Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/01/2009

Freeport : premier ministre divulgue un communiqué réfutant toute accusation de corruption

sócrates.jpg"Les informations aujourd'hui divulguées par le journal le SOL et par TVI à propos du cas Freeport méritent totale indignation et reniement.

Je souhaite éclaircir :

1.    Il a eu, en effet, une réunion élargie, au Ministère de l'Environnement, qui a compté avec la présence de plusieurs personnes, parmi lesquelles moi-même, le Secrétaire d'État de l'Environnement et les responsables de divers services du Ministère, la Commune d'Alcochete et les promoteurs du projet Freeport.

2.    Cette réunion a eu lieu à la demande de la Commune d'Alcochete. J'admets, bien que je ne me souvienne pas ce fait, qu’aussi mon oncle, Júlio Monteiro, m'ait demandé de recevoir les promoteurs afin d'éclaircir la position du Ministère de l'Environnement sur le projet.

3.    3. Cette réunion a consisté, unique et exclusivement, dans la présentation de la part des promoteurs de leur intention de reformuler le projet et dans la clarification par les services du Ministère de l'Environnement des conditions environnementales qui devaient être accomplies, conformément à la dernière déclaration d'impact environnemental.

4.    Je n'ai jamais participé dans aucune rencontre ou réunion, outre celle-ci, avec des promoteurs du projet Freeport ou de leurs représentants. Je veux aussi affirmer que je ne connais personnellement aucun d'eux. Tout ce qui peut avoir été dit à ce propos constitue un mensonge, une insulte et une diffamation.

5.    La déclaration d'impact environnemental favorable au projet Freeport a été émise par le Secrétaire d'État de l'Environnement, vu les modifications introduites dans le projet et l'accomplissement des exigences environnementales formulées par les services techniques du Ministère de l'Environnement, sans toute interférence de ma part.

6.    Je réaffirme, ainsi, que l'approbation environnementale du projet Freeport a accompli toutes les règles légales applicables à l’époque et je rejette toutes les insinuations et les affirmations calomnieuses qui impliquent mon nom à propos de ce cas.

7.    Je réaffirme, encore une fois, mon souhait de que l’investigation en cours se conclue aussi rapidement que possible."