Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/11/2007

63 Disparitions en 2007: Maddie reste la seule introuvable

e9eac08ce832ee049d0be2c042dfad4e.jpgLa grande majorité des cas de disparition signalés au Portugal sont résolues dans les 15 jours, affirme le Diario de Noticias, citant les résultats de la Police Judiciaire : 63 disparitions signalés à la police depuis le début de l’année, mais il n’y a que Madeleine McCann qui reste introuvable.

L’expérience des inspecteurs le confirme, les premiers jours sont déterminantes pour retrouver l’enfant. Il y a des exceptions, comme le cas d’un bébé à Penafiel (nord du Portugal) kidnappé de l’hôpital en février 2006 et que la Police Judiciaire à retrouvé en parfaite santé après un an. Il faut dire qu’au Portugal, les cas de disparitions sont plutôt rares en comparaison avec les moyennes européennes.

La loi aussi est différente, les procès de disparition restent en ouvert, légalement, pendant 15 ans, même s’ils ne sont jamais oubliés.

En 14 ans, la police portugaise à résolue presque la totalité des cas de disparition de mineurs : il n’y a que huit dossiers qui restent en ouvert faute de se savoir ce qu’est devenu l’enfant ou ce qu’à bien pu lui arriver. Maddie est, pour le moment, le neuvième.

8f04270ae390819cc22661a7cf2bc73d.jpgIci aussi il y des exceptions. Le cas de Sofia en est un: son père à été confondue par la Police Judiciaire et à confessé l’enlèvement mais il refuse de dire ou se trouve sa fille, c’est pourquoi sa photo reste sur les pages internet de la PJ qui continue à la rechercher. Le père, lui, est en prison.

Pas de preuves d’enlèvement

"La principal ligne d’investigation c’est le décès de l’enfant", affirme Carlos Anjos, le président dea144c7b9b3f22342b6d2181ef7255cba.jpg l’Association Syndical des Fonctionnaires d’Investigation Criminelle, en déclarations au Diário de Noticias. "La question c’est de savoir ce qu’est arrivé et comment c’est arrivé", rajoute encore Carlos Anjos que reconnais que "tant que les vestiges ne sont que des preuves, toutes les possibilités restent ouvertes".

Après six mois – complétés demain, samedi – les polices portugaise et britannique sont d’accord sur un point : il n’y a aucune preuve d’enlèvement. C’est ce que confirme à SOS Madeleine un officier de la police à Leicester.

50a6237c1e48d660b0432b860843f95d.jpg"Nous avons accompagné le travail de nos collègues portugais depuis les premiers jours de disparition de Maddie et, quoi que disent nos média, ils ont d’abord suivi la piste de l’enlèvement, mais il n’y a aucun indice qui pointe dans cette direction", affirme l’officier britannique, soulignant que "leur détermination est un exemple pour tout les professionnels de police".

Reconstitution de l’affaire à la télévision

La chaine publique portugaise, RTP (disponible aussi via RTP international), transmet aujourd’hui, vendredi, un reportage spécial dédié à la disparition de Madeleine McCann, incluant une reconstitution des moments jugés décisives de l’affaire.

Signé par la journaliste Sandra Felgueiras, le reportage prétend soulever quelques questions à propos des zones d’ombre de la disparition de la petite britannique. Orientés initialement sur la piste d’un enlèvement, l’enquête à changé de direction avec les premier résultats des examens ADN effectués par la police scientifique.

06/10/2007

Média britanniques poursuivis en justice

51a8f6d2b820eae00c32d799b0e9925b.jpgCarlos Anjos, le président de l’Association Syndicale des Fonctionnaires d’Investigation Criminelle de la Police Judiciaire (ASFIC), confirme qu’au moins deux média britanniques sont poursuivis en justice pour leurs insultes à la police portugaise, rajoutant : "Après que nous avons déposé plainte dans les tribunaux, ils ont commencé à centraliser leurs attaques dans la personne de Gonçalo Amaral".

"Elle a essayé de le discréditer, elle l’a insulté et n’a pas respecté sa vie privée ", affirme Carlos Anjos en déclarations au Journal de Noticias.

