Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/11/2007

Kate et Gerry McCann toujours suspects

 Ambassadeur britannique à la PJ

4120d0ec180f9986bfaec7bf89c04dc2.jpg

(Mise à jour 12H00) Quelques minutes à peine, après le retour à Faro de l’équipe d’experts que la Police Judiciaire avait envoyé à Leicester, que l’ambassadeur britannique au Portugal était déjà de visite dans leurs installations. La présence du diplomate, confirmée sur place par plusieurs journalistes, est en rapport directe avec le dossier Madeleine McCann et n’a pas été demandé par la police ou par les autorités portugaises. L’ambassadeur est resté une demi-heure avec la police.

L’équipe portugaise, dirigé par l’inspecteur Ricardo Paiva, est arrivé à Faro ce matin et s’est rendu immédiatement vers les installations de la Police Judiciaire afin de participer à une réunion avec Paulo Rebelo, l’inspecteur qui coordonne l’enquête, et Guilhermino Encarnação, le Directeur National adjoint, responsable de la PJ pour l’Algarve.

Ligne d'enquête reste la plus correcte

Sont tombés à terre les espoirs du couple McCann de voir son statut de suspects – arguidos - être abandonné dans la séquence de la rencontre entre les experts de la police scientifique portugaise et leurs collègues britanniques. De la rencontre, qui a eu lieu à Elderby (Leicester), la police portugaise est ressortie avec la conviction de que la ligne d'enquête suivie jusqu’à présent reste la plus correcte et, comme confirme une source proche de l’investigation, le statut de Kate et Gerry McCann ne va pas changer. Leur statut pourra même se prolonger jusqu'à ce que le Ministère Publique se décide d'avancer avec le dossier vers le tribunal.

C’est l’inspecteur Ricardo Paiva – donné comme l’homme de confiance de Paulo Rebelo – qui à conduit l’équipe portugaise, qui étais encore composé par les deux techniciens du laboratoire de la police scientifique, Luis Viriato et Fernando Viegas, mais aussi par Francisco Corte Real, le vice-président de l'Institut de Médecine Légale et expert qui accompagne le cas Madeleine depuis le premier jour.

Pendant la réunion, ont été comparés les résultats obtenus par le Forensic Science Service de Birmingham et ceux que les laboratoires portugais avaient obtenu dans la première phase des recherches. Les spécialistes portugais ont voulu aussi connaître les méthodes et procédures utilisées par le laboratoire britannique dans l’expertise des vestiges prélevés dans les deux appartements occupés par le couple McCann et dans la Renault Scénic loué pendant leur séjour à Praia da Luz. Les experts portugais ont également révisé les résultats des analyses concernant Robert Murat, notamment ceux des vestiges provenant de sa maison, ses voitures et de la propriété de son oncle.

6184e2e53254653603e9651ff72557a2.jpgDe retour au Portugal, qui à eu lieu plus tôt de ce qu'initialement était prévu, l’équipe d’experts à apporté des nouveaux résultats mais aussi les détails des diligences effectuées par leurs collègues britanniques, y inclut la liste d'appels téléphoniques des McCann, et leurs amis, pendant le mois de mai.

Le porte-parole du couple McCann, Clarence Mitchell, à réagi insistant à nouveau dans l'urgence de que les soupçons contre Kate et Gerry soient abandonnés: "Nous avons l’espoir de que cette rencontre puisse aider à écarter les soupçons contre le couple".

Contrairement ce qui le couple prétendait, son statut de suspects va ainsi se maintenir au delà de Noël, date qui était indiquée comme étant extrêmement important pour des raisons que le porte-parole du couple n’a pas voulu préciser mais qu’ont peux supposer comme étant liés au financement de leur défense et à la situation financière du "Madeleines Fund: Leaving No Stone Unturned Limited".

95c0ee1f23d4957cb93b75a214e2edfc.jpgAvec le renforcement de la ligne d'enquête en cours, les investigateurs disposent de huit mois pour conclure l'enquête, période après laquelle le dossier de l’enquête devient public, une imposition du nouveau Code de Procédure Criminelle.

Robert Murat, Gerry et Kate McCann ont été mis en examen avec la mesure de coaction la moins sévère, soit le terme d'identité et résidence. Murat a été constitué "arguido" le 14 mai (les huit mois finissent en janvier), et le couple McCann le 7 septembre, (leur délai finit en mai). Une des particularités du statut des trois suspects implique l’impossibilité de s’absenter plus de cinq jours sans l’accord de la police, ce que permet, par contre, le voyage que le couple McCann va effectuer demain matin vers une destination encore inconnue.

Un bon article (en espagnol) 

04/10/2007

Police britannique est d’accord : le sens de l’enquête ne change pas

 

Le jour où les responsables de la Police Judiciaire (PJ) ont décidé de constituer Gerry et Kate McCann comme « arguidos », accusés dans le procès de la disparition de leur fille, ils ont communiqué en premier son intention aux investigateurs de la police britannique qui se trouvaient dans à Praia da Luz. « J'ai déjà fait des arrestations pour moins », aura répondu un d'eux.

de8b1df4432d0fd522ba6578cc8a87b2.jpg

L’information est avancée aujourd’hui par le quotidien "Publico", et confirmé à SOS Madeleine par une source de la police britannique.

