Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/06/2011

Privé abandonne l’enquête

Arthur Cowley, un des derniers détectives privés engagés par les parents de Madeleine McCann, a confirmé avoir déjà abandonné l’enquête.

La suite ICI

27/05/2009

Maddie : Des détectives amusent la galerie en Allemagne.

Raymond Hewlett 2.jpgPortuguês - Español - English

Les deux anciens policiers anglais, qui ont été engagés par le couple McCann, sont revenus en Angleterre hier sans avoir interrogé le prétendu "suspect" dans la disparition de Madeleine McCann, après que les autorités allemandes ont qualifié leur présence à Aachen (Allemagne) de "numéro de clown", les accusant "d'avoir essayé de faire pression sur les autorités judiciaires locales" utilisant des contacts parmi les représentants diplomatiques britanniques en Allemagne.
Les enquêteurs privés — qui n'ont aucun pouvoir policier en Angleterre ou à l'étranger — voulaient interroger Raymond Hewlett, un citoyen britannique âgé de 64 ans qui vivait à Tavira quand Madeleine a disparu à Praia de Luz et qui a purgé des peines de prison pour trois cas de pédophilie impliquant des adolescents.
Le procureur à Aachen, dans une déclaration au 24 horas, a confirmé que les autorités anglaises ont manifesté leur intention de questionner Hewlett au sujet de deux anciennes affaires, mais que "la demande officielle ne mentionne même pas l'affaire Maddie et ne demande pas la mise en détention de l'individu en question". Pour les autorités allemandes, tout ce qui a été publié dans les tabloïds anglais n'était "rien d'autre que de la pure spéculation" au sujet d'un triste cas de disparition.
"Nous ne pouvons pas empêcher ce citoyen britannique de quitter l'hôpital, si cela est possible sur le plan médical, et notamment s'il le désire", a dit Robert Deller, dans une interview à la télévision allemande avant de parler au 24horas.
"Nous nous sommes prêts à coopérer avec les autorités portugaises et anglaises, mais ces messieurs (les détectives) n'ont aucun pouvoir d'intervention et nous serons heureux quand ils quitteront les portes de l'hôpital. Eux et les journalistes qu'ils ont emmenés", a confié un porte-parole de la police d'Aachen au 24horas.
Hewlett, qui avait été admis à la clinique universitaire à Aachen pour recevoir un traitement contre le cancer, a refusé de répondre aux enquêteurs des McCann, mais a dit au 24horas que le jour de la disparition de Maddie, il campait à Fuzeta, le lieu où il a participé au marché mensuel et à la foire aux antiquités. Le citoyen anglais, qui n'a jamais été impliqué dans des cas de pédophilie dans notre pays, avait été dénoncé aux enquêteurs des McCann par un couple également britannique : Alan et Cindy Thompson — bien connus des autorités pour avoir aussi prétendu connaître l'emplacement de la cachette de Ben Laden.
24horas a essayé de contacter Dave Edgar et Arthur Cowley, les deux anciens policiers qui forment "l'Alpha Investigation Group", mais ils ont refusé de faire des commentaires sur les raisons qui les poussent à considérer l'anglais comme suspect, après avoir affirmé que "Maddie n'avait pas été enlevé par un pédophile" ou transporté à bord d'un quelconque bateau.
Au Portugal, une source de la PJ à Portimao a confirmé que les informations qui ont été publiées au sujet de ce cas sont "suivies attentivement", mais que ni le couple McCann, ni leurs enquêteurs n'ont "envoyé ou communiqué de faits nouveaux" à la PJ.

Duarte Levy

(Aussi sur 24horas - quotidien portugais)