Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/10/2008

"Il est encore possible qu'on puisse faire justice à Madeleine"

3c853b5cccc337d17f92c8770a4674b4.jpg(Mis à jour) Un an après sa sortie de la Police Judiciaire (PJ) portugaise, l’ancien coordinateur du Département d’Investigation Criminelle (DIC) de Portimão, Gonçalo Amaral, affirmait hier à Vigo, en Espagne, que, malgré les pressions politiques, "il est encore possible qu’on puisse faire justice à Madeleine".

Gonçalo Amaral, l’ancien responsable de l’enquête à la disparition de Madeleine McCann, était l’invité d’une conférence organisé hier soir par le quotidien espagnol Faro de Vigo dans le cadre de la sortie en Espagne de livre "Maddie : La vérité du Mensonge."

Le "Comisario", comme l’appellent respectueusement plusieurs officiers de la police nationale espagnole venus l’entendre à propos de l’affaire Maddie, affirme ne pas comprendre pourquoi les autorités du pays où est née Madeleine n'ont jamais ouvert une enquête pour savoir ce que lui est arrivé et continuent à soutenir la thèse de l’enlèvement.

Selon Amaral, le résultat du travail effectué conjointement par son équipe et par plusieurs officiers britanniques est consigné dans les rapports d’enquête et tant qu’ils ne sont pas détruits il reste toujours la possibilité de faire aboutir l’investigation : "il suffirait qu’un des neuf amis se décide à parler…"

L’ancien coordinateur de l’enquête à la disparition de Madeleine McCann assure qu’il est encore possible de faire connaître la vérité, soulignant que l’enquête, d’un point de vue légal, n’est pas terminée ou clôturée : il n’est qu’en attente de meilleure preuve et qu’il est nécessaire que ceux qui en ont la possibilité puissent faire arriver des nouveaux éléments auprès des autorités portugaises.

Duarte Levy (Vigo - Espagne)

98997cc2499f2f0d2da284c0dbe559ee.jpg “In the Madeleine Case Politics Aborted the Police Investigation”

“Justice is Possible for Madeleine McCann”