Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/05/2009

"Maddie, l’enquête interdite" en Belgique

"Maddie, l’enquête interdite", le livre de Gonçalo Amaral, l’ancien coordinateur de l’investigation à la disparition de Madeleine McCann est maintenant en vente en Belgique. À Bruxelles, il est disponible à la Librairie Filigranes, ouvert 365 jours par an du lundi au vendredi de 8h à 20h, le samedi de 10h à 19h30 et le dimanche de 10h à 19h.

Filigranes.jpg

 

11/08/2008

La fillette aperçue à Molenbeek n'était pas Maddie

Selon une information officielle du parquet fédéral belge, la fillette blonde aperçue lundi dernier, le 4 aout, à proximité du siège de la banque KBC à Molenbeek-Saint-Jean (Bruxelles)  n'était pas la petite Britannique Madeleine McCann.

C’est le papa de la petite fille qui a contacté la police après avoir vu les images de la vidéo de surveillance, divulguée par le journal britannique The Sun.

La police belge avait ouvert une enquête officielle après avoir reçu de la société de gardiennage Securitas l’information de qu’un des vigiles du bâtiment avait aperçu une fillette blonde qui correspondait au signalement de Madeleine McCann.

L’information initiale, donnée en exclusivité par SMM, avançait que le vigile affirmait avoir vu une fillette blonde, parlant anglais et âgée de cinq ou six ans, en compagnie d'une dame d'origine nord-africaine.

"Le père de la fillette a vu lui-même les images et s'est présenté à la cellule disparitions," à expliqué le porte-parole du parquet fédérale, Lieve Pellens, rajoutant que, selon les déclarations du papa à la police, la fillette était exceptionnellement à Bruxelles ce jour-là en compagnie de sa baby-sitter.

Journalistes n’ont pas manqué d’ingéniosité

L’importance donnée par les autorités belges au témoignage du vigile – qui avait agi de bonnes fois – à amené plusieurs quotidiens britanniques à Bruxelles. Le quotidien The Sun, en divulguant les images de la vidéo surveillance, à permis de clôturer rapidement cette piste. La police avait commencé une enquête de proximité, notamment via les agents de quartier, dans l’espoir de retrouver la fillette dans la commune de Molenbeek-Saint-Jean.

Les journalistes britanniques n’ont d’ailleurs pas manqué d’ingéniosité pour retrouver la fillette : l’équipe du Daily Express avait même distribué, dans tous les magasins du quartier, des affiches comportant la photo de la gamine et de sa baby-sitter tandis que The Sun à retrouvé un deuxième témoin qui à confirmé les dires du vigile à propos de la ressemblance entre la fillette et l’image que le public connaît de Maddie.

Duarte Levy & Paulo Reis 

07/08/2008

Gardien Securitas affirme avoir vu Madeleine, lundi passé, à Bruxelles

Exclusive. Un gardien de Securitas attaché à la sécurité du siège de la banque KBC à Bruxelles, sur le territoire de la commune de Molenbeek-Saint-Jean, affirme avoir vu, lundi passé, le 4 aout, une fillette blonde aux yeux bleus que, selon lui, serait Madeleine McCann.

L’agent de Securitas n’a pas rempli son rapport le jour même, mais à fini par informer sa hiérarchie que, hier, à informé la police.

Le témoin a été interrogé par la Police fédérale, qui à également saisi les images de la vidéo surveillance de l’extérieur du bâtiment.

5cf56e375f4956e4f13f43fa7015bac2.jpgLe gardien n’a pas aperçu de signe distinctif dans l’œil de l’enfant, comme celui de Madeleine, mais donne une description précise à propos de l’âge, hauteur et vêtements.

Selon son rapport, la fillette était accompagnée par une femme d’origine nord-africaine, âgée de 30 à 40 ans, habillée de façon européenne, mais portant un foulard, ce que s’explique probablement par l’existence d’une grande communauté originaire du Maroc dans le quartier.

D’accord avec le témoignage, la fillette parlait anglais, car le témoin aurait entendu, en milieu d’une phrase, "I go back".

Vu l’émotion suscitée par l’affaire, et les dernières informations des médias britanniques, spéculant à propos de l’existence d’un réseau de pédophilie belge à l’origine de la disparition de Madeleine, le nombre de personnes affirmant avoir vu la fillette risque d’augmenter, ce qu’est d’ailleurs confirmée avec ce nouveau témoignage.

Au Portugal, un haut responsable de la Police judiciaire, contacté téléphoniquement, s’est dit confiant dans l’enquête "indépendante et efficace" des autorités belges qui avaient déjà été confrontées à d’autres témoignages.

Duarte Levy & Paulo Reis 

03/04/2008

Miliband amène les McCann au Parlement Européen

Kate et Gerry McCann, arguidos dans l’enquête à la disparition de leur fille Madeleine, seront jeudi prochain au Parlement Européen à Bruxelles, ou ils vont participer dans une reunion à propos de la création d’un système d'alerte européen pour signaler la disparition d’enfants.

c4e2461790ea0d18a6002ef1edb50d37.jpgSelon une source au sein de la représentation permanente du Royaume-Uni auprès du Parlement Européen, c’est le cabinet de David Miliband, ministre des Affaires étrangères, que serait intervenu afin de permettre la participation des McCann.

Malgré l’importance du sujet, plusieurs parlementaires ont déjà manifesté leur surprise avec la participation du couple, vu leur statut de suspects dans une enquête qui est toujours en cours face à la justice d’un des états membres.

La réunion coïncide avec l'ajournement d'une déclaration écrite à propos de la coopération européenne dans les recherches d’enfants disparus. A l’origine de la réunion ont retrouve les britanniques Glenys Kinnock, Edouard McMillan-Scott, Struan Stevenson et Diana Wallis.

Après la réunion, Gerry et Kate McCann, donnent une conférence de presse avec plusieurs parlementaires britanniques.

Fichier PDF 

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

 

25/05/2007

La Commission européenne à abordé aujourd’hui l’affaire de Madeleine McCann

449586f0e48f0bc66ebc51937867bd09.jpgLa Commission européenne a évoqué aujourd’hui la disparition de Madeleine McCann, disparue à Algarve, en s’associant à la journée internationale des enfants disparues, avec la promesse de continuer ses efforts pour obtenir une meilleure protection des enfants au sein de l’union européenne. "L’appui du public, partout en Europe, aux parents de la petite britannique, de quatre ans, Madeleine McCann, qui est disparue le 3 Mai au Portugal, illustre la solidarité des citoyens de l’Europe envers les familles des enfants disparues et l’importance qu’on attribue a un milieu sûr pour nos enfants”, a affirme le commissaire de la Justice, Liberté et sécurité, Franco Frattini, affirmant sa solidarité envers le couple McCann.

Il s’agit de la troisième année ou la Commission Européenne s’associe a la célébration de la journée international des enfants disparues, qui a été crée après l’enlèvement d’une fillette de six ans le 25 mai de 1979 a New York.

65fac36700ca24121548f102af3c8b63.gifCette journée a été célébrée en Europe pour la première fois en 2002. Une initiative de Child Focus, organisation européenne, non gouvernemental, crée en Belgique après l’affaire Dutroux.