Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/09/2007

McCann on peur d’être sous écoute

9ad49197cc72730ba065397c4d046ce7.jpg

Le couple McCann à peur d’être sous écoute, affirme une source proche de la famille, cité par le 24 Horas. Kate et Gerry on avoué éviter les conversations par téléphone portable ou toute autre moyen de communication électronique, notamment les emails.

La même source avance que le couple serait “frustré” pour ne pas connaitre la nature exacte des accusations que la police portugaise à contre eux, ce qu’oblige leurs avocats à construire une défense dans le noir.

Outre-manche, le Daily Mirror confirme l’information et avance que la police aurais confronté Kate et Gerry avec des preuves que n’on pas pu être obtenus que par l’écoute de conversations privés. Le couple a, affirment les amis du couple, « la sensation d’être observés tout le temps » et accuse la police britannique d’être a l’origine de ses écoutes.

Appréciation du statut des « arguidos » en attente du FSS

Dans un communiqué distribué hier à la presse, le Ministère Publique (MP) confirme que l’interrogatoire aux McCann n’aura43b24a4d7aeee962991e4dbfd8c88687.jpg pas lieu avant l’arrivée – prévue pour les prochains jours – des résultats des examens encore eu cours au Forensic Science Service de Birmingham, au Royaume-Uni. L’information, provenant du Procureur General de la République (PGR) mais  signé par le Procureur Luis Bilro Verão, confirme encore que l’enquête continue sous la direction du MP et de la Police Judiciaire.

A propos de la mise en examen du couple McCann, le Procureur à décidé de garder le statut de « arguido » pour Kate et Gerry car cela est « correcte ». Avant l’arrivé des résultats et d’un nouveau interrogatoire, il n’y aura pas de changement.

 

19/09/2007

CONTRE-ATTAQUE DU FSS : EXPERTISES ADN SONT CORRECTES

9b155019ddf10c644b0501e9b785e096.jpg

Victimes de pressions et d’accusations de la part des accesseurs des McCann, les experts du Forensic Science Service (FSS) on démentie aujourd’hui que la qualité des échantillons, récoltés par la police judiciaire et les agents de la police britannique, soit mauvaise ou « pathétiques », comme Clarence Mitchell, le nouveau relations publiques du couple, les avait désigné. Les experts britanniques affirment même être confiants que dans leur travail et qu’ils ont des résultats précis.

Les experts du FSS on même confirmé que des testes toxicologiques sur les échantillons de cheveux, provenant de la voiture loué par les McCann, on pu être effectues, contrariant les « fausses allégations » des éléments proches du couple qui avait avancé que sans la racine ces examens sont impossibles. Ces examens sont déjà connus de la police portugaise.

Les experts on insisté : très peux de personnes connaissent quel matériel a été recueilli mais beaucoup critiquent se basent sur des faux arguments.

Le travail des experts à été fait au départ des échantillons récoltés au Portugal et, malgré le fait que l’appartement n’a pas été isolé ou que la voiture n’a pas été saisi, le FSS à effectué les examens en tenant compte de la possible contamination afin que les résultats soient dignes de confiance.

Experts on « détruit » allégations préparés

« Le travail est très complet et comporte un processus très soigneux d’examen, vérification et contre-vérification »,27dc09ee0e85359a9283fb079028f587.jpg affirme un expert du Forensic Science Service, confirmant encore que les testes aux échantillons retrouvés dans la Renault Scénic on tenu compte de la similitude entre l’ADN de Madeleine et de ces frères jumeaux, détruisant les récentes affirmations des proches du couple McCann qui on prétendu que l’ADN trouvé serait celle de Sean et Amélie vu le fait qu’ils on les mêmes parents.

Plusieurs examens sont encore en cours, notamment des examens ADN sur des vestiges de sang trouvés dans un appartement proche de celui d’où est disparue Madeleine, comme le confirme aussi le Daily Mail dans son édition « on line ».

