Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/05/2008

Maddie : Quatre amis des McCann ont refusé la reconstitution de la nuit du crime

La PJ va maintenant discuter avec le Ministère Public pour savoir si celui-ci avance avec l'accusation ou si la reconstitution reste indispensable.

Quatre des amis qui avaient accompagné Gerry et Kate McCann pendant leurs vacances au Portugal ont refusé de retourner à Praia da Luz pour y participer à la reconstitution des événements liés à la disparition de Madeleine, une diligence prévue pour jeudi et vendredi prochains et que la Police Judiciaire (PJ) considérait "extrêmement importante" pour consolider l’enquête.

0448d61d3451cc8ebdc23be32100e8ef.jpgL’information, confirmée aujourd’hui par une note du cabinet du Procureur Générale de la République (PGR), avance encore que, faute de leur présence, la diligence serait pure et simplement annulée.

L’annonce du refus de coopération des quatre britanniques, et la conséquente annulation de la reconstitution, n’a pas surpris les enquêteurs car ils avaient déjà reçu, il y a plus d’une semaine, l’information de leurs collègues au Royaume-Uni de qu’au moins deux des "Tapas sept", le couple Jane Tanner et Russell O’Brien, n’allaient pas revenir.

Vendredi passé, un haut responsable de la police britannique à Enderby, avait révélé que "Kate et Gerry McCann ont établie un accord avec leurs sept amis visant empêcher la réalisation de la reconstitution demande par les autorités portugaises," soulignant "qu’ils savent que cette reconstitution n’aura pas lieu si le groupe n’y est pas au complet."

Selon le même officier, le couple McCann ne voulait pas "refuser directement et en public leur participation, sous peine de voir l’opinion publique au Royaume-Uni se retourner contre eux. "

"Si leur présence est exigé, ils iront, ils doivent y aller," avait dit Clarence Mitchell à propos de Kate et Gerry McCann soulignant que le couple avait toujours le statut d’arguidos, ce que n’était pas le cas des amis.

Les sept amis - Jane Tanner et Russell O’Brien, Matthew et Rachael Oldfield, David et Fiona Payne, et la mère de celle-ci, Diane Webster – ont été interrogés comme témoins au Portugal et au Royaume-Uni affirmant vouloir aider l’enquête à la disparition de Madeleine, une position que la PJ avait déjà remise en cause par le passé et que le refus annoncé aujourd’hui semble confirmer.

Ofrecido en español

19/01/2008

Le suspect de Jane Tanner à un visage

8ba4adcf042bcc02636cdefbdb3a73e8.jpg Le journal britannique The News Of the World prétend avoir un croquis du visage du possible kidnappeur de Madeleine. Le rédacteur associé du journal à affirmé à Sky News que "Jane Tanner à confirmé la ressemblance" entre le croquis, basée sur les déclarations d’un vacancier qui a vu "un homme sinistre" près de l'appartement des McCann, et l'homme qu'elle a vu la nuit ou Madeleine a disparu.

Jane Tanner à toujours prétendu ne jamais avoir vu le visage de l’homme et, dans ses déclarations à la police, elle à changé, à plusieurs reprises, sa version des faits, notamment pour la couleur des cheveux, des habits et la direction prise par le suspect.

Au mois de mai, à la Police Judiciaire, Jane Tanner à prétendu que l’homme étais blond, âgé de 35 à 40 ans et habillé d’un pantalon crème et d’une veste noir, l’homme serait alors typé britannique (1).

Dernièrement, pour Jane Tanner, le même suspect est devenu clairement méditerranéen, de préférence portugais ou espagnol, avec ses cheveux noirs et un pantalon d’une couleur plus sombre (2).

8bd8a0af84d794c018a10c7369adf4b4.jpg

Le suspect à été vu le 22 avril 

Le portrait que Jane Tanner affirme maintenant ressembler à l’homme qu’elle aurait prétendument vu la nuit du 3 mai, aurait été fait au départ des déclarations d’une britannique, Gail Cooper0f8507c284eda6af6e3ab0d312e90607.jpg, 50 ans, qui aurait croisé l’homme pour la dernière fois le 22 avril.

Le nouveau suspect, décrit comme sinistre, aurait de 38 à 45 ans,  la peau citrine, les cheveux foncés, une moustache mexicaine des années 70, grandes dents et parle un mauvais anglais (3).

Contrairement aux déclarations de Jane Tanner, Gail Cooper, qui travaille dans le secteur des soins de santé,  affirme que l’homme "n'était pas Portugais" mais plutôt nord africain : "Tunisien ou Marocain".

L’information avancée par le journal britannique, basée sur les déclarations de Metodo 3, l’agence de détectives qui avait promis de retour de Madeleine pour noël, affirme encore que la police portugaise, britannique et Interpol seraient "armés avec les nouvelles images dans une course désespérée pour tracer le suspect". Mais une source de la police à déjà nié avoir reçu de Metodo 3 ou du porte-parole des McCann, l’information même de l’existence du portrait : "nous avons appris cette information par la presse" soulignant que "comme toute autre piste celle-ci sera vérifié mais cela ne signifie pas que la ligne d’enquête change".

