Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/04/2008

Mark Warner: La petite vengeance des McCann

La référence à Mark Warner dans le nouveau documentaire d’ITV crée par la machine de communication qui entoure Kate et Gerry McCann pour signaler le premier anniversaire de la disparition de Madeleine est vue par plusieurs employés et responsables de l’Océan Club comme une petite vengeance du couple envers ceux qu'au sein de l’unité de Praia da Luz, ont pu coopérer avec la police portugaise.

Contactés à Praia da Luz et au Royaume-Uni, plusieurs employés qui ont côtoyée le couple pendant leur séjour dans le complexe touristique, n’ont pas apprécié les prétendues déclarations de la maman de Madeleine pendant le documentaire, révélés aujourd’hui par une "fuite d’information bien ciblé", et ont réagi accusant le couple de connaître, avant même leur arrivée à l’Océan Club, les services mis à disposition pour les enfants.

0d652703cfb939270f4c4ac6a39bca00.jpg"Les McCann et leur groupe savaient qu'il n'y avait pas de service d'écoute d'enfants. Même si ce service était disponible, il ne remplace jamais la présence et la surveillance d’un adulte, " conclu un responsable.

"Ils avaient déjà séjournée dans un autre complexe de la Mark Warner et savaient très bien ce qu’est mis à leur disposition, il y à toujours un service de garderie du soir et des baby-sitters," affirme le même responsable soulignant que "les McCann ont toujours refusé ces services".

cec16ff41ae296e7d32e5b85a0372763.jpgAlex Woolfall, porte-parole de Mark Warner Ltd, à confirmé que l’Océan Club n’a jamais disposé de ce genre de service et que cette information est même "écrite dans les brochures" de promotion.

"Ce que nous offrons, c'est un service de crèche ouvert le soir où les hôtes peuvent laisser leurs enfants et sortir pour aller dîner," à confirmé Alex Woolfall. Le britannique, qui à fait office de porte-parole des McCann, avait été envoyé en urgence à Praia da Luz pour gérer la disparition de Madeleine.

Alex Woolfall est responsable de la gestion des situations de crise  pour le compte du groupe Bell Pottinger. Il a 20 ans d'expérience en relations publiques et est spécialiste dans les cas difficiles de crises réelles. Son travail couvre le sabotage, la contamination accidentelle des produits (de la nourriture aux pharmaceutiques), accidents, blessures et mort sur le lieu de travail, allégations d'homicide involontaire, fraude et vol, l'utilisation du travail illégal d’enfants, enlèvement, rapt et toutes les activités en rapport avec le terroriste.

La PJ n’a jamais perdu de vue l’Océan Club et son staff

b165f1bc4e20c03a86e6d7569c13c2ec.jpgLa société Mark Warner Ltd avait pris la direction de l’Océan Club quelques mois avant la disparition de Madeleine appliquant sur le site les mêmes principes de gestion que fait leur succès auprès d’une clientèle presque exclusivement britannique.

Malheureusement, Madeleine McCann est le deuxième enfant qui disparaît d’un resort appartenant au groupe : il y a quelques années un autre enfant, également britannique, à disparue d’un complexe touristique en Grèce sans jamais avoir été retrouvé.

247409fe9e6f7a06439de8c258832348.jpgParmi les innombrables pistes suivis initialement par la police ont trouve celle d’un possible lien entre les deux affaires de disparition mais, après avoir vérifié plusieurs détails, notamment comparée la liste de clients et celle du personnel, force à été de conclure qu’il n’y avait pas de liaison possible.

Tout comme l’avait fait l’inspecteur Gonçalo Amaral avant d’être écarté, Paulo Rebelo ne pers pas de vue le staff de l’Océan Club et aujourd’hui, même si toutes les possibilités concernant le resort de Mark Warner avaient été évalués, les révélations de la journaliste Imogen Willcocks, ont amené les investigateurs à vérifier si les responsables de la compagnie à Praia da Luz ont tout dit.