(à suivre)

 

Duarte Levy (Rothley) & Paulo Reis (Espagne) 

18/09/2007

Madeleine McCann: CSM informe uniquement quand il se justifie

(Mise à jour - 12H11) Le Conseil de la Magistrature considère que, pour le moment, il n’y a pas de raisons valables pour que le juge d’instruction criminelle, Pedro Frias, puisse expliquer publiquement les procédures en cours dans le procès lié à l’enquête à la disparition de Madeleine McCann.

Dans le communiqué envoyé à la presse, le CSM ne refuse pas que des informations puissent être donnés au publique dans le futur, mais uniquement quand il y aura une justification valable.

Pour rappel, le CSM à du se prononcer aujourd’hui à propos de la demande du juge Pedro Frias que voudrais expliquer publiquement le procès. Le Conseil, constitué par un ensemble de juges, est le seule à pouvoir autoriser le juge d’instruction criminelle de Portimão à parler aux média.

16/09/2007

Madeleine McCann : On cherche la vérité

ee20c6dd7fc6cae4d51e027dde0c9da3.jpg

Plusieurs points sont à l’origine des suspicions contre les dix britanniques liés à la disparition de Madeleine McCann. Si certains ne sont que des témoins, d’autres sont considérés par la police portugaise comme suspects ou complices éventuels d’une histoire que finalement n’a qu’une seule et unique victime évidente : la petite Maddie.

Mais, dans la quête de la vérité quels sont les éléments que la police détient pour s’avancer dans ses suspicions ?

 

Dans l’appartement 5A

Dans l’appartement 5A de l’Océan Club, occupé par le couple McCann et ses trois enfants, la police à trouvé l’odeur à cadavre, détecté par les chiens britanniques, à l’arrière d’un sofa du salon, prés de la fenêtre qui donne sur l’arrière de l’appartement.

Quelques traces de sang on été trouvés dans les rideaux de la fenêtre.

Dans la chambre les empreintes digitales retrouvées sont uniquement du couple et de ses amis. Aucune empreinte de Robert Murat n’a été trouvée dans l’appartement.

Les recherches avec les chiens pisteurs britanniques on permit d’établir que l’odeur à cadavre n’a été identifié que à l’intérieur de l’appartement des McCann... les chiens n’on pas signalé un autre appartement, qu’il soit occupé par lesecbfc276b2dbc28d2c172cb612842e31.jpg amis du couple ou par un touriste.

Plus important : l’odeur détecté par les chiens britanniques permet de conclure que les parents on été avec leur fille déjà morte et qu’ils on, donc, l’obligation de savoir ce que lui est arrivée. Kate et Gerry on affirmé à la police, à plusieurs reprises, avoir été à l’intérieur de l’appartement jusqu’à 20H30… un corps à besoin d’un minimum de deux heures pour libérer des odeurs détectables par les chiens et à 22H10 la petite fille n’est plus à l’intérieur du 5A comme l’on pu constater les premiers témoins à arriver sur place.

Les recherches on toutes été effectues en présence des enquêteurs portugais et britanniques.

Au mois de mai, un autre appartement avait été signalé par des chiens, cette fois ci ceux de la brigade cynotechnique 51396637b22547586978425df7ca8bde.jpgde la Garde National Républicaine (GNR). Il s’agit de l’appartement occupé par Russell O’Brien et Jane Tanner, un couple d’amis qui est également mis en cause dans ses déclarations (lire les déclarations ici). Aucune trace d’odeur de cadavre mais quelques vestiges du passage de Madeleine, qui peuvent éventuellement se justifier par l’amitié avec les filles du couple.

Dans la Renault Scénic

Les chiens britanniques, en présence des enquêteurs portugais et britanniques on signalé très distinctivement l’odeur à cadavre. Toute l’opération s’est déroulée en commun accord avec les maitre-chien et les inspecteurs venus du Royaume-Uni, et le tout enregistré enb49901df90b01a522a57d56aa8ed050c.jpg vidéo pour « mémoire future ».

