Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/12/2007

Madeleine: Secret de justice prolongé pour 3 mois

10fe082138e505079c8ad260c2eef3e3.jpgLe Ministère Publique portugais va demander la manutention, pour trois mois de plus, du secret de justice qui protège le bon déroulement de l’enquête à la disparition de Madeleine McCann. Après huit mois, accomplis le prochain 3 janvier, le dossier d’enquête aurait pu devenir public. La décision du Ministère Publique, motivé par la complexité du cas et par l’absence de Madeleine, viens contrarier les prétentions des divers avocats et suspects liés à l’affaire.

3c4f6baabd6ca0802067e15cbf86a261.jpgLes parents de Maddie, Kate et Gerry McCann, veulent avoir accès au dossier de l’enquête le plus rapidement possible pour "nettoyer leur nom", comme l’affirme Clarence Mitchell, leur porte-parole et responsable de relations publiques.

"J’attends l’annonce officiel de la décision du Ministère Publique avant de décider ce qu’il y a lieu de faire", affirme Francisco Pagarete, avocat de Robert Murat, le britannique que maintien son statut d’arguido (suspect officiel) depuis le 14 mai.

51304af63af8ef56beb4b3cfd438a9fe.jpg"Le Ministère Publique a appliqué à Robert la mesure de coercition la plus légère que la loi portugaise prévoit, déclaration d'identité et de résidence. Personnellement, je ne vois pas le fondement légal pour que cette situation se maintienne", a affirmé maitre Pagarete, expliquant encore que "la meilleur chose à faire c’est d’attendre et laisser la justice suivre son cours, espérant que la Police retrouve la petite fille".

L’enquête à la disparition de Madeleine n’est pas terminé et la Police Judiciaire attend le mois de janvier pour avancer avec les interrogatoires do couple McCann et des sept amis qui les ont accompagné dans leurs vacances à Praia da Luz. 3a8ef8f86a57bb3f89670794920b3040.jpgDavid Miliband, responsable du Foreign Office britannique, avait déjà fait savoir aux autorités portugaises que sa collègue du Home Office, Jacqueline Jill Smith, n'autoriserait pas les interrogatoires avant la fin des fêtes de Noël et de la nouvelle année, une décision qui est venu retarder davantage une procédure que, par elle-même, est déjà compliquée.

La Police Judiciaire, qui à, une fois encore, effectué des nouvelles diligences dans les alentours de Praia da Luz, ces derniers jours, ne peux pas terminer son enquête sans avoir procédé à ces interrogatoires et à la confrontation entre plusieurs témoins et suspects.

Robert Murat loin de sa fille à Noël

d0d3060cc184abd1688924bc721941ad.jpgRobert Murat à célébré Noël, avec sa mère et ses oncles, à Burgau (Portugal) mais, pour la première fois, sans sa fille Sofia. Le britannique, qui n’est pas interdit de voyager, à pris cette décision pour éviter que sa fille, âgé de quatre ans, ne soit pas exposé aux média, comme l’a confirmé son avocat : "Depuis le début de cette affaire, il n’a vue sa fille qu’une seule fois. Il à été au Royaume-Uni pour un voyage très rapide. Il ne lui est pas interdit de voyager mais il à préféré rester au Portugal, loin de sa fille, pour ne pas l’exposer aux média", affirme maître Pagarete.

Depuis la disparition de Madeleine McCann, le 3 mai, Robert Murat n’a quitté le Portugal qu’une seule fois, voulant, affirme son avocat, "rester à disposition de la Police Judiciaire et collaborer dans l’enquête".

"Mon client est prêt a répondre à toutes les questions qui puissent aider à l’avancement des investigations", conclu maître Pagarete.

Robert Murat, de 34 ans, est devenu suspect après avoir été accusé par une journaliste du Sunday Mirror, Lori Campbell, d’agir "bizarrement". Dans les premiers jours de l’enquête, le britannique avait travaillé comme traducteur entre la police et plusieurs témoins, notamment les sept amis du couple McCann. Ce n’est qu’après le 14 mai qu’une partie des témoins ont commencé à pointer le britannique affirmant qu’il avait rodé l’appartement d’où Madeleine est disparue. Pour expliquer reste une connaissance préalable avec les parents de Madeleine, toujours démentie par le britannique mais aussi par Gerry McCann.