisaria General de la Policia Judicial" espagnole à confirmé aujourd’hui que des investigations dans le cadre de l’enquête à la disparition de Madeleine McCann on eu lieu en Andalusia, notamment à Huelva. Après une rencontre informel entre les deux polices – espagnole et portugaise – les recherches se sont concentrées sur le trajet des McCann en Espagne, aussi bien que celui de leur voiture et de plusieurs personnes en liaison directe avec le couple.

Parmi plusieurs faits considérées suspects, on retrouve une « absence » de deux heures dans le timing de leur visite mais aussi la présence inexpliqué de leur voiture à plusieurs endroits : la police à notamment saisi plusieurs enregistrements vidéo en rapport direct avec les McCann ou avec ses proches.

La police était surprise avec le choix du 3 aout comme date du déplacement des McCann car il s’agit d’un jour férié en Huelva qui signale la colombina. Huelva, est la seule ville, en toute l’Espagne, qui vie son férié annuel, ou tout le commerce est fermé et ou la population se concentre à la Féria Popular, loin des centre commerciaux ou les McCann on prévu de distribuer leurs affiches.

d87f1168573a20272dfffc30695513d0.jpg

Un deuxième fait qui à surpris la police concerne la nécessité de relancer la campagne d’affiches de Madeleine car, s’il y avait bien une ville espagnole ou le visage de Madeleine était déjà connu c’était Huelva : partout dans la ville, la municipalité avait fait afficher plusieurs photos géantes de Madeleine.

Des faits que le staff lié aux McCann ne pouvait pas ignorer.

Coïncidence, trois mois – jour par jour – après la disparition de Madeleine, la visite à Huelva, en Espagne, des McCann est presque passé inaperçue aux journalistes et au publique qui accompagne l’affaire depuis la nuit du 3 mai.

L’attention des journalistes et des média était, ce jour la, concentré sur les nouvelles en provenance de Belgique ou un témoin jugée digne de crédibilité avait affirmé à la police fédéral belge avoir vue Madeleine, ce qu’avais alors motivé l’ouverture immédiate d’un enquête et lancée la recherche d’une voiture et d’un homme identifié alors par un portrait robot.

La même source confirme que la Police Judiciaire à effectué, à plusieurs reprises, des devoirs d’enquête à la frontière et en Espagne, ‘toujours avec notre collaboration » soulignant que «en Espagne il y a encore des fouilles à faire mais tout dépend de l’évolution de notre enquête et des demandes que puissent arriver du Portugal ».

Duarte Levy (Huelva) & Paulo Reis (Algarve)

20/09/2007

L’effet “Clarence Mitchell” dans la presse

PJ : le «conte de fées » du Daily Mail est faux

La Police Judiciaire à déjà démentie l’information avancé par l’édition on line du Daily Mail disant que les “inspecteurs1ffd7b48fddab5f951c63ee123e3d385.jpg portugais on admit que Madeleine McCann aurais pu être enlevée » après ne pas avoir trouvé assez de preuves pour interroger à nouveau Kate et Gerry McCann.

« C’est complètement faux », affirme une source de la police judiciaire, qualifiant l’article du Daily Mail « d’étrange conte de fées, car nous n’avons eu aucun contact avec ce journal ».

Contrairement à ce qu’est prétendue par le Daily Mail – aussi bien que d’autres média britanniques – la seule raison invoquée par le Procureur Luis Bilro Verão pour que la Police Judiciaire n’avance pas vers un nouvel interrogatoire du couple est l’attente des résultats des expertises en cours au Forensic Science Service.

Le Procureur à décidé de garder le statut de « arguido » pour Kate et Gerry car la mise en examen du couple McCann est « correcte ».

Malgré le communiqué du Procureur Générale de la République (PGR) divulgué hier au Portugal, le Daily Mail parle de « dramatique volte-face » affirmant que la police serait dans une « impasse après avoir concentré ses énergies dans les McCann » dans les dernières semaines.

a3c934dc8e9f95729054af28619c7cef.jpgLe retour du conseiller et porte-parole Clarence Mitchell commence à donner ses fruits et une partie de la presse britannique s’est multiplié en commentaires et informations en défense du couple, malgré le fait que 80% de l’opinion publique outre-manche est défavorable aux McCann, comme le Daily Mail avait également publié.

Clarence Mitchell, ancien reporter de BBC, était,  jusqu’au retour des McCann à Rothley,  responsable d’une unité spéciale du gouvernement britannique destinée à contrôler les média et les blogs sur internet, est supposé avoir démissionné de son poste auprès du premier-ministre Gordon Brown pour venir prêter main forte aux McCann, ce qu’il à toujours fait depuis le mois de mai, abdiquant d’un salaire de plus de 100.000 euros.

Encore « arguidos » mais c’est « encourageant »

Clarence Mitchell, cité par le Daily Mail, considère « encourageant » le fait que les inspecteurs ne vont pas interroger Kate et Gerry avant l’arrivée des résultats du FSS mais remet à l’avocat portugais du couple « l’évaluation » du communiqué du Procureur.

« Si on avait abandonné cette ligne d’investigation », affirme la même source, « pourquoi on irait saisir des preuves à Leicestershire ? ». Le Ministère Publique à requis que plusieurs éléments puissent être saisies chez Kate et Gerry à Rothley, dans une action conjointe avec la police britannique.