Willcocks, une jeune journaliste sans aucune expérience en matière d’enfants, à réussi sans aucune difficulté à se faire engager dans la garderie d’enfants d’un resort de la Mark Warner ou elle à du faire face à des situations dignes du pire cauchemar d’un professionnel en sécurité et bien-être d’enfants en bas âge, sans la moindre formation préalable. Une bonne d’enfants de la Mark Warner à avoué à la journaliste que le soir venu, certains parents avaient l’habitude de laisser les enfants au lit laissant au personnel du resort le soin de passer tous les 30 minutes pour vérifier la sécurité, mais cette mesure était inadéquate car ils n’avaient pas la possibilité d’avoir accès à l’intérieur de l’appartement. Selon la journaliste, une gamine de moins de 5 ans avait même réussi à sortir par la fenêtre de sa chambre, ayant été retrouvé plus tard perdue à quelques mètres de la piscine.

e2801a60f1406a612fc8935a56482af2.jpgPlus récemment, en France, une deuxième journaliste britannique s’est fait engager dans le resort de Mark Warner à La Plagne, en Savoie, afin de vérifier si les consignes de sécurité de la compagnie avaient été affectées par la disparition de Madeleine. Selon la journaliste, rien n’a changé et elle avait même réussi à commencer son travail sans que ses références ou son casier judiciaire soit vérifié.

Ont voulait une maman qui pleure, Kate l’a fait

35cbfbe80b5bda7c9163cab081cda062.jpg"Je suppose qu’ils ont retenue l’enseignement de leurs erreurs passés, du moins pour ce que touche à leur image, " affirme un expert en communication et médias de l’Université Libre de Bruxelles, pour qui " le public voulait une maman qui pleure, Kate l’a fait. Elle se montre plus proche de l’idée que les gens ont d’une maman qui à perdu un enfant."

Selon le même expert, "la présence des McCann face aux cameras d’ITV fait partie d’une campagne mieux préparé et orchestré. "

"Leur voyage aux Etats-Unis, leur visite au Parlement Européen, le tout mélangé à des déclarations exclusives d’une Kate plus émotionnelle, c’est la suite d’une campagne qui prétend améliorer l’image du couple aux yeux de l’opinion publique," affirme le professeur.

73116411e2e6f808b46e650ad9dcbe22.jpgITV, la chaine de télévision britannique, diffuse mercredi prochain, à 20h00, un documentaire de deux heures qui prétend signaler le premier anniversaire de la disparition de Madeleine. Ses parents, Kate et Gerry McCann, toujours arguidos dans l’enquête à la disparition de leur fille, ont été accompagnés par une équipe de télévision pendant leurs voyages, notamment à Bruxelles ou le couple s’est déplacé pour associer leur nom à la présentation d’une déclaration écrite appelant à la création d’un système d’alerte européen pour les cas d’enlèvement d’enfants.

"Leur unique contribution à été celle d’être présents. Aux organisateurs, la venue des McCann à apporté la présence des médias, qui n’auraient pas fait le déplacement autrement, ce qu’à suscité l’intérêt des autres membres du parlement et du public en général, " affirme encore l’expert soulignant que "même si l’objective des McCann été celui de créer une meilleure image d’eux même, il est important que cette déclaration puisse poursuivre son chemin et que le Parlement adopte une politique plus réaliste en matière de protection de nos enfants".

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

 

Voulez vous réagir à cet article ? Email

 

22/01/2008

Personne n’a vu l’homme sinistre à Praia da Luz

ff6e8e1e1f3197220021c1ef3b9fc28c.jpgPersonne à Praia da Luz n’a vu l’homme que Clarence Mitchell, le porte-parole des McCann, affirme détenir la clef de la disparition de Madeleine McCann. Mais si à Praia da Luz, personne n’a vu le suspect,  au Royaume-Uni la presse avance que plusieurs des témoins retrouvés par l’agence de détectives Metodo 3 ont, maintenant, le souvenir de l’avoir croisé. C’est le cas d’Isabel Gonzalez, Amanda Mills et Charlotte Pennington.

1a888c4e462995e5fcc5629761fb2ec3.jpgIsabel Gonzalez, espagnole, a dit aux detectives de Metodo 3, avoir vu Madeleine le 15 juin dans la ville de Zaio, au Maroc, "être traînée par une femme magrébine". Plus tard, elle revient sur ses déclarations affirmant que l’amie de Robert Murat, l’allemande Michaela Walczuch, était aussi à Zaio avec Madeleine. Malgré le fait que Metodo 3 n’a jamais retrouvé la moindre trace ou piste de Madeleine au Maroc, Isabel Gonzalez  affirme maintenant qu’elle aurait également vu un homme qui "ressemblait beaucoup" au croquis, le même jour où elle avait aperçu Madeleine.