17/11/2007

Jane Tanner à la TV pour défendre le groupe

483886eba5afc61020f36b2b95b2ca04.jpgClarence Mitchell, le responsable de campagne et porte-parole des McCann, à organisé la participation de Jane Tanner dans un documentaire de BBC Panorama: The Mystery Of Madeleine McCann, que la chaine britannique va transmettre lundi prochain, 19 novembre.

L’initiative de l’ancien journaliste de BBC fait suite aux contacts qu’il avait entamé auprès des sept amis après la révélation de que, deux d’entre eux, avaient entamé des contacts avec la police, via leurs avocats respectifs, pour changer ses déclarations initiales à la police portugaise. Jane Tanner, compagne de Russel O’Brien, avait alors manifesté son inquiétude face aux accusations des média, indiquant que le couple pourrait être mis en examen, suite aux révélations des "repenties".

Jane Tanner, une des sept personnes qui on soupé avec Kate et Gerry McCann au Tapas867ff43d642ec31c71ab5bff46645e33.jpg Bar, à réaffirmé, dans l’entrevue à BBC, qu’elle reste convaincue que Madeleine à été enlevée et qu’elle à vu son kidnappeur.

Parlant publiquement pour la première fois, Jane Tanner a participé à l'enregistrement de l’émission, à la demande de Clarence Mitchell, afin de répondre aux accusations avancées dernièrement par les média : "Ils m’ont traité de menteuse et fantaisiste. Je sais ce que j'ai vu et il est important que le public sache que je crois que Madeleine a été enlevé".

Pointé depuis longtemps par les média pour avoir, à plusieurs reprises changé sa version à propos d’un homme qu’elle prétend avoir vu la nuit du 3 mai, Jane Tanner affirme maintenant qu’elle était dans soin appartement au moment ou Kate McCann avait donné l’alarme, vers 22 heures.

"J’ai vu Kate et Fiona courant et criant ‘Madeleine’, et Kate m’a dit, ‘Jane, Madeleine à disparue, Madeleine à disparue", affirme Jane Tanner soulignant qu’elle à tout dit à la police portugaise et ne prétend pas changer sa version des faits. Mais, au Portugal, une source de la Police Judiciaire (PJ), confirme le manque de coopération du couple Tanner/O’Brien et confirme que les déclarations faites à BBC ne coïncident pas avec les premières déclarations enregistrées à Portimão. Une question que la police continue à se poser est, du aux caractéristiques de l'endroit, "comment Jane bc4fe7d20661871bd9b4ce2626518ca2.jpgTanner aurais pu voir l'homme de coté et ne pas avoir vu son visage?".

Jane Tanner avait déclaré avoir vu un homme transportant un enfant, vers 21h15, à l’extérieur de l’Océan Club, mais deux témoins ont confirmé à la PJ que, à l’endroit indiqué, il n’y avait que Gerry McCann et Jeremy Wilkins, son partenaire au tennis, en conversation.

Jeremy Wilkins, producteur de télévision, à confirmé avoir parlé avec Gerry McCann, mais ne pas avoir vu Jane Tanner : "C'était un chemin très étroit et je pense qu'il aurait été presque impossible pour n'importe qui de passer près de moi sans se faire remarqué."

Pression sur les "Tapas 7"

Après la révélation, par El Mundo, de que deux des "Tapas 7" ont entamé des contacts avec la police, afin de "corriger" leurs témoignages à propos de ce que c’est passé la nuit de la disparition de Madeleine, Clarence Mitchell s’est dédoublé en contacts avec tout le groupe.

567c5df1e641588090b5f9692ec88b61.jpgLe responsable de la campagne des McCann, qui maintien des contacts réguliers avec le 10 Downing Street, veux s’assurer qu’il n’y aura pas des divergences entre le groupe et que personne n’aura recours à d’autres avocats que ceux qui travaillent dans la défense de Kate et Gerry. "Ils ne parlent que d’une seule voix", avait affirmé Clarence Mitchell.

Un des témoins à confirmé avoir été contacté par l’entourage des McCann, que lui aurais même affirmé qu’une prise de position du groupe serait probablement nécessaire mais que les avocats du couple allaient vérifier ce que pourrais être dit, "pour ne pas accabler le groupe".

Malgré la pression, les deux témoins, ont réaffirmé leur coopération avec les autorités et une deuxième rencontre avec la police est prévue pour les prochains jours.

Laisser votre commentaire sur le blog et participer au forum 

29/10/2007

"Il faut qu’il soit marocain ou portugais"

Le portrait divulgué par le staff du couple McCann, représentant un homme basané aux cheveux noir, soulève des questions parmi le public en général, mais aussi auprès des autorités portugaises et britanniques. Le portrait à été fait par une artiste britannique qui aurais fréquenté les cours de formation du FBI et à été fait sur base du témoignage de Jane Tanner, une des amis des McCann présente à Praia da Luz la nuit ou la disparition de Madeleine à été signalé.