Les McCann, qui on rencontré aujourd’hui leurs avocats Kingsley Napley à Londres, on déjà réuni un groupe d’avocats, conseillers et experts, afin de préparer leur défense, notamment après que les scientistes britanniques du FSS sont venues à publique dénoncer les pressions de que sont victimes, soulignant que les résultats déjà obtenus aux expertises effectués à la demande de la Police Judiciaire sont correctes et dignes de confiance.

Père José Pacheco de retour à Praia da Luzcfc4c4b42a90b043f2bec79fde36a3a1.jpg

Le père José Pacheco, de l’église catholique romaine, est aujourd’hui réapparu après plusieurs jours d’absence considérés initialement comme invulgaires. Les fideles des services religieux à Praia da Luz étaient étonnés de ne pas voir le prêtre, qualifié comme une personne discrète et très apprécié dans le village.

Contacté, le prêtre à explique qu’il est responsable de plusieurs paroisses ce qu’à motivé son absence du village.

Le père José Pacheco à considérée son absence normal car ses services religieux sont prévues à Praia da Luz les jeudis, samedis et dimanches.

Le père Pacheco a donné l'appui spirituel aux McCann pendant les jours qui on suivi la disparition de Madeleine et leur donnant également l’accès à l’église à tout moment de la journée ou de la nuit. Une situation critiquée par sa hiérarchie.

La presse britannique et portugaise fait état aujourd’hui de la visite des inspecteurs de la Police Judiciaire à l’incinérateur de Castelo da Nave (Monchique) comme SOS Madeleine l’avais déjà divulgué le 16 septembre.

 

Note ; les liens vers le Daily Mail ne sont plus disponibles car l’édition "on line"  à, depuis, été effacé.

 

 

Duarte Levy (Rothley) & Paulo Reis (Algarve) 

19/09/2007

Prêtre n’a plus donné des signes de vie depuis quatre jours

d379824ea508ddb31752eaee2fb16fa6.jpg

Le "tourmenté" prêtre portugais que les inspecteurs pensent avoir entendu Kate McCann en confession est porté « disparue » après que les intentions de la Police Judiciaire à son sujet on été révélés.

La Police Judiciaire voulais entendre les deux prêtres qui on été en contact avec le couple McCann depuis la disparition de Madeleine, les obligeant à violer ses vœux de confidence vu la gravité du cas. Le père José Pacheco, de l’église catholique romaine, n’a plus réapparu dans son église depuis quatre jours et toutes démarches pour le retrouver sont restées vaines.

Le père Pacheco a donné l'appui spirituel aux McCann pendant les jours qui on suivi la disparition de Madeleine et les enquêteurs avaient décidé de l’'interroger afin de le forcer à révéler le contenu de ses conversations avec Kate et Gerry. Les membres de sa paroisse on indiqué à la presse que le prêtre aurais tout simplement pris la fuite pour ne pas être dans le dilemme : aider lae3ca6c32057b46727d3c66058f652d8c.jpg police ou violer le secret de la confession. A se confirmer, cela pourrais vouloir dire que, contrairement à ce qu’avais été indiqué précédemment, les McCann se sont confesses dans les jours qui on suivi le 3 mai.

Qualifié par ses proches comme « tourmenté » et dans une position « très difficile » le père Pacheco, avant de disparaître, aurais dit à un journal qu’il ne « pourrais jamais arrêter de donner du support à une famille qui vie une tragédie ».

 

09/09/2007

Les McCann rentrent à la maison sans Madeleine

f2f9bd6ba3389f7cdb43f2434ebacb65.jpg

 

(07:25) Les parents de Madeleine McCann sont arrivés à l'aéroport de Faro pour voler vers le Royaume-Uni après avoir été mis-en-examens comme suspects officiels dans la disparition de leur fille.1b39c93c07671dbdbcebdf01787c4d37.jpg

Ils sont passés par l'entrée VIP de l’aéroport portugais, effectué leur contrôle de passeport pour embarquer à bord du vol. Des passagers se sont vu offrir des montants exorbitants en échange de leurs billets par des journalistes pris de cour et désireux de voyager avec les McCann.

(13:50)

472d54eb7986606253683c2f6afa8c8f.jpg

Les parents de Madeleine McCann sont arrivés à leur maison,  à leur arrivée sur le sol britannique, Gerry McCann, en larmes, à lu une courte déclaration : « Nous n'avons joué aucun rôle dans la disparition de notre belle fille. »

 

08/09/2007

Kate et Gerry considèrent le retour à la maison

0a702925bbe2582ec24216956a9eacc3.jpgLes parents de Madeleine McCann sont en train de considérer l'hypothèse de retourner à Angleterre, a dit le porte-parole du couple, David Hughes.

Malgré le fait qu’ils on été mis-en-examen, rien ne les empêche – d’un point de vue légal – de partir.

Après les insultes adressés au couple hier par une foule de populaires à Portimão, Kate et Gerry McCann sont restés aujourd’hui à la maison en compagnie des jumeaux, des amis et de  quelques membres de la famille, ne participant pas à la messe de 19 :00 à l’église de Praia da Luz comme d’habitude.

Le couple continue à nier leur participation à la disparition de sa fille Madeleine.