Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/04/2008

PJ au Royaume-Uni pour confondre témoins avec des nouveaux indices

Parti de l’aéroport de Faro, l’équipe d’inspecteurs de la Police Judiciaire (PJ) portugaise est arrivé cette après-midi dans les installations de la police à Enderby (Royaume-Uni) où ils ont tenu une rencontre de préparation pour les interrogatoires de plusieurs témoins liés directe ou indirectement à Praia da Luz et à la disparition de Madeleine McCann. Parmi les témoins à interroger ont compte les sept amis du couple McCann, plus connus par le surnom de Tapas 7.

Suite aux lettres rogatoires envoyées par les autorités portugaises, Paulo Rebelo, responsable de l’enquête, prétend éclaircir plusieurs lacunes et contradictions révélés par les premiers interrogatoires du groupe, mais aussi les confondre avec des nouveaux indices, avec un particulier intérêt pour un échange de vêtements pendant le diner au Tapas Bar, le restaurant à l’intérieur de l’Océan Club.

Malgré la difficulté de leur tache, compromise par la révélation du contenu des lettres rogatoires aussi bien que d’une partie du dossier d’enquête qui était dans les mains des autorités britanniques, les inspecteurs cherchent à consolider leurs investigations ou, rappelons-le, sont cités trois arguidos : Robert Murat, Gerald (Gerry) McCann et son épouse Kate.

Les inspecteurs de la PJ n’ont reçu l’accord de procéder eux-mêmes aux interrogatoires mais peuvent, en dehors de lettres rogatoires, suggérer d’autres questions, même si la décision finale incombe à leurs collègues de Leicester.

591684fe43c6e0b6f315b2295d02019f.jpgSelon les explications d’un porte-parole de la police britannique, les témoins ne seront pas accompagnés par leurs avocats mais ont le droit d’abandonner les interrogatoires quand ils le veulent. Le même porte-parole à confirmé que les interrogatoires ont bel et bien été sollicités officiellement par les autorités portugaises, contrariant ainsi les spéculations de Clarence Mitchell qui avait affirmé à une partie de la presse que les McCann avaient demandé eux-mêmes cette démarche.

Kate et Gerry McCann, arguidos (suspects) dans l’enquête de la Police Judiciaire à la disparition de leur fille Madeleine, ont le droit de suggérer des témoins, ce qu’ils ont fait indiquant une liste de noms, notamment ceux de Justine McGuiness et Clarence Mitchell. Les deux experts n’étaient pas à Praia da Luz la nuit de la disparition de Madeleine mais le couple prétend qu’ils peuvent attester de leur innocence.

Les 7 membres du groupe du Tapas Bar que le public connait

e3fe726ff4fa618508a8d8ade15f9807.jpgDr Matthew Oldfield et son épouse Rachael : Matthew à rencontré Gerry McCann à Leicester ou ils ont travaillé ensemble. Agé de 37 ans, Matthew est endocrinologue au Kingston Hospital à Surrey. Son épouse Rachael, d’un an plus jeune, est consultante. Ils ont une fille de deux ans.

Dr Russell O’Brien et sa compagne Jane Tanner  : Au moment de la disparition ils habitaient à Exeter. Lui il a 36 ans et elle 37. Russel travaille actuellement à l’Université de Plymouth, plus précisément à la Peninsula Medical School. Ils ont deux enfants, la plus âgé de 4 ans.

09f3b7e5c30fb791d7c9e0eb2d50ad70.jpgIls sont une fois encore au centre des attentions. Le Dr Russell est celui qui s’est absenté le plus longtemps du Tapas Bar et les premières réponses du couple aux interrogatoires de la police portugaise ont révélé plusieurs contradictions. Jane Tanner prétend avoir vu un homme portant un enfant mais son témoignage à été jugé comme suspect car deux témoins indépendants au groupe, présents au même endroit, ont affirmé n’avoir vu personne.

Son témoignage, à propos du prétendu suspect, à changé à plusieurs reprises.