Amanda Mills, de Basildon, Essex, est le deuxième témoin récupéré par Metodo 3 qui revient sur ces déclarations du mois de mai à propos du suspect : initialement la touriste britannique avait révélé avoir aperçu un homme mettre ses mains sur une poussette dans la terrasse d’un appartement de l’Océan Club, mais qu’elle ne saurait pas l’identifier car "il était tard la nuit, et l’homme était dans un endroit non illuminé". Les faits se sont passés deux semaines avant l’arrivée des McCann à Praia da Luz mais Amanda Mills, qui n’avait pas jugé important de dénoncer les faits auprès de la police portugaise, a pris contact avec Metodo 3 car "elle voulait aider les McCann" admettant, à l’époque des faits, qu’elle "n'a même pas regardé pour voir s'il y avait un enfant dans la poussette".

"Un nord-africain ne passe pas inaperçu dans le coin "

d65f25643f01b6e3d07bee156df7ff23.jpgArmés du croquis crée par Melissa Dring d’après les déclarations de Gail Cooper, la britannique qui aurait aperçu l’homme à trois reprises au mois d’avril, plusieurs journalistes ont parcouru Praia da Luz à la recherche de quelqu’un qui aurait pu voir le suspect déjà décrit par les tabloïdes outre-manche comme une "bête" et un "pédophile".

839bdb01d5c6d1be2abe64178a3fb532.jpg"Personnellement, si je l’avais vu, je ne l’oublierais jamais", affirme Carla, 32 ans, en déclarations à la presse portugaise. Même son de cloche de Haynes Hubbard, le prêtre anglican, ami des McCann : "je n’ai jamais croisé quelqu’un qui lui ressemble".

Au complexe Mark Warner, l’Océan Club, d’où Madeleine a disparu la nuit du 3 mai, le personnel, portugais et britannique, n’a pas le moindre souvenir du suspect : "il me fait penser à un acteur des années 70 mais je n’ai jamais vu qui que ce soit qui ressemble à ça… et vu le visage sinistre, je suis certaine que je ne l'aurais pas oublié", affirme une employée de réception. Au Tapas Bar les réactions sont les mêmes, tous les barmen et les serveurs ont affirmé ne pas avoir vu l’homme, soulignant qu’un "nord-africain ne passe pas inaperçu dans le coin. C’était déjà le cas avant la disparition de la petite".

La Police Judiciaire n’a pas réagi officiellement au croquis révélé par la conférence de presse organisée par les McCann, continuant plusieurs diligences en cours. La police sait quand et comment Madeleine a été sortie de l’appartement, mais aussi où elle serait restée pendant les premiers jours.

19/11/2007

McCann: Eglise fouillé dans la discretion

e78193f5b9ea579b13faa6d018c2c18b.jpgLa petite Eglise de Notre Dame da Luz, situé à proximité de l’endroit d’où est disparue Madeleine, local ou les McCann se sont recueilli à plusieurs reprises, à été fouillé, il y a deux semaines, par l’équipe d’investigation de la Police Judiciaire. L’information, connu depuis plusieurs jours, à été révélée publiquement aujourd’hui par le Diário de Noticias.

Les fouilles ont été réalisées "en toute discrétion" pour ne pas éveiller la curiosité, mais elles ont été jugés nécessaires afin de permettre aux enquêteurs de l’éliminer des éventuels doutes à propos de l’endroit.

La police judiciaire suit toujours la piste de la dissimulation de corps, ceci après le passage

par Praia da Luz des chiens pisteurs britanniques qui ont décelé l’odeur de cadavre à plusieurs endroits, notamment l’appartement que les McCann ont occupé à l’Océan Club, mais aussi dans la Renault Scénic loué par le couple.