"J'ai déjà parlé avec lui. Le jour où il voudra déposer plainte contre qui l'insulte, nous le soutiendrons inconditionnellement".

À propos de l’enquête à la disparition de Madeleine, Carlos Anjos n’accepte pas que la Presse britannique5506b5b5fe5b47daf3d6bac8177db892.jpg puisse dire avec légèreté que la PJ n'a pas de la compétence : "Au Royaume-Uni, par exemple, ils ont le cas d'un enfant qui a été tué par balles à Liverpool et encore aujourd’hui la police n'a pas découvert qui l'a tué". Anjos fait allusion au malheureux cas de Rhys Jones, ou la police britannique a fait appel à plus de 300 agents et spécialistes en armes à feux,  procédé à plus de 17 arrestations, sans toutefois arriver à trouver l’assassin.

21/09/2007

McCann n'aident pas l’enquête

Carlos Anjos, président de l’ASFIC – fédération qui représente les inspecteurs de la police judiciaire portugaise – à affirmé aujourd’hui au Diario de Noticias que l’enquête risqué d’être long car “c'est un cas difficile et complexe rendu plus difficile par l'attitude des parents de Madeleine qui ne facilitent pas ou n'aident pas l’enquête ».

Avec leur mise en examen, Carlos Anjos, affirme que les parents vont certainement utiliser leur droit au silence au prochain interrogatoire : « Kate et Gerry ont déjà indiqué qu'ils ne parleront plus ».

Maddie n’a pas été vue depuis 14h29

ac59c6ee7bc4317a8f4772ead419a256.jpgEn déclarations au 24 Horas, une des neuve personnes qui on diné au Tapas Bar avec Kate et Gerry McCann la nuit de la disparition de Madeleine, affirme qu’aucun d’eux n’a vue la petite fille pendant l’après-midi du 3 mai.

« Les enfants du groupe on bien diné au Paraiso mais les McCann ne sont pas venues » affirme la même source – qui à demandé l’anonymat – rajoutant que le groupe n’a rencontré Kate et Gerry le soir au Tapas Bar.

A se confirmer, ce témoignage met en cause la datation du vidéo que la PJ a reçu des cameras de surveillance du restaurent mais aussi les déclarations des McCann à la police. « Le groupe allait la fréquemment (au Paraiso) mais je suis sûr que le 3, Gerry et Kate n’y sont allés », affirme encore le membre du « groupe des 9 ».

Le dernier registre photo de Madeleine date du 3 mai, vers 14h29, dans la piscine de l’Océan Club.

McCann : la « Dream Team » des avocats

16bcbd1237a1839fccbe70d61b1ce313.gif

Après l'engagement de l’avocat Carlos Pinto Abreu, dirigent de l’Ordre des Avocats au Portugal et Président de la Commission des Droits de L’Homme, le couple McCann à annoncé hier l'engagement d’une nouvelle star des tribunaux portugais : Rogério Alves, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats.

Les deux avocats portugais viennent compléter l’équipe déjà établie au Royaume-Uni. Une « Dream Team » - équipe de rêve – prête à assurer une des défenses le plus chères pour des personnes mises en examen.

Hier, le couple a réuni, pendant tout l’après-midi, avec ses avocats afin de préparer leur défense.

Ce matin la presse fait état des déclarations d’un ami, non identifié, du couple qu'affirme que Kate et Gerry sont disposés à passer le détecteur de mensonges au Portugal, un appareil que, par coïncidence, n’est pas accepté dans le système juridique portugais car il est considère non fiable, violant l’autonomie éthique et la dignité personnel.

La même source, cité par la presse britannique, avance encore, à propos du détecteur de mensonges, « qu’ils ont dit qu'ils veulent coopérer entièrement avec la police portugaise mais, jusqu’à aujourd'hui, ils n'ont pas reçu une telle demande des autorités portugaises ». Vu les avocats engagés par le couple, reste à savoir comment ils on pu attendre une tel demande car les avocats engagés par le couple au Portugal sont parmi les plus grands opposants à l’utilisation de cette appareil.