Le Dr David Payne est marié au Dr Fiona Payne: David, âgé 37c8ecc4cd2207c22979ee6b121030ae.jpgde 41 and est un ami de l’université de Leicester en Science Cardiovasculaire. Son épouse est âgée de 34 ans et est également médecin.

Du groupe, David est le seule, à l’exception des parents, à prétendre avoir vu Madeleine en vie vers 18H30.

Pendant leur séjour à Praia da Luz le couple été accompagné par la mère de Fiona, Dianne Webster, le neuvième membre du groupe qui à diné au Tapas Bar.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

 

01/12/2007

Les McCann plus suspects

Police portugaise va retourner au Royaume-Uni pour interrogatoires

0203e9a5dc3297f9880a848363707c8d.jpg

La ligne d’enquête suivie par la Police portugaise dans l’affaire Madeleine McCann, est ressortie renforcé de leur voyage au Royaume-Uni et, dans quelques jours, une nouvelle équipe d’inspecteurs de la Police Judiciaire portugaise va y retourner, cette fois ci avec les lettres rogatoires, qui vont permettre à la police de Leicestershire de procéder aux nouveaux interrogatoires du groupe d’amis des McCann, pour le moment, témoins dans le procès, mais aussi de Kate et Gerry, les parents de la petite Madeleine. La décision à été prise hier, vendredi, dans une réunion qui à suivi le retour à Faro des quatre experts que les autorités portugaises avaient envoyé à Elderby afin de mieux connaître les détails des expertises, effectués par le Forensic Science Service (FSS), aux vestiges prélevés dans le cadre de l’enquête.

La réunion à eu lieu hier en présence du coordinateur des investigations, l’inspecteur Paulo Rebelo, du Directeur National Adjoint, Guilhermino Encarnação, et de José Magalhães e Menezes, le Procureur du Ministère Publique de Portimão.

De leur visite au Royaume-Uni, la Police Judiciaire à ramené des résultats, mais aussi des détails de plusieurs diligences effectués par leur collègues de Leicestershire, notamment les relevés des appels téléphoniques effectues par le groupe pendant leur séjour au Portugal.

C’est l’inspecteur Ricardo Paiva – donné comme l’homme de confiance du coordinateur de l’enquête – qui à conduit l’équipe portugaise dans son voyage à Elderby, qui étais encore composé par les deux techniciens du laboratoire de la police scientifique, Luis Viriato et Fernando Viegas, mais aussi par Francisco Corte Real, le vice-président de l'Institut de Médecine Légale et expert qui accompagne le cas Madeleine depuis le premier jour.

81d1d3ee7f2a8bb27600d812b76a9655.jpgUne certitude est déjà acquise : sont tombés à terre les espoirs du couple McCann de voir son statut de suspects être abandonné car la police portugaise est revenue avec la conviction de que la ligne d'enquête suivie jusqu’à présent reste la plus correcte et, comme confirme une source proche de l’investigation, le statut de Kate, et Gerry McCann ne va pas changer. Situation identique pour l’autre suspect dans l’affaire, Robert Murat. Leur statut pourra même se prolonger jusqu'à ce que le Ministère Publique se décide d'avancer avec le dossier vers le tribunal.

La police à même renforcé sa certitude de qu’il existe une liaison entre les McCann et Robert Murat, malgré le démentie persistent des deux parties.

Contrairement ce qui le couple prétendait, son statut de suspects va ainsi se maintenir au delà de Noël, date qui était indiquée comme étant extrêmement important pour des raisons que le porte-parole du couple n’a pas voulu préciser mais qu’ont peux supposer comme étant liés au financement de leur défense et à la situation financière du "Madeleines Fund: Leaving No Stone Unturned Limited".

Ambassadeur britannique à Lisbonne interromps réunion

12d5b246b673db4b04ded19ee465c16c.jpgFait curieux, déjà qualifié, dans les cercles judiciaires portugais,  comme inopportun, l’ambassadeur britannique à Lisbonne, Alexander Ellis, s’est présenté dans les installations de la Police Judiciaire à Faro, quelques minutes après l’arrivée des experts portugais en provenance du Royaume-Uni, afin de présenter des compliments.