Les fouilles de la petite église de Praia da Luz ont été précédés par une rencontre informel avec le prêtre catholique José Manuel Pacheco. Une rencontre qui aurait commencé dans la maison de ses parents à Odiáxere. Les inspecteurs ont voulu savoir quel à été exactement la relation du pretre avec le couple McCann. Pour rappel, le pretre Pacheco avait faculté la clé de l’église à Kate et Gerry, une décision durement critiqué par l’évêque d’Algarve, D. Manuel Quintas.

30/10/2007

La PJ se prépare aux étapes finales de l’enquête

a7d9d28fa19c611b95e249dad1b6ef00.pngPaulo Rebelo a convoqué pour demain, une réunion de l'équipe d’investigation qui travaille sur le cas Madeleine McCann, étant prévue la participation de Gonçalo Amaral, le coordinateur du Département d’Investigation Criminel que, précédemment, était en charge de l’enquête. Les derniers jours ont été très occupés pour Paulo Rebelo et son équipe, d'environ vingt inspecteurs, travaillant directement dans le cas. Récemment, un nouveau témoin est allé au Portugal et a été entendu dans les installations de la Police Judiciaire à Portimão. Ce témoin, une adolescente irlandaise, a vu Gerry McCann et Jeremy Wilkins en conversation, près de l'appartement d'où Madeleine a disparu, la nuit du 3 mai, mais elle est également sûre, qu’au même moment, il n'y avait aucun homme portant un enfant ou Jane Tanner dans les environs.

Paulo Rebelo a décidé de convoquer une réunion spéciale afin de procéder à une analyse finale des conclusions64da9a4f89ed535a9d0591c43f71c4ae.jpg préliminaires de l'enquête, après un examen soigneux de tous les éléments rassemblés, y compris les résultats des échantillons analysés au Forensic Science Service. Hier, une équipe d’investigateurs, dirigés par Paulo Rebelo, est retourné à l'appartement 5A, à l’Océan Club, pour vérifier dans le détail quelques aspects de ces conclusions. Après presque quatre heures à l'intérieur de l'appartement, Paulo Rebelo est parti vers le mirador proche de l'église avec un inspecteur de la police scientifique, pendant que le restant de l’équipe est demeuré livre de mouvements sans la surveillance des journalistes. Pour finir ils se sont rencontrés prés de l’Océan Club, pour partir, en deux voitures, vers les installations de Portimão, où Paulo Rebelo a eu une longue conversation téléphonique avec le directeur national de la Police Judiciaire, Alípio Ribeiro, avant de convoquer la réunion d’aujourd’hui.

Les dernières informations parues dans la presse portugaise indiquant que la police portugaise attendait toujours, la liste d'appels téléphoniques faits à partir de Praia da Luz, utilisant des téléphones portables des réseaux britanniques. Une demande avait été faite auprès de la police britannique afin de permettre à la police portugaise de vérifier les appels avec la liste de clients mais aussi avec d'autres personnes séjournant à Praia da Luz, depuis l’arrivée des  McCann, le 28 avril.

0e0b393cdba3ede5309ddca23e5d3c30.jpgCette réunion fait également suite aux premières informations publiques du déconfort du gouvernement portugais par rapport aux attaques violentes dirigées contre la police portugaise et le système judiciaire. Santana Carlos, l'ambassadeur portugais à Londres, critiquent l'attitude des médias britanniques, dans une entrevue au Times, à affirmé "qu’il y a beaucoup plus de cas d’enlèvement (au Royaume-Uni) qu’au Portugal, et que personne n’en parle pas, mais que ce cas (de Madeleine) a monté très, très haut".

Pour la première fois, les McCann on révélé, la semaine dernière,  qu’ils ont engagé une société espagnole de détectives privés, Metodo 3, pour aider à retrouver Madeleine. Cette societe, affirme Antena 3, a été engagée en août, avant que le McCann ait été mis en examen comme suspects formels dans la disparition de leur fille. La compagnie à mis à disposition du publique un numéro de téléphone et a publié un croquis d'un présumé kidnappeur, vu par un des amis du couple, Jane Tanner, moins de 30 minutes avant que Kate McCann a signalé la disparition de Madeleine.