"La démission de l'inspecteur Gonçalo Amaral de la coordination de l'enquête à la disparition de Madeleine McCann n'impliquera pas un changement dans la ligne d'orientation de l’investigation", affirme la même source, soulignant – comme l’a fait une source portugaise au "O Publico"- que "la stratégie est délinéée et va se maintenir".

Malgré le fait que la police britannique n’a pas voulu, officiellement, commenter la sortie de Gonçalo Amaral, en déclarations à SOS Madeleine, l’officier britannique considère que l’enquête "perd un excellent élément, mais que ceci reste un sujet interne aux collègues portugais".

"C’est vrai que nous avons toujours coopéré avec nos collègues portugais et que chaque pas de l’enquête a été donne avec notre accord et en notre présence", affirme encore le même officier, confirmant également que les vestiges trouves dans les appartements et dans les voitures on été récoltées par du personnel britannique et portugais et que les analyses effectués "on même été payés par la police britannique".

Pas encore de vacances

Depuis le 3 mai que les inspecteurs en charge de l’enquête à la disparition de Madeleine McCann n’ont pas eu des vacances, une situation qui commence à préoccuper le syndicat du personnel de la Police Judiciaire.

Le président du syndicat des inspecteurs de la Police Judiciaire (ASFIC), Carlos Anjos, se dit inquiet car  “les investigateurs on travaillé sans repos depuis que l’enfant est disparue”, soulignant que « ils doivent avoir des vacances avant décembre ». La loi portugaise est précise à se sujet, au moins 15 jours de vacances doivent être pris dans l’année, les restant peuvent transiter ver l’année prochain.

Malgré ce fait, l’enquête continue et les inspecteurs sont toujours en attente des interrogatoires que leurs collègues britanniques doivent effectuer.

01/10/2007

"Une manœuvre de diversion"

McCann veulent changer leur statut "d'arguido" avant noël

7a7b38663a93e157534168e4d7d4037d.jpgDans une nouvelle manœuvre, Clarence Mitchell à annoncé aujourd’hui que Kate et Gerry McCann préparent une action en justice pour demander de changer leur statut comme suspects formels dans la disparition de leur fille, espérant se dégager avant Noël.

Kate et Gerry McCann - désignés comme « arguidos » depuis leur interrogatoire du 6 et 7 septembre - ont instruit leurs avocats afin de se libérer de la pression exercé par les autorités portugaises.

L’annonce d’une action visant à libérer le couple de leur mise en examen est déjà considérée par les commentateurs juridiques portugais comme « une manœuvre de diversion » car, vu que l’enquête est toujours en cours, « aucun tribunal ne peux pas leur donner satisfaction ».

Rien n’empêche les deux avocats portugais – Carlos Pinto Abreu et Rogerio Alves - d’en faire la demande mais, avec l’enquête en cours, cette action est voué à l’échec depuis le départ.

Au Royaume-Uni ce sont Michael Caplan et Angus McBride à représenter le couple. Un est spécialiste en droit international et l’autre est un expert en contrer les demandes d’extradition, comme il l’a fait pour le dictateur Augusto Pinochet.

« Sa négligence comme père est impossible de qualifier »

Encore aujourd’hui, en déclarations au Diario de Noticias, le président du syndicat des inspecteurs de la Police Judiciaire95709bb568d7aa268c608de6b93e33a3.jpg (ASFIC), Carlos Anjos, accusait les McCann de perturber l’enquête : "depuis que leur fille est disparue, Gerry et Kate on suivie une stratégie presque journalière de divulgation de nouveau faits destinées à distraire et perturber l’enquête". Le responsable va plus loin et pointe la posture des parents qu’il qualifie de "suspecte".

"S’il à suspecté qu’il y avait un homme dans l’appartement et qu’il est parti diner tranquillement, alors sa négligence comme père est impossible de qualifier", accuse Carlos Anjos à propos des affirmations faites par Gerry McCann, quatre mois après la disparition de sa fille.

L’affirmation de Gerry McCann à été très mal reçue par la Police Judiciaire car le père de Madeleine n’avais jamais fait cette déclaration pendant les interrogatoires ni les rencontres informels avec les inspecteurs.

06/09/2007

Arguido

Dans le droit portugais, une personne est constituée comme "arguido" (a), un terme juridique qui n'existe pas dans beaucoup d'autres juridictions, quand ils existent des indices d’avoir commis un crime.

Une personne peux demander, elle-même, d’être constitué "arguido", car il bénéficiera alors de droits qu’il n’aurait pas comme témoin : Outre l'obligation d'être accompagné par un avocat dans ses déclarations devant la police, ce qui n’est pas le cas des témoins, un accusé a le droit de ne pas se prononcer. Il a le droit de se refuser à répondre aux questions car, comme potentiel suspect, il agit ainsi dans sa propre défense. Le témoin est obligé de répondre à toutes questions.