Une source de la police portugaise à déjà confirmé que l’ambassadeur à interrompu la réunion des investigateurs et qu’il à abordé le sujet de l’affaire McCann dans sa conversation avec le responsable régional de la PJ, Guilhermino Encarnação.

Outre-manche, cette visite n’est pas passé inaperçue et plusieurs voix se sont déjà levées pour accuser, à nouveau, le gouvernement britannique d’interférer dans un dossier de police.

30/10/2007

La PJ se prépare aux étapes finales de l’enquête

a7d9d28fa19c611b95e249dad1b6ef00.pngPaulo Rebelo a convoqué pour demain, une réunion de l'équipe d’investigation qui travaille sur le cas Madeleine McCann, étant prévue la participation de Gonçalo Amaral, le coordinateur du Département d’Investigation Criminel que, précédemment, était en charge de l’enquête. Les derniers jours ont été très occupés pour Paulo Rebelo et son équipe, d'environ vingt inspecteurs, travaillant directement dans le cas. Récemment, un nouveau témoin est allé au Portugal et a été entendu dans les installations de la Police Judiciaire à Portimão. Ce témoin, une adolescente irlandaise, a vu Gerry McCann et Jeremy Wilkins en conversation, près de l'appartement d'où Madeleine a disparu, la nuit du 3 mai, mais elle est également sûre, qu’au même moment, il n'y avait aucun homme portant un enfant ou Jane Tanner dans les environs.

Paulo Rebelo a décidé de convoquer une réunion spéciale afin de procéder à une analyse finale des conclusions64da9a4f89ed535a9d0591c43f71c4ae.jpg préliminaires de l'enquête, après un examen soigneux de tous les éléments rassemblés, y compris les résultats des échantillons analysés au Forensic Science Service. Hier, une équipe d’investigateurs, dirigés par Paulo Rebelo, est retourné à l'appartement 5A, à l’Océan Club, pour vérifier dans le détail quelques aspects de ces conclusions. Après presque quatre heures à l'intérieur de l'appartement, Paulo Rebelo est parti vers le mirador proche de l'église avec un inspecteur de la police scientifique, pendant que le restant de l’équipe est demeuré livre de mouvements sans la surveillance des journalistes. Pour finir ils se sont rencontrés prés de l’Océan Club, pour partir, en deux voitures, vers les installations de Portimão, où Paulo Rebelo a eu une longue conversation téléphonique avec le directeur national de la Police Judiciaire, Alípio Ribeiro, avant de convoquer la réunion d’aujourd’hui.

Les dernières informations parues dans la presse portugaise indiquant que la police portugaise attendait toujours, la liste d'appels téléphoniques faits à partir de Praia da Luz, utilisant des téléphones portables des réseaux britanniques. Une demande avait été faite auprès de la police britannique afin de permettre à la police portugaise de vérifier les appels avec la liste de clients mais aussi avec d'autres personnes séjournant à Praia da Luz, depuis l’arrivée des  McCann, le 28 avril.

0e0b393cdba3ede5309ddca23e5d3c30.jpgCette réunion fait également suite aux premières informations publiques du déconfort du gouvernement portugais par rapport aux attaques violentes dirigées contre la police portugaise et le système judiciaire. Santana Carlos, l'ambassadeur portugais à Londres, critiquent l'attitude des médias britanniques, dans une entrevue au Times, à affirmé "qu’il y a beaucoup plus de cas d’enlèvement (au Royaume-Uni) qu’au Portugal, et que personne n’en parle pas, mais que ce cas (de Madeleine) a monté très, très haut".