Un échantillon d’un fluide humain à été pris à l’arrière de la voiture et envoyé au Forensic Science Service de Birmingham (FSS). La faible qualité de l’echantillon n’a pas permis une correspondance totale au profil génétique de Madeleine. Par sécurité la Police Judiciaire à fait déposer une partie des échantillons dans le laboratoire de l’Institut de Médecine Légal à Lisbonne.

Des cheveux on également été retrouves dans la voiture. Ils on un profil génétique compatible avec celui de Madeleine.

Une nouvelle expertise de la voiture est prévue pour vérifier la présence de vestiges de peau humaine et si elle appartient à un cadavre en décomposition. La police prétend cette fois ci, démonter la voiture, s’intéressant à la zone située en haut de la roue arrière gauche. Le plus inquiétant, pour les enquêteurs, c’est que la voiture, une Renault Scénic à été loué le 27 mai, soit 25 jours après la disparition de Madeleine.

Dans la maison  “Vista Mar”

C’est la maison loué aprés leur depart de l’Océan Club. Son nom signifie, en français, vue sur la mer. Ici les chiens pisteurs anglais on trouvé l’odeur à cadavre sur les vêtements de Kate et dans le peluche rose de Madeleine.

Découvert qui a surpris énormément les inspecteurs de la judiciaire et leurs collègues britanniques : un livre, en anglais, utilisé habituellement par la police au Royaume-Uni qui aborde les différents types de crime et les pistes qui doivent être suivis pour retrouver les coupables.

La police à découvert aussi une bible, sur la table de nuit de Kate, ouverte dans l’Ancien Testament, dans la page ou on parle de la mort du fils du Roi David. L’Eternel puni David pour le faire revenir sur le chemin des justes.

Une autre trouvaille, le journal intime de Kate.

(à suivre)

Duarte Levy (Rothley) & Paulo Reis (Espagne) 

15/09/2007

Les contradictions du “groupe des neuf”

Amis ou Complices ?

 « Le médecin Russel O'Brien, par exemple, a commencé par dire que dans la nuit de la disparition il avait été à la chambre de Madeleine au même temps qu’il visitait ses propres enfants, plus tard il l’a nié. »

La Police Judiciaire (PJ) veut établir les contradictions du “groupe des neuf” afin de savoir qui est responsable de quoi, comment et pourquoi. Depuis les premières déclarations des amis du couple McCann, les versions on changé et la police est très surprise avec les incohérences, « surtout quand on sait qu’il s’agit de la vie de la fille d’un de leurs amis », affirmait un enquêteur.

« Si c’était ma fille, ami ou pas ami, je les poussé à dire toute la vérité », rajoute le même inspecteur.

C’est pourquoi la PJ prépare la reconstitution des événements de la nuit du 3 mai, la nuit de la disparition de Madeleine McCann.

Plusieurs éléments doivent ressortir de la reconstitution des événements de la nuit du 3 mai, notamment ce qu’on fait les dix personnes directement en cause dans l’enquête. Pour éclaircir l’affaire et déterminer ce qu’est vraiment arrivé à Madeleine,  police veux faire revenir à Praia da Luz le couple et ses amis, une tache difficile que dépendra de la collaboration des autorités britanniques et des personnes elle mêmes. 

Dans les contradictions il n’y a pas que les horaires...

b078dec068d8c9ccc7f0b69aaeaaef59.jpgRussell O'Brien, 36, est conseiller en médecine à l'hôpital Royal de Devon et d'Exeter, il connaît Gerry McCann de Leicester. Il était en vacances avec sa compagne Jane Tanner et leurs deux jeunes filles.