10e77acce5b70919c0ad0e88e8ee6023.jpgQuelques jours à peine que la ligne téléphonique ait été installée, Marita Fernandez, le directeur général de Metodo 3, affirme aux médias espagnols que des témoins ont appelle confirmant que Madeleine McCann était vivante et au Maroc. Metodo 3 a également affirmé aux journaux qu'ils avaient trouvé un autre enfant enlevé, une fille blonde, américaine, dans les montagnes de Rif, la zone du Maroc ou ont trouve le plus grand nombre de nationaux aux cheveux blond, souvent avec des yeux bleus.

La loi qui règle le travail des détectives privés, en Espagne, exige que les informations relatives à un crime doivent être immédiatement transmises à la police. Un investigateur de la PJ a considéré "très étrange" qu'une identification sans équivoque de Madeleine, comme l’indique Metodo 3, pourrait être rendue disponible aux médias, au lieu de rester absolument confidentiel : "Ceci pourrait être une mise à mort, si l'enfant était aux mains d'un réseau de pédophiles,  comme les détectives9d6ec5d4841a75d4486cc8490c46884c.jpg espagnols ont affirmé comme étant également possible". (Voir sondage)

Les autorités marocaines ont expulsé, récemment, un citoyen britannique, après qu'il ait offert des grands sommes d'argent en l'échange de déclarations spécifiques au sujet d'une fille blonde, à plusieurs membres du personnel d'une station service à Marrakech - la même ville ou Interpol aura sa 76éme assemblée générale, du 5 au 8 de novembre.

Duarte Levy (Marrakech) & Paulo Reis (Lisbonne) 

English version  

09/10/2007

PJ est retournée à l’appartement des McCann

(Mise à jour) Ce matin, vers 7 heures, une équipe de la Police Judiciaire, commandé par l’inspecteur Tavares Almeida, s’est enfermé à l’intérieur de l’appartement d’où Madeleine McCann est disparue la nuit du 3 mai.

L’information, confirmée par une source de l’Océan Club, affirme que les inspecteurs y sont restés pendant plusieurs heures prenant des mesures mais effectuant aussi d’autres vérifications.

7 enfants dans l’appartement des McCann 

4c6729611cb2a9cf487099f9ae8a9cf8.jpgLe journal 24 Horas, dans son édition d’aujourd’hui affirme qu’il y aurait eu 7 enfants dans l’appartement des McCann au moment de la disparition de Madeleine. Jusqu’à aujourd’hui ont à toujours considéré qu’il y avait Madeleine, Sean et Amélie. Le 24 Horas, citant des sources proches de l’enquête, affirme que les quatre autres enfants seraient ceux des couples amis des McCann.

A se confirmer, cette version viendrais remettre en questions tout les temoinages faitsbbd9fcac951e1be30ce3da48c514cdd5.jpg devant la police par le couple McCann et ses amis.

Le journal avance que la police aurait découvert des preuves dans l’appartement louée par les McCann, notamment des vestiges appartenant aux fils des amis réunis au Tapas Bar.

"Il n’y a pas que les vestiges rassemblés qui indiquent qu’il y aurait plus enfants dans cet appartement. Existe aussi l'évidence, dûment motivée après les interrogatoires des restantes personnes qui se trouvaient à l'Océan Club, dont le seule appartement à être visité par les personnes qui ont participé au dîner, c’était celui des McCann", aurais affirmait au 24 Horas une source de la Police Judiciaire.

Presse britannique change

Avec l’arrivée de nouveaux résultats do Forensic Science Service (FSS) de Birmingham et la nomination d’un nouveau4df22be0519a8d1ec879ddcbb96265b6.jpg responsable auprès de la Direction d’Investigation Criminelle de Portimão, l’enquête à la disparition de Madeleine McCann semble gagner un nouvel élan.

Par la même occasion, des changements évidents commencent à s’opérer dans la presse britannique : The Sun admet qu’il y aurait, parmi les résultats des examens ADN, des nouvelles preuves impliquant la responsabilité des McCann.

"Les derniers résultats, obtenus maintenant par le Forensic Science Service, viennent apporter plus de force aux premiers résultats que les scientifiques britanniques ont fait arriver au Portugal, lesquels ont amené les McCann à être mis en examen", écrit le Daily Mail.

La presse britannique, réagi ainsi aux déclarations d’un haut responsable britannique, cité par le Evening Standard, affirmant que "les derniers résultats ADN montrent que l’investigation a été centré la ou il fallait".