Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/03/2008

Mari Luz aurait décédée dans les 48 heures qui ont suivi sa disparition

Les résultats provisoires de l’autopsie au cadavre de Mari Luz, retrouvé vendredi passé, ont révélé que la petite espagnole aurait  décédée dans les 48 heures qui ont suivi sa disparition.

Mari Luz, âgé de cinq ans, avait disparue le 13 janvier dernier, après avoir sortie de chez elle pour aller acheter un paquet de chips dans un kiosque, à proximité de la maison de ses parents dans le quartier d’El Torrejon, à Huelva.

Vendredi soir, après la découverte du corps, Juan Jose Cortés, le père de Mari Luz, a identifié le cadavre de sa fille, constatant qu’il présentait un important coup sur la tête.

Les mêmes résultats d’autopsie ont pu déterminer que le coup n’a pas été la cause du décès,  écartant également la possibilité de que Mari Luz aurait pu être étranglée. Vu l’état de décomposition du corps, la police scientifique attend la conclusion des examens radiologiques, toxicologiques et génétiques afin de déterminer avec exactitude la cause du décès.

L’endroit ou le corps de Mari Luz a été retrouvé, à proximité du quai pétrolier du fleuve Tinto, à quelques kilomètres de sa maison, avait été fouillé par la police et par des populaires dans les jours qui ont suivi la disparition. Des nouvelles fouilles ont commencé vendredi passé afin de retrouver d’éventuels indices.

07/03/2008

Cadavre de Mari Luz retrouvé à Huelva

(Mise à jour) Le cadavre retrouvé il y a quelques heures dans le fleuve est bien celui de Mari Luz, la fillette de cinq ans disparue le 13 janvier dernier dans la localité d’Huelva, a confirmé le représentant de la  subdélégation du gouvernement espagnol.

792b9ed5318b006340094ee33789e1c2.jpgAu même moment, Luis Molina, porte-parole des parents de la petite espagnole, confirme "qu’il y a 99% de probabilité" de qu’il s’agit effectivement du cadavre de Mari Luz, malgré le fait que les parents n’ont pas encore été autorisés à procéder à son identification.

Une source de la police espagnole à confirmée que le corps, vêtu des mêmes vêtements que Mari Luz portait le jour de sa disparition, a été retrouvé dans un état avancé de décomposition présentant un important coup à la tête, sans être possible de déterminer, avant la conclusion de l’autopsie, quel serait la cause du décès.

La police maritime à été alerté, vers 18 heures, par l'équipage d'un navire marchant qui avait aperçu le cadavre flottant dans l'eau.

Après l’annonce du décès de Mari Luz, Pedro Rodriguez, le maire de la ville espagnole d’Huelva, a décrété trois jours de deuil officiel, qui seront accomplis à partir de demain. Il y aura également, demain, une concentration de cinq minutes de silence aux portes de l'Hôtel de ville et les drapeaux de tous les bâtiments officiels seront mis en berne en signe de deuil et de respect pour la famille.