41adca2aad19570b5b783e47924c7296.jpg

Un officier de la police britannique, en déclarations à SOS Madeleine, affirme ne pas comprendre le but de la démarche : "ce témoignage est sérieusement mis en cause par d’autres témoins et, vu les différentes déclarations du témoin, ca risque de semer la confusion dans l’esprit du public", affirme le policier soulignant encore: "ont dirait qu’ont veux de force qu’il soit marocain ou portugais".

eef7684da919f47887c9618d95e5403e.jpgJane Tanner, dans ses déclarations à la Police Judiciaire, à deus reprises, affirme avoir vu, vers 21h15, un homme blanc, d’un 1,70m, âgé de 35 à 40 ans. Cheveux blonds, plus longs à l’arrière, et habillé d’un pantalon châtain clair et d'une veste noir. L’homme, au mois de mai, prend la direction de l’église. Plus tard, la presse cite à nouveau Jane Tanner disant que l’homme marchait vers la maison de Robert Murat.

Maintenant, dans le portrait divulgué, l’homme est différent : il n’à toujours pas de visage – ce que rend impossible son identification – mais ses cheveux sont devenus noirs, l’homme est basané et typé, genre portugais ou marocain. 

"Ca n’a aucune logique. Si eux ou leurs détectives ont eu des informations importantes à propos de leur fille, divulguer, en ce moment, ce portrait et affirmer qu’il y a des investigations privés au Maroc serait mettre la petite en danger", affirme cet officier britannique. "Toute information devrait passer par la police portugaise ou britannique, hors ce n’est pas le cas. L’expérience de la police prouve que, n’importe quel réseau, à supposer que c’était le cas, irait garder la petite en vie après ceci", conclu la même source.

26/10/2007

Nouveau témoin contredit Jane Tanner

Une adolescente, qui était avec sa famille à l’Océan Club, a vu Gerry McCann et Jeremy Wilkins en conversation, la nuit74b8fe1f1a8a56f2f2a5cbdb538ffdb1.jpg de la disparition de Madeleine - mais elle n'a pas vu Jane Tanner ou un homme portant un enfant.

La fille n'était pas enregistrée sur la liste de résidents, car elle ne s’est pas enregistrée auprès de la réception. Le père et la fille ont été au Portugal, récemment, afin d’aider la Police Judiciaire dans la reconstitution de ce que s'est produit la nuit du 3 mai  mais aussi pour faire une déclaration formel à la police, affirme une source proche de l’enquête.

En déclarations à SOS Madeleine, l'adolescente irlandaise à confirmée avoir vu Gerry McCann et Jeremy Wilkins en conversation, pendant quelques minutes, près de l'appartement des McCann : "Il y avait seulement le père de la petite fille parlant à un autre homme."

5e8f349f41a874cc74ed2cba44384f99.jpgL'adolescente est sortie pour fumer une cigarette, au même moment que temps Jane Tanner a indiqué qu'elle a vu un homme porter un enfant. Elle a uniquement mentionné ce qu'elle avait vu à sa famille plus tard, car elle aurait également à admettre la raison pour laquelle elle était là. Depuis le début, la police a eu quelques doutes à propos du témoignage de Jane Tanner, car Jeremy Wilkins, un partenaire au tennis du père de Madeleine, leur à dit qu'il a uniquement vu Gerry McCann près de l'appartement.

La description de Jane Tanner de l'homme qu'elle prétend avoir vu a été utilisé pour dessiner un portrait-robot que les McCann on divulgué, hier, le 25 octobre. Mais Jane Tanner a été, au début, citée, dans les médias britanniques, comme disant que l'homme marchait vers l'église. Plus tard, les mêmes journaux britanniques l’ont citée disant que l'homme marchait dans la direction opposée, vers la maison de Robert Murat.

Jeremy Wilkins a dit à la presse qu'il promenait son fils de huit mois quand il a rencontré Gerry McCann, qui vérifiait ses enfants. Le producteur de TV a déclaré qu’il n'a pas vu un homme portant un enfant et qu’il n’a pas vu, également, Jane Tanner : "C'était un chemin très étroit et je pense qu'il aurait été presque impossible pour n'importe qui de passer près de moi sans se faire remarqué."

4630e9255d8ce8bb1c885e3a73e07192.jpgAprès quelques semaines réclamant qu’ils ne pourraient pas parler aux médias en raison de la loi portugaise du secret de justice, les McCann ont reçu Antena 3, une chaîne de télévision espagnole, pour une longue entrevue. Gerry McCann a félicité la police portugaise mais, au même temps, les habituels "amis de la famille" ont été cités par les médias britanniques dans une autre attaque à la crédibilité de la police portugaise, qui n’aurait pas enregistré les témoignages donnés par des parents de Madeleine.

Cette accusation est nié par une source de la PJ, qui a indiqué que "tous les interrogatoires formels des McCann ont été enregistrés, mais aucun enregistrement n'a été fait à partir des réunions informelles avec eux."

Les déclarations faites à la police, dans le système légal portugais, sont uniquement employés dans l’enquête et même des confessions ne sont pas évaluées par les tribunaux, car seulement les déclarations faites pendant le jugement sont considérés comme preuves.

Duarte Levy & Paulo Reis 

English version