Pour la première fois, les McCann on révélé, la semaine dernière,  qu’ils ont engagé une société espagnole de détectives privés, Metodo 3, pour aider à retrouver Madeleine. Cette societe, affirme Antena 3, a été engagée en août, avant que le McCann ait été mis en examen comme suspects formels dans la disparition de leur fille. La compagnie à mis à disposition du publique un numéro de téléphone et a publié un croquis d'un présumé kidnappeur, vu par un des amis du couple, Jane Tanner, moins de 30 minutes avant que Kate McCann a signalé la disparition de Madeleine.

10e77acce5b70919c0ad0e88e8ee6023.jpgQuelques jours à peine que la ligne téléphonique ait été installée, Marita Fernandez, le directeur général de Metodo 3, affirme aux médias espagnols que des témoins ont appelle confirmant que Madeleine McCann était vivante et au Maroc. Metodo 3 a également affirmé aux journaux qu'ils avaient trouvé un autre enfant enlevé, une fille blonde, américaine, dans les montagnes de Rif, la zone du Maroc ou ont trouve le plus grand nombre de nationaux aux cheveux blond, souvent avec des yeux bleus.

La loi qui règle le travail des détectives privés, en Espagne, exige que les informations relatives à un crime doivent être immédiatement transmises à la police. Un investigateur de la PJ a considéré "très étrange" qu'une identification sans équivoque de Madeleine, comme l’indique Metodo 3, pourrait être rendue disponible aux médias, au lieu de rester absolument confidentiel : "Ceci pourrait être une mise à mort, si l'enfant était aux mains d'un réseau de pédophiles,  comme les détectives9d6ec5d4841a75d4486cc8490c46884c.jpg espagnols ont affirmé comme étant également possible". (Voir sondage)

Les autorités marocaines ont expulsé, récemment, un citoyen britannique, après qu'il ait offert des grands sommes d'argent en l'échange de déclarations spécifiques au sujet d'une fille blonde, à plusieurs membres du personnel d'une station service à Marrakech - la même ville ou Interpol aura sa 76éme assemblée générale, du 5 au 8 de novembre.

Duarte Levy (Marrakech) & Paulo Reis (Lisbonne) 

English version  

21/10/2007

Madeleine: "On saura la vérité, et les responsables seront jugés au Portugal."

27c94acef975e978486590e47d29cbcf.jpg

Le directeur national de la Police Judiciaire (PJ) portugaise, Alipio Ribeiro, à confirmé aujourd’hui que la commission qui va interroger les personnes qui ont participé à la soirée du Tapas Bar en compagnie du couple McCann est prête et va partir dans les prochains jours vers le Royaume-Uni.

"Oui, c’est prêt e dans quelques jours elle va voyager avec une équipe d’inspecteurs et le délègue du Ministère Publique de Portimão", à confirmé Alipio Ribeiro dans une entrevue publié ce matin par le quotidien espagnol El Pais.

Depuis plus de deux mois que la police portugaise demande plus de collaboration des autorités britanniques a ce sujet et, depuis l’arrivée de Paulo Rebelo, un contact à été établie à un niveau supérieur à celui de la police de Leicester afin d’obtenir rapidement l’interrogatoire des amis du couple mais aussi d’autres personnes liés aux McCann qui ont passé par Praia da Luz. Une source de la police britannique à confirmé à SOS Madeleine qu’il y aurait "au moins 14 personnes à interroger par la Police Judiciaire".

David Payne, Fiona Payne, Diane Webster (mère de Fiona Payne), Russel O'Brien, Jane Tanner, Mathew  Oldfield,  Rachael Oldfield, Brian Kennedy (oncle de Kate), Charlotte Pennington, Jeremy Wilkins, sont parmi les personnes que la PJ souhaite interroger.

"L’hypothèse de que Madeleine est morte est celle qui a le plus de force "

13d7fc254b764eec0b01e2d701b3caab.jpg

Soulignant que toutes les hypothèses à propos de la disparition de la petite fille ont toujours été considérées, le directeur national de la PJ confirme que la thèse de que Madeleine serait morte est celle qui a le plus de force : "C’est une hypothèse qui à gagne une certaine véracité et qui à plus de force, mais nous n’avons rien exclu".

