Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/09/2007

Sûreté marocaine : « c’est une offense à notre souveraineté »

« La loi l’interdit et la police ne vas pas accepter que des détectives privées puissent rentrer au Portugal pour « travailler » l’enquête à la disparition de Madeleine McCann », affirme une source proche de l’investigation. En déclarations au journal « Correio da Manhã », un haut responsable de la Police judiciaire à même affirmé que « si les détectives viennent ici ils encourent le risque d’être arrêtés ».

b3a584097e981fff4a4b29d6cd24b0f9.jpgLe couple McCann – toujours “arguidos” – aurais engagé la « Control Risks Group » pour rechercher Madeleine, contrariant ainsi ses affirmations précédentes. La Control Risks Group est une société privé, installé à Londres, qui compte plus de 600 éléments en provenance do MI5, les services secrets britanniques, et des SAS, les forces spéciales. Sa participation serait payée par le fond « Find Madeleine ».

L’information aurait été avancée par des proches des McCann à la presse britannique.

Le travail de la Control Risks Group prévoit l’investigation au Portugal mais aussi en Espagne, France et le Maroc, ou la société aurais déjà envoyé une équipe à Marrakech, sans que rien de nouveau soit retrouvé.

« Nous avons toujours un dossier ouvert dans le cadre de l’enquête et de notre coopération avec Interpol », affirme un membre de la sûreté marocaine, rajoutant que « s’il s’avère que nous avons sur notre territoire des investigateurs privés, sorte de mercenaires, c’est une offense à notre souveraineté et il voudrait mieux pour eux qu’on ne les attrape pas ».