« Le médecin Russel O'Brien, par exemple, a commencé par dire que dans la nuit de la disparition il avait été à la chambre de Madeleine au même temps qu’il visitait ses propres enfants, plus tard il l’a nié. » C’est O’Brien qu’à dit avoir vérifié, rentrant dans l’appartement d’où Madeleine est disparue, la présence des enfants au lit… plus tard, à la police, il affirmait qu’il s’était limité à écouter à la porte de l’apartement, sans rentrer, pour vérifier qu’il n’y avait pas de bruit. Russel est arrivé en retard au diner et ni lui ni les autres membres du groupe on réussi à déterminer son heure d’arrivé. Il s’est absenté de la table – ce qu’à été confirmé par les déclarations du personnel du Tapas Bar et par d’autres clients – justifiant son retard avec l’indisposition de sa fille qui aurais vomi. Russel à dit à la police avoir du attendre le personnel de l’Océan Club pour échanger les draps du lit. Le personnel de l’hôtel dit ne pas avoir été contacté et que personne n’a demandé du linge de rechange.

Deux mois avant les vacances à Praia de Luz, le docteur Russell avait déménagé à Exeter, ville ou Robert Murat visite régulièrement sa sœurs et ou il a beaucoup de contacts. Un détail qui n’a fait que renforcer les suspicions à son sujet. De retour au royaume uni, lui et sa compagne Jane Tanner on, une fois encore, déménagé, cette fois ci vers Salmonpol Lane.

652364f5ff01d2819302b298632377d8.jpgJane Tanner, 37, est arrivée tard au Tapas Bar, après s’avoir occupé de sa fille malade. C’est elle que, plus tard, affirme à la police avoir croisé un homme portant un enfant avec un pyjama rose comme celui de Madeleine. Un client irlandais, qui était au même endroit avec son bébé, à la même heure, nie catégoriquement le passage de quelqu’un d’autre.

A être vrai que Jane à vu un homme, ses déclarations n’on pas été faites la nuit de la disparition, laissant croire, par omission, éventuellement,  à la possibilité que la petite fille aurais pu sortir seule de l’apartement et se perdre.

Matthew Oldfield, 37, est endocrinologue à l'hôpital de Kingston dans le sud-ouest de Londres, il dit avoir été vérifié les enfants McCann à 21H25. Lui aussi, il dit ne pas avoir regardé à l’intérieur de l’appartement : il à écouté à la porte pour s’assurer que Madeleine et les jumeaux nee0503390ef39b84e0f4d69d7e22c3f7d.jpg pleuraient pas. Son épouse est Rachael Oldfield, 36, ancienne avocate et actuellement consultante. Elle prétend avoir vu Robert Murat prés de l’appartement des McCann.

David Payne, 41, est chercheur en sciences cardio-vasculaires à l'université de Leicester. C’est lui qui à organisé les vacances au Portugal. Il est arrivé au Tapas Bar à 20H55 accompagné par son épouse, Fiona Payne, et sa belle-mère, Dianne Webster.

5cb796e19328bb488bf635b62755feea.jpgFiona Payne, 34, elle affirme avoir vu Robert Murat jusqu’après la disparition de Madeleine.

C’est le couple qui est resté le plus long temps à Algarve pour aider les McCann.

Dianne Webster n’a pas dit grand-chose à la police et n’a jamais parlé à la presse.

Gerry McCann, le papa de Madeleine,  dit s’être levé, pendant le diner pour aller vérifier les enfants mais tout le personnel du Tapas Bar, interrogé par la police, à confirmé qu’il n’y a que deux personnes à avoir quitté la table: Russel O’Brien et Matthew Oldfield.

 Personne, parmi le groupe – les parents y inclus – n’on réussi à dire à la police qui aurais vu en dernier la petite fille.

Dernier détaille, assez particulier, Kate et Gerry McCann, pendant quatre mois, malgré toutes leurs participations aux cérémonies religieuses à l’Eglise de Notre Dame da Luz, ne se sont jamais confessé au prêtre que tant support leur à donné. Le couple est parti sans même dire au revoir au prêtre José Pacheco, qu’étais pourtant à leur cote pendant toute la journée du 4 mai. C’est lui qui à mis à leur disposition la clé de l’Eglise pour que le couple puisse se recueillir à tout moment.

 

Duarte Levy (Rothley) & Paulo Reis (Espagne)

En photo, Russel O'Brien, Jane Tanner, Rachael Oldfield et Fiona Payne.