"L’affaire Madeleine a dépassé ce qu’est un cas de police : pour des raisons très diverses il a réveillé un grand intérêt international et s’est développé beaucoup au delà de l’aspect d’un cas de police. Il y a une énorme composante médiatique, qu'aucune police au monde ne peut contrôler. Mais cela ne nous concerne pas, si le cas avait arrivé quelques kilomètres plus  loin, en Espagne, ou en France, serait pareil", affirme encore Alipio Ribeiro.

Questionné à propos d’un éventuel délai dans la résolution du mystère de la disparition de Madeleine, Alipio Ribeiro se dit "convaincu que tôt ou tard, il va y avoir un résultat. Je ne peux pas dire quand. Il ne serait pas équilibré en ce qui me concerne. Mais je suis optimiste".

7d397042f35911960e5e5bdc46ab9c84.jpgGonçalo Amaral aide Paulo Rebelo et l’enquête

 

Après toutes les informations publiées par la presse britannique à propos d’un Gonçalo Amaral tombé en disgrâce, le directeur national de la Police Judiciaire, Alipio Ribeiro, questionné à propos des dernières rencontres entre l’inspecteur et le nouveau responsable à Portimão, confirme sans détour qu’il continue à apporter son aide à l’enquête Madeleine.

Depuis l’arrivée de Paulo Rebelo, le nouveau responsable de l’enquête, les deux hommes ont été vus ensemble à plusieurs reprises. Gonçalo Amaral est passé à la Direction Régionale de Faro – d’où dépend Portimão – mais il reste, avec Luis Neves, Tavares Almeida e Guilhermino Encarnação, l’inspecteur que mieux connaît les détails des 5 mois d’enquête à la disparition de Madeleine McCann.

17/10/2007

PJ demande à la police de Leicester : C’est urgent d’interroger à nouveau les amis des McCann.

57763e5e9219dddfae6e926086d24386.jpgPaulo Rebelo, le nouveau responsable de l'équipe de la Police Judiciaire qui investigue la disparition de Madeleine McCann, à envoie une lettre à la police de Leicester, précisant qu'il est nécessaire, pour que l’enquête avance, qu’il est nécessaire de procéder rapidement à un nouveaux interrogatoire des amis des McCann. Sources proches de l’enquête on confirmée que depuis plus d'une semaine, que la police portugaise leur à demandé de procéder à un nouveau interrogatoire d’une partie des couples qui étaient avec les McCann au Tapas Bar, avec un nouveau ensemble de questions qui ont été envoyées à Leicester.

Les résultats de l’interrogatoire des amis des McCann sont considérés importants pour permettre à la PJ d'avancer dans l’enquête, maintenant que l'analyse du rapport final et officiel du Forensic Science Service (FSS) est presque terminée.

L'équipe de Rebelo,  avec l'aide des experts médico-légaux, on passé les derniers jours à analyser les nombreuses pages du rapport - qui n'incluent pas les résultats d'aucun échantillon lié à une empreinte de pas ensanglante trouvée dans l'appartement de McCann, comme quelques journaux britanniques on, récemment, avancée.

Une autre tâche qui est presque fini, confirme la même source, est l'examen d'autres lignes d'enquête.71082018967f7d4d2708f8ca5d5371b0.jpg

Les "nouvelles recherches" indiquées par des médias britanniques (plongeurs y compris de la police qui ont déjà commencé à fouiller le Barrage de Bravura, le 15 octobre, comme l’a affirmé Sky News) n'ont pas eu lieu. Les experts de la PJ ont analysé le dossier, vérifiant les témoignages, les nombreux rapports et preuves rassemblés mais, jusqu'ici, il n'y a aucune indication que d’autres lignes d'enquête justifient des nouvelles initiatives, comme des recherches de secteurs spécifiques.

En attendant, le PJ a informé le bureau du Procureur Général que l’enquête peut avoir des nouveautés, bientôt, et que des demandes spécifiques pourront être faites, à tout moment, dans les jours prochains.

Duarte Levy & Paulo Reis 

(English version